Partager

Un chien peut-il avoir des TOC ?

 
Par Antoine Decrouy. Actualisé: 20 août 2018
Un chien peut-il avoir des TOC ?

Voir les fiches de Chiens

Un problème de comportement canin est quelque chose qu'il ne faut pas prendre à la légère, en effet, il s'agit là de la première cause d'abandon.... Tous les comportements négatifs apparaissent petit à petit, il est donc très important d'observer notre animal de compagnie afin de voir s'il change de comportement ou non.

Ça peut nous paraître rigolo de voir un chien pourchasser sa propre queue, de la voir sauter sans raison apparente ou de le voir prendre possession de certains objets en se montrant agressif si vous essayez de le lui enlever. Néanmoins ces comportements n'ont absolument rien de positifs car ils influents de manière négative son bien-être...

Si vous pensez que votre chien peut être en train de développer un comportement compulsif, nous vous invitons à continuer la lecture de ce nouvel article de PlanèteAnimal Un chien peut-il avoir des toc. Dans les paragraphes suivants à cette introduction nous allons vous apprendre à distinguer ces comportements, nous vous expliquerons aussi pourquoi ils se produisent et quelles sont les choses que vous pouvez mettre en place afin d'aider votre animal de compagnie !

Découvrons ensemble quels sont les Un chien peut-il avoir des toc ?

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Soins des iguanes

Trouble obsessionnel compulsif chez le chien (stéréotypie)

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) chez les chiens ou stéréotypie se caractérise par une séquence répétitive et invariable d'activités ou de mouvements qui ne possèdent aucun but et aucune fonction. Bien que ces comportements dérivent normalement de comportements normaux comme la toilette, l'alimentation ou le jeu. Le comportement répétitif interfère avec le fonctionnement habituel du comportement.

Le trouble obsessionnel compulsif chez le chien est en aucun cas comparable à celui dont nous souffrons en tant qu'être humains. En général, les personnes ont hontes de se comporter ainsi et les TOC sont en général associés à une personnalité responsable et une grande nécessité d'acceptation sociale. Les comportements compulsifs sont anormaux étant donné qu'ils se manifestent hors contexte, qu'ils sont répétitifs, exagérés et qu'ils s'étalent sur de longues années.

Un chien peut-il avoir des TOC ? - Trouble obsessionnel compulsif chez le chien (stéréotypie)

5 comportements compulsifs

Nous pouvons classer les comportements compulsifs chez le chien en 5 groupes : locomoteurs, oraux, agressifs, vocalisation et hallucinatoires.

  1. Comportements compulsifs locomoteurs : tourner sur lui même en cercles, chasser sa propre queue, marcher d'un endroit à un autre, sauter sur place ou rester immobile.
  2. Comportements compulsifs oraux : se mordre les extrémités, se lécher, mordre l'air, se lécher compulsivement le nez, mâcher ou lécher des objets, manger de manière obsessive, boire beaucoup et pica (manger des choses non comestibles).
  3. Comportements compulsifs agressifs : agression auto-dirigée (comme grogner ou mordre des parties de son corps, attaquer son bol de nourriture ou autres objets). Dans ce groupe entre aussi l'agression redirigée vers des personnes qui est en général imprévisibles.
  4. Comportements compulsifs de vocalisation : la vocalisation va d'un aboiement rythmique ou une plainte compulsive.
  5. Comportements compulsifs hallucinatoires : regarder les ombres, suivre des yeux les reflets de la lumière et se réveiller brutalement sans aucune raison apparente.
Un chien peut-il avoir des TOC ? - 5 comportements compulsifs

Causes de la stéréotypie chez les chiens :

Il existe plusieurs raisons qui peuvent entraîner un chien à souffrir d'un trouble obsessionnel compulsif. En connaissant et en comprenant ces causes peut être que vous seriez plus à même d'aider votre chien à surmonter ce problème de comportement.

  • Stress et anxiété : les comportements compulsifs sont des comportements conflictuels causés par des situations qui se produisent autour de lui. Par exemple : un conflit peut se produire lorsque pour le chien il y a deux motivations aussi fortes, comme le fait d'appeler un chien pour le gronder dès qu'il s'approche de nous. On peut observer ce genre de comportement dans les parcs canins dans lesquels on voit des tuteurs appelant leur chien et si ce dernier ne répond pas au premier appel, il se fera gronder une fois qu'il sera venu... Ce comportement provoque de la frustration et du stress chez le chien. N'importe quel facteur environnemental qui se transforme en frustration (comme par exemple ne pas pouvoir faire ses besoins dans la rue) ou le stress (par exemple, si votre chien présente d'autres problèmes de comportement stressants comme s'il se bagarre avec les chiens, s'il a des angoisses liées à la séparation ou une maladie) peut contribuer à la naissance d'un trouble obsessionnel compulsif.
  • Prédisposition génétique : la prédisposition génétique est probablement présente dans tous les cas connus de stéréotypie. Les chiens peuvent être génétiquement susceptibles de développer un comportement compulsif. Les chiens de grande taille semblent être plus facilement atteints de stéréotypie que les chiens de petite taille.
  • Causes organiques : lorsque un chien a une petite griffure ou une blessure chirurgicale, il est normal qu'il se lèche mais petit à petit, il commence à se lécher pour d'autres raisons. Se lécher continuellement peut finir par causer d'autres lésions qui n'ont rien à voir avec la blessure originelle. Le stress associé à des lésions physiques ou des irritations, comme des allergies, peut contribuer au développement de stéréotypies comme n'importe quelle autre maladie qui augmente le stress ou l'irritabilité ou comme une maladie hématologique ou un déséquilibre hormonal.
  • Conditionnement : la plupart des personnes accordent plus d'importance à leur animal de compagnie lorsque ce dernier réalise un comportement compulsif. La plus grande majorité des cas de stéréotypie s'aggravent car le tuteur accorde trop d'importance à ce comportement et fait plus attention à son chien qu'à l'habitude. Le chien le comprend et commence alors à réaliser ce comportement uniquement en présence de son humain favori, en faisant trop attention à votre chien lorsqu'il a un comportement compulsif sans le vouloir vous renforcez ce comportement.

