menu
Partager

Requin du Groenland

25 août 2021
Requin du Groenland

Le requin du Groenland (Somniosus microcephalus), également appelé requin boréal, est un requin appartenant au genre Somniosus, un groupe composé de plusieurs espèces connues sous le nom de requins dormeurs. Cet animal, malgré son nom, habite également d'autres zones marines différentes de celles du royaume du Danemark. Présentement, il y a plusieurs plans de sauvegarde afin de conserver cette espèce en raison du déclin de sa population. De plus, cet animal a une caractéristique très particulière, puisqu'il s'agit de l'un des vertébrés ayant la plus longue durée de vie qui existe sur terre.

Continuez à lire cette fiche de PlanèteAnimal et découvrez quelle est la durée de vie du requin du Groenland ainsi que de nombreuses de ses caractéristiques absolument incroyables !

Origine
  • Amerique
  • Europe
  • Allemagne
  • Canada
  • Cuba
  • Danemark
  • Espagne
  • Etats Unis
  • Faroe (Iles)
  • France
  • Groënland
  • Irlande
  • Islande
  • Norvège
  • Portugal
  • Royaume Uni
  • Russie
  • Saint Pierre et Miquelon

Caractéristique du requin du Groenland

Le requin du Groenland est un grand requin qui peut mesurer environ 6 mètres de long, et il a la particularité de ne grandir que d'environ un centimètre par an. Bien qu'on ait déjà vu des spécimens plus lourds, il pèse environ une tonne. Il peut être d'une teinte grise ou brune peu intense, éventuellement il pourrait présenter des rayures ou des taches qui varient en intensité sur la couleur de fond. Quant à sa peau, elle est assez rugueuse en raison de la présence de denticules dermiques.

Le requin du Groenland est robuste, de forme cylindrique ; son museau est court et a une pointe arrondie. Ses deux mâchoires ont plusieurs rangées de dents, mais elles sont de forme différente. Les supérieurs sont tranchantes, tandis que les inférieurs ont une fonction de coupe. Les nageoires précaudales sont petites. Par contre, les dorsales sont symétriques et bien que la caudale soit présente, ce requin n'a pas de nageoire anale.

Combien d'années le requin du Groenland peut-il vivre ? La particularité de ce requin est sa longévité. Selon une étude récemment publiée[1], l'espérance de vie est de 272 ans pour cette espèce. Cependant, l'un des spécimens étudiés avait 392 ± 120 ans, ce qui nous a permis de conclure que le requin du Groenland est le vertébré ayant la plus longue durée de vie au sein de la biodiversité animale. Certains chercheurs [2] se disent plus conservateurs à cet égard, optant pour une longévité moyenne d'environ 150 ans. Cependant, il ne fait aucun doute, c'est un animal avec une espérance de vie très élevée.

D'autre part, ce requin développe une cécité partielle due à sa relation parasitaire avec une espèce de copépode, qui se nourrit du tissu cornéen et qui le fait devenir aveugle. Mais les requins disposent de plusieurs mécanismes sensoriels pour se déplacer dans les océans.

Habitat du requin du Groenland

L'habitat de cette espèce est situé dans les écosystèmes maritimes de l'Atlantique Nord, des Etats-Unis, du Canada et du Groenland. Également du Portugal à une zone de l'océan Arctique et de la mer de Sibérie orientale. Sa plage de profondeur varie de la surface jusqu'à environ 2 600 mètres. Cependant, dans certaines zones, il préfère vivre entre 300 et 500 m de profondeur.

Les températures de l'eau dans laquelle se trouve généralement le requin du Groenland se situent entre 1 et 12° C dans les écosystèmes côtiers, les zones pélagiques et démersales. Il se déplace également vers les zones intertidales et les estuaires. C'est sans aucun doute une espèce qui se déplace dans les écosystèmes polaires du nord.

Habitudes du requin du Groenland

Le requin du Groenland nage généralement assez lentement. Il a un comportement solitaire, sauf au moment des accouplements ou des rencontres informelles qui se produisent dans les zones où la nourriture est concentrée. Il passe le plus clair de son temps à chercher de la nourriture, c'est donc un chasseur actif malgré sa lenteur.

Il n'y a aucun rapport d'attaques contre des personnes, il n'est donc généralement pas considéré comme une espèce agressive pour les êtres humains. Cependant, cela pourrait également être dû au fait que dans les eaux où il transite généralement, il est très rare qu'il coïncide avec l'homme, la prudence est donc toujours de mise.

Concernant leur mobilité, en été, ils ont tendance à se déplacer vers les zones côtières, tandis qu'en hiver, ils vont vers le large.

Alimentation du requin du Groenland

Comme mentionné ci-dessus, le requin du Groenland recherche activement sa nourriture, qui est principalement composée de divers types de poissons, de mammifères marins (phoques, morses et petites baleines), de mollusques, de crustacés, d'échinodermes et de cnidaires. C'est aussi une espèce nécrophage, qui se concentre dans les lieux d'accumulation où l'industrie de la pêche laisse des traces de son activité. De la même manière, on sait qu'il peut se nourrir de gros animaux morts, suite à des blessures ou qui ont été piégés dans la glace.

Ce qui a suscité la curiosité, c'est que cet animal étant assez lent est capable de se nourrir d'espèces qui nagent rapidement. Compte tenu de cela, le copépode qui s'installe dans leurs yeux est luminescent, ce qui sert à attirer et à capturer leurs proies. Cependant, les études manquent pour confirmer ces données. D'autre part, on sait que ces requins ont un excellent odorat, caractéristique générale de ces poissons, un avantage qui les rend efficaces lors de la chasse.

Reproduction du requin du Groenland

Les mâles atteignent la maturité à environ 2,5 mètres, tandis que les femelles atteignent la maturité à environ 4 mètres, ce qui correspond à un peu plus de 150 ans. C'est une espèce ovovivipare, on l'appelle aussi vivipare lécithotrophe, puisque la progéniture, bien qu'elle se développe au sein de la mère, se nourrit de l'œuf dans lequel elle se trouve.

Les femelles portent entre 2 et 10 petits, qui à la naissance mesurent entre 40 cm et 1 m. En raison du manque d'études spécifiques, il n'y a que des estimations à ce propos. Par exemple, les jeunes deviennent indépendants dès leur naissance. La reproduction a lieu tous les deux ans, comme dans le cas des autres requins dormeurs.

Etat de conservation du requin du Groenland

C'est une espèce chassée depuis des siècles pour faire de l'huile du foie, pour sa peau et la commercialisation de la viande malgré sa légère toxicité pour l'homme si elle n'est pas traitée correctement au préalable. Actuellement, la principale menace consiste en sa capture accidentelle dans les filets de pêche d'autres espèces.

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a déclaré le requin du Groenland vulnérable, avec une tendance de population en déclin. Parmi les principales actions de conservation, la chasse a été limitée dans diverses régions, ainsi que le lâcher obligatoire avec le moins de dégâts possible en cas de prises accidentelles.

Photos de Requin du Groenland

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Requin du Groenland

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?

Requin du Groenland
Requin du Groenland

Retour en haut