menu
Partager

Lapin japonais

Actualisé: 8 février 2022
Lapin japonais

Sur PlanèteAnimal, vous trouverez une infinité d'articles qui vous aideront à découvrir de nouvelles espèces et races d'animaux. À cette occasion, nous vous parlons d'un lapin très spécial, le lapin japonais ou lapin arlequin. Ce lapin doit son nom d’« arlequin » à une caractéristique très particulière. Sauriez-vous dire laquelle ?

Le lapin japonais est une race de lapin très ancienne, qui est devenue rapidement populaire dès son apparition. Cela est dû au fait que le lapin japonais est considéré comme l'un des lapins domestiques les plus affables et les plus affectueux.

Origine
  • Europe
  • France

Origine du Lapin japonais

Fait curieux, l'origine du lapin japonais se trouve en fait en France ! Bien que l'on ne connaisse pas l'année exacte de son apparition, on soupçonne qu'elle a eu lieu dans les années 1880. Cette race de lapin est née d'un croisement entre des lapins sauvages et des lapins hollandais semi-sauvages. Dès 1887, la première exposition officielle de cette race de lapin se tient en France, plus précisément à Paris, et devient populaire jusqu'à ce qu'elle atteigne l'Angleterre et, en 1920, les États-Unis.

Caractéristiques du Lapin japonais

Le Lapin japonais pèse généralement entre 2,7 et 3,6 kg une fois qu'il a atteint l'âge adulte. Il convient de noter que les mâles sont normalement plus petits que les femelles.

Le corps de ces lapins est compact et plutôt allongé, avec des pattes de taille moyenne, qui présentent une musculature développée, ce qui leur donne une grande puissance physique. La tête est proportionnellement plus grande que le corps, avec des oreilles qui sont dressées vers le haut et se terminent par des pointes arrondies.

Le Lapin japonais a un pelage court qui est très brillant et soyeux. Son poil est lisse et couvre tout son corps de manière uniforme. La chose la plus caractéristique de cette race de lapin est le motif de couleur, ou plutôt les motifs de couleurs et de marques de ce pelage, dont nous parlerons plus loin.

Couleurs du lapin japonais

Malgré la grande variété qui peut exister dans les motifs du pelage de ce lapin, on peut distinguer deux types de pelages chez le lapin japonais :

  • Base blanche mélangée à du bleu, du noir, du chocolat ou du lila. Ces taches se présentent sous la forme de bandes, de barres ou d'un mélange de celles-ci.
  • Base orange et des combinaisons de chocolat, lila, bleu ou noir.

Caractère du Lapin japonais

S'il y a une raison pour laquelle le lapin japonais est devenu populaire, outre son apparence particulière, c'est en raison de son caractère aimable et sociable. Ce sont de très gentils lapins qui prodiguent affection et tranquillité. Ils sont extrêmement sensibles, de sorte que la prudence est recommandée avant leur éventuelle coexistence avec d'autres animaux tels que les chats ou les chiens, car ils sont facilement stressés.

En général, il est important de souligner leur gentillesse et la facilité avec laquelle ils peuvent être domestiqués et vivre en tant qu’animaux de compagnie. Il est recommandé de les garder à la maison et de veiller à ce qu'ils soient en compagnie d'un autre membre de la famille la plupart du temps, puisqu'ils ne tolèrent généralement pas très bien la solitude. Ils ne cohabitent pas aisément avec d'autres animaux, mais ils ont besoin de l'amour et de l'attention de leur famille humaine.

Cependant, même si ces lapins se distinguent par leur caractère gentil et généralement affectueux, cela ne signifie pas qu'ils ne sont pas territoriaux. Les lapins sont souvent des animaux très territoriaux, qui ont tendance à marquer leur territoire et à exprimer des attitudes et des réactions liées à la saison des chaleurs dès leur plus jeune âge. En ce sens, le japonais (lapin) n'est pas exempté. C'est pourquoi il est recommandé de les stériliser en suivant les conseils du vétérinaire.

Si le sujet vous intéresse, nous vous recommandons la lecture de cet autre article : « Comment éduquer un lapin ».

Comment prendre soin d'un Lapin japonais ?

Les soins du Lapin japonais ne diffèrent pas des soins généraux que doit recevoir tout lapin domestique. Par exemple, on recommande de brosser régulièrement son pelage pour éliminer la poussière et la saleté, et il est déconseillé de les baigner, ce qui est très fréquent chez ces animaux.

En ce qui concerne l’alimentation du Lapin japonais, il faut souligner que, comme tout lapin, cet animal a un régime exclusivement herbivore, ne consommant que des aliments d'origine végétale. Plus précisément, son régime alimentaire doit être basé sur la consommation de foin, de légumes et de fruits frais. De plus, il devra toujours avoir de l'eau à sa disposition pour se maintenir correctement hydraté.

