menu
Partager

Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements

 
Par Manuel F. Faneite P, Vétérinaire. Actualisé: 18 juin 2021
Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements

Voir les fiches de Chiens

Les maladies respiratoires chez les chiens sont plutôt courantes dans les cliniques de petits animaux. L'attention du tuteur pour s'occuper de leur animal de compagnie est absolument cruciale, car les signes et les symptômes de certaines pathologies pulmonaires peuvent se ressembler, ce qui peut retarder le diagnostic du vétérinaire.

Dans cet article Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements de PlanèteAnimal nous allons vous parler un petit peu de la fibrose pulmonaire du chien, de ses causes et de ses traitements !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Bronchite chez le chien - Symptômes et traitement

Qu'est-ce que la fibrose pulmonaire chez le chien ?

La fibrose pulmonaire est une formation pathologique de tissus fibreux dans n'importe quel tissu du corps. Dans ce cas, on fait référence à l'interstice (espace intercellulaire) pulmonaire. Provoquée par plusieurs causes, la fibrose pulmonaire réduit la qualité de la vie de l'animal, compromettant ainsi sa respiration.

Pour exemple, la race West Highland White Terrier est une des races les plus sujettes à souffrir de cette pathologie, en effet, la prévalence de cette maladie chez cette race de chien a été prouvée par de très nombreuses études.

Symptômes de la fibrose pulmonaire chez le chien

Les symptômes respiratoires ne sont pas spécifiques et ils peuvent facilement être confondus avec ceux d'autres pathologies respiratoires. Généralement, les chiens affectés par cette pathologie souffrent de :

  • Toux chronique persistante
  • Tachypnée
  • Cyanose
  • Intolérance à l'exercice
  • Syncope

Tous ces symptômes sont caractéristiques de pathologies cardiaques, c'est pourquoi doivent être réalisés des examens complémentaires afin de poser correctement le diagnostic.

Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements - Symptômes de la fibrose pulmonaire chez le chien

Causes de la fibrose pulmonaire chez le chien

Les causes de la fibrose pulmonaire du chien ne sont pas vraiment concrètes. C'est une pathologie qui est toujours étudiée et, bien qu'elle ne soit pas complètement comprise par la science, il y a certaines théories qui émettent certaines hypothèses sur les origines de la cause de la fibrose pulmonaire :

  • Mauvais contrôle environnemental : les chiens constamment exposés à de la poussière, à certaines substances nocives et irritantes respiratoires, peuvent être plus susceptibles d'être touchés par la fibrose pulmonaire.
  • Chronicité d'infections respiratoires : certains animaux de compagnie peuvent souffrir d'infections respiratoires qui sont, généralement, légères, mais qui si elles ne sont pas traitées correctement et qu'elles évoluent au fil du temps, peuvent finir en fibrose pulmonaire.
  • Génétique : il a été décrit que la race West Highland White Terrier (et les terriers en général), est la race la plus prédisposée à souffrir de cette pathologie, cependant, il s'agit d'une maladie qui peut toucher n'importe quelle race de chien.
  • Cancer du chien : il a été démontré que certains chiens ayant eu des kystes pulmonaires peuvent finir par développer cette maladie. La croissance désordonnée des cellules peut entraîner une accumulation excessive de tissu fibreux.
Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements - Causes de la fibrose pulmonaire chez le chien

Traitement de la fibrose pulmonaire du chien

Il faut comprendre que cette pathologie est chronique et qu'elle peut se développer au fil du temps. Dans ce cas, il s'agit d'une affection qui peut être traitée durant très longtemps, mais elle est pratiquement impossible à guérir complètement. La majorité des auteurs parle de certains médicaments qui soulageraient les signes et symptômes associés, mais le chien n'en guérira jamais totalement. Pour instaurer un traitement qui peut améliorer la symptomatologie de l'animal et allonger sa vie, il faut faire un bon diagnostic du système respiratoire et cardiovasculaire. Voici quelques examens complémentaires qui devraient être effectués par le vétérinaire qui suspecte qu'un chien souffre d'une fibrose pulmonaire :

