Partager

Types de méduses

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. 13 août 2019
Types de méduses

Les méduses sont un des animaux les plus craints des océans, cette terreur qu'elles provoquent est due à leur douloureuse voire mortelle piqûre. En outre, de nombreuses légendes parlent de méduses géantes capables de couler des bateaux. Le fait que certaines méduses soient dangereuses est un fait qui ne pourra jamais être nié, c'est juste leur manière de se nourrir, les méduses ne chassent pas activement, elles préfèrent attendre patiemment que leurs proies tombent dans leurs longues tentacules.

Dans cet article de PlanèteAnimal nous allons vous parler des différents types de méduses qui existent, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Immortelles, venimeuses, géantes... Découvrez-les !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment se reproduisent les méduses ?

Caractéristiques des méduses

Les méduses font partie de la famille animale appelée Cnidaire. En son sein, sont englobées plus de 10.000 espèces de méduses, parmi lesquelles uniquement 20 espèces sont d'eau douce. Leur corps est caractérisée par la symétrie radiale, c'est à dire que vous pouvez diviser l'animal avec des lignes imaginaires et que vous vous rendrez compte que les deux parties sont égales. Par exemple, tous les animaux vertébrés ont une symétrie bilatérale, ce qui veut dire qu'on ne peut être divisé par une ligne imaginaire qu'en deux parties égales, droite et gauche. Les méduses sont aussi un des animaux sans système nerveux central.

Le corps des méduses ne comporte qu'un seul orifice pour l'entrée de la nourriture et pour la sortie des déchets qui se trouve dans la zone inférieure ou apolaire, c'est à dire que cet orifice fait aussi bien office de bouche que d'anus. En son intérieur on retrouve une cavité digestive appelée cavité gastro-vasculaire, gastrocèle ou célénteron. C'est elle qui permet de digérer les aliments ainsi que d'envoyer les nutriments ainsi que l'oxygène au reste du corps.

Le pôle opposé à la bouche a la forme d'une cloche ou d'un parasol, constituant ainsi l'ombrelle caractéristique de ces animaux. En dépit de leur simplicité, les méduses possèdent des sens très développés, situés sur le bord de l'ombrelle. C'est ici que nous retrouvons les organes visuels, appelés ocelles ainsi que les organes statiques appelés statocystes, qui permettent aux méduses de garder l'équilibre.

Ces animaux, en outre, possèdent des cellules spécialisées connues comme cnidocytes. Chez les méduses, on retrouve plusieurs types de cnidocyte, le plus commun étant le nématocyste. Ce type de cnidocyte est urticant, sa fonction est donc basée sur la chasse ainsi que sur la défense. Le némotocyste est situé sur les tentacules de ces animaux et c'est par leur action que les méduses piquent. Un autre type important de cnidocytes sont les colloblastes, ces derniers secrètent du mucus qui permet aux méduses de capturer des petits animaux ainsi que des particules nutritives.

Une autre caractéristique très importante de ce groupe d'animaux est qu'ils ont deux formes corporelles : la forme polype, qui est généralement benthique car il vit ancré dans les fonds marins, très souvent, en petites colonies. D'un autre côté, on retrouve une autre forme de méduse, planctonique, qui est habituellement solitaire. Il existe des espèces qui restent au stade de polype toute leur vie alors que d'autres espèces de méduses possèdent dans leur cycle de vie les deux formes.

Types de méduses - Caractéristiques des méduses

Où vivent les méduses ?

Les méduses sont des animaux aquatiques, en dehors de cet environnement, elles se sèchent rapidement car environ 90% de leur corps est composé d'eau. Ces animaux sont planctoniques, c'est à dire qu'elles vivent libres dans l'océan sans être ancrées à un endroit précis. Elles se laissent porter par les courants d'eaux, froids et chauds, dans les océans, et ne peuvent bouger activement que du haut vers le bas, et inversement, dans l'eau.

Que mangent les méduses ?

