Partager

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 15 avril 2020
Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Voir les fiches de Chiens

Vous venez d'adopter un chiot ou êtes sur le point d'en adopter un ? La première chose que vous devez garder à l'esprit est que les chiots sont séparés de leur mère dès les 2 ou 3 premiers mois de leur vie, lorsqu'ils sont sevrés et commencent à se nourrir par eux-mêmes. Parfois, par erreur, ils en sont séparés plus tôt.

Il est naturel que lors des premiers jours de séparation le chiot soit agité, peu sûr de lui, anxieux, etc. Cela se traduit généralement par votre chiot qui pleure la nuit, gémit ou aboie. Le chiot devra passer une période d'adaptation, généralement d'une semaine, jusqu'à ce qu'il se soit habitué à son nouvel environnement et soit plus calme la nuit. Cependant, il est également vrai qu'un chiot qui pleure la nuit peut être pour d'autres raisons. Il est essentiel que nous examinions ce qui pourrait être la cause du problème. Il est également important que nous commencions à l'éduquer et à l'aider à s'adapter dès le premier jour.

Ne vous inquiétez pas, sur PlanèteAnimal nous vous expliquons ce qu'il faut faire si votre chiot pleure la nuit. Continuez à lire cet article - Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? pour savoir pourquoi votre chiot pleure la nuit et comment vous pouvez l'aider, étape par étape.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Chiot qui mordille et grogne - Pourquoi et que faire ?

Pourquoi est-ce que mon chiot pleure la nuit ?

Les raisons principales qui font qu'un chiot ou chien pleure la nuit sont les suivantes :

  • Température inadéquate. Selon l'endroit où se trouve son lit, le chiot peut avoir trop chaud ou trop froid. C'est pourquoi il est essentiel de placer son lit dans un espace confortable et agréable.
  • Trop de bruit. Certains chiots ont des difficultés à dormir la nuit s'il y a trop de bruit. Les chiens ont un sens de l'audition beaucoup plus développé, ils ont donc la capacité de percevoir les sons beaucoup plus intensément que nous.
  • Excès de nourriture. Si votre chiot a trop mangé juste avant de s'endormir, il est tout à fait normal qu'il se sente lourd et qu'il ait même des douleurs d'estomac, ce qui l'amènera à pleurer et à ne pas pouvoir dormir.
  • Manque d'exercice. Un chiot qui ne fait pas d'exercice pendant la journée et qui dort à la place peut avoir envie de jouer ou de pleurer et d'aboyer la nuit.
  • Trop de stimulation avant le sommeil. Le manque d'activité pendant la journée peut amener le chiot à être plus actif la nuit et à ne pas vouloir dormir. De même, des jeux intenses, le dressage ou des activités très stimulantes juste avant le coucher peuvent également l'activer.
  • Une modification de son horaire. En rapport avec le point précédent, un chiot dont l'horaire de sommeil est inversé peut pleurer la nuit lorsqu'il est seul ou qu'il s'ennuie. Il est important d'établir une routine.
  • Lit inconfortable. Bien que cela puisse paraître évident, si votre chiot n'est pas à l'aise dans son lit, il aura plus de mal à dormir, ce qu'il reflétera en pleurant.

Continuez la lecture de notre article - Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? pour tout savoir sur ce sujet !

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Pourquoi est-ce que mon chiot pleure la nuit ?

Chien qui pleure la nuit : signification

Dès que vous remarquez que votre chiot ne dort pas, se plaint, pleure ou même aboie, la première chose que vous devez faire est de vous assurer que cela n'est pas dû à une douleur ou à des problèmes de santé. Si vous pensez qu'il s'agit d'un problème de santé, vous devrez contacter votre vétérinaire pour lui expliquer ce que vous observez afin qu'il puisse vous guider dans le processus de soulagement de l'inconfort de votre animal.

