Partager

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. Actualisé: 14 octobre 2020
Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples

Les mollusques sont un grand groupe d'animaux invertébrés, presque aussi nombreux que les animaux arthropodes. Bien qu'il s'agit d'un groupe d'animaux extrêmement varié, il est possible de trouver certaines caractéristiques qui font qu'ils sont classés de cette manière. Vous voulez en apprendre plus à propos des mollusques ?

Dans cet article de Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples PlanèteAnimal nous allons vous présenter les différents types de mollusques qui existent, leurs caractéristiques, la classification et une liste de mollusques pour que vous puissiez vous rendre compte de leur incroyable diversité.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Annélides - Noms, exemples et caractéristiques

Que sont les mollusques ?

Les mollusques sont des invertébrés dont le tégument est mou comme celui des annélides, mais leur corps au stade adulte n'est pas segmenté, même si certains d'entre eux peuvent être protégés par une coquille. C'est le groupe d'animaux invertébrés le plus nombreux après celui des arthropodes. Il existe environ 100.000 espèces, parmi lesquelles 60.000 sont des gastéropodes. Sont connus environ 30.000 espèces fossiles.

La majorité de ces animaux sont des mollusques marins benthoniques, c'est-à-dire qu'ils vivent dans les fonds marins. D'autres sont terrestres, comme certains escargots. La grande diversité existante fait que ces animaux ont colonisé une multitude d'environnements différents et, par conséquent, tous les régimes alimentaires sont présents chez les mollusques.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - Que sont les mollusques ?

Caractéristiques des mollusques

Les mollusques sont un groupe très varié et, trouver des caractéristiques partagées par chacun de ses représentants est une tâche ardue. C'est pourquoi nous allons vous présenter les caractéristiques les plus courantes, même s'il y a, évidemment, de très nombreuses exceptions :

Son corps est divisé en quatre zones principales :

  • Manteau : c'est la surface dorsale du corps qui peut sécréter une protection. Cette protection à une origine chitineuse et protéique qui, à postériori, crée des dépôts calcaires, des spicules ou une coquille. Certains animaux qui n'ont pas de coquille ont des défenses chimiques.
  • Pied locomoteur : il est poilu, musclé et a des glandes muqueuses. De ce dernier sortent plusieurs paires de muscles dorso-ventraux en émergent pour retirer le pied et l'attacher au manteau.
  • Zone céphalique : dans cette zone se trouve le cerveau, la bouche et d'autres organes sensoriels.
  • Cavité palléale : ici sont localisés les osphradies (organes olfactifs), les orifices corporels (anus) et les branchies, appelées cténidies.

L'appareil digestif des mollusques compte sur certaines caractéristiques communes :

  • Estomac : ils ont une digestion extracellulaire. Les particules digérables sont sélectionnées par la glande digestive (hépatopancréas) et, le reste, passe par l'intestin pour élaborer les selles.
  • Radula : cet organe est localisé à l'intérieur de la bouche, c'est une membrane en forme de bande dentée, supportée par l'odontophore (masse de consistance cartilagineuse) et mue par une musculature complexe. Son aspect et son mouvement sont semblables à ceux d'une langue. Les dents chitineuses que présente la radula servent à déchirer la nourriture. Les dents qui vieillissent et qui s'usent tombent pour laisser des nouvelles dents apparaître. De nombreux mollusques n'ont pas de radula et aucun bivalve n'en a.

Mais, en plus, ils ont un appareil circulatoire ouvert, et il n'y a que le cœur et les organes les plus proches qui présentent des vaisseaux. Ils ne possèdent pas d'appareil excréteur en tant que tel. Ils ont des métanephridies qui collaborent avec le cœur (qui est ultra-filtreur), ces dernières élaborent donc l'urine primaire qui réabsorbera les néphridies qui, en plus, régulent la quantité d'eau. L'appareil reproducteur compte sur une paire de gonades située sur l'avant du péricarde. Les gamètes sont évacuées par la cavité palatine, ces dernières sont la plupart du temps attachées à la néphridie. Ils peuvent être dioïques ou hermaphrodites.

Classification des mollusques

Le phylum des mollusques est divisé en 8 classes. Les classes de mollusques sont :

  • Classe Caudofoveata : ce sont des mollusques à la forme de vers. Ils n'ont pas de mollusque, mais leur corps est couvert de spicules de calcaire et d'aragonite. Ils vivent enfouis dans le sol avec la tête vers le bas.
  • Classe Solenogastre : ce sont des animaux semblables à ceux de la classe précédente, à tel point que historiquement ils appartenaient au même groupe. Ils ont, aussi, une forme de vers, mais au lieu de vivre enterrés dans les sols, ils vivent dans les océans. Ils présentent des spicules calcaires et aragonitiques.
  • Classe Monoplacophora : ce sont des mollusques très primitifs. Leur corps est couvert d'une seule coquille, comme si c'était un genre de moitié de moule, mais ils ont un pied musclé comme celui des escargots.
  • Classe Polyplacophora : à première vue ils ressemblent à un type de crustacée, les cloportes. Leur corps est recouvert d'un ensemble de plaques renforcées par de la magnétite. Ils ont, en plus, un pied musclé rampant ainsi qu'une radula.
  • Classe Scaphopoda : ces mollusques ont un corps très allongé, comme leur coquille, qui a une forme de corne.
  • Classe Bivalvia : les bivalves, comme leur nom l'indique, sont des mollusques dont le corps est enfermé entre deux valves ou coquilles. Ces deux valves se ferment grâce à l'action de muscles et ligaments. Les types de mollusques bivalves les plus connus sont les moules, les palourdes ou les huîtres.
  • Classe Gastropoda : les gastéropodes sont les célèbres escargots et limaces, aussi bien terrestres que marins. Ils ont une zone céphalique bien différenciée, un pied musclé qui leur sert pour ramper ou nager ainsi qu'une coquille située située sur le dos. Cette coquille peut être absente chez certaines espèces.
  • Classe Cephalopoda : le groupe des céphalopodes est formé des poules, sépias, calmars et nautiles. En dépit de ce qu'on peut avoir comme impression, ils ont tous une coquille. La plus évidente est celle des nautiles, car elle est externe. Les sèches et calmars ont une coquille plus ou moins grande située à l'intérieur. La coquille des poulpes est presque vestigiale, elle présente deux fins brins de calcaire à l'intérieur de leur corps. Une autre caractéristique importante des céphalopodes est que le pied musculaire présent chez tous les mollusques s'est transformé en tentacules. Ils peuvent présenter de 8 à plus de 90 tentacules, selon les espèces.

