menu
Partager

Granivores - Définition, espèces et alimentation

 
Par Nick A. Romero H.. 24 août 2022
Granivores - Définition, espèces et alimentation

Le concept de diversité fait précisément référence à la variété des espèces qui vivent sur Terre et qui se distinguent les unes des autres grâce à leurs propres caractéristiques distinctives. Parmi les nombreuses caractéristiques qui permettent d'identifier et de classer les animaux, on retrouve leur régime alimentaire. Selon le type de régime alimentaire qu'il a, un animal est désigné d'une manière ou d'une autre. Dans cet article de PlanèteAnimal, nous allons nous pencher sur le cas des animaux granivores.

Que sont les animaux granivores ? Quels animaux sont granivores ? Découvrez tout sur les granivores grâce à cet article de PlanèteAnimal !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cavernicole - Définition, espèces et caractéristiques

Définition de granivore

Au sein des herbivores se trouvent les granivores. Les granivores sont des animaux dont l'alimentation est basée sur la consommation de graines ou de grains. Ainsi, de nombreuses espèces se sont adaptées afin de voir leurs besoins nutritionnels couverts par les nutriments qui se trouvent dans cette partie des plantes. En plus, les plantes ont aussi des granivores pour pouvoir se reproduire.

Ces animaux peuvent être classés en deux types :

  • Herbivores granivores : ils consomment d'autres sources végétales en plus des graines.
  • Granivores omnivores : comprennent une plus petite proportion d'animaux ou de leurs restes.

Impact des animaux granivores sur l'écosystème

Il faut absolument commencer par dire que l'alimentation basée sur la consommation de graines est un processus qui établit une interaction plante-animal d'une grande importance écologique et évolutive. Quant au premier aspect, cela s'explique par le fait que les animaux peuvent consommer les graines avant ou après leur dispersion, cela s'explique par le fait que les animaux peuvent consommer les graines avant ou après leur dispersion, ce qui fait une différence s'ils mangent les graines directement de la plante, alors qu'elles sont encore sur la plante, ou, au contraire, après qu'elles soient tombées à la surface du sol ou même lorsqu'elles sont enterrées. En général, les graines qui restent sur la plante mère ou même dans le sol à proximité de celle-ci ont plus de chances d'être mangées par les animaux que les graines dispersées, qui s'éloignent de la plante d'origine. Mais qu'est-ce que cela implique exactement ? Eh bien, lorsque les graines sont mangées par un animal, le processus de reproduction de la plante est interrompu.

En ce qui concerne l'aspect évolutif, dans certains cas, les plantes ont développé des mécanismes de défense pour empêcher que leurs graines soient consommées, mais les animaux ont réussi à contourner ces défenses pour atteindre leur objectif et pouvoir quand même s'en nourrir. Il convient également de mentionner que les graines non dispersées ou proches de la plante mère auront des caractéristiques différentes, principalement chimiques, que lorsqu'elles sont dispersées, ce qui peut expliquer les raisons des préférences de consommation des espèces granivores.

Cela permet de comprendre que les mécanismes utilisés par les animaux pour consommer les graines peuvent varier en fonction du lieu où elles se trouvent et de leurs conditions, car ce n'est pas la même chose de prendre une graine qui est encore à l'intérieur du fruit et attachée à la plante que de manger une graine qui se trouve sur le sol. D'autre part, la consommation de graines par les animaux peut avoir un impact important tant sur la dispersion que sur la reproduction ultérieure des plantes, car, comme nous l'avons déjà mentionné, l'ingestion finit par entraver ce processus. À cet égard, il a été suggéré que certaines espèces d'animaux introduites dans les cultures, qui se nourrissent de graines de mauvaises herbes, peuvent être d'excellents contrôleurs biologiques de ce type de végétation.

Granivores - Définition, espèces et alimentation - Définition de granivore

Que mangent les granivores ?

Comme nous l'avons dit, les granivores mangent les graines des plantes. Certaines graines dont raffolent les granivores sont :

  • Blé
  • Riz
  • Sorgho
  • Maïs
  • Tournesol
  • Pin
  • Cerises
  • Noix
  • Chanvre
  • Sésame
  • Citrouille
  • Orge
  • Noisette
  • Café

Adaptations des granivores

Selon le type d'alimentation, les animaux ont développé des adaptations particulières pour pouvoir se nourrir d'une façon ou d'une autre autre. Par conséquent, la bouche, les dents, le système digestif et même la capacité à absorber de la nourriture ont fini par s'adapter à leur alimentation. Cependant, tous les animaux granivores ne peuvent pas consommer les graines de la même manière ; certains, par exemple, ont besoin que les graines commencent à mûrir et même à produire des plantules avant de pouvoir les ingérer, tandis que d'autres sont spécialisés pour les capter dans n'importe quel état.

