menu
Partager

Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata

27 octobre 2021
Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata

Les océans abritent d'innombrables espèces animales, dont les fascinants et magnifiques cnidaires. On y retrouve la classe des Scyphozoa, qui correspond à l'un des types de méduses les plus étranges qui existe et qui ne représente généralement aucun danger pour l'homme. Dans cette fiche d'information de PlanèteAnimal, on va vous parler d'un membre de la classe des Scyphozoa, communément appelé, en raison de son apparence particulière, méduse œuf au plat ou méduse Cotylorhiza tuberculata. Poursuivez votre lecture pour en apprendre plus sur ce magnifique animal !

Origine
  • Europe
  • Albanie
  • Croatie
  • Espagne
  • France
  • Grèce
  • Italie

Caractéristiques de la méduse œuf au plat

Le nom scientifique de la méduse œuf au plat est Cotylorhiza tuberculata. C'est un animal de taille petite-moyenne qui mesure entre 20 et 40 cm, mais son parapluie peut mesurer jusqu'à 25 cm de diamètre. Cette dernière structure est tout à fait particulière à cet animal, car, vue du dessus, elle ressemble à un œuf au plat. Elle est de forme ronde, de couleur crème avec un centre bombé et une coloration brunâtre ou rougeâtre.

Elle possède des organes sensoriels et huit bras oraux, desquels plusieurs branches se ramifient pour former des tentacules. Elle est bordée de protubérances en forme de boutons de différentes couleurs, comme le violet, le blanc ou le bleu, ce qui la rend encore plus distinctive de ses congénères. Sous ces structures, la coloration peut varier du verdâtre au brunâtre ou à l'orange, selon les algues qui y vivent en association.

Son corps est principalement gélatineux et ses tentacules sont chargés d'une substance toxique qui n'est pas dangereuse pour l'homme. En cas de contact, elle ne provoque qu'une irritation légère à modérée, selon la sensibilité de la personne. Une caractéristique remarquable de ce cnidaire est son dimorphisme sexuel : les femelles possèdent des filaments où elles vont loger les embryons pendant leur développement après la fécondation.

Habitat de la méduse œuf au plat

L'habitat de la méduse œuf au plat se trouve dans les eaux de la mer Méditerranée, elle vit donc près des côtes de pays comme l'Espagne, la France, l'Italie ou la Grèce, entre autres. Selon la période de l'année, on la retrouve près des côtes ou dans des zones de haute mer. De plus, lors d'une de ses phases de reproduction, elle se déplace vers des eaux peu profondes avec un fond rocheux. Cette méduse a également été observée dans la Mer Mineure, la mer Égée et l'Adriatique. De grandes quantités ont tendance à s'accumuler dans les zones maritimes fermées utilisées pour les activités touristiques, causant quelques désagréments aux personnes.

Habitudes de la méduse œuf au plat

Il s'agit d'une méduse qui habite principalement les eaux peu profondes, mais qui se déplace également à certaines profondeurs. Bien qu'elle puisse être portée par les courants d'eau, elle est capable de nager par elle-même, se déplaçant à la fois verticalement, ce qu'elle fait en contractant et en étendant son corps, et horizontalement, en s'immergeant profondément.

S'il y a beaucoup de mouvement dans l'eau de surface, elle a tendance à s'immerger pour s'installer dans des zones plus calmes. Il est fréquent que de grands rassemblements d'individus se forment le long du littoral à la fin de l'été et en automne, ce qui coïncide avec la période de fréquentation des plages. Lorsque l'eau commence à se refroidir avec l'arrivée de l'hiver, les méduses œufs au plat se déplacent vers les eaux au large. En revanche, elle est couramment entourée de certaines espèces de poissons, non affectés par sa toxicité, qui se réfugient dans ses bras pour échapper à ses prédateurs.

Alimentation de la méduse œuf au plat

La méduse œuf au plat a deux façons de s'alimenter ou types d'alimentation. L'une d'elles consiste à attraper de petits poissons, et des méduses encore plus petites, auxquelles elle inocule de venin à l'aide de ses nématocystes. Cette substance provoque la paralysie de la proie, permettant à la méduse de la dévorer lentement. Elle se nourrit également de plancton marin.

L'autre mode d'alimentation de la méduse méditerranéenne est la relation symbiotique qu'elle établit avec certaines algues, notamment les dinoflagellés photosynthétiques. La méduse fournit un lieu où ces formes unicellulaires peuvent vivre. En échange, elles stockent, par leur action photosynthétique, de l'énergie après la fixation de macromolécules qui sont utilisées par les méduses, obtenant ainsi une importante source de nutrition qui influence leur développement.

Reproduction de la méduse œuf au plat

La reproduction de la méduse œuf au plat est similaire à celle des autres cnidaires, avec une phase sexuelle et une phase asexuée. La phase sexuelle est divisée en quatre étapes, qui se déroulent selon un cycle annuel. C'est en été que la croissance démographique est la plus forte. Les méduses sexuellement différenciées arrivent à maturité en été et les femelles adultes sont fécondées intérieurement par les spermatozoïdes libérés par le mâle dans un processus qui a tendance à se produire entre août et octobre. Ensuite, les planula se développent et, une fois la gestation terminée, un grand nombre d'entre elles sont libérées dans l'eau, où elles se dirigent vers les fonds rocheux pour se fixer et passer un temps de vie sessile.

La planula se fixe au substrat pour donner naissance au polype et c'est à ce stade que commence la symbiose avec les algues qui durera toute sa vie. C'est ici qu'intervient la phase de reproduction asexuée, en effet, le polype en forme d'autres identiques à lui-même pour finir par se métamorphoser et donner naissance aux éphyres, qui seront libérés entre le printemps et l'été. Ensuite, ils se transforment en méduse libre.

Etat de conservation de la méduse œuf au plat

La méduse œuf au plat n'est pas considérée comme présentant un risque de déclin des niveaux de population. En effet, elle ne figure pas sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Au contraire, cet animal a connu des taux de croissance élevés pendant la saison estivale.

Cela a conduit à l'utilisation de filets de pêche pour tenter de contenir leur passage et éviter tout contact avec les baigneurs dans les zones touristiques. La croissance a été telle qu'en une seule année, jusqu'à cinq tonnes de cette méduse ont été collectées. Bien que, comme nous l'avons mentionné, cette méduse ne possède pas de poison mortel pour les personnes, mais il peut toutefois provoquer un certain inconfort aux personnes sensibles.

Photos de Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata
1 sur 3
Méduse œuf au plat ou Cotylorhiza tuberculata

Retour en haut