Partager

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux

 
Par Melvin. Actualisé: 17 avril 2019
35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux

L'Australie est bien connue pour ses nombreux animaux dangereux, tels que ses araignées venimeuses, ses serpents et autres lézards. Mais toute la faune du pays n'est pas dangereuse. Il y a beaucoup d'animaux qui, en raison de leur évolution sans prédateurs, ne sont pas méfiants et ne disposent pas de caractéristiques leur permettant de fuir ou de se défendre face aux prédateurs.

Dans cet article 35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux de PlanèteAnimal, nous vous présentons une liste d'animaux endémiques d'Australie, peu connus mais néanmoins uniques et spectaculaires, pour ensuite découvrir quelques-uns des animaux les plus dangereux d'Australie (images et photos à l'appui !).

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les types de chats sauvages

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux

Voici une liste des 35 animaux d'Australie que nous allons vous présenter dans cet article de PlanèteAnimal :

  1. Seiche géante
  2. Thazard du Queensland
  3. Dauphin à bosse d'Australie
  4. Pélican à lunettes
  5. Canard bridé
  6. Talégalle de Latham
  7. Perruche royale
  8. Rat à grosse queue
  9. Serpent-tigre
  10. Opossum nain des montagnes
  11. Wombat commun
  12. Koala
  13. Kangourou roux
  14. Kangourou géant
  15. Kangourou gris
  16. Poisson clown
  17. Ornithorynque
  18. Échidné à nez court
  19. Diable de Tasmanie
  20. Lézard à langue bleue
  21. Requin de Port Jackson
  22. Dugong
  23. Fourmilier marsupial
  24. Courtilière
  25. Requin-lézard
  26. Phalanger volant
  27. Manchot pygmée
  28. Crocodile marin
  29. Atrax robustus
  30. Vipère de la mort
  31. Pieuvre à anneaux bleus
  32. Requin-bouledogue
  33. Cuboméduse d'Australie
  34. Cône géographe
  35. Taïpan côtier

1. Seiche géante

La seiche géante d'Australie (Sepia apama) est un mollusque appartenant à la classe des céphalopodes. C'est la plus grande seiche qui existe, c'est aussi une experte en camouflage, puisque ses changements de couleur de peau et le mouvement de ses nageoires lui permettent de se confondre parfaitement dans son environnement, dissuadant ainsi ses prédateurs et perturbant ses proies.

Elle est endémique des eaux côtières du sud de l'Australie et se retrouve jusqu'à la baie Moreton sur la côte est et sur la côte ouest jusqu'au récif de Ningaloo. Leur période de reproduction s'étend d'avril à septembre, quand ils fraient en masse (lâcher d’œufs) dans le golfe de Spencer, où des milliers de seiches géantes se rassemblent chaque année.

La seiche géante un animal carnivore, elle se nourrit de poissons, mollusques et crustacés, ainsi que d'autres espèces de seiches. Elle ne compte pas parmi les animaux en voie de disparition de l'Australie, mais sa population est en déclin, de sorte que l'espèce est presque menacée.

Vous pourrez voir ci-dessous une image d'une seiche géante d'Australie.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 1. Seiche géante

2. Thazard du Queensland

Le thazard du Queensland (Scomberomorus queenslandicus) est un poisson de la famille des Scombridae. On le trouve dans les eaux tropicales et subtropicales du nord de l'Australie et du sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. On le retrouve dans la baie Shark jusqu'à Sydney.

Ce poisson est vert bleuté sur le dos, avec des côtes argentés et trois rangées de taches couleur bronze. Les femelles sont plus grandes que les mâles. La saison de reproduction a lieu entre octobre et janvier, avec frai dans les eaux du Queensland.

Ce n'est pas une espèce dont on fait commerce, et elle est menacée, bien qu'elle soit parfois pêchée accidentellement lors de la pêche d'autres espèces de maquereau.

Sur l'image qui suit, vous pourrez constater les taches si particulières qui ornent le corps du thazard du Queensland.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 2. Thazard du Queensland
Image: https://pt.wikipedia.org/wiki/Scomberomorus

3. Dauphin à bosse d'Australie

Le nom scientifique du dauphin à bosse d'Australie, Sousa Sahulensis, est dérivé de Sahul, un plateau continental sous-marine situé entre le nord de l'Australie et le sud de la Nouvelle-Guinée, où vivent ces dauphins australiens. Leur nom commun de dauphin à bosse, vient du fait que leur nageoire dorsale est très allongée et a l'apparence d'une bosse due à une accumulation de tissu graisseux qui s'accumule en vieillissant.

