menu
Partager

Comment savoir si une vache est pleine ?

 
Comment savoir si une vache est pleine ?

Les vétérinaires peuvent diagnostiquer la gestation d'une vache en détectant les signes de gestation et en utilisant des techniques vétérinaires, qui sont plus précises. Plus la gestation d'une vache est détectée tôt, mieux ce sera pour la vache ainsi que pour le veau à naître. En effet, plus une gestation est détectée tôt, plus il est probable que la vache reçoive les soins médicaux et l'alimentation spécifique dont elle a besoin, et moins il est probable qu'elle soit réinséminée en présence de fausses chaleurs. En effet, il faut savoir que la réinsémination est une cause fréquente de fausse couche chez les vaches nouvellement gestantes.

Si vous souhaitez savoir si une vache est pleine et pourquoi il est si important de détecter les fausses chaleurs chez les vaches gestantes, on vous invite à poursuivre la lecture de cet article de PlanèteAnimal !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment dort une vache ?

Symptômes d'une vache enceinte ou pleine

Au moment de parler des symptômes d'une vache gestante, on peut se poser la question suivante : peut-on identifier une vache gestante à l'œil nu ? La réponse est non, ce n'est pas possible. Vous devez savoir que le moyen le plus sûr de confirmer qu'une vache est enceinte est toujours de recourir à des méthodes médicales, dont on vous parlera plus tard.

Cependant, avant que la vache ne soit examinée par un vétérinaire qualifié pour exclure ou confirmer la gestation, il est possible d'observer certains symptômes ou signes qui peuvent être associés à un état de gestation possible.

Voici 5 symptômes d'une vache gestante :

  • Absence d'œstrus ou de chaleurs.
  • Augmentation de la taille du pis.
  • Abdomen plus rond (en forme de tonneau).
  • Manque d'intérêt des taureaux pour l'accouplement avec la vache.
  • Niveaux élevés de progestérone dans le lait.

Découvrez dans l'article suivant comment les vaches font du lait !

Comment savoir si une vache est pleine ? - Symptômes d'une vache enceinte ou pleine

Fausse chaleur chez une vache pleine

Le terme "faux œstrus" chez les vaches gestantes fait référence à un comportement reproductif étrange observé chez certaines vaches gestantes qui ont tendance à imiter les signes et les symptômes de l'œstrus alors même qu'elles soient déjà gestantes. Le faux œstrus peut se produire à différents moments de la gestation d'une vache, mais il est souvent plus fréquent au début.

Les caractéristiques ou symptômes observés lors d'un faux œstrus sont les suivants :

  • Agitation et excitation excessive
  • Elle monte sur d'autres vaches ou se laisse monter par d'autres vaches
  • Vocalisations intenses
  • Augmentation de l'activité et des mouvements
  • Levée de la queue et exposition de la zone génitale.

Les causes exactes du faux œstrus ne sont pas tout à fait claires. On pense qu'elles sont liées aux changements hormonaux et à l'interaction des différentes hormones de reproduction dans le corps de la vache. De plus, il faut tenir compte du fait que certains facteurs tels que le stress, des mauvais soins, des maladies ou des déséquilibres nutritionnels peuvent influencer l'apparition d'un faux œstrus.

Il convient de souligner que le faux-œstrus chez les vaches gestantes ne nécessite aucun traitement spécifique, car il s'agit d'un phénomène normal qui se résorbe de lui-même. Malgré tout, il est essentiel de surveiller le cycle de reproduction des vaches et d'avoir un programme de soins adéquat pour éviter toute confusion, car les producteurs pensent parfois que la vache n'est pas gestante et qu'elle doit être montée par un taureau ou inséminée à nouveau.

Découvrez tout sur l'alimentation de la vache !

Comment savoir si une vache est pleine ?

Plusieurs méthodes médicales peuvent être utilisées pour confirmer qu'une vache est enceinte. Voici les méthodes le plus fréquemment utilisées :

  • Palpation rectale
  • Échographie transrectale
  • Tests sanguins

Palpation rectale

La palpation rectale est la méthode la plus connue et l'une des plus utilisées par les vétérinaires spécialisés dans les grands animaux. En effet, cette technique permet un diagnostic précoce de la gestation et on peut ainsi savoir si une vache est gestante entre 45 à 90 jours après la saillie, qui peut avoir été réalisée par accouplement naturel (contact sexuel entre le mâle et la femelle) ou par insémination artificielle.

