Partager
Partager sur :

La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement

La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement

La leishmaniose est une maladie causée par le protozoaire Leishmania infantum (eucaryote unicellulaire), un parasite. Elle est endémique dans la région de la Méditerranée et donc très courante dans le sud de la France, en particulier sur toute la côte méditerranéenne. Techniquement, il s'agit d'une zoonose puisqu'elle affecte aussi les humains, même si les chiens sont les principaux porteurs et transmetteurs de la maladie. Elle peut être mortelle si aucun traitement vétérinaire n'est suivi.

Le leishmaniose se transmet par la piqûre d'un moustique appartenant au genre Phlebotomus. Le moustique pique en premier lieu un chien malade ou porteur de la maladie et, une fois que le protozoaire a été transmis à l'insecte, ce dernier va piquer un autre chien et lui transmettre l'agent pathogène. Autrement dit, sans moustique, la maladie ne peut pas être transmise. Même si le chien est la principale victime de cette pathologie, elle peut également affecter d'autres animaux comme les chats. Sur PlanèteAnimal, nous vous présentons les symptômes de la leishmaniose féline et son traitement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Cataracte chez le chat - Symptômes et traitement

La leishmaniose féline

Très fréquente chez le chien, la leishmaniose est considérée comme une maladie très rare chez le chat en raison de sa résistance naturelle et de sa réponse immunitaire efficace face à la maladie. Cependant, il semble que son incidence augmente de façon alarmante ces derniers temps tant en nombre de cas qu'en zone géographique d'infestation. Il semble qu'il y ait une plus grande probabilité de contracter la maladie chez les chats atteints d'autres maladies, qui réduisent l'efficacité du système immunitaire telles que l'immunodéficience féline ou la toxoplasmose.

Symptômes de la leishmaniose féline

La leishmaniose chez le chat est une maladie ayant une longue période d'incubation (les symptômes mettent beaucoup de temps à se manifester) et une fois que ceux-ci se développent, ils ne sont pas très précis. Chez le chat, la maladie peut se présenter sous trois formes différentes :

  1. Forme cutanée. Vous pouvez observer des nodules sous-cutanés indolores, principalement localisés au niveau de la tête et du cou. En outre, ces symptômes de la leishmaniose féline sont souvent accompagnés d'un gonflement des ganglions lymphatiques avoisinants. De cette manière, les ganglions peuvent ensuite s'ouvrir et s'ulcérer. Vous pouvez également observer d'autres symptômes cutanés.

  2. Forme oculaire. Les yeux sont touchés et l'on observe une conjonctivite, une blépharite (inflammation des paupières), une uvéite (inflammation de l'uvée), une alopécie péri-orbiculaire (perte de poils autour des yeux), etc.

  3. Forme systémique-généralisée. Il s'agit de la forme la moins courante de la leishmaniose chez le chat. Dans ces cas, le symptôme principal observé est un gonflement des ganglions lymphatiques. D'autres symptômes peu spécifiques se manifestent également tels que l'anorexie, la perte de poids progressive, l'apathie, etc.

Diagnostic de la leishmaniose féline

Le diagnostic de la maladie s'établit au moyen de tests spécifiques, tels que des analyses de sang, avec un test qui recherche et quantifie les anticorps générés par l'animal face à la présence d'un protozoaire. Il est impossible de faire un diagnostic symptomatique étant donné que les symptômes sont très imprécis.

Traitement de la leishmaniose féline

Dans le cas de la leishmaniose, à la fois chez l'homme, chez le chien et chez le chat, il existe deux stratégies différentes pour traiter la maladie. D'une part, le traitement préventif et d'autre part, le traitement curatif, une fois que la maladie a été diagnostiquée.

  • Le traitement préventif contre la leishmaniose féline consiste à éviter tout contact avec le moustique. Pour cela, des barrières physiques (par exemple, mettre des moustiquaires aux fenêtres) ou divers types d'insecticides sont utilisés comme répulsifs. Chez le chat, l'utilisation de répulsifs est très limitée du fait que la plupart d'entre eux sont toxiques pour les félins, il est donc nécessaire de consulter un vétérinaire avant d'opter pour cette mesure préventive.
  • Dans le cas du traitement curatif de la leishmaniose pour les chats, il n'existe pas de protocoles de traitements aussi efficaces que pour les chiens étant donné que le diagnostic positif de la maladie chez les chats était assez rare jusqu'à présent. Des médicaments tels que l'allopurinol et le n-méthyl-méglumine sont utilisés. Tout traitement doit être prescrit par un vétérinaire.

Cet article est simplement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas la compétence pour prescrire des traitement vétérinaire ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les signes d'une condition ou d'un malaise.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies parasitaires.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement

Que vous a semblé cet article ?

La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement
1 sur 3
La leishmaniose chez le chat - Symptômes et traitement