Les mâles et les femelles ont la même taille, environ 2,7 mètres, et atteignent leur maturité sexuelle entre 10 et 13 ans. Ce sont des animaux de longue vie, qui vivent environ 40 ans à l'état sauvage. La couleur de leur peau change avec l'âge. À leur naissance, ils sont grisâtres et deviennent argentés, surtout dans la région de la nageoire dorsale et du front.

Cet animal est très sensible à la pollution car il vit près des côtes et des rivières, dans des zones fortement polluées. Sa population est donc fortement affectée par cette pollution, on ne compte plus que 10.000 individus à l'état sauvage. Sans aucun doute, c'est l'un des animaux typiques de l'Australie qui pourrait disparaître si rien n'est fait pour endiguer le problème.

Comme la majorité des dauphins, le dauphin à bosse d'Australie est un animal très social qui vit et se déplace en groupe de quelques individus (comme vous pouvez le voir sur l'image qui suit ces lignes).

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 3. Dauphin à bosse d'Australie

4. Pélican à lunettes

Il y a huit espèces de pélicans dans le monde, tous d'apparence très semblable, tous blancs, à l'exception de deux d'entre eux, le pélican rose et le pélican du Pérou. La caractéristique la plus particulière de ces animaux est son bec allongé équipé d'un "sac". Chez le pélican à lunettes (Pelecanus conspicillatus), le bec mesure 40 à 50 centimètres et est plus grand chez les mâles que chez les femelles. Son envergure est de 2,3 à 2,5 mètres.

Cet animal se retrouve dans toute l'Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le sud de l'Indonésie. Malgré son apparence imposante et lourde, le pélican est un grand voltigeur : bien qu'il ne puisse pas voler très longtemps en battant des ailes, il peut rester en l'air pendant 24 heures en s'aidant des courants d'air. Il est capable de se déplacer à plus de 1 000 mètres d'altitude, et on compte même des records de 3 000 mètres.

La reproduction dépend des conditions environnementales, en particulier de la pluie. Les pélicans vivent en colonies de plus de 40 000 individus regroupés sur les îles ou les côtes. Ils vivent entre 10 et 25 ans.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 4. Pélican à lunettes

5. Canard bridé

Le canard bridé (Anas rhynchotis) habite toute l'Australie, avec des populations concentrées dans le sud-est et l'est de l'Australie et en Tasmanie.

Ils sont bruns, avec des plumes vertes claires. Notons également que le dimorphisme sexuel chez cette espèce est très prononcé. Les mâles ont une tête gris bleuté et une ligne blanche sur le visage devant les yeux. Ils ont un bec allongé en forme de cuillère, composé à l'intérieur de rayons avec lesquels ils filtrent la boue et piègent leur nourriture, à base de mollusques, de crustacés et d'insectes.

Son état de conservation est vulnérable et, bien qu'il n'y ait pas de plan de conservation pour l'espèce, elle est protégée dans les régions qu'elle habite.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 5. Canard bridé

6. Talégalle de Latham

La talégalle de Latham (Alectura lathami) vit dans tout l'est de l'Australie, depuis la péninsule du Cap York, le Queensland, au sud, jusqu'à la banlieue nord de Sydney et la région d'Illawarra en Nouvelle-Galles du Sud. Il vit dans les forêts tropicales ou humides.

Cet oiseau a principalement un plumage noir, une tête rouge sans plumes et un fanon jaune (vous pouvez l'observer sur la photo ci-dessous). Bien qu'elle ressemble à une dinde, elle appartient vraiment à une autre famille, celle des mégapodes.

Elles cherchent leur nourriture en fouillant le sol et en creusant avec leurs pattes. Leur alimentation est à base d'insectes, de graines et de fruits. Contrairement à la plupart des oiseaux, la talégalle de Latham ne couve pas ses œufs, mais les enterre sous un monticule de végétation en décomposition qui, avec la chaleur générée par les réactions typiques de la matière organique en décomposition, maintient les œufs à température idéale. Pour cette raison, c'est l'un des animaux les plus curieux et les plus rares d'Australie.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 6. Talégalle de Latham

7. Perruche royale

Les perruches royales d'Australie (Alisterus scapularis) habitent les forêts tropicales humides ou les forêts sclérophylles le long de la côte est de l'Australie.