Il se peut aussi que, quel que soit l'endroit où se trouve son lit, le chiot ait trop chaud ou trop froid, ou qu'il y ait trop de bruit. Ce que vous pouvez faire, c'est vous assurer que la température est adaptée à votre chiot, c'est-à-dire qu'elle est agréable pour vous voire même un peu plus chaude, et vous assurer qu'il n'y a pas trop de bruit venant de la rue ou des voisins. Si le bruit est trop fort pour que votre chiot se repose, vous pouvez fermer les fenêtres, lui offrir une niche ou un abri au lieu d'un lit ouvert, ou changer l'endroit où il dort.

Bien que les raisons ci-dessus soient généralement les plus courantes, il existe d'autres raisons pour lesquelles un chiot pleure la nuit. Il peut s'agir d'un excès de nourriture, auquel cas vous devez essayer de lui donner son dîner (en quantité raisonnable) plus d'une heure avant qu'il ne s'endorme. Il peut aussi s'agir d'un manque d'exercice pendant la journée. S'il n'est pas vraiment fatigué et qu'il conserve beaucoup d'énergie, il s'endormira à peine, alors essayez de le fatiguer suffisamment avant de le mettre au lit. Vous devrez tous deux commencer à vous habituer à une routine quotidienne qui lui donnera tout ce dont il a besoin. Quant à vous, vous pouvez vous informer davantage sur les soins pour les chiots.

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Chien qui pleure la nuit : signification

Au bout de combien de temps le chiot ne pleure plus la nuit ?

Une fois que les besoins ci-dessus sont satisfaits et que nous sommes sûrs que les pleurs et les aboiements du chiot ne sont pas dus à des problèmes de santé, à la température, au bruit, à une trop grande quantité de nourriture ou à un manque d'exercice et de routine, nous pouvons alors penser qu'il s'agit simplement du processus d'adaptation à sa nouvelle vie.

Comme nous l'avons déjà mentionné, le chiot ne comprend pas pourquoi il n'est soudainement plus avec sa mère. Nous devons donc l'aider à comprendre qu'il est en sécurité avec nous, qu'il est soigné avec amour et qu'il ne manque de rien de notre part. Cela ne peut se faire qu'avec de la patience, du temps et un renforcement positif. Il faut en général au moins une semaine avant que le chiot ne commence à se sentir vraiment à l'aise et se calme la nuit. À continuation, nous vous présentons quelques mesures que vous pouvez prendre pour aider votre chiot à ne plus pleurer la nuit, ce qui rend le processus beaucoup plus facile et plus paisible.

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Au bout de combien de temps le chiot ne pleure plus la nuit ?

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Les premiers jours du chiot à la maison sont généralement les plus difficiles, précisément à cause de la période d'adaptation dont nous parlions. Idéalement, cette adaptation devrait être encouragée avant l'arrivée du chiot, cependant, si vous l'avez déjà adopté, si vous avez passé la première nuit et avez remarqué que votre chiot pleure la nuit, ne vous inquiétez pas, il existe des techniques qui peuvent vous aider :

  • Accordez-lui de l'attention.

Pendant les premiers jours, le chiot se sentira abandonné, effrayé et très triste. Contrairement à ce que pensent de nombreux tuteurs inexpérimentés, pendant la première semaine, nous pouvons le consoler lorsqu'il pleure, car cela contribuera à créer un meilleur lien entre vous et l'aidera également à s'adapter à son nouveau foyer. Cela est particulièrement important lorsque le chiot est très jeune, entre 2 et 3 mois.

Après la première semaine, cependant, vous ne devez pas aller le voir pour le réconforter chaque fois qu'il pleure. Si vous le faites, il associera votre présence à des gémissements, des hurlements, des pleurs et d'autres vocalisations, de sorte qu'il demandera de l'attention quand il le voudra. À ce stade, vous devez apprendre à votre chiot à dormir dans son lit, en pratiquant l'obéissance de base et en utilisant le renforcement positif, qu'il s'agisse de caresses, de mots gentils, de friandises savoureuses ou d'un jouet.

