menu
Partager

Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 25 novembre 2022
Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation

Voir les fiches de Chats

Avec l'ouïe et la vue, l'odorat des chats est l'un de leurs sens les plus développés. Viennent ensuite le toucher et le goût, ce dernier étant le moins développé. A l'exception d'obstruction due à une maladie ou à une infection respiratoire, la perte de l'odorat chez le chat ou les problèmes qui touchent ce sens ne sont pas des problèmes courants.

La zone du cerveau où ce sens est interprété est proportionnellement plus grande que la nôtre, et 14 fois supérieur. Ainsi, l'odorat de l'espèce féline est indispensable dans leur vie quotidienne et dans leurs communications intra-espèces, car les chats sont capables de détecter des substances que nous ne pouvons pas détecter. Ces substances sont des phéromones, qu'ils utilisent pour communiquer entre eux et qui ont des messages différents selon leur nature. Ces phéromones ne sont pas détectées de la même manière que les odeurs, mais par un organe accessoire de l'odorat, l'organe voméronasal.

Si vous voulez savoir à quel point l'odorat du chat est développé, quelles sont ses principales curiosités, à quoi il sert et comment le stimuler, il ne vous reste plus qu'à poursuivre la lecture de cet article de PlanèteAnimal !

Bonne lecture !

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Homéotherme : Définition, caractéristiques et exemples

Comment fonctionne l'odorat du chat ?

Suivi de la vue et de l'ouïe, l'odorat est l'un des cinq sens des chats et l'un des plus importants. Il faut savoir que l'ouïe est le sens le plus développé chez les chats. L'odorat des chats fonctionne comme celui de tous les autres mammifères, avec un organe olfactif accessoire appelé organe voméronasal grâce auquel ils sont capables de détecter les phéromones qui leur permettent de communiquer entre eux.

L'odeur commence dans les narines, lorsque le chat inhale de l'air en respirant. Une fois cet air entré, il atteint les turbines et l'épithélium olfactif, situé dans la cavité nasale dans la zone la plus proche du crâne, qui est constitué de neurones qui regroupent leurs axones dans le nerf olfactif et qui possèdent des récepteurs stimulés par les molécules odorantes inhalées.

Le nerf olfactif traverse le crâne via la lamina cribrosa et les axones atteignent le bulbe olfactif dans la partie rostrale du cerveau, où ils se divisent en grappes pour former les glomérules olfactifs. C'est là qu'ils transmettent les informations olfactives primaires à d'autres neurones et à des structures cérébrales plus profondes où les informations olfactives sont interprétées et obtenues. La partie du cerveau dans laquelle les odeurs sont interprétées, le bulbe olfactif, est proportionnellement plus grande que chez l'espèce humaine et il peut mesurer jusqu'à 40 centimètres carrés.

Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation - Comment fonctionne l'odorat du chat ?

A quoi sert l'odorat du chat ?

L'odorat des chats est l'un de ses sens les moins connus, peut-être bien parce qu'il est supplanté par ses deux sens plus importants, qui sont la vue et l'ouïe. Cependant, l'odorat est un sens essentiel car il permet aux chats de communiquer entre eux.

L'odorat a une fonction fondamentale dans l'espèce féline : la communication. C'est ce sens qui affecte leur :

  • Comportement prédateur
  • Orientation spatiale
  • Relations sociales
  • Relations d'imprégnation parentale

L'importance de l'odorat n'est plus à prouver car il a été démontré que lorsqu'il s'endommage cela entraîne des modifications des habitudes de sommeil, de l'agressivité, du comportement sexuel, maternel, ainsi que de l'anxiété.

Pour exemple, lorsque les chatons naissent, ils sont aveugles et l'odorat est donc le sens qui leur permet de savoir où se trouve leur mère et de téter. Dès qu'ils ouvrent les yeux, ce sens reste très important car il leur permet de déterminer si ce qu'il mange est en bon état et il leur permet de trouver de la nourriture caché.

L'odorat est également important pour leur vie sociale et reproductive car il leur permet de détecter les phéromones des autres chats, grâce auxquelles ils peuvent savoir si une femelle est en chaleur, s'il y a d'autres mâles à proximité, elles leur permettent également de marquer leur territoire et de savoir si un congénère s'approche ou si c'est un chat étranger etc...

