menu
Partager

Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion

 
Par Cristina Pascual. 1 décembre 2022
Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion

Voir les fiches de Colombes

Ces dernières semaines, vous avez très certainement dû voir passer des articles décrivant l'apparition d'un virus au Royaume Uni qui transforme les pigeons en "zombies". Ces articles vous ont sans doute alarmé, mais.... qu'en est-il réellement ? Le syndrome du pigeon zombie existe-t-il vraiment ?

Si vous voulez savoir tout savoir sur la maladie du pigeon zombie, poursuivez la lecture de cet article Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion de PlanèteAnimal dans lequel on vous met à jour sur cette affection dont souffre les pigeons anglais.

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Variole aviaire - Traitement, symptômes et vaccin

Qu'est-ce que la maladie des pigeons zombies ?

Même si le nom de cette maladie a quelque chose de légèrement alarmant, sachez que cette maladie aviaire est connue depuis 1926 et qu'avant les réseaux sociaux on l'appelait tout simple la maladie de Newcastle.

Les nouvelles ont commencé à se propager des suites de la confirmation des autorités du Royaume Uni de l'apparition de la maladie sur les populations de pigeons de l'île de Jersey. Suite à l'apparition des premiers cas, les pigeons malades ont été surnommés "zombies" sur les réseaux car la maladie provoque une série de signes nerveux (comme le torticolis ou les mouvements erratiques) qui rappellent fortement les mouvements de ces personnages de fiction. Toutefois, il vaut mieux éviter cette dénomination pour ne pas favoriser et engendrer de psychose.

Chez nos voisins espagnols, le département catalan de "Acció Climática" a mis en garde il y a quelques jours contre la présence de pigeons présentant des signes cliniques compatibles avec la maladie. Cependant, l'organisation a en même temps envoyé un message de calme à la population, car la maladie de Newcastle est une maladie relativement fréquente chez les pigeons urbains et elle n'a pas de répercussions graves sur la santé humaine.

Quel virus provoque la maladie du pigeon zombie ?

Maintenant que vous êtes au fait à propos des dernières nouvelles concernant cette maladie, voyons ce qu'est la maladie de Newcastle et ce qui la provoque. La maladie de Newcastle est une maladie virale hautement contagieuse causée par une série de virus de la famille Paramyxoviridae, du genre Avulavirus. C'est une maladie qui peut toucher tous les types d'oiseaux (domestiques et sauvages) et qui, dans le cas spécifique des pigeons, est causée par une variante du virus connue sous le nom de PPMV-1 (pigeon paramyxovirus type 1).

 

Comment se contagie le virus des pigeons zombies ?

Comme nous l'avons déjà dit, la maladie de Newcastle est une maladie virale hautement contagieuse pour les oiseaux. La voie d'entrée du virus peut être à la fois respiratoire et digestive, et la transmission se fait généralement par contact direct avec des sécrétions respiratoires, des fèces ou des oiseaux morts. Cependant, ce virus peut également être transmis indirectement, par contact avec des aliments, de l'eau ou des objets inanimés (fomites) contaminés par le virus.

Les virus responsables de la maladie de Newcastle peuvent survivre pendant plusieurs semaines dans l'environnement, en particulier dans les climats froids et humides, ce qui explique que les épidémies soient plus fréquentes à cette période de l'année.

 

 

Le virus du pigeon zombie peut-il se transmettre à l'homme ?

Bien que certains journaux nient la possibilité de la transmission de la maladie de Newcastle à l'Homme, c'est en fait une zoonose qui peut très bien se transmettre aux humains.

Toutefois, il convient de dire que ce virus ne provoque pas de maladie grave chez l'homme et que sa seule conséquence est l'apparition d'une conjonctivite (avec rougeur des yeux, larmoiement et œdème des paupières) qui ne met pas en danger la vie ou la vue et qui disparaît généralement d'elle-même en quelques jours. Comme ses conséquences sont moindres, on considère la maladie de Newcastle comme étant une zoonose légère. En outre, la population globale n'est généralement pas touchée et cette maladie se déclare normalement chez les personnes qui ont un contact étroit avec les oiseaux ou le virus, comme les agriculteurs, les vétérinaires et le personnel de laboratoire.

 

Symptômes de la maladie du pigeon zombie

Les symptômes cliniques produits par cette maladie varient énormément en fonction de facteurs tels que la souche du virus, l'espèce touchée, l'âge de l'hôte (les jeunes oiseaux sont plus sensibles) et l'état immunitaire. La maladie de Newcastle se caractérise par trois types de symptômes : respiratoires, digestifs et neurologiques. Cependant, dans le cas spécifique des pigeons, le tableau clinique ne comprend généralement pas de signes respiratoires et, s'ils apparaissent, ils sont généralement dus à une complication secondaire plutôt qu'à l'infection virale elle-même.