Si nous ne voulons pas que le chiot grimpe sur le canapé ou le lit, tous les membres de la famille doivent suivre les mêmes règles, en lui demandant de « descendre » lorsque nous le trouvons dans ces endroits. En aucun cas il ne faut le forcer à descendre ou lui crier, il est beaucoup plus positif de travailler sur un ordre ou un signal concret (tel que « descendre ») afin que le chien le comprenne et puisse l'exécuter par lui-même. Une fois de plus, cette méthode de travail favorise l'apprentissage et la création de liens.

  • Réchauffez son lit

Une autre technique que vous pouvez utiliser pour calmer votre chiot lorsqu'il pleure la nuit est de réchauffer son lit. Si vous pouvez le faire avant de le coucher, tant mieux. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux ou mettre une bouillotte sous la couverture ou le lit, en évitant tout contact direct avec votre chiot pour qu'il ne se brûle pas. Cela le réconfortera, car il est habitué à dormir en compagnie et donc à la chaleur corporelle de sa mère et de ses frères et sœurs. Il n'est pas très conseillé d'utiliser une couverture électrique car il faut faire très attention à éviter que le chiot ne se fasse mal.

  • Laissez-lui un vêtement

Vous pouvez lui laisser quelques-uns de vos t-shirts, car il s'habituera à votre odeur et se détendra également. Si vous en avez la possibilité, la meilleure option reste de lui donner un vêtement qui porte l'odeur de sa mère. Vous pouvez lui donner un morceau de la serviette ou de la couverture qu'utilisait la mère là où elle a élevé ses chiots.

  • Placez une horloge près de son lit

Il est conseillé de placer une horloge près de son lit. Si vous le pouvez, il est encore mieux de la mettre sous le lit ou la couverture afin qu'il puisse l'entendre de plus près. Quand il entendra le tic-tac de l'horloge, il l'associera au battement du cœur de sa mère. Ce rythme constant l'aidera à s'installer et à se sentir plus à l'aise.

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Comment éviter que mon chiot pleure la nuit ?

Les conseils ci-dessus sont axés sur la façon d'agir lorsque vous avez un chiot qui pleure déjà. Cependant, il est toujours préférable de prévenir une telle situation, tant pour le bien-être du chiot que pour le vôtre. Pour ce faire, nous vous recommandons de procéder comme suit :

  • Créez un environnement sûr et calme

Pour que le chiot s'adapte le plus rapidement possible à son nouveau foyer, il est essentiel de lui offrir un environnement détendu, calme et totalement sûr. Pour y parvenir, il est non seulement important de lui fournir un lit confortable, mais il faut aussi bien choisir l'endroit où vous le placez. À cet égard, vous devez vous demander si vous souhaitez que votre chien dorme dans votre propre chambre ou si vous préférez qu'il ait la sienne. Si vous choisissez la deuxième option, il est essentiel que l'espace soit chaud et adapté. Vous devez également introduire votre chien dans la pièce petit à petit afin qu'il puisse s'identifier à son espace et s'adapter à son rythme. Au début, vous pouvez placer son lit dans votre propre chambre, puis l'éloigner un peu plus chaque nuit jusqu'à ce qu'il soit installé dans la chambre correspondante. Cet espace destiné à son repos ne doit jamais être utilisé comme une zone de punition, car le chiot l'associera alors à des stimuli négatifs et ne se sentira pas à l'aise.

  • Utilisez des phéromones synthétiques

Les chiens émettent une série de phéromones naturelles qui transmettent différents messages. Certaines servent à diffuser des messages de tranquillité et de sécurité, comme les phéromones que les mères émettent à leurs chiots. Il existe des produits qui émettent une copie synthétique de ces phéromones, tels qu'ADAPTIL Junior, un collier qui transmet des messages de sécurité aux chiots afin de les aider à s'adapter à leur nouveau foyer. De cette façon, nous l'aidons à être plus détendu.

  • Socialisez-le correctement

Une bonne socialisation est également un élément clé pour que le chiot s'adapte à différentes situations, environnements, animaux et personnes, ce qui lui permet aussi d'arrêter progressivement de pleurer la nuit. Pour cela, le collier ADAPTIL Junior est également plus que recommandé, puisque ces mêmes phéromones favorisent ce processus.

