Partager

Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée

 
Par Antoine Decrouy. 17 mars 2020
Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée

Voir les fiches de Araignées

Les araignées (Araneae), avec plus de 42.000 espèces décrites, sont un des ordres les plus divers du monde animal. Elles sont apparentées, entre autres groupes, aux acariens, aux scorpions et aux faucheurs. Tous ensembles ils forment la classe des arachnides appelée Arachnida.

Les araignées sont distribuées dans le monde entier et elles se sont adaptées afin de pouvoir vivre dans des environnements aussi différents que variés. De fait, certaines araignées se sont spécialisées en un seul type d'aliment. Vous voulez en apprendre plus ? Dans cet article Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée de PlanèteAnimal nous prenons le temps de vous parler de l'alimentation des araignées en vous expliquant ce que mangent les araignées.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Reproduction de l'araignée

Types d'araignées

La classification des araignées est basée, fondamentalement, sur la disposition des chélicères, qui sont des pièces buccales équipées d'un ongle avec laquelle elles injectent du venin. C'est pourquoi les connaître est fondamental afin de comprendre ce que mangent les araignées.

Présentement se distinguent trois types d'araignées :

  • Araneomorphes (sous-ordre Araneomorphae) : ce groupe inclue la majeure partie des familles d'araignées qui existent. La principale caractéristique commune qu'elles partagent est la présence de chélicères labidognathes, qui sont capables de se bouger en angle droit en respect à l'axe du corps.
  • Migalomorphes (sous-ordre Mygalomorphae) : c'est le groupe auquel appartiennent les tarentules et autres parents proches. Ces arachnides présentent des chélicères orthognathes, ce qui veut dire qu'ils bougent de manière parallèle au corps.
  • Mésothèles (sous-ordre Mesothelae) : ce sous-ordre inclue juste une famille vivante, les liphistidae. Il s'agit des araignées les plus primitives, qui ne possèdent pas de venin, mais des chélicères qui peuvent produire une forte morsure.

Les araignées sont carnivores ?

Ainsi, si les chélicères servent pour mordre et/ou injecter du venin, est-ce que les araignées sont carnivores ? Eh bien oui, la majeure partie des araignées sont carnivores. Il n'existe qu'une seule exception connue, une araignée herbivore dont nous parlerons plus tard dans notre article Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée.

Les araignées sont des animaux prédateurs qui captures d'autres arthropodes auxquels elles injectent du venin pour les paralyser ou pour les tuer avant de les manger. En réalité, la majorité des araignées ne mangent par leurs proies, mais elles en absorbent les liquides internes jusqu'à les laisser complètement sèches.

Que mange une araignée ?

L'alimentation de l'araignée est basée sur la consommation d'insectes, bien qu'elle puisse également se nourrir d'autres arachnides. Les araignées plus grandes, comme la tarentule géante (Theraphosa blondi), peuvent finir par manger des souris et des lézards.

Même si on les considère carnivores, de nombreuses espèces d'araignées consomment des petites quantités de matière végétale, comme le nectar des fleurs. Ce comportement a été observé, par exemple, chez de nombreuses espèces de la famille Salticidae. En outre, comme nous l'avons déjà dit, il y a une seule espèce d'araignée qui consomme fondamentalement de la matière végétale. C'est pourquoi elle est considérée comme la seule araignée herbivore. Découvrons-la ensemble !

Que mange l'araignée herbivore ?

Bagheera kiplingi est la seule araignée herbivore connue de nos jours. C'est une salticidae qui a une relation mutualiste avec les fourmis du genre Pseudomyrmex. Aussi bien les fourmis que les araignées vivent dans les acacias du genre Vachellia qui ont sur leurs feuilles des petits points rouges connus comme corps Beltien. Il s'agit d'un aliment que les plantes produisent spécifiquement pour les fourmis. En échange, ces dernières défendent les plantes des animaux herbivores.

Les corps Beltien sont l'aliment principal des araignées herbivores, qui aident les fourmis à protéger les acacias. En plus, elles consomment aussi le nectar extra-floral que les plantes fabriquent aussi pour les fourmis. En revanche, de manière occasionnelle, les araignées s'alimentent aussi de petits insectes, comme les mouches, ainsi que des larves des fourmis.

 

Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée - Que mange l'araignée herbivore ?

Que mangent les araignées carnivores ?

Pour attraper leurs proies, les araignées carnivores ont développé tout type de stratégies : des toiles d'araignées, des pièges, le camouflage, des cannes à pêches.... En fonction de leurs stratégies de prédation, il est possible de différencier plusieurs types d'araignées carnivores :

  • Araignées tisseuses
  • Araignées trappes
  • Araignées qui se camouflent
  • Araignées boules
  • Araignées sauteuses

Araignées tisseuses

La majorité des araignées possèdent une glande de fil qui produit et sécrète de la soie. Les araignées tisseuses sont celles qui utilisent la soie pour construire les célèbres toiles d'araignées. Normalement, elles se camouflent sur le bord de la toile, et attendent patiemment qu'une proie s'y piège. Quand une proie est capturée dans la toile, se génère une vibration qui prévient l'araignée que le repas est servi.

Les proies, qui ont tendance à tomber dans ces pièges, dépendent de la morphologie même de la toile, cette dernière varie selon le type d'araignée tisseuse. Celles qui font des grandes toiles circulaires attrapent des insectes volants. Toutefois, celles qui tissent des toiles dans les trous du sol préfèrent attraper d'autres types d'insectes, comme ceux qui marchent ou ceux qui recherchent un peu d'humidité.

