menu
Partager

Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement

 
Par Cristina Pascual. 9 mai 2022
Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Le contrôle de l'ingestion de la nourriture est possible grâce à l'interaction de certains facteurs gastrointestinaux, nerveux et environnementaux qui, ensemble, fonctionnent pour maintenir les niveaux d'énergie et le poids des animaux. Néanmoins, quand se produit un déséquilibre de ces mécanismes de contrôle, apparaissent des altérations liées à l'ingestion de nourriture, comme la polyphagie.

Si vous voulez tout savoir à propos de la polyphagie du chien, ses symptômes, causes et traitement, n'hésitez surtout pas à poursuivre la lecture de cet article Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement de PlanèteAnimal !

Qu'est-ce que la polyphagie chez le chien ?

La polyphagie est un symptôme clinique qui se manifeste par une ingestion excessive de nourriture. Le contrôle de l'ingestion d'aliments se produit grâce à l'interaction de nombreux facteurs, tels que :

  • Facteurs gastrointestinaux
  • Facteurs nerveux
  • Facteurs environnementaux

Toutefois, quand se produit un déséquilibre d'un de ces facteurs, apparait une compulsion alimentaire qui fait que les chiens mangent bien plus qu'à l'accoutumée.

Certains tuteurs rationnent la nourriture de leurs chiens de manière intuitive. Toutefois, cette pratique peut s'avérer problématique lorsque la ration fournie ne correspond pas à l'appétit de l'animal :

  • La quantité de nourriture : qui dépend de l'âge, de la race ou de la taille et du niveau d'activité.
  • Le besoin énergétique quotidien du chien.

Connaître la quantité de nourriture dont un chien a besoin en fonction de la densité énergétique de sa ration est essentiel non seulement pour satisfaire ses besoins nutritionnels et énergétiques, mais aussi pour pouvoir évaluer l'apparition d'altérations de la consommation de nourriture, comme la polyphagie.

Si vous avez le moindre doute sur la quantité de nourriture à donner à votre chien, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Il faut également tenir compte du fait que les besoins énergétiques peuvent varier dans le temps en raison de divers facteurs (âge, niveau d'activité, température atmosphérique, grossesse ou allaitement, etc.) Il est donc important que vous consultiez votre vétérinaire assez fréquemment pour assurer une gestion optimale du régime alimentaire de votre animal.

Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement - Qu'est-ce que la polyphagie chez le chien ?

Types de polyphagie chez le chien

La polyphagie canine se manifeste toujours de la même manière : avec une consommation excessive de nourriture. Néanmoins, de forme didactique, on peut différencier trois types différents de polyphagies :

  • Polyphagie pathologique : il s'agit de la polyphagie qui apparaît dans des maladies telles que le diabète sucré, l'hyperadrénocorticisme, l'insuffisance pancréatique exocrine, l'insulinome, les parasitoses gastro-intestinales ou les pathologies neurologiques.
  • Polyphagie physiologique : elle survient dans certaines situations physiologiques pour faire face à une augmentation de la demande énergétique de l'organisme, comme les états de croissance, de gestation ou de lactation, et d'autres situations non pathologiques comme une activité physique accrue ou une baisse de la température ambiante.
  • Polyphagie iatrogène : elle est provoquée par l'homme, soit en raison d'une gestion inadéquate de l'alimentation de nos animaux de compagnie, soit en raison de la mise en œuvre d'un traitement pharmacologique dont l'effet secondaire est la polyphagie.

Certains auteurs classent également la polyphagie de la manière suivante :

  • Polyphagie primaire : est la conséquence de l'existence d'une pathologie affectant le système nerveux central, plus précisément le centre de la satiété situé dans l'hypothalamus.
  • Polyphagie secondaire : elle est due à des facteurs non neurologiques.