Pour effectuer une palpation rectale, le vétérinaire insère sa main dans le rectum de la vache, qui est suffisamment élastique pour permettre une exploration complète de l'utérus et des ovaires. Cela permet au vétérinaire d'estimer l'état de gestation de la vache et de déterminer approximativement la date de vêlage possible.

Un fait important concernant la palpation rectale est qu'un vétérinaire expérimenté dans les grandes espèces peut utiliser cette méthode et identifier une vache gestante avec une précision de 98 % en seulement 5 à 10 secondes de palpation.

Échographie transrectale

L'échographie transrectale utilise un appareil informatisé qui permet au vétérinaire de voir ce qui se trouve à l'intérieur de la vache. L'appareil d'échographie comporte deux parties importantes :

  • La console, qui est l'écran.
  • Le transducteur ou la sonde qui est inséré dans le rectum de la vache. Il émet et reçoit des ondes sonores dirigées vers l'utérus pour créer une image sur la console.

La densité des tissus varie en fonction des os, des muscles, des tendons et des fluides présents dans le corps. Plus le tissu est dense, plus les ondes sonores reviennent rapidement à la sonde et plus elles apparaissent claires sur l'écran. Ainsi, les os apparaissent en blanc brillant, tandis que les fluides tels que l'urine, les follicules, le liquide amniotique, les vaisseaux sanguins, etc. apparaissent en noir. Grâce aux différences de densité des tissus, la sonde permet au vétérinaire d'identifier visuellement différentes structures, muscles et parties du fœtus.

Le moment optimal pour effectuer une échographie transrectale est 26 jours après l'accouplement chez les génisses (femelles n'ayant jamais vêlé) et 28 jours après l'accouplement chez les vaches (femelles ayant déjà vêlé). Toutefois, il est important de souligner qu'un vétérinaire expérimenté sera en mesure d'identifier une vache gestante dès que le battement du cœur du fœtus commence, soit environ 21 à 22 jours après la saillie.

Si nous comparons la méthode de la palpation rectale et celle de l'échographie transrectale, nous verrons que cette dernière présente de grands avantages, comme par exemple :

  • L'utérus est moins manipulé
  • Plus grande précision dans l'identification d'une vache gestante
  • Plus grande précision dans la détermination de l'âge du fœtus
  • Permet de déterminer la viabilité de la grossesse
  • Possibilité de détecter les jumeaux et d'identifier le sexe du ou des fœtus

Analyse de sang

Les tests sanguins, quant à eux, sont utilisés pour détecter les protéines spécifiques à la gestation présentes dans le sérum sanguin. Les glycoprotéines associées à la grossesse (PAG) sont des protéinases aspartiques inactives exprimées dans le placenta qui sont souvent considérées comme des marqueurs de la reconnaissance gestationnelle.

Contrairement à l'hormone progestérone, qui est généralement associée à la gestation, les PAG ne sont présentes que pendant la gestation et 60 à 90 jours après le vêlage, ce qui en fait le meilleur moyen de confirmer qu'une vache est enceinte. Les tests sanguins ne permettent pas de déterminer le temps de gestation d'une génisse ou d'une vache, mais ils permettent de savoir si une femelle bovine est enceinte ou non.

Cependant, comme pour toute méthode de confirmation de la gestation, le moment choisi pour effectuer le test est important. Par conséquent, pour être sûr d'obtenir des résultats optimaux, le test sanguin doit être effectué jusqu'à ce que la vache soit à 90 jours du post-partum et entre 30 et 50 jours de gestation. Il convient de noter que les échantillons doivent être envoyés à un laboratoire spécialisé pour être analysés, de sorte que les producteurs peuvent ne pas recevoir les résultats avant plusieurs jours ou semaines, ce qui est quelque peu désavantageux par rapport aux deux autres méthodes de confirmation de la gestation décrites ci-dessus.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si une vache est pleine ?, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Lucy, M., Green, J., & Poock, S. (2011). Pregnancy determination in cattle: A review of available alternatives. Proceedings, Applied Reproductive Strategies in Beef Cattle, 31, 367-376.
  • Romana, J., Thompson, J., Forrest, D., Westhusin, M., Tomaszweski, M., & Kraemer, D. (2006). Early pregnancy diagnosis by transrectal ultrasonography in dairy cattle. Theriogenology, 66(4), 1034-1041.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Comment savoir si une vache est pleine ?
1 sur 2
Comment savoir si une vache est pleine ?

Retour en haut