Partager

Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion

 
Par Maria Besteiros, Auxiliaire vétérinaire et toiletteuse canin. 29 août 2019
Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion

La maladie de Newcastle est une pathologie qui touche les volailles. Il s'agit d'une maladie virale répandue sur toute la Terre. Elle affecte principalement le système respiratoire mais elles se manifestent aussi par des diarrhées ainsi que des problèmes neurologiques. La gravité de la maladie de Newcastle dépendra directement de la virulence du virus ainsi que de l'état de santé de volaille affectée.

Dans cet article Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion de PlanèteAnimal nous allons vous parler en détail de la maladie de Newcastle, nous verrons quels sont les symptômes de cette pathologie, le traitement à appliquer, son mode de contagion et, surtout, comment la prévenir.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parasite du chat - symptômes, traitement et contagion

Qu'est-ce que la maladie de Newcastle ?

La maladie de Newcastle est une pathologie virale hautement contagieuse qui affecte le système respiratoire des poules, qui sont les plus susceptibles d'en souffrir ainsi que d'autres oiseaux, aussi bien domestiques que sylvestres. C'est la maladie majeure dont souffrent les volailles qui, parce qu'elles vivent en collectivité, vont s'infecter à une vitesse hallucinante.

C'est une maladie qui doit être obligatoirement déclarée à l'Union Européenne, du moins quand il s'agit des souches les plus virulentes, ce qui veut dire que, si un cas est détecté, le vétérinaire a pour obligation de notifier les autorités. La maladie de Newcastle, dans le cas d'une souche virale particulièrement violente, est un paramyxovirus qui peut finir par causer la mort de l'oiseau. De fait, le taux de mortalité des volailles non vaccinées est très élevé.

Cette pathologie est mondiale et affecte les oiseaux de tout âge et à n'importe quelle époque de l'année. Elle est capable de survivre longtemps dans l'atmosphère et surtout dans les selles. La contagion se produit dès qu'il y a un contact avec les sécrétions d'oiseaux malades, ainsi que de n'importe quel ustensile, aliment ou liquide contaminé. Le virus s'élimine lors de la période d'incubation, pendant la maladie et durant la période de convalescence.

Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion - Qu'est-ce que la maladie de Newcastle ?

Symptômes de la maladie de Newcastle

En fonction de la virulence de la souche, différents symptômes peuvent faire leur apparition. Ainsi, les souches les plus virulentes, qui répondent au nom de vélogéniques, vont provoquer une symptomatologie respiratoire et nerveuse, sont celles qui provoquent le plus de décès chez les volailles. Certains des symptômes les plus fréquents sont :

  • Dépression
  • Tremblements
  • Perte d'appétit
  • Léthargie
  • Paralysie des ailes et des pattes
  • Cou tordu
  • Mouvements en forme de cercle

La symptomatologie de la forme la plus virulente se manifeste par des problèmes respiratoires, une dépression, une diarrhée verdâtre et aqueuse ainsi qu'un gonflement de la tête et du cou. Les symptômes nerveux et la diarrhée sont les plus courants dans le cas de la maladie de Newcastle des pigeons. Le reste des souches, mésogéniques et lentogènes, produisent des symptômes cliniques légers comme de la toux, des éternuements, des problèmes respiratoires ou des halètements et sont bien mortelles que les souches virulentes. Un autre symptôme fréquent est la diminution de la ponte d’œuf ainsi qu'une modification des coquilles. Le virus s'étend jusqu'aux œufs.

La gravité de la maladie de Newcastle sera aussi influencée par l'âge, l'état du système immunitaire de la volaille ainsi que la possibilité d'une complication bactérienne. Les jeunes volailles sont plus susceptibles d'être infectée par la maladie de Newcastle. Certains oiseaux infectés peuvent ne pas présenter de symptômes et vous allez pouvoir suspecter qu'ils sont malades uniquement car ils pondront moins d’œufs.

Chez les canards, la maladie de Newcastle présente, généralement, les mêmes symptômes que ceux décrits plus haut, même si ont aussi été identifiés des symptômes comme la diarrhée, des signes neurologiques, de l'anorexie et une mort subite. Ce cadre clinique de la maladie de Newcastle est aussi observable chez des canaris et chez d'autres passériformes. Les perroquets peuvent être des porteurs de la maladie de Newcastle, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est capital de vérifier d'où vient cette maladie.

Maladie de Newcastle : traitement

La maladie de Newcastle peut être diagnostiquée par le vétérinaire grâce à kit de type test. Il est important que vous vous assuriez du diagnostique parce que la symptomatologie peut être aisément confondue avec celle d'autres pathologies comme celle de la grippe aviaire. Les animaux malades devront être isolés afin de ne pas contaminer les autres volailles avec lesquelles ils vivent.

Il n'existe pas de traitement pour lutter contre la maladie de Newcastle, il existe toutefois des protocoles de vaccination qui permettent de prévenir son apparition. Ces vaccins pour poules, pigeons et dindes sont très efficaces dès lors que la souche n'est pas excessivement virulente. Ils peuvent être administrés par pulvérisation ou dans l'eau que les volailles boivent.

Si vous avez des oiseaux et que vous souhaitez en avoir encore plus, vous allez devoir vous assurer que les nouvelles volailles soient bien vaccinées contre la maladie de Newcastle. Les protocoles de vaccination doivent être mis en place par des professionnels et adaptés à chaque cas afin d'éviter la propagation de la maladie.

La maladie de Newcastle est-elle transmissible aux humains ?

La maladie de Newcastle est une zoonose, ce qui veut dire qu'elle peut se transmettre aux êtres humains, à qui elle provoquera des symptômes légers de grippe et de conjonctivite, elle ne suppose donc pas un grave danger pour la santé. Sont surtout affectés les professionnels qui sont en contact direct avec les vaccins et qui sont exposés habituellement à de très larges quantités du virus. Les tuteurs d'oiseaux ne semblent pas être affectés plus que ça par cette zoonose.

Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion - La maladie de Newcastle est-elle transmissible aux humains ?

Si notre article Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion vous a plu, c'est par ici :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion, nous vous recommandons de consulter la section Maladies parasitaires.

Bibliographie
  • Miller, Patti J. Newcastle Disease in Poultry en Merck Veterinary Manual.

Écrire un commentaire sur Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion
1 sur 3
Maladie de Newcastle - Symptômes, traitement et contagion

Retour en haut