Causes de la polypagie du chien

Comme nous l'avons expliqué dans le paragraphe précédent, la polyphagie canine peut avoir une origine pathologique, physiologique ou iatrogène. A continuation, on vous parle en détails de chacune des causes qui peuvent donner naissance à ce symptôme clinique :

  • Neurologique : il s'agit d'altérations qui affectent le centre de la satiété situé dans l'hypothalamus, comme les tumeurs hypothalamiques, les traumatismes cranio-encéphaliques et les processus inflammatoires ou infectieux du système nerveux central.
  • Endocrinien : il s'agit de l'acromégalie, du diabète sucré, du syndrome de Cushing (ou hyperadrénocorticisme) et de l'insulinome. Il se produit également en cas d'hyperthyroïdie.
  • Causes entraînant une perte de nutriments : comme c'est le cas de l'insuffisance pancréatique exocrine, des parasitoses intestinales massives ou des pathologies intestinales telles que les maladies inflammatoires de l'intestin.
  • Tumorale : car les cellules néoplasiques ont une forte demande énergétique.
  • Physiologiques : comme la croissance, la gestation, la lactation, le froid et l'activité physique intense. Tous ces éléments ont en commun d'augmenter la demande énergétique de l'organisme, ce qui a pour effet d'accroître l'appétit.
  • Comportementaux : ennui, stress ou compétition pour la nourriture lorsque plusieurs chiens vivent ensemble. Il convient de noter que la polyphagie est considérée comme normale chez certaines races, telles que les labrador retrievers et les carlins.
  • Alimentation : Les régimes hypocaloriques ou de mauvaise qualité nutritionnelle provoquent la polyphagie car ils ne répondent pas aux besoins énergétiques de l'animal. D'autre part, le passage à des régimes plus appétissants ou appétents provoque également une polyphagie.
  • Pharmacologique : certains médicaments tels que les benzodiazépines, les corticostéroïdes, les progestatifs, les antihistaminiques ou les anticonvulsivants peuvent provoquer une polyphagie comme effet secondaire.

Symptômes de la polyphagie chez le chien

La polyphagie est aussi un symptôme clinique qui peut se manifester par :

  • Une consommation accrue de nourriture chez les chiens qui ont libre accès à la nourriture
  • Une recherche permanente de nourriture à la maison ou dans la rue.
  • Demande continue de nourriture.
  • Le "vol" de nourriture.

Dès que vous détectez la polyphagie se manifester chez votre chien, vous devez faire attention et bien vous assurer que n'apparaissent pas d'autres symptômes liés à d'autres maladies. Certains des symptômes qui accompagnent généralement la polyphagie sont :

  • Perte de poids
  • Prise de poids
  • Polyurie
  • Polydipsie
  • Symptômes neurologiques
  • Vomissements ou diarrhées

Découvrez tout sur la polyurie et polydipsie !

Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement - Symptômes de la polyphagie chez le chien

Diagnostic de la polyphagie du chien

Le diagnostic de la polyphagie canine doit être centré sur les aspects suivants :

  • Évaluation du régime alimentaire : c'est fondamental pour savoir s'il s'agit d'une polyphagie iatrogène provoquée par une mauvaise gestion diététique. C'est pourquoi vous devez évaluer le type de ration consommée par l'animal (croquette ou ration faite maison), la quantité, le nombre de repas/jour ainsi que la densité énergétique ou calorique de chaque ration. En même temps, vous devez tenir compte des besoins nutritionnels de l'animal afin de vous assurer que sa ration est ajustée à votre chien.
  • Évaluation des changements de poids : même si, à priori, cela peut sembler contradictoire, vous devez savoir que la polyphagie peut aussi bien accompagnée de prise que de perte de poids. Normalement, les causes neurologiques, pharmacologiques, diététiques, comportementales et certains physiologiques sont accompagnées d'une prise de poids. Au contraire, certaines causes pathologiques comme le diabète ou l'insuffisance pancréatique s'accompagnent d'une perte de condition corporelle.
  • Évaluation de l'état physiologique : comme nous l'avons dit, il y a plusieurs situations physiologiques qui produisent une augmentation de la demande de l'énergie et, par conséquence, qui donnent naissance à une polyphagie. Par conséquent, lors du diagnostic, il faut absolument de tenir compte du fait que l'animal a un problème de santé afin d'exclure la possibilité qu'il s'agisse d'une polyphagie physiologique.
  • Détection d'autres symptômes cliniques : la détection d'autres symptômes cliniques de la part des tuteurs et/ou du vétérinaire aident à orienter le diagnostic dans le cas d'une polyphagie pathologique.
  • Tests complémentaires : dès qu'ont été écartées les causes de la polyphagie physiologique et iatrogénique ou dès qu'ont été écartés les signes de maladie, doivent être réalisés des tests complémentaires pour poser le diagnostic définitif de la maladie qui cause la polyphagie. De manière générale, il faudra faire des analyse de sang, d'urine et d'autres tests en laboratoire pour détecter des maladies endocriniennes, des analyses cophrologiques pour détecter des parasitoses digestives, des tests d'imagerie (comme radiographie, écographie et résonance magnétique), etc...
Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement - Diagnostic de la polyphagie du chien