À cet égard, les symptômes que l'on peut observer chez les pigeons atteints sont :

  • Symptômes digestifs : diarrhée verdâtre.
  • Symptômes neurologiques : torticolis (cou tordu), tournoiement, tremblements, paralysie des ailes et des jambes, spasmes et paralysie.

Durée de la maladie du pigeon zombie

Maintenant que vous connaissez les symptômes cliniques de la maladie de Newcastle, vous vous demandez peut-être quelle est la durée de la maladie de Newcastle chez les pigeons. Sachez que la durée de la maladie dépend largement de la pathogénicité de la souche virale. Les souches hautement pathogènes (vélogènes) produisent des signes cliniques qui s'aggravent progressivement jusqu'à la mort du pigeon en 3 à 9 jours. Les taux de morbidité et de mortalité liés à ces souches sont généralement très élevés (jusqu'à 100 %). Cependant, les souches moyennement pathogènes (mésogènes) ou faiblement pathogènes (slowogènes) présentent des taux de morbidité et de mortalité plus faibles, et les oiseaux peuvent se rétablir après l'apparition des signes cliniques.

 

Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion -  Symptômes de la maladie du pigeon zombie

Diagnostic de la maladie du pigeon zombie

La maladie de Newcastle produit des signes cliniques similaires à d'autres maladies, comme la grippe aviaire. Par conséquent, la détection de symptômes compatibles peut conduire à la suspicion de la maladie de Newcastle, mais des tests de laboratoire sont nécessaires pour confirmer le diagnostic. Pour ce faire, des échantillons doivent être prélevés sur des oiseaux malades ou morts et ils doivent être testés :

  • Directement : pour l'isolement et l'identification du virus (avec des techniques d'inhibition de l'hémagglutination ou de RT-PCR).
  • Indirectement (sérologie) : pour la détection d'anticorps contre le virus (avec des techniques de séroneutralisation ou ELISA).

 

Traitement de la maladie du pigeon zombie

Malheureusement, il n'y a aucun traitement spécifique pour la maladie de Newcastle. Comme nous l'avons vu, c'est une maladie très contagieuse qui, lorsqu'elle est causée par des souches hautement pathogènes, entraîne généralement la mort de tous les pigeons infectés. Cependant, bien qu'il ne s'agisse pas d'une maladie traitable, il existe des méthodes de contrôle qui sont nécessaires pour prévenir les épidémies ou, si elles se produisent, pour limiter leur propagation. Dans le prochain paragraphe, nous verrons ensemble comment prévenir et contrôler la maladie de Newcastle.

 

Peut-on prévenir la maladie du pigeon zombie ?

Comme nous l'avons vu dans la section précédente, la maladie de Newcastle ne peut pas être traitée, mais elle peut être prévenue. Afin d'éviter l'apparition de cette maladie ou, en cas d'apparition, afin de limiter sa propagation, il est nécessaire d'appliquer une série de mesures de prévention et de contrôle :

  • Vaccination : la plupart des pays pratiquent la vaccination préventive. Il existe des vaccins vivants et inactivés, qui peuvent être administrés dans l'eau, en spray, par instillation dans l'œil ou le nez, in ovo, par voie sous-cutanée ou intramusculaire.
  • Enlèvement des oiseaux morts, nettoyage et désinfection : pour éviter qu'ils ne deviennent une source d'infection pour d'autres oiseaux sains.
  • Abattage sans cruauté des pigeons atteints : étant donné qu'il n'existe aucun traitement et que, lorsque la pathogénicité est élevée, la maladie provoque le décès, il convient de procéder à l'abattage sans cruauté des pigeons atteints afin de leur éviter des souffrances inutiles et de les empêcher d'être une source d'infection pour d'autres oiseaux.

 

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion, nous vous recommandons de consulter la section Maladies infectieuses.

Bibliographie
  • Ministerio de Agricultura, Pesca y Alimentación (MAPA). Enfermedad de Newcastle. Disponible sur : https://www.mapa.gob.es/es/ganaderia/temas/sanidad-animal-higiene-ganadera/sanidad-animal/enfermedades/newcastle/Enf_newcastle.aspx
  • Organización Mundial de Sanidad Animal (OMSA). Enfermedad de Newcastle. Disponible sur : https://www.woah.org/es/enfermedad/enfermedad-de-newcastle/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion
1 sur 2
Maladie des pigeons zombies - Symptômes et contagion

Retour en haut