Partager

Le hibou comme animal de compagnie

Par Pauline Bonnet. Actualisé: 19 novembre 2018
Le hibou comme animal de compagnie

L'homme a toujours été en contact avec le règne animal. S'il est vrai que la société actuelle n'a que peu en commun avec les temps anciens, les hommes sont incapables de se dissocier de la nature et des animaux. Le nombre de personnes décidant de partager leur foyer avec un animal en sont un parfait exemple.

Mais le monde des animaux de compagnie ne se limite plus aux chiens et aux chats (même s'ils restent les plus communs). De nos jours, de nombreux animaux aux caractéristiques très différentes, tels que les souris, les tortues, les serpents, les furets, les chinchillas et bien d'autres sont désormais également adoptés.

De plus en plus d'espèces sont considérées comme animaux de compagnie, mais peuvent-elles vraiment l'être ? Dans cet article de PlanèteAnimal, retrouvez des informations sur le hibou comme animal de compagnie.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le pigeon comme animal de compagnie

Nature du hibou

Sa tête en forme de cœur et ses grands yeux perçants font du hibou un animal mystérieux, énigmatique et enchanteur. Il faut cependant s'intéresser à sa nature afin d'évaluer s'il est apte à être considéré comme animal de compagnie.

Il existe plus de 200 espèces de hiboux réparties dans toutes les régions du monde, mis à part l'Antarctique. En dépit de leur diversité, les hiboux possèdent des caractéristiques communes qui doivent être mentionnées.

Le hibou est un animal nocturne. C'est donc pendant la nuit que l'on peut le voir le plus actif, difficilement visible la journée. En raison de cette caractéristique particulière, le hibou a une vue très développée et une vision nocturne parfaite. Il possède aussi une ouïe extraordinaire.

C'est un animal solitaire et très territorial, un prédateur au vol rapide, avec des serres et un bec très puissants l'aidant à chasser ses proies (mammifères, reptiles, oiseaux et insectes).

Le hibou comme animal de compagnie - Nature du hibou

Ce qu'il vous faut savoir si vous envisagez d'accueillir un hibou comme animal de compagnie

La déclaration suivante est indéniable : le hibou est un animal sauvage qui n'est pas fait pour vivre en captivité. Si malgré tout vous envisagez la possibilité d'accueillir un hibou comme animal de compagnie, il faut savoir :

  • S'occuper d'un hibou exige une grande expérience dans la manipulation de ces oiseaux : ce n'est pas un animal avec lequel il est possible d'essayer.
  • Les hiboux ne s'adaptent pas bien aux changements. Difficile donc de partir en vacances si vous en adoptez un. Ils n'accepteront pas d'être confiés aux soins d'autres personnes, ce qui signifie qu'il vous faudra l'emmener avec vous.
  • Cet animal a besoin de voler quotidiennement et il faut donc disposer d'un espace suffisant, de temps et de dévouement.
  • Pour nourrir un hibou, il faut avoir chez soi des animaux entiers et morts, ce qui suppose non seulement leur acquisition, mais aussi leur conservation (par exemple, au congélateur). Le hibou peut vomir les viscères de l'animal, il faudra donc les retirer au préalable.
  • Il est important de préciser qu'il s'agit d'un oiseau de proie sauvage. Son comportement est donc agressif et cela ne changera pas.
  • Pendant la saison d'accouplement, le hibou lance des appels nocturnes continus qui empêcheront les habitants de la maison de dormir.

Tous ces aspects indiquent clairement que le hibou ne doit pas être considéré comme un animal de compagnie. D'autres informations peuvent encore venir renforcer cette affirmation.

Le hibou comme animal de compagnie - Ce qu'il vous faut savoir si vous envisagez d'accueillir un hibou comme animal de compagnie

Le hibou, une responsabilité pour la vie

Un petit hibou peut vivre plus de 20 ans et un hibou de grande taille peut atteindre les 50 ans. Il faut donc penser que sa longue espérance de vie est synonyme d'une longue responsabilité.