Prévention de la polyphagie du chien

Avant de vous parler de prévention, vous devez savoir que tous les cas de polyphagie ne sont pas forcément évitables. Comme c'est logique, les causes iatrogéniques, c'est-à-dire celles qui sont provoquées par une mauvaise gestion diététique ou par l'administration de médicaments, sont parfaitement évitables. Néanmoins, il y'a beaucoup de causes pathologiques de polyphagie canine qui sont absolument inévitables.

Dans ce paragraphe, on va se centrer sur les principales causes de polyphagie qui peuvent être évitées grâce à l'application de certaines mesures préventives :

  • Bonne alimentation : une alimentation équilibrée et en accord aux besoins de l'animal sera fondamentale pour éviter les causes diététiques de la polyphagie canine. Également, ajuster la densité calorique de la ration chez des animaux aux besoins énergétiques plus importants (comme pour les chiennes gestantes ou en lactation) évitera la manifestation des causes physiologiques de la polyphagie.
  • Suivre le programme vaccinal et de déparasitage : comme nous l'avons dit, il y'a des causes infectieuses et parasitaires capables de provoquer une polyphagie. C'est pourquoi vous devez absolument suivre le calendrier de vaccination et de déparasitage de votre chien.
  • Prévenir les altérations comportementales : aussi bien le stress que l'ennuie causé par la solitude ou le manque d'activité physique et mentale peuvent provoquer une polyphagie psychogénique chez les chiens. C'est pourquoi vous devez dédier le temps et l'attention dont ils ont besoin. En plus, si vous avez plusieurs chiens à la maison, souvenez-vous de l'importance de leur donner à manger dans des bols séparés, voire, des pièces séparées.
Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement - Prévention de la polyphagie du chien

Traitement de la polyphagie chez le chien

Le traitement ou la correction de la polyphagie chez le chien peut varier selon la cause. C'est pourquoi, dans cet encadré, nous allons vous parler du traitement de la polyphagie en fonction de la cause sous-jacente :

  • Polyphagie pathologique : pour inverser la polyphage pathologique, il est nécessaire d'instaurer un traitement spécifique en fonction de la maladie qui la cause. Selon la pathologie, le traitement peut être pharmacologique, chirurgical et/ou diététique.
  • Polyphagie physiologique : la polyphagie physiologique apparait dans des états qui produisent une augmentation de la demande énergétique de l'organisme. Pour prévenir son apparition, vous avez juste à apporter une ration plus énergétique.
  • Polyphagie iatrogène : lorsque la polyphagie est causée par une gestion inadéquate de l'alimentation, il convient de corriger les erreurs alimentaires en adaptant la quantité et la composition de la ration aux besoins de l'animal. Lorsque la polyphagie survient comme effet secondaire de l'administration du médicament, il n'est généralement pas nécessaire d'interrompre le traitement, car la polyphagie n'est pas un effet indésirable grave. Cependant, il est important d'informer le vétérinaire qui a prescrit le traitement de l'apparition de cet effet secondaire et, même si une augmentation de l'appétit est détectée chez l'animal, de ne pas augmenter le volume de la ration. Lorsque la cause de la polyphagie est comportementale, l'élément déclencheur doit être éliminé ou corrigé par une thérapie comportementale.

Dans la vidéo suivante, découvrez combien de fois un chien doit manger par jour !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Ettinger, S., Feldman, E. (1997). Capítulo 34: polifagia. En Tratado de medicina interna veterinaria: enfermedades del perro y el gato. Elsevier; 120-123
  • Gough, A., Murphy, K. (2015). Polyphagia. En Differential diagnosis in small animal medicine. Wiley Blackwell; 10-11
  • Tilley, L., Smith, F. (2011). Blackwell's five-minute veterinary consult: canine and feline. Wiley-Blackwell; 6717-6725

 

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement
1 sur 5
Polyphagie du chien - Symptômes, causes et traitement

Retour en haut