Comportements compulsifs chez le chien relatif à sa race

Certaines races ont pour habitude de présenter des stéréotypies concrètes, pour cette raison, dans la suite de ce nouvel article Un chien peut-il avoir des TOC nous vous présenterons une liste de races de chien qui possèdent des comportements compulsifs de manière récurrente :

  • Bull terrier anglais : courir d'un côté à l'autre, pourchasser sa propre queue et "ne plus bouger" ;
  • Berger allemand : courir d'un côté à un autre et pourchasser sa propre queue ;
  • Dalmatien et Rottweiler : hallucinations ;
  • Doberman pinscher : se lécher les flancs ;
  • Border Collie : chasser les ombres ;
  • Bouvier australien : pourchasser sa propre queue ;
  • Schnauzer miniature : regarder vers l'arrière ;
  • Chiens de grande taille : se lécher les extrémités.

Comment soigner le TOC chez les chiens ?

Comme toujours nous souhaitons souligner que face à n'importe quel nouveau ou étrange symptôme que nous observons chez notre animal de compagnie, il faut se rendre au plus vite chez le vétérinaire.

Gérer la situation

Dans un premier temps il va falloir réussir à identifier le déclencheur de stress, de conflit ou de frustration. Par la suite il sera essentiel d'établir des routines quotidiennes, de maintenir nos animaux de compagnie stimulés aussi bien physiquement que mentalement et il faudra éviter autant que faire se peut de le gronder ou de le punir car à chaque fois que nous le punissons nous augmentons son mal-être.

Modification du comportement

Les modifications de problèmes de comportement doivent toujours être supervisés par un spécialiste comme un éthologue, éducateur canin ou un dresseur, dans la suite de notre article Un chien peut-il avoir des toc nous vous donnerons quelques conseils basiques que vous allez pouvoir appliquer afin de relaxer votre chien jusqu'au rendez-vous avec le spécialiste :

  1. Apprenez à votre chien les ordres basiques en utilisant le renforcement positif (nourriture, caresses et mots doux) car cela lui permettra de développer des habilités basiques et contribuera à la diminution de son ennui. L'entrainement au Clicker peut être utilisé comme stratégie de dressage. L'objectif est que ces comportements deviennent automatiques et qu'ils substituent le comportement problématique.
  2. Évitez ou éliminez les déclencheurs, par exemple, si un chien a tendance à manger ou à mordre certains objets, il sera important de les retirer de votre foyer afin qu'il ne se comporte plus ainsi.
  3. Identifiez et exposez le moins possible votre chien aux stimulus (sons, activités, déclencheurs visuels) qui provoquent que votre chien ait des comportements négatifs afin d'augmenter la probabilité qu'apparaissent des comportements positifs et adéquat. Par exemple, si votre chien adopte un comportement compulsif lorsqu'il regarde par la fenêtre, vous pouvez couvrir les fenêtres pour éviter que votre chien voit ce qui se passe dehors.
  4. Éliminez l'attention que vous lui portez lorsque votre chien a un comportement compulsif. Essayez d'interagir avec lui uniquement lorsqu'il se comporte de manière adéquate. Durant les premières étapes de développement d'une stéréotypie, l'attention que vous lui portez peut finir par agir comme un renforcement.
  5. Essayez de substituer les comportements nocifs de votre chien par des comportements alternatifs.

Traitement clinique

Lorsque les comportements compulsifs des chiens atteignent des niveaux intolérables ou impossible à gérer, le vétérinaire peut finir par prescrire des médicaments afin d'améliorer le comportement de votre chien. Cette option est utilisée uniquement dans les cas les plus graves de stéréotypie lorsque la courbe du bien-être de votre animal est nulle ou déficiente.

Un chien peut-il avoir des TOC ? - Comment soigner le TOC chez les chiens ?

Si notre article Un chien peut-il avoir des TOC vous a plu, n'hésitez surtout pas à jeter un petit coup d’œil à ces quelques articles :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Un chien peut-il avoir des TOC ?, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes de comportement.

Écrire un commentaire sur Un chien peut-il avoir des TOC ?

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

Un chien peut-il avoir des TOC ?
1 sur 4
Un chien peut-il avoir des TOC ?

Retour en haut