menu
Partager

Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. Actualisé: 12 février 2024
Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements

Voir les fiches de Chats

La dyspnée chez le chat consiste en une respiration difficile, ce qui gêne et angoisse beaucoup notre petit félin. Ce problème peut provenir de plusieurs causes, accompagnés de symptômes plus ou moins importants selon l'étiologie.

En général, les symptômes les plus fréquemment associés sont une fréquence respiratoire réduite, une coloration bleuâtre des muqueuses (cyanose) et une respiration avec la bouche ouverte et les pattes et le cou étendus, appelée posture orthopnéique pour faciliter l'entrée d'air. Le diagnostic de la cause spécifique est la clé du meilleur traitement pour un chat dyspnéique. Continuez à lire votre article de Planèteanimal pour en savoir plus sur les symptômes de la dyspnée chez le chat ainsi que son traitement et ses causes.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Collapsus trachéal chez le chien - Symptômes et traitement

Qu'est-ce que la dyspnée chez le chat ?

La dyspnée est définie comme une difficulté respiratoire. Les chats affectés ont du mal à respirer correctement et cela peut même être pratiquement impossible selon la gravité de la dyspnée. Ce n'est donc pas un symptôme sans importance, car il peut même mettre fin à la vie de votre petit félin.

Généralement, la bouche du chat est ouverte et il a un air clairement anxieux. Sa respiration devient difficile, désagréable et généralement douloureuse, avec une fréquence respiratoire qui augmente à plus de 50 respirations par minute.

Si l'eupnée est la respiration normale, calme, et facile d'un chat en bonne santé, l'apnée est l'absence de respiration, et la dyspnée est une respiration anormale ou difficile, généralement associée à des chats excités, agités, anesthésiés, atteints d'une maladie respiratoire ou traumatisés.

Contrairement à d'autres animaux, nos chats ne respirent pas par la bouche, sauf lorsque le nez est bouché par un virus ou une maladie affectant les voies respiratoires supérieures. Par conséquent, si vous constatez que votre chat respire avec la bouche ouverte, vous devez vous rendre dans un centre vétérinaire le plus rapidement possible.

Symptômes de la dyspnée chez le chat

Quels sont les symptômes de la dyspnée chez le chat ? On peut facilement reconnaître un chat dyspnéique par sa respiration agitée, douloureuse, laborieuse et souvent accrue. Il respire avec la bouche ouverte, adoptant une posture orthopnéique.

En plus, les chats dyspnéiques peuvent présenter d'autres symptômes cliniques tels que :

  • Anorexie ou perte d'appétit
  • Fièvre
  • Membranes muqueuses pâles ou cyanosées en raison du manque d'air
  • Douleur à la palpation de la cavité thoracique
  • Vomissements
  • Bruits respiratoires tels que sifflements, crépitements, ronflements ou raclements de gorge
  • Anxiété
  • Irritabilité
  • Nervosité
  • Agitation
  • Toux
  • Éternuements continus
  • Nez qui coule
  • Respiration forte constante
  • Resserrement des coins de la bouche
  • Augmentation de la fréquence cardiaque
  • Hypertension ou hypotension
  • Arythmies
  • Augmentation des globules rouges
  • confusion
  • Stupéfaction
  • Convulsions.
Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements - Symptômes de la dyspnée chez le chat

Causes de la dyspnée chez le chat

Pourquoi mon chat respire fort ? Pourquoi mon chat souffle par le nez ? Les causes de dyspnée dans l'espèce féline sont nombreuses et variées. Par exemple, la cause la plus facilement détectable est un manque d'oxygène dans l'environnement, comme le fait d'être confiné dans une petite pièce non ventilée pendant une longue période, ou les vagues de chaleur qui rendent l'environnement très chaud et humide, provoquant ainsi des difficultés respiratoires.