Ils sont les seuls perroquets australiens avec une tête entièrement rouge, bien que seuls les mâles ont cette caractéristique, les femelles quant à elles ont la tête verte. En ce qui concerne le reste de leur corps, le ventre et le dos sont également rouge alors que les ailes et la queue sont vertes. Ils vivent en couples ou en groupes familiaux. Ce sont des animaux frugivores qui nichent dans les creux des arbres.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 7. Perruche royale

8. Rat à grosse queue

Le rat à grosse queue (Zyzomys pedunculatus) est l'un des animaux les plus rares d'Australie, il est en danger d'extinction en raison de la destruction de son habitat et de la prédation des chats domestiques qui, en Australie, est une espèce envahissante.

C'est un rongeur de taille moyenne pesant 70 à 120 grammes. Son pelage est épais, brun clair et blanc sur le ventre. Sa queue est très épaisse, jamais plus longue que la longueur qu'il y a entre le nez et la base de la queue.

Ce sont des animaux granivores qui consomment des graines, surtout en période de chaleur. En hiver, ils se nourrissent également d'insectes mais dans une moindre mesure.

Comme nous pouvons le voir sur cette image, cette espèce de rat d'Australie s'apparente à bien d'autres de ces cousins et même, du fait de sa queue touffue, à un octodon.

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 8. Rat à grosse queue

9. Serpent-tigre

Le serpent-tigre (Notechis scutatus) est l'un des animaux les plus venimeux du monde. Cette espèce est très répandue et dispersée dans tout le sud de l'Australie.

Il vit dans des zones proches de l'eau, comme les forêts riveraines, les marais ou les cours d'eau. Ils peuvent aussi vivre dans des zones plus sèches, comme les pâturages ou les zones rocheuses : dans ce type d'environnement il a un comportement nocturne, pour éviter la chaleur du jour, alors que dans les zones liées à l'eau il est diurne ou crépusculaire.

Le serpent-tigre mange un peu de tout, il se nourrit d'une grande variété de petits mammifères, d'amphibiens, d'oiseaux et même de poissons. La reproduction a lieu de décembre à avril. C'est une espèce vivipare qui peut avoir entre 17 et 109 petits, bien qu'elle se reproduise rarement.

Ces rayures tigrées révèlent chez ce serpent, pourtant relativement dangereux, une certaine beauté (la preuve en image ci-dessous).

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - 9. Serpent-tigre

10. Opossum nain des montagnes

L'opossum nain (Burramys parvus) est un petit mammifère australien, pas plus gros qu'une souris. Il est endémique au sud-est de l'Australie, où l'on ne compte que trois populations totalement isolées. Son habitat ne dépasse pas 6 ou 7 kilomètres carrés. C'est une espèce en danger critique d'extinction.

C'est la seule espèce de mammifère australien qui vit en milieu montagnard, dans des champs rocheux périglaciaires. Ce sont des animaux nocturnes. Leur régime alimentaire est basé sur une espèce de papillon de nuit (Agrotis infusa) et quelques autres insectes, graines et fruits. A la fin de l'automne, ils hibernent pendant 5 à 7 mois.

Si vous souhaitez découvrir d'autres listes d'animaux typiques d'Australie, poursuivez votre lecture de notre article 35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux de PlanèteAnimal, dans lequel nous allons maintenant voir quelque uns des animaux les plus dangereux d'Australie avec des photos pour chacun d'eux.

Animaux dangereux d'Australie

Bien souvent lorsque l'on nous pensons animaux sauvages d'Australie, une des premières choses qui nous viennent en tête, après les kangourous et les koalas, sont les nombreux animaux dangereux qui peuplent l'Australie. Des serpents venimeux aux animaux sauvages les plus exotiques, découvrez dans la liste suivante quelque uns des animaux dangereux d'Australie accompagnés de photos pour chacun d'entre eux.

Commençons cette liste des animaux dangereux d'Australie avec le crocodile marin (Crocodylus porosus). Ce reptile géant, aussi appelé crocodile à double crête, habite les côtes du nord de l'Australie et tient son nom du fait qu'il supporte aussi bien l'eau douce des rivières que l'eau salée de l'océan Pacifique. Il est, avec le crocodile du Nil, le plus imposant reptile du monde puisqu'il peut atteindre les 6 mètres de long et les 700 kg.