Exemples de mollusques

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques et la classification des mollusques. A continuation, nous allons voir certaines espèces de mollusques :

1. Chaetoderma elegans

Avec une forme de ver et sans coquille, ce type de mollusque appartient à la classe Caudofoveata. On le retrouve au niveau du Tropique dans l'océan Pacifique. Il vit généralement à des profondeurs de 50 mètres jusqu'à plus de 1800 mètres.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 1. Chaetoderma elegans

2. Carinata neomenia

C'est un autre mollusque vermiforme, mais cette fois il appartient à la famille Solenogastrea. Il a été observé à une profondeur située entre 10 et 565 mètres vivant librement dans l'océan Atlantique au niveau des côtes portugaise.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 2. Carinata neomenia

3. Chiton articulatus

Le Chiton articulatus est une espèce de mollusque polyplacophore endémique du Mexique. Il vit sur le substrat rocheux des zones intertidales. C'est une espèce de grande taille qui peut atteindre jusqu'à 7,5 centimètres de longueur.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 3. Chiton articulatus
Image: https://www.researchgate.net

4. Antalis vulgaris

C'est une espèce de mollusque scaphopode avec une coquille tubulaire ou en forme de défense. Il est de couleur blanche. Il vit dans des substrats sablonneux et vaseux de peu de profondeur, dans des zones intertidales. On peut les apercevoir sur les côtes atlantiques et méditerranéennes.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 4. Antalis vulgaris
Image: http://www.aphotomarine.com

5. Donax trunculus

Les Donax trunculus sont des bivalves de petite taille qui vivent généralement sur les côtes atlantiques et méditerranéenne. Ils sont très appréciés dans la culture culinaire locale. Ils peuvent vivre dans la zone intertidales à environ 20 mètres de profondeur.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 5. Donax trunculus

6. Huître plate (Ostrea edulis)

Les huîtres sont un des types de mollusques bivalves de l'ordre Ostreoida. Cette espèce peut mesurer jusqu'à 11 mètres et il produit des perles faites de nacre. On les retrouve du Norvège au Maroc ainsi qu'en mer Méditerranée. En outre, elles sont cultivées en aquaculture.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 6. Huître plate (Ostrea edulis)

7. Petit-gris (Helix aspersa)

Le petit-gris est une espèce de mollusque gastéropode avec une respiration pulmonaire, c'est-à-dire qu'il n'a pas de branchie et qu'il vit à la surface terrestre. Il a besoin de beaucoup d'humidité et, quand il en manque, il se cache à l'intérieur de sa coquille durant de longues périodes de temps afin d'éviter la dessiccation.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 7. Petit-gris (Helix aspersa)

8. Pieuvre commune (Octopus vulgaris)

La pieuvre commune est un céphalopode qui vit dans l'océan Atlantique et en mer Méditerranée. Elle mesure autour d'un mètre de longueur et elle peut changer de couleur grâce à ses chromatophores.

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples - 8. Pieuvre commune (Octopus vulgaris)

Plus de mollusques

Vous en voulez plus ? A continuation on vous propose une petite liste dans laquelle vous trouverez plus d'espèces de mollusques :

  • Scutopus robustus
  • Scutopus ventrolineatus
  • Laevipilina cachuchensis
  • Laevipilina rolani
  • Tonicella lineata
  • Chiton flou des Antilles (Acanthopleura granulata)
  • Ditrupa arietina
  • Moule perlière d'eau douce (Margaritifera margaritifera)
  • Moule perle en crête de coq (Cristaria plicata)
  • Iberus gualtieranus alonensis
  • Iberus gualtieranus gualtieranus
  • Escargot géant africain (Achatina fulica)
  • Seiche commune (Sepia officinalis)
  • Calmar géant (Architeuthis dux)
  • Pieuvre géante du Pacifique (Enteroctopus dofleini)
  • Nautilus belauensis

Découvrez aussi sur PlanèteAnimal la reproduction des escargots.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Liuzzi, María Gabriela. (2014). Polyplacophora.
  • MolluscaBase (2019). WoRMS Mollusca: MolluscaBase (version 2019-03-06).
  • MolluscaBase (2019). MolluscaBase. Neomenia carinata Tullberg, 1875.
  • Urgorri, V., Díaz-Agras, G., García-Álvarez, O. & Señarís, M.P. (2017). Filo Mollusca, Clase Polyplacophora. In: BAÑÓN, R. (Ed.). Inventario de la biodiversidad marina de Galicia: Proyecto LEMGAL. Consellería do Mar, Xunta de Galicia, Santiago de Compostela. pp. 269-272. ISBN: 978-84-453-5293-9.

Écrire un commentaire sur Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples
Image: https://www.researchgate.net
Image: http://www.aphotomarine.com
1 sur 10
Les mollusques de mer et terrestre - Caractéristiques et exemples

Retour en haut