Partager

Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne

Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. 25 avril 2019
Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne

Les chevaux sont des mammifères ongulés de l'ordre des périssodactyles, caractérisés par le fait qu'ils ont des doigts impairs aux niveaux des pattes. De manière concrète, les chevaux (Equus ferus caballus) s'appuient sur un doigt.

Les chevaux, par leur domestication et l'utilisation qu'en ont fait les être humains, ont malheureusement tendance à souffrir d'un point de vue musculaire ou osseux. De fait, certaines lésions dont souffrent les chevaux sont facilement évitables, à partir du moment où le tuteur du cheval a une assez bonne connaissance de la physiologie et de l'anatomie de son animal.

Ainsi, dans cet article Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne de PlanèteAnimal, nous vous parlerons de l'anatomie du cheval, nous verrons sa morphologie externe ainsi que sa structure osseuse et musculaire.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Anatomie du chat - Interne, externe, squelette et ventre

Anatomie du cheval

Commençons notre article Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne en nous intéressant à ce qu'il y a de visible dans l'anatomie du cheval.

L'anatomie du cheval appelée aussi morphologie externe se divise en plusieurs parties : la tête, le cou, le tronc et les extrémités.

L'anatomie du cheval : la tête

La tête du cheval est la partie la plus expressive de cet animal. Elle est en forme pyramidale quadrangulaire, avec la base située sur la nuque. La position de la tête en rapport au cou doit être de 90º.

Les chevaux de course ont tendance à avoir la tête plus horizontal, ce qui permet à l'animal de prendre plus facilement de grandes bouffées d'air par ses naseaux. Les chevaux de trait ont généralement la tête dans une position un peu plus verticale, ce qui ne leur permet pas vraiment de bien voir. À cause de la position de leurs yeux, ils ont deux angles morts, un situé juste en face et l'autre juste derrière.

La tête du cheval est divisée en plusieurs régions :

  • Frontal : au niveau de la partie supérieure de la tête, le front délimite la nuque, les oreilles, le nasal et les yeux.
  • Nasal : c'est la longue zone rigide située entre les yeux, située en dessous du frontal et à côté chanfreins
  • Chanfreins : ils sont situés longitudinalement à côté du nasal, en bordure des yeux et des naseaux.
  • Fosses temporales : ce sont deux dépressions situées de chaque côté des sourcils
  • Tempes : région située entre les yeux et les oreilles
  • Yeux : séparés entre-eux, entourés par les tempe, le frontal, les chanfreins, les fosses temporales et les apophyses zygomatiques.
  • Apophyses zygomatiques : partie latérale de la tête.
  • Commissure : c'est la commissure des lèvres.
  • Lèvre inférieure : épaisse et très sensible.
  • Maxillaire inférieur : partie latérale arrière de la mâchoire du cheval.

Anatomie de cou du cheval

Le cou du cheval a une forme de trapézoïde, avec une base plus fine au niveau de la jointure avec la tête et plus ample au niveau du tronc, bien qu'ils puissent exister des variations selon la race. La même chose se produit avec la région supérieure du cou, où s'insèrent les crins, qui peut être droite, concave ou convexe en fonction de la race. Les mâles ont tendance à avoir les crins plus fournis que les femelles.

Parfois, le cou peut montrer une convexité très marquée au niveau de la tête, qui est appelée vulgairement "cou de cygne". Le cou a une fonction très importante pour l'équilibre et l'activité du cheval, selon sa position en rapport avec la tête.

Anatomie du tronc du cheval

Le tronc du cheval est la région la plus grande de son corps. En fonction de sa génétique et de sa race, la forme et la corpulence du tronc variera , dotant le cheval de certaines qualités ou d'autres.

Le tronc se divise en :

  • Garrot : c'est une zone haute et musclée, juste quand se finit le cou et au niveau de l'insertion des crins. La hauteur d'un cheval se mesure à partir de ce point jusqu'au sol.
  • Dorsal : c'est la zone qui commence où se finit le garrot, les côtes (des deux côtés) et les reins (située à l'arrière).
  • Les reins : c'est la région des reins, elle est délimitée par le dos et la croupe.
  • La croupe : c'est la région la plus postérieure du dos. Elle est délimitée par la queue, les reins et latéralement, l'arrière-train.
  • La queue : c'est une région appendiculaire, couverte de crins. Elle est utilisée pour communiquer et faire fuir les insectes.
  • L'arrière-train : situé sur les côtés de la croupe, au niveau des cuisses.
  • Poitrail : situé en dessous du cou. Il a une ligne médiane qui sépare deux grands muscles.
  • Pointe du coude : zone située en dessous des pattes avants.
  • Passage de sangle : c'est où se mette la sangle, elle est limitée par l'avant par les pointes du coude, par derrière par le ventre et latéralement, par les côtes.
  • Ventre : il doit être peu volumineux et ne pas être tombant. Le ventre varie selon le sexe, l'âge, l'exercice physique etc...
  • Côtes : c'est la zone des côtes.
  • Flancs : c'est la zone située après les côtes, sur le ventre et avant les reins.

Anatomie des extrémités du cheval

L'anatomie des extrémités du cheval est faite pour pouvoir soutenir le poids de l'animal, surtout les pattes avants car ce sont elles qui supportent la plus grande partie du poids corporel.

