Partager

Choléra des poules - Symptômes et traitement

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 14 mai 2020
Choléra des poules - Symptômes et traitement

Le choléra des poules est une maladie bactérienne relativement courante chez les volailles. C'est un trouble qui se manifeste avec plus ou moins de sévérité, étant potentiellement mortel pour l'animal. Le choléra des poules est très contagieux et peut provoquer une véritable épidémie si nous avons plusieurs oiseaux vivant ensemble, car il est également résistant à de nombreux antibiotiques.

Dans cet article de PlanèteAnimal, « Choléra des poules - Symptômes et traitement », nous vous expliquons ce qu'est le choléra des poules, quels sont ses symptômes, quel traitement peut être utilisé et comment prévenir son apparition. Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Fistule anale du chien - Symptômes et traitement

Qu'est-ce que le choléra des poules ?

Le choléra des poules ou choléra aviaire est une maladie d'origine bactérienne. Plus précisément, elle est causée par la bactérie Pasteurella multocida. Différents sérotypes et degrés de virulence peuvent déclencher la maladie. En outre, c'est une bactérie très résistante dans l'environnement. Une poule malade atteinte de coryza infectieux peut voir son état s'aggraver en souffrant également du choléra des poules. Les oiseaux peuvent héberger cette bactérie dans la flore normale de leur système respiratoire, c'est pourquoi elle est considérée comme un agent pathogène secondaire dans d'autres maladies des poules, bien qu'elle puisse être le déclencheur primaire lui-même.

En plus des volailles, les oiseaux sauvages peuvent également souffrir du choléra aviaire. La bactérie peut se trouver chez d'autres animaux, y compris chez l'Homme. Les oiseaux s'infectent en ingérant les bactéries qui ont contaminé la nourriture ou l'eau. Les fientes d'oiseaux malades ou porteurs qui tachent les lieux communs sont une autre source d'infection. En outre, une autre voie est respiratoire, par inhalation ou éternuement, et cutanée, par des blessures et des lésions diverses.

Si vous avez des volailles, lisez notre article « Maladies courantes chez les volailles » pour plus d'information.

Choléra des poules - Symptômes et traitement - Qu'est-ce que le choléra des poules ?

Choléra des poules - Symptômes

La gravité de cette maladie de la poule sera influencée par la virulence de la souche. En outre, il faut tenir compte de l'espèce affectée, de l'état de santé de la poule malade, de l'environnement dans lequel elle vit, de sa gestion, etc. Selon le cas, on parle d'une infection suraiguë, aiguë ou chronique. L'infection suraiguë se caractérise par la mort soudaine des oiseaux atteints, sans qu'aucun symptôme de maladie ne soit détecté.

Symptômes du choléra des poules aigu

Dans l'infection aiguë, nous observerons des signes tels que les suivants :

  • Manque d'appétit, la poule ne mange pas.
  • Fièvre.
  • Soif.
  • Somnolence.
  • Poule malade prostrée, l'oiseau reste immobile.
  • Diarrhée abondante qui peut contenir du sang.
  • Problèmes respiratoires.
  • Mucosité.
  • Crête et barbillon de la poule deviennent violets parce que l'oiseau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène.
  • Saignement généralisé.

Symptômes du choléra des poules chronique

Dans la manifestation chronique du choléra des poules, nous faisons face aux symptômes suivants :

  • Barbillon de la poule rempli de pus qui peut suinter.
  • Arthrite.
  • Masses ou des abcès
  • Saignement
  • Hypertrophie du foie et du cœur
  • Autres lésions internes
Choléra des poules - Symptômes et traitement - Choléra des poules - Symptômes

Traitement du choléra des poules

Comme il s'agit d'une maladie bactérienne, le vétérinaire, et lui seul, peut nous guider dans l'administration d'un antibiotique pour poule, même si les résultats ne sont pas toujours bons, car certaines souches sont très résistantes. Par conséquent, de nombreux antibiotiques couramment utilisés ne parviennent pas à éliminer cette bactérie. Pour obtenir le bon antibiotique pour poule, l'idéal serait de faire un antibiogramme. Ce test nous permet de déterminer à quels antibiotiques les bactéries présentes dans l'oiseau sont sensibles ou résistantes.

En outre, une bonne gestion de la situation est essentielle. Une alimentation et une hygiène adéquates sont des piliers fondamentaux tant pour le rétablissement de la poule que pour la prévention. En général, en raison de l'amélioration des conditions de vie des oiseaux, il est plus probable que nous trouvions des cas chroniques que des cas aigus du choléra des poules.

Pour bien prendre soin de votre poule, notre article « Que mange une poule ? - Alimentation des poules » pourrait vous intéresser.

