Partager

Plantes comestibles pour les lapins

 
Par Jungla Luque. 30 juin 2020
Plantes comestibles pour les lapins

Voir les fiches de Lapins

Si vous avez dans l'idée de partager votre vie avec un lapin ou que vous venez de sauter le pas et que vous en avez adopté un, vous devez savoir que les lapins, en plus d'être des animaux sympathiques et absolument adorables, ont des besoins que vous devrez couvrir en tant que tuteur responsable.

Dans cet article Plantes comestibles pour les lapins de PlanèteAnimal nous allons vous parler des plantes comestibles pour les lapins, car comprendre comment le nourrir est la clé pour que votre petit lagomorphe vive heureux et en bonne santé.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Fruits et légumes recommandés pour le lapin

Alimentation du lapin

Les lapins sont des animaux herbivores, c'est-à-dire que leur alimentation est entièrement basée sur la consommation d'aliments d'origine végétale. Cette alimentation variera selon son étape de vie, mais la source principale de nourriture est le foin, qui devra être à sa disposition de manière illimitée, et les croquettes qui devront suivre l'évolution du poids et de l'âge et de votre lapin.

Il est également recommandé de compléter l'alimentation de votre lapin avec des aliments frais à feuilles vertes, comme les verdures, ainsi que d'autres végétaux (dont nous parlerons à continuation), de manière ponctuelle pour que votre lapin soit sain et qu'il puisse jouir de la nourriture que vous lui offrez.

Pour plus d'information sur l'alimentation du lapin, on vous laisse cet autre article de PlanèteAnimal : Que mange un lapin ?

Plantes comestibles pour un lapin

Il existe une grande variété de plantes que vous pouvez offrir à votre lapin, que vous achetez en supermarché ou qu'il s'agisse d'herbes sauvages bonnes pour les lapins, que vous pouvez cultiver dans votre jardin ou que vous récoltez.

Dans ce grand éventail de possibilités, votre lapin adorera certains de ces végétaux, alors que d'autres préféreront ne pas les manger. Dans tous les cas, même si votre lapin raffole de certaines de ces plantes, il faut toujours éviter d'en abuser, car, dans le cas contraire, leur consommation excessive pourrait amener des problèmes de santé.

En plus, l'introduction d'aliments nouveaux devra toujours être progressive et mélangée à des aliments auxquels il est déjà habitué.

A continuation, nous vous invitons à découvrir le guide suivant sur les plantes comestibles pour les lapins :

Racines

Il ne s'agit absolument pas d'un secret quand on vous dit que les lapins adorent les carottes, car dans la culture populaire ils ont toujours été associés à ces dernières.

Toutefois, il est fondamental que vous sachiez que les racines comme les carottes, les panais, les navets et les betteraves, sont des aliments riches en sucre, ce qui, en plus de leur donner un surplus d'énergie, augmentent le risque qu'ils souffrent d'obésité, de maladies associées au surpoids, aux coliques et au gonflement stomacal.

Pour tout ça, même si les lapins peuvent manger certaines racines, le plus recommandable est de leur en donner en petite portion. On vous recommande de leur en donner en tant que récompense. Dans tous les cas, le plus sain est d'éviter les racines, comme les fruits, dans l'alimentation quotidienne du lapin.

Tiges et feuilles

Il est extrêmement recommandé d'ajouter à son alimentation quotidienne des tiges et des feuilles vertes, car à la différence des fruits et des racines qui concentrent tout le sucre et doivent être données de manière occasionnelle, ces dernières ont un apport calorique très bas et sont très riches en fibre, ce qui bénéficiera la santé digestive de votre lapin en lui proposant également les nutriments dont l'organisme a besoin pour un bon fonctionnement, comme des vitamines et des minéraux.

En plus, la plupart des végétaux que vous pouvez donner à votre lapin sont des parties que normalement vous jetteriez à la poubelle, car nous ne les consommons pas car elles sont trop fibreuses ou dures à mâcher pour nous, mais excellentes pour votre petite boule de poils !

Entre les plantes comestibles pour lapin que vous pouvez lui donner de manière quotidienne, on retrouve :

  • Feuilles de racine (carotte, radis, etc.).
  • Endive.
  • Roquette.
  • La mâche.
  • Le cresson de fontaine.
  • Laitue (jamais la variété iceberg).

Entre les plantes comestibles pour lapin que vous pouvez lui donner occasionnellement (1/2 fois par semaine), on retrouve :

  • Le céleri.
  • Brocoli.
  • Endives.
  • Bette à carde.
  • Des épinards.
  • Chou-fleur.
  • Artichaut.
  • Chou rouge.
  • Asperges.
  • Céleri.
  • La chicorée.

