menu
Partager

Eléphant du Sri Lanka

7 mai 2021
Eléphant du Sri Lanka

Les éléphants sont actuellement les plus gros mammifères terrestres de la planète et ils ont, historiquement, entretenu une relation étroite avec les humains. Les éléphants ont été utilisés pour des guerres, des rituels et afin d'extraire des parties de leur corps causant généralement leur mort, entraînant ainsi le déclin massif des populations d'éléphants dans leurs habitats naturels.

En Asie, nous trouvons une espèce d'éléphant composée de trois sous-espèces, l'une d'elles étant l'éléphant du Sri Lanka, sur laquelle nous vous proposerons des informations dans cette fiche de PlanèteAnimal. Cet éléphant se distingue du reste de la sous-espèce par sa taille et par le fait qu'il est endémique au Sri Lanka. Continuez à lire et apprenez-en plus sur ce membre représentatif de la famille des éléphantidés.

Origine
  • Asie
  • Sri Lanka

Caractéristiques de l'éléphant du Sri Lanka

Les investigations génétiques des séquences d'ADN mitochondrial ont permis de renforcer la création de cette sous-espèce, qui, au début, était faiblement étayée par certaines études. L'éléphant du Sri Lanka est considéré comme étant le plus grand des éléphants d'Asie, dépassant les trois mètres de hauteur et pesant environ 6 tonnes. Ils peuvent être de couleur grise ou brune et ont parfois plusieurs zones dépigmentées sur la peau qui ressemblent à des taches de couleur plus claires que le reste du corps.

Malgré leur poids élevé, ils peuvent se déplacer avec agilité et en toute sécurité, atteignant facilement des vitesses de 40 kilomètres à l'heure. Cet éléphant partage avec le reste des éléphants d'Asie des oreilles plus petites que le groupe africain et son point culminant est présent au niveau de la tête, ainsi que la présence d'une boule sur le dos qui lui donne une forme arrondie. Quant aux pattes, les antérieures ont cinq ongles, tandis que les arrières en ont quatre. Généralement, ils n'ont pas de défenses, en particulier les femelles, qui, si elles en ont, sont très petites, tandis que chez les mâles, elles peuvent éventuellement être présentes. La trompe se termine par un seul lobe ou en une projection en forme de doigt.

Habitat de l'éléphant du Sri Lanka

Dans le passé, cet éléphant était réparti sur toute l'île du Sri Lanka, qui se caractérise principalement par ses plaines et ses côtes, avec uniquement des formations montagneuses au sud. Ce pays est constitué de forêts de type tropical, avec des températures annuelles comprises entre 28 et 30 ºC. Cependant, plus tard, ces animaux ont été limités à des zones spécifiques en raison des activités menées sur l'île qui impliquent la transformation des écosystèmes de l'éléphant.

En ce sens, la sous-espèce est principalement présente dans les basses terres aux conditions atmosphériques sèches, de sorte qu'elle est largement distribuée dans le nord, le sud, l'est, le nord-ouest, le centre-nord et le sud-est du Sri Lanka. Quant aux régions humides du pays, les populations d'éléphants sont pratiquement absentes, à l'exception de quelques petites populations que l'on trouve dans le Peak Wilderness et dans la région de Sinharaja. Les estimations indiquent qu'avec le temps, il continuera de perdre son aire de répartition en raison de la continuité de la transformation de l'habitat.

Habitudes des éléphants du Sri Lanka

Cette sous-espèce maintient la structure sociale qui caractérise le groupe asiatique, de sorte qu'il y a une femelle adulte dominante et le reste du troupeau est composé principalement d'autres femelles plus jeunes, un ou deux mâles adultes et la progéniture. Le chef de troupeau est celui qui les guide pour la recherche de nourriture, d'eau, de protection ou pour des raisons météorologiques.

Ils passent la majeure partie de la journée à manger, ce dernier point étant en raison de leur faible efficacité digestive. Ils dorment généralement la nuit, bien que certains membres du groupe soient toujours vigilants pour détecter tout danger éventuel. Ces éléphants sont un symbole de l'île et il est facile de les observer dans diverses zones peuplées et, bien qu'en général ils ne souffrent pas de la chasse furtive pour leurs défenses, ils sont domestiqués pour être utilisés dans des activités touristiques ou des rituels religieux.

Alimentation des éléphants du Sri Lanka

L'éléphant du Sri Lanka inclut dans son alimentation, comme il a été possible de l'identifier, plus de 60 espèces de plantes, qui appartiennent à 30 familles différentes. Certaines études indiquent qu'ils préfèrent se nourrir principalement de plantes monocotylédones. De plus, ils nécessitent chaque jour une consommation importante de matière végétale afin de répondre aux besoins nutritionnels de leurs corps volumineux et lourds.

Ils peuvent consommer plus de 100 kg de nourriture par jour, y compris des branches, des racines, des feuilles, de l'écorce et des graines. Les graines sont constamment dispersées par ces animaux, qui en plus de l'importance de cette activité pour les écosystèmes, sont également une espèce parapluie, c'est-à-dire que leur maintien au sein de l'habitat garantit la présence d'autres espèces. Ces éléphants consomment tellement de matière végétale qu'un troupeau nourri peut transformer l'apparence d'un espace en un rien de temps.

Reproduction des éléphants du Sri Lanka

Ils ont une longue période de gestation qui atteint presque deux ans, donc après avoir eu un bébé, ils attendent plusieurs années pour se reproduire à nouveau. Les femelles émettent des sons pour indiquer aux mâles, qui n'appartiennent pas au troupeau, qu'elles sont en chaleurs. De plus, comme ils ont un excellent odorat, ils peuvent percevoir l'état de fertilité de la femelle. Ensuite, un ou plusieurs mâles s'approcheront, et ils se battront pour se reproduire, cependant, la femelle ne choisit pas toujours le vainqueur.

L'éléphanteau pèse en moyenne 100 kg et sera sous la garde des femelles du clan, car il est assez vulnérable aux attaques de prédateurs comme les félins, les adultes restent donc vigilants et s'assurent que le petit ne s'éloigne pas du troupeau. S'il s'agit d'une femelle, elle peut rester avec le groupe, au contraire, s'il s'agit d'un mâle, il quittera le groupe après 5 ans.

Etat de conservation de l'éléphant du Sri Lanka

Depuis les années 1980, l'éléphant du Sri Lanka est en danger d'extinction, et il appartient à la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Cependant, malgré le déclin de la population, les individus ont réussi à avoir une légère augmentation à l'intérieur de l'île. Les principaux sévisses subis par cet éléphant sont dus à la fragmentation et à la transformation de son habitat.

Ces animaux passent leur journée à chercher de la nourriture, ils pénètrent donc dans les espaces cultivés, ce qui génère de graves conflits avec les gens, qui dans de nombreux cas finissent par tuer les éléphants. La principale action ou mesure de conservation est la création d'aires protégées pour le maintien de la sous-espèce, afin qu'ils puissent se déplacer librement dans ces zones.

L'éléphant du Sri Lanka est un symbole important dans la culture de l'île, mais, malheureusement, cette vénération ne génère pas des mesures protectrices envers l'animal, au contraire, ça provoque souvent des dommages, car ils sont généralement utilisés dans une variété de rites ou capturés pour le travail forcé. Les éléphants nécessitent des actions concrètes immédiates pour garantir leur survie sur la planète.

Photos de Eléphant du Sri Lanka

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Eléphant du Sri Lanka

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?

Eléphant du Sri Lanka
1 sur 4
Eléphant du Sri Lanka

Retour en haut