D'autre part, le Lapin japonais doit disposer d'un habitat approprié. Si nous optons pour une cage, celle-ci doit être suffisamment grande pour permettre à l'animal de se déplacer. Cette cage doit être équipée d'un fond souple, avoir accès aux abreuvoirs et aux mangeoires et doit comporter des objets ou des jouets à ronger. Ce dernier point est très important, car les dents des lapins ne cessent de pousser et si elles ne sont pas correctement usées, ces animaux peuvent souffrir de divers troubles buccaux qui leur provoquent alors une grande douleur.

Le Lapin japonais a aussi besoin de pouvoir explorer et gambader à son aise. C'est pourquoi une grande cage ne suffit pas et l'animal doit en sortir pour faire de l'exercice, jouer, courir et sauter. Ainsi, chaque fois que cela est possible et sûr, il est conseillé de laisser le lapin se déplacer librement dans la maison. De même, il est plus que recommandé d'aménager une pièce juste pour lui.

Pour plus d'informations, nous vous conseillons la lecture de notre article : « Comment s'occuper d'un lapin ».

Santé du Lapin japonais

Le Lapin japonais, comme tout autre lapin domestique, peut souffrir d'une série de maladies. L'une d'entre elles est l'altération déjà mentionnée due à la croissance continue de ses dents. Pour éviter cela, il faut lui fournir des objets tels que du carton, des jouets... qui lui permettent de ronger et donc d'user ses dents. Si nous observons que notre lapin cesse de manger et se montre apathique, cela peut être dû à un abcès dentaire ou à une malocclusion, dans les deux cas nécessitant des soins vétérinaires spécialisés.

En plus de ses dents, nous devons garder ses yeux, ses ongles et ses oreilles en bon état et sous surveillance. Nous devrons nettoyer ses oreilles régulièrement, couper ses ongles et nous assurer que ses yeux ne sont pas rouges, gonflés ou larmoyants.

Si le Lapin japonais reçoit tous les soins dont il a besoin, son espérance de vie est de 6 à 8 ans.

Adopter un Lapin japonais

Le Lapin japonais est un lapin relativement fréquent dans les refuges, nous pouvons donc arriver à en adopter un avec facilité. Comme toujours, sur PlanèteAnimal, nous recommandons une adoption responsable, en tenant compte des besoins de ces animaux et en étant très conscients de ce qu'implique leur adoption. Nous devons nous assurer que nous pouvons prendre soin d'eux et que nous pourrons leur accorder toute l'attention dont ils ont besoin.

Une fois votre décision prise, comment adopter un Lapin japonais ? Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de se rendre dans les refuges pour animaux et SPA les plus proches de chez vous. Malheureusement, on y trouve de plus en plus d'animaux exotiques, parmi lesquels de nombreux types de lapins. Qui sait, peut-être que l'un de ces petits vous attend !

Symbolique du lapin : créature mythologique japonaise

Le Shintoïsme est la religion la plus ancienne au Japon, le bouddhisme faisant son apparition à partir du VIᵉ siècle de notre ère. Cette religion s'appuie sur des principes animistes et son fondement réside en la croyance d'un grand Tout que constitue la nature. Les dieux et divinités se trouvent dans la nature, que les Hommes prient afin d'obtenir de bonnes récoltes, des terres fertiles, un temps clément. Le Kojiki, "Chronique de faits anciens", un recueil des mythes shinto en lien avec la cosmogonie et l'histoire des divinités japonaises, relate tout ce qu'il y a à savoir sur le sujet. Dans le panthéon des dieux shinto - ou kamis, nous retrouvons plusieurs dieux et déesses - ou appelés kami, cela dépend de leur rôle - qui se démarquent par leur importance. Parmi les plus importants et les plus récurrents, nous pouvons citer Amaterasu, déesse du soleil, Tsukuyomi, dieu du soleil, et Susanoo, déité de la mer et des tempêtes, qui ressortent le plus souvent.