Il existe également la possibilité de donner à votre lapin des aliments déshydratés, mais ces derniers devront être donnés en petites portions mélangées à des aliments frais. Ceci est dû au fait qu'en les déshydratant, les aliments perdent en quantité d'eau et ils obtiennent une concentration majeure de nutriments, entre lesquels se trouvent les sucres. Par conséquent, les fruits et les légumes secs contiennent plus de calories et une consommation excessive n'est absolument pas recommandée.

Plantes comestibles pour les lapins - Plantes comestibles pour un lapin

Herbes sauvages bonnes pour les lapins

L'alimentation d'un lapin sauvage est formée essentiellement d'herbes et de "mauvaises herbes" des champs, des forêts et des montagnes. Ceci explique pourquoi votre lapin doit ingérer de manière illimitée du foin, normalement de la fétuque.

Maintenant, très bien, une bonne initiative que vous pouvez prendre pour enrichir l'alimentation de votre lapin est en lui offrant d'autres variantes d'herbes, que vous pouvez acheter en magasins, en les cueillant, ou en les cultivant vous-même si vous avez un jardin. Dans le cas où vous les cueillez dans un champs, essayez d'être respectueux de l’environnement, essayez de couper la plante sans arracher la racine pour qu'elle puisse repousser, et n'arrachez pas tout ce que vous voyez, car vous devez laisser assez de plantes et de fleurs pour qu'elles puissent se régénérer l'année suivante.

Vous devrez tenir compte du fait que les plantes que vous cueillez ne soient pas polluées par la fumée des voitures ou les pesticides par exemple. Il faudra donc que vous les laviez avec précaution avant de les donner à votre lapin, car dans le cas contraire il pourrait s'intoxiquer. De la même manière, ne cueillez pas non plus l'herbe des parcs ou des endroits où urinent et défèquent d'autres animaux.

Les herbes sauvages bonnes pour les lapins sont :

  • Luzerne.
  • Menthe.
  • Menthe verte.
  • Romarin.
  • Sauge.
  • Thym.
  • Fenouil.
  • Aneth.
  • Coriandre.
  • Persil.
  • Basilic.
  • Trèfle.
  • Laiteron maraîcher.
  • Pissenlit.
  • Capselle bourse-à-pasteur.
  • Chardon.
  • Feuilles de ronce.
  • Feuilles de fruits des forêts (comme les mûres, les fraises, les framboises...).
  • L'estragon.
  • Ortie.
  • Moutarde.
  • Mauve.
  • Tussilage.

Néanmoins, il est important de souligner le fait que la luzerne n'est recommandable que pour les lapins âgés de moins de 6 mois, car elle contient beaucoup de calcium et, si votre lapin est adulte, elle pourrait lui causer des calculs rénaux.

En plus de ces plantes, vous pourriez être également intéressé par cet autre article sur les Fruits et légumes recommandés pour le lapin.

Plantes toxiques pour les lapins

Les lapins sont des animaux très délicats pour lesquels certaines plantes s'avèrent extrêmement toxiques. C'est pourquoi vous ne devez jamais donner à votre lapin n'importe quelle plante, car dans la vie quotidienne, vous pouvez trouver dans les parcs, les jardins et même dans votre cuisine toutes sortes de plantes toxiques pour votre lapin. Parmi les plus connues, on retrouve :

  • Avocat : ce fruit est mortel pour les lapins car ils sont composés d'un composant qui s'appelle persine et qui est plus concentrée dans la peau et le noyau. Si votre lapin a le moindre contact avec ce composant, cela peut lui provoquer des problèmes respiratoires qui peuvent avoir des conséquences fatales.
  • Laitue Iceberg : comme nous l'avons dit, la laitue est un aliment que vous pouvez donner, jamais en excès, à votre lapin sans trop vous préoccuper. Toutefois, il existe une variété, l'Iceberg, qui contient un composant extrêmement toxique pour les lapins, le lactucarium.
  • Rhubarbe : c'est un légume qui ressemble aux bettes à carde, car elles ont une forme similaire, mais elle se distingue par sa couleur rouge vif, que l'on peut interpréter comme un signe de danger, car elle est également toxique pour votre lapin.
  • Pomme de terre et patate douce (y compris les feuilles) : la pomme de terre et la patate douce sont des tubercules toxiques pour votre lapin car elles contiennent de la solanine. La solanine est également très indigeste à l'état brut en raison de sa forte concentration en glucides. Pour ces raisons, si vous voulez que votre lapin soit en bonne santé, évitez de lui donner ces tubercules !
  • Oignon et poireau : ces deux plantes sont extrêmement indigestes pour les lapins, il faut donc les éviter à tout prix, y compris les feuilles ! Dans le cas de l'oignon, sa consommation prolongée cause de l'anémie car il provoque la chute de la concentration des globules rouges dans le sang.
  • Ail : il n'est pas vraiment recommandable pour votre lapin car, en plus de la mauvaise odeur qui amènera votre lapin à ne pas vouloir en manger, il est très indigeste et sa consommation prolongée peut provoquer des problèmes digestifs graves. Il convient de souligner qu'il est parfois conseillé comme vermifuge, mais il nous incombe de préciser qu'il existe d'autres manières moins dangereuses pour déparasiter votre lapin.
  • Légumineuses : elles peuvent également supposer un risque pour la santé de votre lapin. Les légumineuses, comme les haricots, les pois, etc... se digèrent très mal par votre lapin.
  • Graines et grains : même si la grande majorité ne sont pas toxiques pour les lapins, leur alimentation doit être basée sur la consommation de végétaux comme des feuilles et des tiges. Le grain, les graines et les fruits secs, en dépit d'être d'origine végétale, ne sont pas conseillés en grandes quantités, car ils sont des aliments qui apportent trop d'énergie. Par conséquent, ne donnez pas à votre lapin ces aliments, à part les céréales contenues dans ses croquettes (mais toujours en lui donnant la quantité spécifiée).

