Partager

Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire

Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire

Voir les fiches de Chats

Vous avez décidé d'enfin sauter le pas et d'accueillir un chat chez vous? Félicitations! En plus d'être des animaux câlins et rigolo qui ajouteront à la vie ce petit goût de sucre qu'il vous manque, les chats sont des animaux propre et pratique. Dans le sens qu'ils n'ont pas besoin de promenade et se sentent très bien en appartement.

Bien que les chats soient des animaux plutôt facile à élever et de s'en occuper, il est important que vous connaissiez quelques erreurs typiques que l'on peut commettre lors de son développement et qui induisent malheureusement des comportements non désirés. Sur PlanèteAnimal nous avons écris un article afin de vous aider : Éduquer un chat, 7 erreurs à ne pas faire.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment éduquer un chaton 😽

1. Croire que son chat est un chien

À la différence des chiens, dans le sauvage les chats sont réputés pour être des chasseurs solitaires et bien qu'ils peuvent former des groupes sociaux dans lesquels on retrouve une hiérarchie prédéfinie, en général les chats observent un comportement plus indépendant et moins hiérarchique que celui du meilleur ami de l'homme.

La nature est vaste, la génétique encore plus et bien qu'il existe sur terre des chats plus soumis et câlins que certains chiens. Si vous cherchez un animal de compagnie fidèle qui démontre son affection et qui vous écoute au doigt et à l’œil, il vous mieux que vous adoptiez un chien afin de vous évitez toute déception et frustration.

D'une autre part, il ne faut pas oublier que quand un chat cherche de la compagnie et de l'affection de la part de son maître, c'est qu'il en a réellement envie et qu'il se sent bien avec lui et non parce que son instinct l'oblige ni parce que son maître est considéré comme un référant, c'est une caractéristique très valorisée par les maîtres de félin.

1. Croire que son chat est un chien

2. Ne pas donner de l'importance à l'éducation de son chat

Les chats sont bien plus compliqués à éduquer que les chiens. Déjà que ce sont des animaux bien moins hiérarchique que les chiens comme nous vous l'avons dit précédemment. Créer un lien avec l'animal est fondamental et il faut que votre chat perçoive son maître comme quelque chose de positif et qu'il assimile sa présence à un état agréable et de bien-être.

Les chiens avec leurs forts sens de la hiérarchie ne sont pas difficile à dresser, il suffit de leurs donner des ordres justes, cohérent et compréhensible pour que cela fonctionne. Quant au chat, il faut se gagner leur affection.

Pour se faire, nous vous invitons à jouer régulièrement avec, de le gronder au moment précis auquel il a fait une bêtise, nous vous recommandons de ne pas utiliser la violence, beaucoup d'études nous démontrent que les chats répondent très bien au renforcement positif, bien que ce ne soit pas aussi efficace que pour les chiens.

2. Ne pas donner de l'importance à l'éducation de son chat

3. L'adopter quand il est trop jeune

Une des erreurs les plus communes que l'on peut commettre est de l'adopter trop jeune. Parfois des chatons sont adoptés juste après leurs naissances, quand l'idéal est de les prendre chez soi une fois qu'ils ont été sevré de manière naturelle (au bout d'un mois de vie).

Bien que vous utilisiez des soins supplémentaire que vous achetiez du lait spécial pour chaton, vous ne pourrez jamais remplacer ce que va lui apprendre sa mère. Car en plus d'être bénéfique pour la santé du chaton de rester auprès de sa mère, c'est cette dernière qui aura pour charge de lui apprendre les comportements typiques de son espèce.

D'un autre côté, il ne faut pas oublier l'importance de la période de sociabilisation de ces animaux qui se finit entre le premier mois et le deuxième mois de sa vie. Période durant il est fortement conseillé qu'il ait accès au stimulus qu'il va connaître durant toute sa vie pour que par la suite il ne les identifie pas comme quelque chose de dangereux.

Qu'un chaton n'ait pas fini sa période de sevrage ne veut pas forcément dire qu'il deviendra un chat de sorcière isolé du monde et que vous ne pouvez inviter personnes sous peine de voir votre adorable minou être agressif.

Si d'autres animaux viennent à la maison, vous devez vous assurer qu'ils ne sont pas agressifs, ni malades et qu'ils sont correctement vaccinés et déparasités.

3. L'adopter quand il est trop jeune

4. Ne pas le vacciner ni le vermifuger

Faute grave et commune est le manque d'attention à propos de l'état de ses vaccins ou encore au niveau du déparasitage Même s'il ne sort pas de la maison et qu'il ne mange rien d'autre que des croquettes ne signifie pas qu'il ne peut pas ne pas contracter une maladie ou être l'hôte d'un parasite.