Choléra des poules - Symptômes et traitement - Traitement du choléra des poules

Comment prévenir le choléra des poules ?

Nous pouvons protéger nos poules par la vaccination et en leur offrant des conditions de vie adéquates à tout moment. Le vaccin peut être administré dès les premiers mois de la vie de la poule. Le vétérinaire indiquera la manière la plus appropriée d'inoculer ce vaccin et d'autres, ainsi que le protocole en cas de répétition des doses, car il existe plusieurs types de vaccins.

Pour une protection plus complète, il peut être nécessaire d'administrer deux doses espacées de 3-4 semaines. L'application, selon le vaccin, est sous-cutanée, intramusculaire ou orale. Toutefois, nous devons tenir compte du fait que, comme il existe plusieurs souches, le vaccin ne protège pas forcément contre chacune d'entre elles. Cela signifie que même si l'oiseau vacciné, il pourrait contracter le choléra des poules.

Si vous avez des poules, il est également important de vous renseigner sur les maladies des poules et leurs symptômes afin d'être prêt si vous remarquez quoi que ce soit d'inhabituel chez vos poules.

Choléra des poules - Symptômes et traitement - Comment prévenir le choléra des poules ?

Choléra des poules chez l’Homme

Le microbe Pasteurella multocida peut aussi infecter l'Homme, il s'agit donc d'une maladie des poules transmissible à l'Homme. En revanche, les poules ne sont pas le seul animal pouvant transmettre le microbe aux humains. Ce microbe peut affecter d'autres animaux en plus des poules, tels que les lapins, les chats ou encore les chiens, et, à leur tour, ces animaux peuvent aussi infecter l'Homme. La contagion se fait souvent par inhalation, suite à une manipulation de l'animal, mais aussi à cause d'une morsure ou d'une griffade. La personne est alors atteinte de pasteurellose. Attention à ne pas confondre choléra des poules et choléra humain. Le choléra des poules n'a rien à voir avec le choléra humain, qui lui, est dû à Vibrio cholerae et non pas à Pasteurella multocida.

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous conseillons de lire notre article « 13 Maladies des poules transmissibles à l'Homme ».

Choléra des poules - Symptômes et traitement - Choléra des poules chez l’Homme

Gale des plumes des poules

La gale déplumante des poules est causée par l'acarien Cnemidocoptes Laevis. Cette maladie est souvent difficile à identifier au début car les poules peuvent perdre leurs plumes pour de nombreuses raisons, comme la mue saisonnière ou le picage entre poules. Si, toutefois, les zones déplumées s’agrandissent sans raison, que vous remarquez un affaiblissement général chez la poule, et qu'elle se gratte plus souvent, alors on peut suspecter une gale déplumante. Rendez-vous alors chez le vétérinaire car la gale déplumante est très contagieuse.

Poule malade - Crête blanche

Si vous remarquez que le comportement de votre poule a changé, et notamment que sa crête semble s'être légèrement décolorée, il se peut simplement qu'elle soit en période de couvaison. Cette période, qui dure entre 20 et 21 jours suppose quelques changements hormonaux ainsi que d'autres symptômes chez la poule, tels que :

  • La poule ne quitte plus son nid.
  • Elle garde un maximum d’œufs sous elle, et arrive même à en voler à ses voisines.
  • Elle se gonfle et proteste si vous tentez de l'éloigner du nid.
  • Elle perd ses plumes sur la paroi abdominale.
  • Sa crête acquière une couleur moins intense et peut pâlir.

Si, en revanche, vous remarquez d'autres symptômes tels que de la diarrhée, il se peut que la poule soit atteinte d'une pathologie. Vous devez toujours vous rendre chez le vétérinaire en cas de doute pour éviter une aggravation de la situation.

Choléra des poules - Symptômes et traitement - Poule malade - Crête blanche

Vous êtes arrivé à la fin de notre article ! Nous espérons vous avoir informé davantage sur cette maladie de la poule et sur les soins à porter à vos volailles. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Choléra des poules - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies infectieuses.

Bibliographie
  • Huberman, Yosef Daniel, et Terzolo, Horacio Raúl. 2016. Cólera aviar en aves de corral. Portal Veterinaria.
  • Ottinger, Doug. 2019. The Risks of Keeping Goats with Chickens. Backyard Poultry.

Vidéos en lien avec Choléra des poules - Symptômes et traitement

1 sur 3
Vidéos en lien avec Choléra des poules - Symptômes et traitement

Écrire un commentaire sur Choléra des poules - Symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Choléra des poules - Symptômes et traitement
1 sur 7
Choléra des poules - Symptômes et traitement

Retour en haut