  • Radiographies : la radiologie est l'examen complémentaire le plus important pour diagnostiquer la fibrose pulmonaire chez le chien. Le tissu fibreux est caractéristique et le vétérinaire, en associant les images à l'historial clinique, pourra donner les informations nécessaires au tuteur. On parle parfois de fibrose pulmonaire kystique (lorsque la pathologie est associée à des cellules cancéreuses).
  • Hématologie et chimie du sang : ce ne sont pas les tests par excellence pour diagnostiquer la fibrose pulmonaire canine, mais pour tout chien présentant une symptomatologie conséquente, il est très important d'avoir ces informations. En cas de fibrose pulmonaire, le vétérinaire peut constater une augmentation des globules rouges en raison de l'hypoxie provoquée par le dysfonctionnement des poumons.
  • Échocardiographie : un pourcentage significatif de chiens atteints de fibrose pulmonaire présentent également une hypertension pulmonaire, un signe clinique qui doit être diagnostiqué par le biais d'une échocardiographie. Dans des études récentes, plus de 40 % des West Highland White Terriers ont été diagnostiqués comme souffrant d'hypertension pulmonaire accompagnée de fibrose pulmonaire, ce qui en fait l'une des races les plus touchées par cette pathologie.

Il existe d'autres techniques permettant de différencier le diagnostic de la fibrose de celui d'autres maladies, comme la bronchoscopie et le lavage bronchoalvéolaire (LBA), mais, comme ce sont des techniques invasives qui nécessitent une certaine compétence du vétérinaire, elles sont peu utilisées. Toutes ces techniques de laboratoire mentionnées ci-dessus sont mises en œuvre après un examen physique approprié qui en démontre la nécessité. En aucun cas, le chien ne doit être soumis à des procédures inconfortables ou douloureuses si elles ne sont pas nécessaires.

Comment guérir un chien atteint de fibrose pulmonaire ?

Le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique repose à la fois sur les signes et symptômes que sur les antécédents médicaux du chien. Si le patient souffre d'hypertension pulmonaire, la première chose que le vétérinaire doit faire est de la contrôler. Cette thérapie n'est pas curative, elle est seulement mise en place afin de stopper la progression de la maladie.

Une prise en charge stéroïdienne et antitussive peut être mise en place pour atténuer les symptômes, cependant, nous répétons qu'il s'agit simplement d'une mesure symptomatologique. Il est très important de gérer l'environnement de l'animal, c'est-à-dire de le tenir à l'écart de toute affection mécanique qui pourrait survenir. Il n'est pas recommandé de le mettre en contact avec de la poussière ou tout agent irritant. Pour des raisons évidentes, l'environnement dans lequel votre animal passera les prochaines années de sa vie doit être contrôlé.

Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements - Traitement de la fibrose pulmonaire du chien

Combien de temps dure la fibrose pulmonaire chez le chien ?

Comme nous l'avons dit précédemment, il s'agit d'une pathologie chronique qui est bien souvent idiopathique (de cause inconnue). Certains auteurs disent qu'il y a un temps pilote durant lequel un chien peut survivre à cette affection (de 16 à 30 mois après l'apparition des signes cliniques). On sait que l'espérance de vie peut être de plusieurs années, mais à cause de l'étroite relation du poumon avec les autres organes (surtout le coeur), si la condition de l'animal n'est pas optimum, il pourrait succomber quelques mois après avoir été diagnostiqué.

Il faut aussi tenir compte du fait que la fibrose pulmonaire est une maladie qui est rarement diagnostiquée chez les jeunes chiens, raison pour laquelle il est assez compliqué d'établir l'espérance de vie d'un chien atteint de fibrose pulmonaire.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements, nous vous recommandons de consulter la section Maladies respiratoires.

Bibliographie
  • Casamian Sorrosal, D. (2016). Manual de enfermedades respiratorias caninas. Editorial Multimédica ediciones veterinarias.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements
1 sur 4
Fibrose pulmonaire chez le chien - Symptômes et traitements

Retour en haut