menu
Partager

Cochon Vietnamien

3 février 2021
Cochon Vietnamien

Originaire du Vietnam, le cochon vietnamien ou Vietnamese Pot-bellied est un animal qui gagne en popularité en tant qu'animal de compagnie depuis que l'acteur George Clooney a rendu public l'adoption d'un cochon vietnamien qui s'appelle Max. Depuis ce moment, nombreuses sont les personnes qui, en ville, à la campagne et dans tous les coins du monde, se décident à adopter un cochon vietnamien sans être au fait de ce dont il a besoin. Chez PlanèteAnimal, on a eu envie de vous aider à prendre soin de votre prochain meilleur ami !

Bonne lecture !

Origine
  • Asie
  • Viêt-Nam

Conséquences de l'abandon de cochons vietnamiens

Une fois que le cochon vietnamien a commencé à grandir, et spécialement si vous vivez en ville, les tuteurs commencent à s'inquiéter en voyant l'augmentation de son poids et des coûts relatifs à ses soins et son alimentation.

C'est pourquoi adopter un cochon vietnamien est une grande responsabilités pour ceux qui décident d'en adopter un. Il sera donc très important de vous informer à propos de la loi en vigueur dans votre pays ainsi que sur les besoins quotidiens de cet animal.

Nombreux sont les éleveurs qui n'hésitent pas à mélanger un cochon vietnamien avec d'autres cochons communs, ce qui donne naissance à des cochons de très grandes tailles.

En plus de la souffrance du cochon, il convient de dire que les cochons vietnamiens sont de la même espèce que les porcs et les sangliers, ce qui veut dire qu'ils peuvent se reproduire avec eux. Ceci veut dire que beaucoup de cochons vietnamiens abandonnés en Espagne se sont reproduits avec des sangliers, donnant naissance à des hybrides comme le Cerdoli.

Une fois que les cochons vietnamiens ont été abandonnés et sauvés par des associations, ils ne sont malheureusement que très rarement adoptés alors qu'ils sont complètement dociles et sympathiques avec les personnes.

Description physique du Cochon vietnamien

Il s'agit de cochons de ferme domestiques qui pèsent entre 43 et 136 kilos, ce qui veut dire qu'il ne s'agit pas de spécimens miniatures comme certains éleveurs essaient de vous faire croire. Ils ont un long gros corps, leur ventre est proéminent et il s'accentuera au fil du temps. Ses pattes, courtes et fines, sont bien plus fortes que ce que vous pourriez croire. La tête du cochon vietnamien est tendre et au fil du temps elle se remplit de rides caractéristiques de cette race.

Les mâles atteignent la maturité sexuelle aux 6 mois d'âge, bien avant qu'ils soient complètement développés, et une fois qu'ils ont 6 ans, ils sont considérés comme des spécimens adultes. Présentement il existe une quantité incroyablement variée de spécimens qui ont surgi en mélangeant différents cochons en captivité.

Comportement du Cochon vietnamien

Le cochon vietnamien est un animal qui vit en communauté. Comme c'est le cas pour les chiens, entre les cochons vietnamiens s'instaure une hiérarchie respectée par tous les membres du groupe.

Ce sont des animaux très intelligents, à la personnalité propre et à l'instinct très développé. Lorsqu'on en adopte un, on peut se retrouver avec un être exigeant, sensible, névrotique ou indépendant, et c'est que malgré l'éducation, sa personnalité joue un rôle important. Il apprendra à crier, à attirer votre attention, à vous réveiller et à vous demander à manger. Ces animaux peuvent aussi être plutôt jaloux des autres animaux et ils deviendront tristes si vous les grondez. Au contraire de ce qu'on pourrait croire, les cochons sont des animaux très sensibles. Ils sont curieux par nature et ils adoreront vous suivre de partout dans la maison.

Si vous les gâtez excessivement, ils peuvent devenir territoriaux et agressifs, spécialement envers les amis ou les membres de la famille qui vous rendront visites, ce type de comportement est instinctif car les cochons vietnamiens ont un instinct territorial extrêmement développé. C'est pourquoi, si vous souhaitez cohabiter harmonieusement avec votre cochon vietnamien, il sera capital que vous preniez le temps de l'éduquer comme vous le feriez avec un chien. Il faudra mettre l'accent sur la compréhension de la signification du mot "Non", il faudra également faire gaffe à ce qu'il ne se montre jamais agressif avec un être humain.