En outre, un hibou élevé en captivité ne pourra pas être libéré par la suite, étant incapable de survivre dans un environnement qui lui serait totalement inconnu et dans lequel il aurait de grandes difficultés à se nourrir.

La possibilité d'accueillir un hibou comme animal de compagnie existe. Toutefois, elle n'est pas recommandée et tout amoureux des animaux devrait l'exclure. Ne mettez pas en cage un animal qui a besoin de liberté, le hibou n'est pas fait pour vivre triste et enfermé.

Le hibou comme animal de compagnie - Le hibou, une responsabilité pour la vie

Vous êtes passionné par le monde des oiseaux ?

Un hibou comme animal de compagnie n'est pas une bonne idée, ni l'option la plus raisonnable. Beaucoup de passionnés finissent par causer la mort de ces oiseaux sauvages, tristes de vivre dans des environnements qui ne sont pas le leurs.

Toutefois, si vous êtes passionné par les oiseaux, lisez notre article : « Le Ara comme animal de compagnie ».

Le hibou comme animal de compagnie - Vous êtes passionné par le monde des oiseaux ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Le hibou comme animal de compagnie, nous vous recommandons de consulter la section Ce que vous devez savoir.

Écrire un commentaire sur Le hibou comme animal de compagnie

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
6 commentaires
Valorisation :
Damian
Salut à tous,

Je vis en amerique du sud, avec un terrain (en partie abondonner).
Un hibou est rentrer dans ma cuisine cet nuit.

Il y a pas mal de souris ici, et mon idée et de le garder le plus sauvage possible tout en pouvant le "dresser" un mnimum pour au moin le garder sur mon terrain. Vu que dans mon pays on pourrai vite le retrouver au marcher enfermer dans une cage, avec un plomb dans l'aile....

je vais continuer a chercher des infos, mais avez vous quelque conseil...!? ex: lui preparer un nichoir sur un arbre, le nourire de temp en temp ou le faire tout les jours, es que je peu lu donner de la viande de poisson ou de poulet ou meme viande hachée (plus facil pour moi qu'une souris :) )
- Es que un gant de jardinage me protège suffisament de ces serres!? Comment faire pour qu'il s'adapte tranquilment...

Pour l'instant il as peur... et c'est normal...mais bon.

Bref, es que quelqun peu m'aider!? D'avance merci a tous!!!

Escusez les fautes...
PAREJA Robert
Bonjour,
Je possède deux perroquets (un Gabon, un Cacatoes), je souhaite avoir une chouette Blanche ou a voir.
Pouvez-vous me dire si vous avez disponible, le prix et les conditions à respecter et la nourriture.

Cordialement
Robert
Ghyslaine
Il me semble que les photos accompagnant cet articles sont des chouettes et non des hiboux. N'est-ce pas ?
Estelle Corre
La deuxième (la plus sombre) est sans aucun doute un hibou, en ce qui concerne les autres, nous allons nous renseigner auprès de l'auteur de cet article. Merci de nous l'avoir fait remarquer.

Voici pour vous notre article sur la différence entre les hiboux et les chouettes si vous ne l'avez pas encore lu : https://www.planeteanimal.com/quelle-est-la-difference-entre-un-hibou-et-une-chouette-2169.html
Ghyslaine Le Moulec
Les hiboux ont des aigrettes sur le dessus du crâne, ce qui qui n'est pas le cas des chouettes.
Estelle Corre
C'est exactement ce que nous vous expliquons dans l'article que nous vous avons passé. Nous allons revoir attentivement ces photos. Néanmoins, il faut être très prudents et attentifs aux détails concernant certaines races car, prenons l'exemple du harfang des neiges, bien que les aigrettes ne sautent pas aux yeux, elles sont bien présentes, et il s'agit en effet d'un hibou. Les aigrettes sont parfois très discrètes.