Il est considéré comme un des animaux les plus dangereux d'Océanie : bien qu'il ne soit pas très rapide sur terre, il se montre très explosif lorsqu'il s'agit d'attaquer une proie dans l'eau. Aussi, la force incroyable de sa mâchoire lui permet de s'en prendre à des animaux aussi imposants que des buffles et de les tirer dans l'eau.

Vous trouverez que cet article manque d'araignée dangereuse ? Eh bien vous aller être ravis puisque nous avons le plaisir de vous présenter atrax robustus, l'une des araignées les plus dangereuses du monde. Cette espèce est endémique au Sud de l'Australie et se retrouve même en banlieue de Sydney, s'aventurant aux alentours et à l'intérieur des maisons.

Contrairement à d'autres mygales, atrax robustus est assez petite puisqu'elle mesure entre 5 et 7 cm, cependant il ne faut pas la prendre à légère car son venin (celui du mâle notamment car il est beaucoup plus toxique) peut venir à bout d'un homme adulte.

Pour les plus curieux d'entre vous, voici une photo d'une atrax robustus :

Continuons notre tour d'horizon des animaux dangereux d'Australie avec un serpent répondant au doux nom de vipère de la mort (Acanthophis antarcticus). Typique de la Nouvelle-Guinée en Australie, son appellation est assez trompeuse car elle fait en fait partie de la famille des cobras, et non des vipères.

Ce serpent passe le plus clair de son temps immobile, caché sous les feuilles mortes, qui ont la même couleur que sa peau, à attendre que des proies s'approchent. Son venin extrêmement puissant ne laisse que très peu de chances à ses victimes.

Intéressons nous maintenant à un animal uniquement marin, la pieuvre à anneaux bleus (Hapalochlaena). Cette fois-ci par contre son nom est tout a fait justifié car cette pieuvre, endémique des eaux bordant l'Australie, arbore une multitude d'anneaux bleus qui la rend fascinante à contempler mais c'est là que réside le piège : sa salive qu'elle transmet par morsure est hautement venimeuse, et fait de la pieuvre à anneaux bleus l'un des seuls céphalopodes pouvant tuer un être humain. À noter que les anneaux bleus sont beaucoup plus visibles lorsque la pieuvre se sent en danger, c'est une façon de prévenir ses prédateurs qu'elle est dangereuse.

Sur l'image qui suit, vous pouvez constater la beauté fatale de cette pieuvre si particulière.

Restons sous l'eau afin de découvrir cette fois le requin-bouledogue (Carcharhinus leucas). Aussi connu sous le nom de requin du Zambèze, on le retrouve dans quasi tous les océans du globe mais la grande population connue se trouve au large de l'Australie. D'une envergure maximale de presque 4 mètres, il vit en groupe de quelques dizaines d'individus qui migrent entre les différentes côtes des continents au fil de l'année.

Sa vitesse impressionnante et sa puissante mâchoire font du requin-bouledogue un prédateur redoutable, cependant il est important de déconstruire un mythe : les attaques d'humains par ce requin au large des côtes sont extrêmement rares, en effet, sur une année, plus de personnes décèdent d'attaques de sangliers en France que d'attaques de requin en Australie.

La prochaine espèce de notre liste est la cuboméduse d'Australie (Chironex fleckeri). Il s'agit d'une méduse qui vit dans l'océan Pacifique, plus précisément dans les eaux du littoral australien, qu'elle occupe notamment en été, période pendant laquelle elle représente un danger pour les baigneurs car il arrive qu'elle s'approche des plages.

Elle est en effet dangereuse pour l'Homme : on compte à ce jour plus de 70 décès dus à son venin très puissant qui peut tuer un humain en moins de 15 minutes. Cela fait donc de la cuboméduse d'Australie, contrairement à ce que l'on pourrait croire, une menace bien plus sérieuse pour l'Homme que toutes les espèces de requin d'Australie.

Sur cette photo, une cuboméduse d'Australie dont la transparence de son corps la laisserait presque invisible pour des prédateurs peu attentifs.