Le renforcement positif fonctionne merveilleusement et nous vous recommandons d'utiliser des récompenses et des snacks pour les éduquer, car les cochons sont bien connus pour être des amants de la nourriture. Ce n'est pas un animal difficile à dresser car leur capacité mémorielle leur permet de se souvenir de tous les ordres que vous leur apprendrez. Vous serez surpris de tout ce dont est capable un cochon !

S'occuper d'un cochon vietnamien

Avant d'adopter un cochon vietnamien il est important de bien vous préparer pour lui donner la bienvenue qu'il se mérite. Les soins s'ajusteront à son âge, à s'il est sevré, à son niveau de socialisation ainsi qu'au type d'éducation qu'il a reçu.

Ne soyez pas timide, avant d'adopter un spécimen vous allez devoir vous informer à son propos en posant toutes les questions possibles et imaginables, en effet, il ne s'agit pas d'un animal dont vous pourrez vous occuper facilement, c'est un animal qui grandira, qui a des sentiments et qui a besoin d'autant d'attention qu'un petit enfant.

Le cochon vietnamien doit disposer de son propre espace personnel qui sera à l'abri du froid et où il pourra dormir et se reposer. Si vous décidez de le faire vivre à l'intérieur du foyer, nous vous conseillons de lui réserver une pièce, avec un sol en linoléum, facile à nettoyer et à entretenir, au cas où il urinerait. Dans le jardin, vous pouvez construire un chenil ou un enclos dont la porte ne lui permettra pas de s'échapper de la ferme. Créer un espace clos à l'extérieur est une bonne idée au cas où nous déciderions, à l'avenir, de le laisser dans une garderie lorsque vous partirez en vacances.

L'endroit où il doit dormir devra être similaire à un panier pour animal de compagnie, il faudra toutefois qu'il soit très grand. Comme un chien, vous devez disposer d'une cage pour le transporter en voiture si vous décidez de l'emmener en voyage ou en excursion.

Vous ne devez pas installer l'endroit où il dort et l'endroit où il mange dans le même espace, car c'est complètement antihygiénique.

Si vous avez décidé d'adopter un jeune spécimen, il est important que vous leur mettiez à disposition une source de chaleur pour qu'il puisse s'y coller. Nous vous recommandons d'opter pour une bouillote enveloppée dans une serviette.

Vous pouvez facilement apprendre à votre cochon à déféquer et uriner dans une litière, cependant, pour y arriver il faudra que vous commenciez à l'éduquer dès son plus jeune âge. Néanmoins, la caisse devra être plus grande mais sa hauteur ne devra pas trop l'être. N'utilisez pas de litière pour chat, car les cochons peuvent finir par la manger, c'est pourquoi nous vous recommandons d'utiliser d'autre type de litière ou des morceaux de pins (éléments utilisés pour les lapins ou chinchillas). Cette caisse devra être aussi disposée loin de l'endroit où il dort, de préférence à l'air libre où il se sentira plus à l'aise.

Il est important de lui mettre à disposition pour qu'il travaille son intelligence tout en s'amusant. Misez plutôt sur des jouets qu'il ne pourra pas ingérer ou casser.

Enfin, nous conclurons en ajoutant que les cochons ne transpirent pas par tout le corps, ils éliminent leur sueur par l'extrémité supérieure du groin. C'est pourquoi, quand il fait très chaud, il faudra que vous lui mettiez à disposition une petite piscine où il pourra se rafraichir.

Alimentation du cochon vietnamien

Quant à son alimentation, vous allez devoir lui mettre à disposition un large bol, en plastique par exemple, qu'il ne pourra pas casser. Vous ne devez pas lui donner à manger de la nourriture pour chiens ou pour chats. Sur le marché vous trouverez des croquettes spécifiques que vous pourrez donner à votre cochon vietnamien, ces croquettes devront être riches en fibres et faibles en graisses. Vous devez vous souvenir que le cochon est un animal omnivore, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est vital que vous lui donniez des protéines, comme des vers de terre, pour compléter son alimentation.