Bien qu'en étant enfermé dans la maison, il est plus difficile pour lui de tomber malade mais la possibilité n'est pas nulle, il est donc conseillé de vacciné votre animal de compagnie.

Bien sûr le risque pour les chats qui vivent en appartement n'est pas le même que pour les chats ayant accès à l’extérieur, il y a des vaccins qui ne sont pas nécessaire pour les chats d'appartement. Il n'en reste pas moins que nous vous conseillons d'aller chez votre vétérinaire afin qu'il établisse une liste des vaccins que votre chat devrait avoir en fonction de ses habitudes de vie.

Pour ce qui s'agit du déparasitage externe (puces, tiques spécialement) et le déparasitage interne (vers intestinaux), nous vous conseillons de le vermifuger intérieurement tous les trois mois et d'appliquer un anti-poux et un anti-puce durant les mois d'été.


De plus, dans certaine contrée, éloignée ou non, la loi rend obligatoire la vaccination pour contrer certaines maladies, elle oblige à ce que le déparasitage interne soit réalisé selon une certaine fréquence. Par exemple, en Espagne il est actuellement obligatoire de vacciner les chats contre la rage et de les déparasiter une fois par an.

4. Ne pas le vacciner ni le vermifuger

5. Ne pas stériliser votre chat

L'époque de reproduction de ces animaux peut entraîner des comportements peu commodes pour les maîtres en plus d'être dangereuse pour la santé des chats. C'est quand le printemps arrive qu'il décide d'apporter les chaleurs aux chattes qui le sont durant à peu près une semaine avec pour repos une semaine ou deux.

Pour les chats vivants à l'intérieur d'un appartement, cette époque peut durer plus longtemps, avec l'éclairage et le chauffage, il est difficile pour l'organisme de l'animal de détecter les changements de saison.

À cette période, il est fréquent que les mâles s'échappent de leurs maisons car ils ont détecté une chatte en chaleur. Ces chats peuvent se montrer très agressifs si ils rencontrent d'autres chats, ces bagarres peuvent avoir des conséquences dramatiques, en castrant le mâle vous vous éviterez ce type de problème.

Pour les chattes ayant accès à l'extérieur, il est essentiel de les stériliser, si cette procédure n'est pas suivi le maître aura chez lui des portées non désirées.

De plus, la stérilisation permet de prévenir certaines maladies (comme des tumeurs de l'utérus ou des ovaires par exemple) de plus, cela prévient les problèmes de comportement comme le marquage à l'urine dont la senteur d’ammoniaque n'est pas l'odeur que l'on aime respirer lorsque l'on arrive chez soi, fatigué.

5. Ne pas stériliser votre chat

6. Ne pas les empêcher d'avaler des boules de poils

Il est d'usage de ne pas faire de faux pas lorsqu'il s'agit de l'alimentation de nos amis les félins mais un d'eux est de ne pas penser à leurs donner un produit qui permet d'éviter les problèmes digestives causés l'ingestion de boule de poil.

Les félins font partis des animaux les plus propre, il n'arrête pas de se nettoyer et avec leur langue râpeuse ils finissent généralement par avaler des boules de poils qui peuvent finir par causer des vomissements, de la constipation ou encore de la diarrhée.


Bien heureusement, ils existent des produits disponibles en centres vétérinaires et boutiques spécialisés, des produits fait à base de malte qui s'avèrent très utiles dans le combat des maux d'estomac de votre chat. Une autre option qui vous tend les bras et qui fonctionne est qu'il existe des croquettes faites pour empêcher tous troubles gastriques causés par les boules de poils.

6. Ne pas les empêcher d'avaler des boules de poils

7. L'obésité chez les chats castrés

Une des autres erreurs que l'on peut réaliser en élevant un chat est de ne pas contrôler son poids, spécialement chez les animaux stérilisés. Les animaux castrés ont tendance à gagner du poids à cause de leurs hormones, nous recommandons donc de trouver des croquettes faible en calorie ou des croquettes faites pour chats stérilisés qui sont moins lourdes en calorie.

De toutes les manières, bien que l'on utilise des croquettes allégés, il faut bien mesurer la quantité de nourriture qu'on leur donne, en suivant les indications du fabriquant vous devriez pouvoir trouver le régime adéquat. Le fait que les croquettes soient allégées, votre chat sera amené à en manger plus.

Si ce sujet vous intéresse, nous vous laissons juste ici un petit article sur l'obésité chez les chats.

7. L'obésité chez les chats castrés

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire, nous vous recommandons de consulter la section Soins basiques.

Vídeos de Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire

Vídeos de Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire

Écrire un commentaire sur Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire
1 sur 8
Éduquer un chat : 7 erreurs à ne pas faire
Retour en haut