Les régions principales de ces extrémités sont :

  • Le dos : cette zone est délimitée par le cou, les côtes et le garrot. C'est une région musclée.
  • Les épaules : zone où l'omoplate rejoint l'humérus.
  • Les bras : ils sont délimités par le dos et l'avant bras. C'est la première zone de l'extrémité.
  • Les coudes : c'est l'articulation huméro-radio-cubitale.
  • L'avant-bras : cette zone est délimitée en haut par le bras et le coude et en dessous par les "genoux".
  • Genoux : c'est une des zones les plus importantes du cheval, elle est sujette à de très nombreuses lésions. Bien que cette zone soit communément appelée "zone des genoux", c'est en réalité la zone du poignet.
  • Canon : zone située entre le genou et le boulet du cheval. Cette région pousse jusqu'à ce que le cheval ait deux ans. Il borde le tendon en bas.
  • Tendon : par là passent les principaux tendons et ligaments de la patte. Il borde le boulet du cheval.
  • Boulet : situé entre le canon et le paturon. Au niveau de la zone postérieure se trouve l'appendice corné, vestige de doigts primitifs.
  • Couronne : c'est la zone de peau avant le sabot. Elle a un angle de 45º par rapport au sol.

Les extrémités postérieures ou pattes arrières du cheval ont des régions différentes des pattes avant du canon jusqu'en haut, après le canon, ces zones sont les mêmes.

Les régions différentes sont :

  • Les cuisses : zone musclée qui borde le flanc, le grasset et rotule et la hanche.
  • Le grasset et rotule : voilà le véritable genoux. Où se rejoignent le fémur et le tibia grâce à la rotule.
  • Jambe : se trouve entre le grasset et le canon.
  • Jarret : C'est une zone importante qui supporte l'effort de traction ou l'impulsion pour le trot.
Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne - Anatomie du cheval
Image: http://chevalogie.free.fr/cheval/anatomie.htm

Muscles du cheval

Continuons l'anatomie du cheval en nous intéressant de la musculature du cheval. Comme c'est le cas pour le reste des animaux, c'est, avec les os, les ligaments et les tendons, ce qui permet à l'animal de bouger. La musculature est formée par des muscles lisse qui recouvre le tube digestif ou les viscères, des muscles striés, qui sont les muscles moteurs qui peuvent bouger volontairement et du muscle cardiaque, qui forme le cœur du cheval.

Un cheval a autour de 500 muscles qui composent son corps.Rien que dans les oreilles ils en ont 16 ! La région de la tête est très importante car c'est cette zone qui permet au cheval de recevoir la majeure partie de l'information de son environnement, en plus de la transmettre. Elle fait partie du langage des chevaux. Tous les muscles qu'un cheval a au niveau de la tête leur sert pour gesticuler, bouger les yeux, mâcher, tirer des objets ou de la nourriture, etc...

D'un autre côté, la région du canon n'a presque pas de muscle, à la place ils ont 8 tendons et un ligament. Des lésions dans cette région peut produire de très grave boiterie qui requerront des mois de réhabilitation.

Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne - Muscles du cheval

Squelette du cheval

Terminons notre article Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne en nous intéressant aux os des chevaux !

Les chevaux ont approximativement 205 os. Parmi tous ces os, 46 sont des vertèbres, 7 cervicales (cou), 18 thoraciques (thorax), 6 lombaires et 15 caudales. La première vertèbre cervicale est connue sous le nom d'atlas. Cette attachée est collée au crâne et correspond à la nuque du cheval. La seconde vertèbre est appelée axis, elle est articulée avec la première vertèbre et permet au cheval de bouger la tête de manière latérale.

Les vertèbres thoraciques sont superficielles et, étant l'endroit sur lequel les personnes montent, elles ont tendance à souffrir de certaines pathologies, comme les vertèbres lombaires, où se trouve la croupe du cheval. Les vertèbres caudales se trouvent au niveau de la queue.

Les chevaux ont 36 côtes, 18 de chaque côté. Le sternum est formé par un seul os et le crâne de 34, en comptant les petits os de l'oreille moyenne.

Les membres thoraciques et pelviens sont composés d'environ 40 os chacun. À la différence d'autres espèces animales, les chevaux n'ont pas de clavicules, de sorte que le membre avant est attaché directement aux omoplates (os du dos) par les muscles, les tendons et les ligaments.

Un membre thoracique est formé des os suivants : omoplate, humérus, cubitus et radius, carpe (correspondant au "genou avant" du cheval qui est en fait le poignet), métacarpe, première phalange, seconde phalange et troisième phalange (dans l'intérieur du sabot). Les chevaux sont des animaux ongulés périssodactyles qui s'appuient uniquement sur un seul doigt.

Chaque membre pelvien est composé des os du pelvis et de l'extrémité. Les os du pelvis sont l'ischion et l'iléon. Les os de la patte arrière sont le fémur, la rotule, le tibia, le tarse (cheville), le métatarse, le sésamoïde, la première phalange, la deuxième phalange, l'os naviculaire et la troisième phalange.

Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne - Squelette du cheval

Si notre article Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Budras, K. D., Sack, W. O., & Röck, S. (2012). Anatomy of the Horse: with Aaron Horowitz and Rolf Berg. Schlütersche.
  • Budras, K. D., Sack, W. O., & Rock, S. (2003). Anatomy of the horse: an illustrated text. Schlütersche.

Écrire un commentaire sur Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Valorisation :
Fan de cheval du 38
L'anatomie du cheval, c'est génial ! Super article, il doit avoir un succès fou, très intéressant !

Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne
Image: http://chevalogie.free.fr/cheval/anatomie.htm
1 sur 4
Anatomie du cheval - Morphologie externe et interne

Retour en haut