Les rations d'alimentation quotidienne devront être réparties en deux repas, quelque chose d'important pour qu'ils soient capables de bien digérer. Ils doivent toujours avoir à disposition de l'eau fraiche. Si vous avez votre cochon dans un champs dans lequel il peut brouter, vous pourrez réduire sa dose. Ne lui donnez pas non plus de la nourriture pour humains car votre cochon prendra trop de poids, il pourra ainsi tomber malade car il sera en mauvaise santé. Un mythe à leur propos est que si vous le nourrissez moins, votre cochon ne grandira pas tant que ça. C'est complément faux et absurde et c'est ce qu'on appelle de la maltraitance animale.

Aliments que vous pouvez offrir à votre cochon vietnamien : laitue, chou, céleri, carottes ou herbe verte.

Aliments que vous ne devez pas trop donner : fruits, maïs, pommes de terre et autres, tomates, épinards.

Les aliments qu'il ne faut jamais donner : chocolat, le sucre en général, l'alcool ainsi que tous les aliments que vous considérez qu'un animal ne devrait pas recevoir.

Santé du cochon vietnamien

Il est recommandé de castrer votre cochon vietnamien si vous avez l'intention de l'adopter comme animal de compagnie. De cette manière, et toujours quand l'opération est faite quand il est jeune, vous pouvez éviter de nombreuses maladies comme le cancer, la mastite, les chaleurs et attitudes dominantes et territoriales qui en découlent. Cette opération permettra aussi de l'empêcher de se reproduire avec des sangliers si un jour il s'échappe de chez vous.

Vous devrez aussi trouver un vétérinaire qui pourra lui couper les sabots quand il le faudra.

Les cochons vietnamiens ont tendance à déterrer et labourer le jardin pour chercher des vers par exemple. Dans les cas extrêmes, il est recommandé de l'amener chez un spécialiste pour qu'il lui installe un anneau dans le groin afin de l'empêcher de se comporter ainsi.

A continuation, nous allons voir ensemble quelques-unes des maladies les plus communes des cochons vietnamiens :

  • Problèmes gastro-intestinaux : empêchez votre cochon vietnamien d'arracher des racines ou d'ingérer des objets. Vous serez en mesure d'identifier un problème de ce type dès que vous le verrez vomir.
  • Colibacillose : il s'agit d'une diarrhée qui apparaît généralement chez les jeunes cochons mal nourris.
  • Salmonelle : elle affecte les cochons de tous les âges, généralement après le sevrage. Elle peut se produire après l'ingestion d'aliments provenant d'ordures ou de matières fécales d'autres espèces.
  • Constipation : peut survenir en cas de manque d'eau ou de maladie rénale. Encourager l'exercice physique peut être bénéfique pour les selles.
  • Prolapsus rectal : Il est dû à une irritation de l'intestin suite à une diarrhée prolongée.
  • Lymphosarcome, lymphome et carcinome : avec le vieillissement du cochon vietnamien apparaissent ces petites tumeurs qui, si elles se logent dans les intestins, peuvent être très graves.
  • Peau sèche et squameuse : elle est fréquente et s'élimine en nettoyant régulièrement la peau avec des serviettes humides.
  • La gale sarcoptique : cela peut leur arriver comme à d'autres animaux de compagnie.
  • Mélanome : il s'agit d'une tumeur de la peau qui doit être enlevée.
  • Coups de soleil : ils se produisent lorsqu'ils sont fréquemment exposés au soleil sans protection, sans eau ni boue.
  • Boiterie : en raison de la forme du dos, les cochons vietnamiens peuvent souffrir de tiraillements musculaires, de lésions ligamentaires, de fractures, etc.
  • Arthrite infectieuse : elle affecte les porcs de tous âges. Nécessite un traitement vétérinaire.
  • Sabots fissurés : dus à l'exercice sur des surfaces abrasives comme le béton.
  • Tétanos : se produit après une morsure de chien ou une abrasion de la peau, entre autres.

Sécurité du foyer

Comme vous vous en serez douté, les cochons sont très curieux et ils adorent fouiller dans les cuisines et salles de bains, ces dernières devront rester fermées, comme vous le feriez avec un enfant.

Photos de Cochon Vietnamien

Vidéos en lien avec Cochon Vietnamien

1 sur 2
Vidéos en lien avec Cochon Vietnamien
Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Cochon Vietnamien

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Cochon Vietnamien
1 sur 19
Cochon Vietnamien

Retour en haut