Partager

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques

 
Par Antoine Decrouy. 27 janvier 2020
Annélides - Noms, exemples et caractéristiques

Les annélides forment un groupe d'animaux très varié. Il existe plus de 1.300 espèces, parmi lesquelles on retrouve des animaux terrestres, marins et d'eau douce.

Les annélides les plus connus sont les espèces de vers de terre, une espèce fondamentale pour le recyclage de la matière organique. Mais ce groupe comprend des espèces aussi diverses comme le sont les sangsues ou les souris de mer. Vous voulez en apprendre plus à propos des annélides ? Dans cet article Annélides - Noms, exemples et caractéristiques de PlanèteAnimal on vous explique tout ce que vous devez savoir à propos des différents types d'annélides, nous vous donnerons ainsi quelques exemples d'annélides, mais nous n'oublierons pas non plus de vous parler de leur caractéristique ainsi que du nom des différents annélides.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Classification des animaux - caractéristiques et exemples

Caractéristiques des annélides

Comme nous l'avons déjà dit, le groupe des annélides est extrêmement varié. De fait, les caractéristiques qu'ils partagent, au-delà de la génétique, ne sont pas nombreuses. Toutefois, il est possible de vous citer quelques similitudes anatomiques partagées par les annélides.

  • Tête : sur la partie antérieure, ou tête, se trouvent le cerveau ainsi que les organes des sens. Parmi ces organes se trouvent des détecteurs de lumière, de substances chimiques et proprioception.
  • Bouche : la tête est suivie par une longue région segmentée, c'est à dire, par une longue région divisée en sous-unités qui se répètent. Au niveau du premier de ces segments se trouve la bouche. Le reste, sont des sous-unités identiques ou extrêmement similaires.
  • Anus : enfin, ils ont une partie finale connue sous le nom de pygidium sur laquelle vous pouvez observer l'anus.

Découvrez 9 animaux sans os, vous les connaissiez tous ?

Types d'animaux annélides

Il existe plusieurs types différents d'annélides, parmi eux on retrouve les polychètes, les oligochètes ainsi que les hirudinées. Ne vous inquiétez pas pour ces noms compliqués car nous vous expliquerons par la suite qui sont chacun de ces animaux. Nous profiterons, en outre, pour vous parler de l'incroyable diversité de l'alimentation des annélides.

Annélides polychètes

Les polychètes (classe Polychaeta) sont les annélides les plus primitifs. Ils sont caractérisés par les poils mobiles qu'ils utilisent pour nager et se donner une impulsion.

Au sein de ce groupe on retrouve les souris de mer (famille Afroditidae). Ces petits animaux vivent enterrés sous le sable des fonds marins, même s'ils laissent dépasser une partie de leur corps afin de pouvoir respirer et se nourrir. Leur alimentation est basée sur la capture de vers et de mollusques.

D'autres annélides polychètes se nourrissent de particules alimentaires qui flottent dans l'eau de mer. Pour ce faire, ils génèrent des courant grâce à une série de tentacules présentes sur leur tête. Le reste de leur corps est allongé et enfermé à l'intérieur d'un tube de carbonate de calcium qu'ils fabriquent eux même. Cette description s'applique au Plumeau vers (famille Sabellidae).

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques - Annélides polychètes

Annélides oligochètes

Les oligochètes sont un groupe d'animaux annélides connus communément comme "vers". Leurs segments sont très réduits, ils peuvent même ne pas apparaître.

Ce groupe inclue les vers de terre (ordre Crassiclitellata) et de nombreux groupes de vers aquatiques, aussi bien d'eau douce que d'eau salée.

Les vers rouges (Eisenia spp.) sont un groupe de vers de terre extrêmement utilisés en agriculture pour la production de compost. Ceci est dû à leur grande rapidité pour transformer la matière organique (restes végétaux, selles, etc...) en terre fertile.

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques - Annélides oligochètes

Annélides hirudinées

Les hirudinés (classe Hirudinea) sont un groupe d'annélides qui inclue plus de 500 espèces, la majorité d'entre elles vivent en eau douce. Parmi elles on peut trouver des prédateurs d'invertébrés ainsi que de nombreux parasites.

Dans ce groupe se trouvent des parasites tristement célèbres : les sangsues. Ces vers annelés se nourrissent du sang d'autres animaux. Pour ce faire, elles ont une ventouse ventrale avec laquelle elles s'attachent à leur hôte. Un exemple de ces annélides sont les espèces du genre Ozobranchus, qui se nourrissent exclusivement du sang de tortues.

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques - Annélides hirudinées

Reproduction des annélides

La reproduction des annélides est très compliquée et elle diffère pour chaque groupe, et même entre chaque espèce. De fait, elle n'est pas toujours sexuée et elle peut également être asexuée. Néanmoins, pour rendre les choses plus simples, on va vous parler de la reproduction la plus courante de chaque groupe d'annélides.

Annélides polychètes

Les annélides polychètes sont des animaux dioïques, c'est à dire que les individus peuvent être mâles ou femelles. Les mâles produisent des spermatozoïdes et les femelles des ovules. Les deux types de gamètes sortent à l'extérieur et l'union des deux (fécondation) se produit dans l'eau et c'est ainsi que se forme l'embryon qui permettra la naissance d'un nouvel individu.

Cette technique de reproduction est semblable à celle adoptée par les coraux.

Annélides oligochètes

Les vers (oligochètes) sont hermaphrodites, c'est à dire, un même individu possède possède aussi bien un appareil reproducteur masculin que féminin. Toutefois, un individu ne peut se féconder lui même, pour se reproduire seront donc nécessaire deux vers. Un agissant comme mâle en apportant les spermatozoïdes et l'autre agissant comme femelle en apportant l'ovule.

Durant l'accouplement, les deux vers se disposent en regardant dans des directions opposées. A ce moment, aussi bien la femelle que le mâle expulsent leurs gamètes. Celles-ci sont recueillies par un cocon que la femelle à élaboré grâce à une glande appelée clitellum. C'est à l'intérieur du cocon que se produit l'union de l'ovule et des spermatozoïdes (fécondation). Le cocon est finit par être séparé de la femelle, de ce dernier jaillira un petit vers de terre.

Annélides hirudinées

Les annélides hirudinées sont aussi des animaux hermaphrodites. La fécondation, toutefois, est interne. L'individu qui agit comme mâle introduit son pénis dans la femelle et il libère en son intérieur les spermatozoïdes.

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques - Reproduction des annélides

Si notre article Annélides - Noms, exemples et caractéristiques vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Annélides - Noms, exemples et caractéristiques, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur Annélides - Noms, exemples et caractéristiques

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Annélides - Noms, exemples et caractéristiques
1 sur 5
Annélides - Noms, exemples et caractéristiques

Retour en haut