  • Établissez un horaire adéquat

Comme nous l'avons vu dans les causes qui expliquent pourquoi un chiot pleure la nuit, un horaire décalé nuit considérablement à la qualité du sommeil du chiot. Il est donc recommandé de fixer des horaires pour les activités et les repas. En ce sens, le plus approprié est de lui proposer le dîner environ 3 heures avant de le coucher.

  • Calmez-le avant de le coucher

Pour favoriser un sommeil agréable, quelques heures avant de dormir, il est conseillé de pratiquer des jeux relaxants, des massages relaxants, des promenades calmes, etc. Les activités les plus intenses sont mieux laissées pour le matin ou le début de l'après-midi.

  • Couvrez tous ses besoins

Un chiot dont tous les besoins sont couverts se reposera beaucoup mieux qu'un chiot souffrant d'une quelconque carence. Il s'agit de mettre en pratique tous les conseils ci-dessus, c'est-à-dire lui offrir un environnement calme, faire de l'exercice aux bons moments, fixer les heures des repas, lui fournir une nourriture de qualité et, bien entendu, lui donner tout notre amour !

Si, même après quelques jours, rien ne fonctionne et que vous ne savez toujours pas comment faire pour que votre chiot ne pleure pas la nuit, vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous prescrire un médicament à base de phéromones. Ils se présentent sous différentes formes, comme les diffuseurs électriques à brancher sur une prise, qui doivent être placés le plus près possible du lit du chiot. Ils ont généralement un effet qui dure plusieurs semaines. Cette odeur que nous ne percevons pas, lui rappellera sa mère et le calmera.

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Comment éviter que mon chiot pleure la nuit ?

Vieux chien qui pleure la nuit

Comme chez les humains, le vieillissement du chien s'accompagne aussi de modifications de son organisme et de son comportement. Ainsi, le sommeil peut être l'un de ces aspects changeants. Ces modifications sont variables d'un chien à l'autre, mais il convient de surveiller tout changement ou comportement qui vous semble nouveau et/ou étrange et consulter votre vétérinaire au moindre doute.

L'un des premiers changements que l'on observe chez un vieux chien est qu'il entend moins bien qu'avant. La surdité du chien peut se traduire par des comportements inadaptés tels que le fait que le chien somnole une partie de la journée, mais ne dorme pas la nuit : il déambule, gémit, aboie au moindre bruit, hurle… Ce comportement, accompagné d'autres symptômes tels que l'irritation, la désorientation ou encore l'angoisse peut aussi indiquer que le chien fait une dépression d'involution, ou encore un syndrome confusionnel.

D'un point de vue comportemental, vous pouvez éviter ces changements et offrir une vieillesse digne à votre chien en adoptant quelques mesures.

Un vieux chien peut avoir tendance à s'isoler. De ce fait, et consciemment ou non, nous pouvons moins nous en occuper. Pour éviter ce cas de figure vous pouvez organiser quelques séances de jeu faciles et toujours au même horaire, au cours desquelles le chien redevient le roi de la famille. En ce qui concerne les jeux, ils doivent être simples mais suffisamment intéressants pour que le chien puisse faire travailler son cerveau. Vous pouvez, par exemple, présenter au chien quelques gobelets en plastique retournés, et lui faire deviner sous lequel est dissimulée une friandise.

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter notre article Comment s'occuper d'un vieux chien !

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? - Vieux chien qui pleure la nuit

Pourquoi les chiens pleurent?

Notre article - Chiot qui pleure la nuit - Que faire ? est terminé ! Nous espérons vous avoir aidé à mieux comprendre votre chiot. Si le sujet vous intéresse, nous vous recommandons la lecture des articles suivants :

À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?, nous vous recommandons de consulter la section Problèmes de comportement.

Vidéos en lien avec Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

1 sur 3
Vidéos en lien avec Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Écrire un commentaire sur Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?
1 sur 7
Chiot qui pleure la nuit - Que faire ?

Retour en haut