En ce qui concerne les adaptations des animaux granivores, on se doit de commencer à parler de leur bouche, qui est l'une des principales structures requises pour ce type de régime. Ainsi, on constate que la bouche peut être constituée d'un bec puissant pour briser les graines, comme dans le cas des oiseaux. Un autre exemple est celui de certains rongeurs, qui sont équipés de fortes incisives qui poussent continuellement tout au long de la vie de l'animal. En outre, certains insectes, comme des espèces de fourmis, ont ont des mâchoires puissantes capables de briser et de consommer le tissu des graines. Mais la bouche ne sert pas seulement à casser et à consommer les grains, certains rongeurs, comme certains écureuils, l'utilisent aussi pour transporter diverses graines jusqu'au terrier ou au nid où ils les stockent.

En outre, selon le groupe animal, le système digestif a aussi certaines adaptations pour la consommation de graines. Un clair exemple d'adaptation physique est le gésier des oiseaux. En effet, les oiseaux n'ont pas de dents pour broyer la nourriture, car ils ont un gésier, une structure différente de celle du véritable estomac, car elle a des tissus spécialisés qui permette d'utiliser des petites pierres avalées (gastrolithes) par l'animal pour broyer la nourriture. Bien entendu, il est également important de mentionner que chez les oiseaux qui ne consomment pas de graines comme principale source de nourriture, cette adaptation joue également un rôle majeur.

De leur côté, certains rongeurs ont un gros intestin moyennement complexe, certaines bactéries ainsi qu'un système digestif divisé en deux chambres qui leur permettent de se nourrir de graines ou de céréales et d'en extraire les nutriments nécessaires à leur subsistance.

Granivores - Définition, espèces et alimentation - Adaptations des granivores

Espèces granivores

Comme nous l'avons démontré tout au long de l'article, de nombreux groupes d'animaux sont granivores. Ainsi, des mammifères, des oiseaux ainsi que des insectes sont des animaux granivores. Voyons quelques exemples de granivores :

  • Fourmi moissonneuse de Floride (Pogonomyrmex badius) : mange principalement des graines de plantes herbacées.
  • Diverses espèces de grillons (Teleogryllus emma, Velarifictorus micado, Loxoblemmus spp., entre autres) : se nourrissent de graines de mauvaises herbes.
  • Charançon du haricot (famille des Chrysomelidae) : consomme les graines ou les haricots des plantes légumineuses.
  • Charançon du café (Hypothenemus hampei) : mange les graines et les fruits des plantes de café.
  • Hamster européen (Cricetus cricetus) : se nourrit de graines de légumineuses et de noix. Découvrez tout sur l'alimentation du hamster !
  • Écureuil roux (Sciurus vulgaris) : se nourrit de graines de conifères, de hêtres, de glands et de noix.
  • Petite gerbille (Jaculus jaculus) : mange les graines des plantes du désert.
  • Perroquets (Famille Psittacidae) : mange une grande variété de graines de fruits. Découvrez ce que mange un perroquet !
  • Canari sauvage (Serinus canaria) : mange les graines de diverses plantes herbacées et fruitières.
  • Cacatoès (Nymphicus hollandicus) : se nourrit de graines de diverses plantes herbacées, d'arbustes et d'arbres, qu'il prend directement sur la plante ou séchées sur le sol.
Granivores - Définition, espèces et alimentation - Espèces granivores

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Granivores - Définition, espèces et alimentation, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Rao, A. (2021). Echinochloa colona and Echinochloa crus-galli in Biology and Management of Problematic Crop Weed Species. Disponible en: https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/seed-predation

     

Bibliographie
  • Hickman, C., Roberts, L., Parson A. (2000). Principios integrales de zoología. McGraw Hill Interamericana: España.
  • Myers, P., R. Espinosa, CS Parr, T. Jones, GS Hammond y TA Dewey. (2022). Web de Diversidad Animal. Disponible en: https://animaldiversity.org

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Granivores - Définition, espèces et alimentation
1 sur 4
Granivores - Définition, espèces et alimentation

Retour en haut