 

Stimulation de l'odorat du chat

Il existe plusieurs techniques qui permettent de stimuler et d'améliorer l'odorat du chat. Les voici :

  • Utilisez des herbes stimulantes : l'herbe à chat peut stimuler votre chat de manière positive. Observez comment, en plus de renifler, il secouera la tête, salivera, sautera ou se roulera par terre. Vous pouvez aussi imprégner des jouets ou des objets d'un peu de cette herbe pour stimuler l'odorat de nos chats et enrichir leur environnement. La plupart des chats réagissent à ce stimulus (50-70%) et cela dure environ 5-15 minutes. Il existe d'autres herbes aromatiques qui peuvent également stimuler leur odorat : l'origan, le persil, l'aneth ou le romarin.
  • Laissez entrer les odeurs extérieures : bien que les chats domestiques ne sortent pas (habituellement), ce qui est souhaitable pour éviter les accidents, il faut quand même qu'ils puissent sentir l'air frais de l'extérieur, car les odeurs changeront en fonction du temps et leur donneront également des informations de l'extérieur. Vous pouvez ouvrir un peu la fenêtre pour laisser entrer un peu d'air, mais veillez à ce que votre chat ne puisse pas sortir et s'échapper ou tomber.
  • Apportez des bûches, des feuilles ou des bâtons de l'extérieur : ces matériaux, en plus de dégager des odeurs diverses et naturelles, peuvent même leur permettre de jouer car ils stimulent les sens de votre chat.
  • Avoir des plantes d'intérieur sûres pour les chats : certaines plantes d'intérieur ne sont pas toxiques pour les chats et leur procurent une stimulation olfactive. La menthe en est un très bon exemple ! Découvrez une petite liste de plantes non toxiques pour chat !
  • Utiliser des huiles essentielles : il faut bien se renseigner sur l'innocuité de l'huile essentielle en question, mais il en existe certaines, comme la lavande, que votre chat inhalera et qui auront des effets calme et apaisant sur son organisme. Vous pouvez aussi utiliser de l'encens.

Découvrez 10 odeurs qui attirent les chats !

Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation - Stimulation de l'odorat du chat

Odorat du chat par rapport à l'Homme

Nous avons déjà dit tout au long de cet article que l'odorat des chats est fondamental pour qu'ils puissent mener à bien leurs nombreux comportements sociaux, alimentaires, d'orientations, de reproductions, de chasses, etc...

Odorat du chat par rapport à l'Homme

Comparé au nôtre, l'odorat du chat est surpuissant. En effet, les chats possèdent 67 millions de cellules olfactives dans leurs narines et 19 millions de terminaisons nerveuses olfactives, ce qui, comparé aux 5 millions que nous possédons, nous les humains, nous permet de dire que les chats ont un odorat 14 fois meilleurs que le nôtre.

À l'intérieur de la cavité nasale, se trouve l'épithélium olfactif du chat, où se trouvent les neurones qui détectent les molécules odorantes. Ceux-ci transmettent les informations via le nerf olfactif au bulbe olfactif, situé dans la partie rostrale du cerveau, où les informations sont interprétées et comparées. Dans la cavité nasale se trouve également l'organe voméronasal ou organe de Jacobson, qui est considéré comme un organe accessoire de l'odorat situé dans l'épaisseur du palais dur, à côté de la cloison nasale.

Sa partie rostrale se termine dans le canal incisif qui relie la cavité nasale à la cavité buccale, il est donc également impliqué dans le sens du goût. Plus précisément, l'organe voméronasal est activé lorsque les récepteurs linguaux du chat retiennent des molécules qui, après pression de la langue sur le palais dur, permettent au chat de "goûter les odeurs".

Cela peut être observé par la réponse de Flehmen, dans laquelle le chat semble grimacer parce qu'il ouvre la bouche et rétracte les lèvres tout en regardant fixement. C'est grâce à cet organe accessoire que les chats peuvent également capter les phéromones ou substances chimiques impliquées dans leur communication.

 

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Atlas de histología vegetal y animal. Sentidos. Disponible sur : https://mmegias.webs.uvigo.es/2-organos-a/guiada_o_a_03sentidos.php
  • Viviana pets shop. (2017). El olfato de tu gato, conoce cómo funciona. Disponible sur : https://vivianapetshop.com.ar/olfato-gato-conoce-funciona/

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation
1 sur 3
Odorat du chat - Définition, fonctionnement et stimulation

Retour en haut