A bientôt !
Valorisation :
Callaghan
bien expliqué !
Valorisation :
hibou
J aimerai trop en avoir 1 !
Valorisation :
yass
Bonjour, je suis etudiant en anthropologie et passioné d'ethologie, je compte d'ailleur lacher mes etudes pour me consacré au soin animalier.

Votre article semble remplie de bon sens, mais permettez moi de vous proposé un point de vue différent.

Le hibou n'est pas un animal sauvage. de part le monde il a souvent été domestiqué, comme les faucons par exemple et utilisé dans les rôle "d'effaroucheur" et/ou de chasseur, d'autant plus qu'ils ne couvre pas les mêmes horaire que les rapaces diurnes plus fréquent en fauconnerie.

bref en anthropo on considere le hibou comme un commensale de l'humain.
la commensalité c'est l'action de manger avec.
on l'utilise pour decrire des especes qui on créer un partenariat, concient ou non avec les humains.

des commensaux connus : rats, pigeon, chien, chat, hyenes, le loup par epoque , ect...

en réglés générale, tout les commensaux peuvent être apprivoisé et domestiqué, d'ailleur tout ceux de ma liste sont actuellement domestiqué.
maintenant il existe une grande varieté de rapace nocturne, je vais donc me concentrer sur l'espece dont j'ai etudier histoire de ne pas dire des aneries.
Le hibou grand duc etait en voix de disparition dans toute l'europe. Mais de nombreux eleveurs on tenter de le sauver. a l'epoque ce que vous disiez était le consensus scientifique autour de la question, mais justement, leur travail permis de mettre en évidence qu'il était non seulement aisé de le reproduire en captivité, mais que les spécimen qu'il n'arrivait pas a réintroduire dans leur milieu ce domestiquait très aisément. au final le grand duc revient petit a petit dans toute l’Europe... Mais en France, ou les législateurs ce sont basé sur le même genre de discours que vous avez basé votre écrits créant une loi qui interdit l'adoption d'un animal facile d'entretiens ( pas plus compliqué a nourrir qu'un boa un des trois serpent préférè des français) sans un certificat de capacité et des autorisations prefectorale accordé de façon trés arbitraires.

au final, les eleveur français galere plus que les autres, car ils sont quasiment obligé de conservé leurs échecs. De plus les autre élevages européen utilise les profit générer par la vente des oiseaux pour financer cette effort international.

bref la question du hibou est assez complexe, mais c'est du coup bel et bien un animal domestique dans de nombreux pays et a travers de nombreuse époques.

A vrai dire l'ethologie moderne remet beaucoup de conception du passé en question autour de la moralité de la domestication des especes sauvages.

enfin la domestication des espèces menacé permet leur préservations tant quel est mené de façon sérieuse et en collaboration avec les authorités scientifique local.

n'oublions pas que la domestication a permis la preservation de nombreuse especes d'oiseau, plantes et autres reptiles.
Estelle Corre
Merci Yasser pour ce commentaire extrêmement intéressant !

Nous sommes ravis de constater que nous partageons la même passion !

A bientôt sur PlanèteAnimal
CHRISTINA SIEFERT
Bonjour,

J'habite dans un deux pièces donc se serai compliqué pour un hiboux,
mais j'aimerais installer un nichoir dans mon grenier, enfin, celui de mon proprio pour une chouette hulotte qui sont en voie de disparition à Paris (avant nombreuses). J'habite en banlieue proche et il y a beaucoup de rats. Et je me dis que mes parents qui habitent en zone périurbaine très proches de la forêt, pourraient mettre un nichoir à hiboux dans le leur ou leur jardin. Par contre il y a déjà un rapace nocturne dans le coin, je l'ai dejà entendu hululer. Vous pensez que c'est jouable?
Ou trop de pollution lumineuse pour moi et problème de territoire pour eux?

Le hibou comme animal de compagnie
1 sur 5
Le hibou comme animal de compagnie

Retour en haut