Herbes sauvages toxiques pour le lapin

Il existe de nombreuses herbes sauvages qui peuvent être à votre portée dans les parcs et les jardins, ou que vous pouvez utiliser de manière ornementale, et qui peuvent être toxiques pour votre lapin :

  • Negilla.
  • Chayote.
  • Oignon.
  • L'ail.
  • Ciboulette.
  • L'ail des ours.
  • Lys rose.
  • Mouron rouge
  • Ancolie commune
  • Le coton.
  • Belladone.
  • concombre d'âne
  • Begonia ×tuberhybrida.
  • Brugmansie
  • Balisier
  • Le chanvre.
  • Chénopode glauque
  • Ciguë aquatique.
  • Colchique d'automne
  • Delphinium ajacis.
  • Muguet.
  • Arbre à perruques.
  • Cyclamen.
  • Genêt à balais.
  • Dahlia.
  • Pomme épineuse.
  • Des houx.
  • Oiseau de paradis.
  • Azalée.
  • Patate douce.
  • Aubergine.
  • Buxaceae.
  • Calla.
  • Pommier d'amour.
  • Oeillet.
  • La vigne vierge.
  • Asperges.
  • Eucalyptus.
  • Géranium.
  • Glycine.
  • Belle-de-jour.
  • Pois de senteur.
  • Lierre.
  • Sumac grimpant.
  • Iris.
  • Jacinthe.
  • Lantana.
  • Troène.
  • Lupin.
  • Marguerite.
  • Moutarde.
  • Le gui.
  • Narcisse.
  • Étoile de Noël.
  • Oreille d'éléphant géante.
  • Orchidée.
  • Pivoine.
  • Réglisse.
  • Robinier.
  • Rhododendron.
  • Rhubarbe.
  • Le tabac.
  • Tanaisie commune.
  • If.
  • Tulipe.
  • Sanguinaire du Canada.
  • Sureau.
  • Solanacées.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter cet autre article sur les aliments interdits pour les lapins.

Symptômes d'un lapin empoisonné

Un lapin intoxiqué n'est jamais une bonne nouvelle, raison pour laquelle vous devrez l'amener le plus vite possible chez le vétérinaire, sinon il pourrait mourir.

Dans le cas où votre lapin a ingéré un aliment toxique, vous vous rendrez compte facilement, car se manifestera un ou plusieurs symptômes :

  • Diarrhée ou, à l'inverse, absence d'urine et de matières fécales durant 12 heures
  • Apathie, peu ou pas d'activité physique
  • Il ne s'alimente pas et ne se nourrit pas non plus (surtout s'il n'a pas mangé de foin).
  • Plaies ou blessures à la bouche.
  • Spasmes, tremblements ou convulsions
  • Paralysie
  • Difficultés respiratoires et/ou des mucosités
  • Larmes
  • Saignements ou ecchymoses.
  • Ulcère
  • Irritations ou éruptions cutanées.

Pour savoir si votre lapin a des symptômes extrêmement graves d'intoxication, on vous laisse ici une vidéo dans laquelle on vous présente les symptômes d'un lapin qui va mourir. Chez PlanèteAnimal, nous vous recommandons de ne jamais attendre que votre lapin présente des symptômes alarmants pour aller chez le vétérinaire car, comme vous pouvez vous en rendre compte, les conséquences peuvent être dramatiques.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Plantes comestibles pour les lapins, nous vous recommandons de consulter la section Régimes équilibrés.

Vidéos en lien avec Plantes comestibles pour les lapins

1 sur 3
Vidéos en lien avec Plantes comestibles pour les lapins

Écrire un commentaire sur Plantes comestibles pour les lapins

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Plantes comestibles pour les lapins
1 sur 2
Plantes comestibles pour les lapins

Retour en haut