Un autre dieu, considéré comme parmi les plus éminents de ce panthéon, se distingue également : Ōkuninushi. Il est l'un des nombreux fils de Susanoo, et partage un épisode avec un lapin lors du périple qu'il entreprend pour épouser la princesse Yagami. Il part, accompagné de ses 80 frères, eux aussi, prétendants de la princesse, pour rejoindre la province d'Inaba. Chemin faisant, les 80 frères rencontrent un petit lapin blessé, à qui il manque presque toute la peau. Le lapin, cette petite créature mythologique japonaise en temps normal de couleur blanche, leur explique que s'ennuyant grandement sur son île, il se décida à rejoindre une terre plus animée. Pour ce faire, il joua de sa ruse envers les crocodiles (ou requins, cela dépend de la version) en les narguant, leur disant qu'il avait la réponse à la plus grande énigme de tous les temps : il y a plus de lapin dans le monde que de crocodile, et qu'il s'engageait à les compter lui-même pour appuyer son propos. Il les enjoint à se mettre en ligne, les crocodiles s'exécutent et forment alors un pont en s'alignant. Le lapin saute sur le dos de chaque crocodile, et lorsque vient le dernier, le lapin admet qu'il ne sait pas compter. Le dernier crocodile, furieux, arrache la peau du lapin qui parvient à se sauver de justesse. Les frères de Ōkuninushi lui soumette une solution délibérement malicieuse, lui conseillant de se baigner dans l'eau de mer et de se laisser sécher par le vent. Le lapin se résout à suivre ce conseil fallacieux et souffre encore plus que précédemment de l'effet du sel sur ses plaies couplé au vent qui transporte le sable. Ōkuninushi, le cadet de ses frères et dernier de la file, croise le lapin en pleurs. Ému, il lui demande quel est son malheur et comment peut-il l'aider. Le lapin lui relate ce qu'il vient de se passer, et Ōkuninushi comprenant les mauvaises intentions de ses frères, lui recommande de se baigner dans une eau douce de rivière et de se passer du pollen sur la peau. Le lapin, en plus de guérir, retrouve son beau pelage blanc immaculé. En guise de remerciement, il prédit qu'Ōkuninushi se mariera avec la belle princesse Yagami, car seul lui en est véritablement digne.

Depuis, un sanctuaire shintoïste du nom de Hakuto-jinja célèbre cet épisode mythologique. Il se trouve dans la province d'Inaba, où s'est prétendument déroulée l'histoire. On y retrouve l'iconographie du lapin, qui a largement gagné sa place comme créature mythologique japonaise, représenté en statuettes ou en petite décoration vendue. Les gens y vont pour différentes sortes de croyance, mais aussi pour guérir les maladies de peau.

Symbolique du lapin : le lapin lunaire

Dans la symbolique du lapin, nous le retrouvons une fois de plus comme créature mythologique japonaise. Peut-être le savez-vous déjà, mais les Japonais ont pour habitude de dire qu'ils voient un lapin se dessiner sur la figure de la pleine lune. Cette croyance est issue d'un conte bouddhiste japonais et relate les faits suivant :

Un jour, un des dieux nommé Sakra se décida à aller sur terre pour remédier à l'ennui qui le consume. Pour ce faire, il se déguisa en homme affamé. Il se rendit alors dans les bois, pour tester la capacité de survie des animaux y vivant, et leur demanda de lui ramener de la nourriture pour apaiser la faim qui le rongeait. Tout le monde s'exécuta, utilisant ses habilités propres afin d'obtenir de la nourriture : le singe et l'écureuil montèrent aux arbres, l'ours alla pêcher dans la rivière, par exemple. Seul le lapin ne savait pas comment faire et ne trouva rien à offrir à l'inconnu. Les autres animaux commencèrent à se moquer de lui et de son impuissance. Le lapin, dépité, eut soudain un éclair de génie ! Il demanda à ce qu'on apporte une marmite, dans laquelle il se jeta lui-même afin de s'offrir en repas à l'homme affamé. Le dieu, témoin de toute la scène, s'émeut. Il éteignit le chaudron et sauva le lapin. Ainsi, pour récompenser sa générosité et son altruisme, il l'envoie vivre sur la lune. C'est pourquoi, les Japonais ont l'habitude de dire qu'ils voient un lapin dessiné sur la lune lorsque celle-ci est pleine, amplifiant de ce fait la symbolique du lapin. Le lapin est associé à la fête japonaise Tsukimi, qui veut dire littéralement "regarder la lune". Cette célébration a lieu entre la mi-septembre et début octobre, elle annonce l'arrivée de l'automne. Selon la tradition, les enfants essayent d'apercevoir les lapins vivant sur la lune, en train de préparer des mochis.

Un dernier fait curieux : saviez-vous qu'il existe une île entièrement habitée par les lapins au Japon ? L'île porte le nom de Ôkunoshima et a été abandonnée après avoir servies comme lieu de fabrication d'armes pendant la Seconde Guerre Mondiale, laissant l'île exclusivement aux populations de lapins japonais déjà présents. Il y en aurait plus de 700 aujourd'hui et cela constitue la principale activité touristique de cet endroit.

Photos de Lapin japonais

Vidéos en lien avec Lapin japonais

1 sur 3
Vidéos en lien avec Lapin japonais
Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Lapin japonais

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Lapin japonais
1 sur 7
Lapin japonais

Retour en haut