Les autres causes de dyspnée chez le chat sont les suivantes :

  • Les maladies cardiaques sont également une cause de dyspnée dans l'espèce féline, en particulier l'insuffisance cardiaque lorsqu'il y a une défaillance dans le transport du sang oxygéné vers l'organisme. La dyspnée chez le chat peut provenir aussi d'un épanchement pleural, qui consiste en l'accumulation de liquide dans les membranes qui recouvrent les poumons, limitant ainsi la ventilation pulmonaire en raison de la difficulté de son expansion.
  • Les problèmes respiratoires, tels que la bronchopneumonie ou l'œdème pulmonaire, compromettent également les échanges gazeux et l'expansion des poumons, ce qui entraîne des difficultés respiratoires pour notre chat. Ces problèmes sont souvent associés à des bruits pulmonaires anormaux tels que des crépitements ou une respiration sifflante. Les chats sont sensibles à certains virus qui produisent des symptômes au niveau des voies respiratoires supérieures, comme l'herpèsvirus félin ou le calicivirus félin, qui peuvent provoquer chez votre chat la présence de mucus et l'obstruction des voies respiratoires, rendant la respiration difficile et l'obligeant à garder la bouche ouverte, ainsi que de nombreux autres signes cliniques dérivés de ces maladies infectieuses.
  • Un autre problème qui peut entraîner des difficultés respiratoires chez votre chat est une hernie diaphragmatique. Dans ce cas, le contenu de l'abdomen pénètre dans la cavité thoracique, exerçant une pression sur les poumons et limitant leur expansion et une respiration correcte.
  • La dyspnée chez le chat peut provenir des parasites pulmonaires, comme Aelurostrongylus abstrusus, ou les tumeurs des voies respiratoires.

Diagnostic de la dyspnée chez le chat

Si votre chat respire fort ou s'il a une respiration difficile, il est prudent de consulter un vétérinaire. Afin de déterminer l'origine de la dyspnée, celui-ci doit effectuer différents tests de diagnostic.

Nous commencerons par un examen physique approprié et une anamnèse du soignant, une analyse sanguine et une biochimie pour évaluer l'état général de santé du chat. Nous poursuivrons les analyses d'urine et les examens d'imagerie, notamment une radiographie du thorax pour évaluer l'état de la cavité thoracique et écarter tout problème pulmonaire, hernie diaphragmatique ou suspicion de problème cardiaque.

Parfois, il sera nécessaire de procéder à une échographie thoracique pour mieux évaluer les structures, notamment le cœur, ainsi qu'à un électrocardiogramme. Il peut également être nécessaire d'effectuer une thoracentèse pour évaluer le liquide de l'espace pleural, un lavage trachéal ou une endoscopie pour prélever des échantillons en vue d'une cytologie, d'une culture ou d'une biopsie et de réaliser des tests de laboratoire pour détecter les virus félins susceptibles d'être impliqués dans le problème.

Traitement de la dyspnée chez le chat

Vous vous posez la question : comment soulager un chat qui halète ou comment traiter un chat qui a du mal à respirer ? En réalité, le traitement de la dyspnée chez le chat varie en fonction de la cause, car ce n'est pas la même chose si la détresse respiratoire est causée par un virus des voies respiratoires supérieures que par une tumeur ou une hernie diaphragmatique.

  • Traitement symptomatique : il est généralement approprié dans tous les cas, avec une oxygénothérapie et l'utilisation de fluides ou de médicaments pour stabiliser le chat, surtout dans le cas de maladies qui produisent une dyspnée intense ou une décompensation du petit félin et toujours dans les maladies infectieuses.
  • Traitement spécifique : cela dépendra de la cause de la détresse respiratoire, comme l'utilisation d'inhalateurs ou de bronchodilatateurs en cas d'asthme félin, le recours à la chimiothérapie ou à l'ablation chirurgicale en cas de tumeurs, l'élimination du liquide dans l'épanchement pleural, le traitement d'une maladie cardiaque entraînant une insuffisance cardiaque, etc.
Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements - Traitement de la dyspnée chez le chat

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Bibliographie
  • Harvey, A., Tasker, S. (Eds). (2014). Manual de Medicina Felina. Ed. Sastre Molina, S.L. L ́Hospitalet de Llobregat, Barcelona, España.
  • Aybar, V., Casamián, D., Cerón, J. J., Clemente, F., Fatjó, J., Lloret, A., Luján, A., Novellas, R., Pérez, D.,Silva, S., Smith, K., Tegles, F., Vega, J., Zanna, G. (2018). Manual Clínico de Medicina Felina. Ed.SM Publishing LTD. Sheffield, UK.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements
1 sur 3
Dyspnée chez le chat : symptômes et traitements

Retour en haut