Parlons cette fois d'un animal dont la famille n'est pas vraiment réputée pour sa dangerosité mais qui cette fois fait exception : le cône géographe (Conus geographus) est une espèce de mollusque de quelques centimètres à peine mais dont la toxicité n'est plus a démontré. Sous ses airs de coquillage inoffensif se cache un prédateur très efficace qui peut déplacer tout son corps en dehors de sa carapace pour gober des poissons après les avoir aspergé de son venin paralysant. Ce dernier est assez puissant pour menacer la vie d'un humain bien que les attaques soient très rares du fait de la grande lenteur du mollusque.

Sur cette photo, vous pouvez voir un cône géographe attendant patiemment dans sa coquille.

Enfin, revenons à quelque chose de plus classique avec l'un des serpents les plus dangereux qui soit, le taïpan côtier (Oxyuranus scutellatus). C'est un serpent endémique d'Australie qui peut mesurer plus de 2 mètres de long, et qui est considéré comme le troisième serpent le plus venimeux du monde. Il se nourrit principale de mammifères et d'oiseaux tropicaux.

Son venin est assez puissant pour tuer en quelques heures. Comme la plupart des serpents, il ne s'attaque pas aux espèces plus grandes que lui en plus de vivre dans les forêts d'Australie, ce qui fait que les attaques sont rares et les effets de son venin assez méconnus.

Animaux typiques d'Australie

Tous ces animaux sont typiques de l'Australie, mais il est vrai que beaucoup d'entre eux sont peu connus. C'est pourquoi nous vous présentons ci-dessous une liste des animaux les plus typiques d'Australie :

  • Wombat commun (Vombatus ursinus)
  • Koala (Phascolarctos cinereus)
  • Kangourou roux (Macropus rufus)
  • Kangourou géant (Macropus giganteus)
  • Kangourou gris (Macropus fuliginosus)
  • Poisson clown (Amphiprion ocellaris)
  • Ornithorynque (Ornithorhynchus anatinus)
  • Échidné à nez court (Tachyglossus aculeatus)
  • Diable de Tasmanie (Sarcophilus harrisii)
35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - Animaux typiques d'Australie

Animaux rares d'Australie

Nous avons déjà mentionné certains des animaux les plus curieux et les plus rares d'Australie, mais il y en a beaucoup plus. Nous partageons ici une liste des animaux les plus rares d'Australie, y compris ceux déjà mentionnés :

  • Lézard à langue bleue (Tiliqua scincoides)
  • Requin de Port Jackson (Heterodontus portusjacksoni)
  • Dugong (Dugong dugon)
  • Fourmilier marsupial (Myrmecobius fasciatus)
  • Courtilière (Gryllotalpa gryllotalpa)
  • Requin-lézard (Chlamydoselachus anguineus)
  • Phalanger volant (Petaurus breviceps)
  • Manchot pygmée (Eudyptula minor)
35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux - Animaux rares d'Australie

Si cet article 35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux de PlanèteAnimal vous a plu, n'hésitez pas à consulter les articles suivants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Barratt, I. & Allcock, L. 2012. Sepia apama. The IUCN Red List of Threatened Species 2012: e.T162627A931625. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/162627/931625
  • Bavendam, F (1995) The Giant Cuttlefish: Chameleon of the Reef. National Geographic, 188(3) 96-106.
  • BirdLife International 2016. Pelecanus conspicillatus. The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T22697608A93623945. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/22697608/93623945
  • BirdLife International 2016. Spatula rhynchotis. La Lista Roja de Especies Amenazadas de la UICN 2016: e.T22680243A92852551. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/22680243/92852551
  • Collette, B., Di Natale, A., Fox, W., Juan Jorda, M. & Nelson, R. 2011. Scomberomorus munroi. The IUCN Red List of Threatened Species 2011: e.T170330A6750789. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/170330/6750789
  • Menkhorst, P., Broome, L. & Driessen, M. 2008. Burramys parvus. The IUCN Red List of Threatened Species 2008: e.T3339A9775825. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/3339/9775825
  • Michael, D., Clemann, N. & Robertson, P. 2018. Notechis scutatus. The IUCN Red List of Threatened Species 2018: e.T169687A83767147. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/169687/8

Écrire un commentaire sur 35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux
Image: https://pt.wikipedia.org/wiki/Scomberomorus
1 sur 20
35 animaux d'Australie - Typiques, sauvages et dangereux

Retour en haut