Les méduses peuvent être prédatrices ou suspensivores, de sorte que soit elles chassent activement ou soit elles filtrent l'eau qui les entoure, attrapant ainsi des petites particules alimentaires. Pour chasser des poissons, dans leurs tentacules on retrouve des cnidocytes, des cellules qui possèdent une capsule interne remplie d'un liquide urticant ou collant ainsi qu'un filament.

La persécution d'une proie n'est pas active. Le poisson doit trop s'approcher de la méduse et toucher ses tentacules qui, dans de nombreux cas, peuvent mesurer plusieurs mètres de longueur et être pratiquement invisibles. Quand le poisson est paralysé, à l'aide de ses tentacules, la méduse l'approche de sa bouche pour le faire descendre doucement à sa cavité digestive.

Types de méduses - Que mangent les méduses ?

Méduses venimeuses

Toutes les méduses ne sont pas venimeuses, en fait, tout dépend du type de cnydocyte qu'elles possèdent. Sont considérées comme venimeuses les méduses qui ont des nématocystes et provoquent la mort de leurs proies au travers d'un liquide urticant qui affecte le système nerveux. Certaines espèces venimeuses de méduses sont :

  • La méduse dorée (Chrysaora fuscescens)
  • La méduse à crinière de lion (Cyanea capillata) ; en plus, c'est une méduse géante !
  • La galère portugaise (Physalia physalis)
  • La méduse irukandji (Carukia barnesi)
  • La cuboméduse d'Australie (Chironex fleckeri)
  • La méduse boulet de canon (Stomolophus meleagris)
  • La méduse commune (Aurelia aurita)
  • La méduse bleue (Rhizostoma pulmo)
  • La méduse pélagique (Pelagia noctiluca)
  • La méduse rayonnée (Chrysaora hysoscella)

Méduses géantes

Les espèces de méduses peuvent avoir des tailles différentes. Certaines sont si petites qu'elles pourraient avoir trop d'espace sur la pointe de votre doigt, comme c'est le cas de la méduse irukandji, d'autres méduses peuvent finir par mesurer plus de 30 mètres de longueur, c'est par exemple le cas de la méduse à crinière de lion. Mais aucune d'entre elles ne peuvent faire concurrence à la méduse géante (Nemopilema nomurai) avec ses plus de trois mètres de diamètre.

Types de méduses - Méduses géantes
Image: https://neox.atresmedia.com

Méduses immortelles

Certaines méduses ont une capacité spéciale qui les rend immortelles. On parle bien sûr de l'espèce Turritopsis nutricula. Cette espèce de méduse, une fois qu'elle a atteint son stade adulte (le stade de vie durant lequel elle a une forme de méduse et durant lequel elle peut se reproduire), elle est capable de revenir à son stade de polype, se fixant de nouveau dans les fonds marins jusqu'à ce que les conditions environnementales soient propices pour qu'elles reviennent à son stade adulte.

Si vous voulez en apprendre plus à propos du cycle de reproduction des méduses, c'est par ici : Comment se reproduisent les méduses ?

Types de méduses en méditerranée

Dans la mer méditerranée, il est possible de voir plusieurs espèces de méduses, certaines d'elles sont dangereuses et dès qu'elles sont présentes sur les côtes, la baignade est interdite. Les méduses de méditerranée sont :

  • La galère portugaise (Physalia physalis)
  • La méduse rayonnée (Chrysaora hysoscella)
  • La méduse oeuf au plat (Cotylorhiza tuberculata)
  • La méduse pélagique (Pelagia noctiluca)
  • La méduse commune (Aurelia aurita)
  • L'Equorée (Aequorea forskalea)
  • La méduse rhizostome (Rhizostoma pulmo)
  • La carybdée marsupiale (Carybdea marsupialis)
  • La méduse des mangroves (Cassiopea andromeda)
  • La Velella (Velella velella)
Types de méduses - Types de méduses en méditerranée
Image: Medusa aguamala

Si notre article Types de méduses vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Types de méduses, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Écrire un commentaire sur Types de méduses

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Types de méduses
Image: https://neox.atresmedia.com
Image: Medusa aguamala
1 sur 5
Types de méduses

Retour en haut