De nombreuses familles d'araignées sont des tisseuses, voici donc les exemples d'araignées tisseuses les plus communes :

  • Aranéides (Araneidae) : dans ce groupe on retrouve l'araignée des jardins (Araneus diadematus), l'araignée noire et l'Argiope aurantia.
  • Theridiidae : c'est la famille de la veuve noire (Latrodectus mactrans).
Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée - Que mangent les araignées carnivores ?

Araignées trappes

Les araignées trappes construisent des terriers dans le sol, elles creusent le sol et renforcent donc les parois avec de la soie. Certaines utilisent même de la soie pour faire une porte, qu'elles pourront ouvrir en ajoutant un genre de crochet. D'autres, comme celles du genre Cyclocosmia, bouchent la sortie du terrier avec leur abdomen caractéristique. Une fois que leur refuge est prêt, elles s'y cachent et n'en sortent que pour chasser ou s'accoupler.

Certaines araignées trappes installent des fils à l'extérieur afin de détecter le mouvement dès qu'une proie marche dessus. D'autres sont capables de percevoir les vibrations du sol. Dès qu'elles détectent du mouvement, elles ouvrent la trappe et se jettent sur leur proie.

Les araignées qui utilisent des trappes pour attraper leurs proies appartiennent aux familles suivantes :

  • Liphistiidae : elles sont toutes asiatiques, comme l'Heptathela kimurai.
  • Mygales fouisseuses noires (Ctenizidae) : une des plus connues est la Cyclocosmia loricata, une espèce mexicaine et guatémaltèque.
  • Idiopidae : Idiosoma hirsutumes est une des ses représentantes les plus connues.

Araignées qui se camouflent

Nombreuses sont les araignées qui s'enterrent ou se camouflent dans le sol. Certaines, même, accumulent des particules de terre sur leur dos, de sorte qu'elles ne peuvent pas être distinguées du substrat. C'est le cas de Paratropis tuxtlensis. D'autres ont des mécanismes de camouflage bien plus sophistiquées qui leur permettent de se spécialiser dans certains types de proies.

Un exemple curieux est celui de l'araignée crabe (famille Thomisidae) qui se camoufle dans les fleurs. Pour ce faire, grâce à leur production de pigments, elles sont capables d'adopter la même couleur que celle de la fleur. Ensuite, elles attendent patiemment que les insectes pollinisateurs viennent faire leur boulot, dès qu'une proie s'approche, elles leur injectent leur venin qui les paralyse et elles en profitent pour absorber leurs liquides internes.

D'autres araignées qui se camouflent sont les célèbres araignées pirate (famille Mimetidae). Que mangent les araignées pirates ? Ces araignées se rapprochent des araignées tisseuses et elles bougent la soie afin de simuler qu'une proie s'est faite piéger. La propriétaire de la toile en question vient pour déjeuner, mais elle finit par être mangée par l'araignée pirate.

Image: helionews.ru

Araignées boules

Les araignées boules utilisent leur soie afin de construire une boule collante qu'elle colle à un fil. Il s'agit d'un genre de cane à pêche qui est enduite de phéromones qu'elles utilisent afin d'attirer les insectes volants, qui constituent l'alimentation principale de ces araignées. Ces derniers restent collés à la boule jusqu'à ce que l'araignée les paralyse et les enveloppe de leur soie. Certaines espèces peuvent lancer directement la boule sur leur proie, un petit peu comme un cow-boy qui lance son lasso pour attraper un cheval.

On connait trois genres d'araignées boules :

  • Mastophora
  • Cladomelea
  • Ordgarius

Araignées sauteuses

Les salticides ou araignées sauteuses (famille Salticidae) sont des petites araignées qui chassent leurs proies en sautant sur elles. Pour ce faire, elles collent un fil à une branche ou une pierre où elles se trouvent et elles se lancent sur leur proie comme le ferait Spiderman. D'autres restent suspendues à ce fil jusqu'à ce qu'une proie passe en dessous d'elles.

Si notre article Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée, nous vous recommandons de consulter la section Régimes équilibrés.

Bibliographie
  • Coddington, J. A. and H. W. Levi. (1991). Systematics and evolution of spiders (Araneae). Annual Review of Ecology and Systematics 22: 565-592.
  • Rainer, F. F. (2011): Biology of Spiders. Cambridge University Press.
  • Willis, J. G. & Norman I. P. (1975). A revision of the trapdoor spider genus Cyclocosmia (Araneae, Ctenizidae). American Museum Novitates, 2580:1-36.
  • Jackson, R. R. & Whitehouse, M. E. A. (1986). The biology of New Zealand and Queensland pirate spiders (Araneae, Mimetidae): aggressive mimicry, araneophagy and prey specialization. Journal of Zoology 210(2): 279-303
  • Valdez-Mondragón, A. et al. (2014). First record of the mygalomorph spider family Paratropididae (Arachnida, Araneae) in North America with the description of a new species of Paratropis Simon from Mexico, and with new ultramorphological data for the family. ZooKeys, (416), 1-21.
  • Richman, David B.; Jackson, Robert R. (1992). A review of the ethology of jumping spiders (Araneae, Salticidae). Bull. Br. Arachnol. Soc. 9 (2): 33-37.
  • Meehan, C. J., Olson, E. J., Reudink, M. W., Kyser, T. K., & Curry, R. L. (2009). Herbivory in a spider through exploitation of an ant–plant mutualism. Current biology, 19(19), R892-R893.

Écrire un commentaire sur Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée
Image: helionews.ru
1 sur 6
Que mange une araignée ? - Alimentation de l'araignée

Retour en haut