menu
Partager

Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?

 
Par Cristina Pascual. Actualisé: 1 décembre 2023
Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?

Voir les fiches de Chiens

Plusieurs pathologies peuvent être à l'origine d'une paralysie ou d'une immobilité chez le chien. Dans certains cas, il s'agit de processus qui évoluent dans le temps jusqu'à laisser l'animal prostré, incapable de bouger, mais dans d'autres cas, l'immobilité survient soudainement. Dans ces cas-là, agir rapidement et avec diligence peut s'avérer crucial pour l'animal concerné. Alors, si vous vous demandez : "Pourquoi mon chien boite ?", "pourquoi mon chien tremble et à du mal à marcher ?", ou aussi "Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?", n'hésitez pas à nous rejoindre dans cet article de PlanèteAnimal, dans lequel nous vous expliquons en détail les principales causes qui peuvent conduire à ce trouble chez les chiens, telles que les lésions de la moelle épinière, les maladies orthopédiques et les troubles systémiques. La plupart du temps, lorsqu'un chien est soudainement incapable de marcher, perd l'équilibre et tremble, et qu'il a du mal à se lever, cela est lié à des problèmes osseux ou musculaires.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi mon hérisson se gratte beaucoup

Pourquoi mon chien perd l’équilibre et tombe ?

Votre chien n’arrive plus à se mettre debout pour l'une des raisons suivantes :

  • Lésions de la colonne vertébrale
  • Maladies orthopédiques
  • Maladies systémiques
  • Processus chroniques.

Dans les lignes qui suivent, on vous dit tout sur les problèmes de mobilité chez le chien, avec précisions et traitement pour chaque cas.

Lésions de la colonne vertébrale

Si vous vous demandez "pourquoi mon chien ne marche-t-il pas tout d'un coup ?" ou "pourquoi mon chien tremble des pattes arrière ?", sachez que l'une des causes possibles est une lésion de la moelle épinière. Les lésions de la moelle épinière provoquent, entre autres, des troubles moteurs (c'est-à-dire des problèmes de mobilité).

Lorsqu'un animal souffre d'une lésion aiguë de la moelle épinière, une paralysie peut survenir soudainement, empêchant l'animal de marcher. Le nombre de membres touchés par la paralysie dépend du segment de la moelle épinière atteint (cervical, cervicothoracique, thoracolombaire ou lombosacré).

Voici quelques processus aigus qui peuvent entraîner l'incapacité soudaine de mon chien à marcher :

  • Traumatisme grave : qu'il s'agisse d'un accident de la route, d'une chute ou d'un coup violent porté à la colonne vertébrale et/ou à la moelle épinière. Ces traumatismes peuvent provoquer des dislocations, des subluxations ou des fractures vertébrales qui, à leur tour, peuvent entraîner une compression ou une lésion de la moelle épinière.
  • Hernies discales : elles se produisent lorsque les disques intervertébraux qui séparent les vertèbres se déplacent dans le canal rachidien, provoquant une compression de la moelle épinière. La manifestation clinique d'une hernie discale varie considérablement en fonction du type spécifique de hernie, de sa localisation et de chaque individu. Lorsque la symptomatologie apparaît de manière très aiguë, les animaux présentent souvent une douleur très intense et une incapacité soudaine à marcher.
  • Embolie fibrocartilagineuse : elle se produit lorsque les vaisseaux sanguins alimentant la moelle épinière sont obstrués par du matériel fibrocartilagineux, ce qui entraîne une nécrose aiguë de la moelle épinière. Il s'agit d'une pathologie qui affecte généralement les animaux adultes, en particulier les grandes races et les schnauzers nains. Dans ce cas, les signes cliniques apparaissent de manière vraiment prononcés (en moins de six heures).

Le traitement de ces maladies de la colonne vertébrale peut varier en fonction du processus spécifique et de la gravité de la lésion de la colonne vertébrale. Par exemple, dans le cas des hernies discales, lorsque les chiens ne ne peuvent pas marcher, il faudra envisager un traitement chirurgical. Dans le cas de la fibroembolie cartilagineuse, il n'existe pas de traitement curatif ; seul un traitement médical de soutien peut être envisagé, visant à la neuroprotection, et un programme de physiothérapie pour tenter de récupérer la fonction motrice.

Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ? - Lésions de la colonne vertébrale

Maladies orthopédiques

Les maladies orthopédiques ou traumatologiques sont une autre raison pour laquelle les soignants se rendent chez le vétérinaire en déclarant que "mon chien qui tremble au repos" ou "mon chien n’arrive plus à se mettre debout". Tous les processus qui affectent directement le système musculo-squelettique (y compris les os, les articulations, les ligaments ou les tendons) peuvent compromettre la mobilité de l'animal, au point de l'empêcher de marcher, surtout lorsqu'ils sont aigus et très douloureux.

Voici quelques exemples de maladies traumatiques qui peuvent entraîner un arrêt soudain de la marche chez le chien :

  • Fractures osseuses : lorsqu'un chien souffre d'une fracture articulaire (impliquant une articulation) ou d'une fracture complète d'un membre, une douleur intense et une boiterie associée sont fréquentes. Lorsque la douleur est intense et/ou que des fractures multiples se produisent dans plusieurs membres, il est fréquent que les animaux arrêtent soudainement de marcher.
  • Ruptures ligamentaires : la rupture ligamentaire la plus fréquente chez l'espèce canine est sans aucun doute la rupture du ligament croisé antérieur. Généralement, la rupture de ce ligament provoque une douleur très intense qui empêche l'animal de marcher. Il s'agit d'une pathologie qui affecte généralement les chiens de grande race (comme les mastiffs, les rottweilers, les labradors et les boxers), bien qu'elle se produise également chez les petites races comme les Yorkshire terriers.

Dans tous les cas, la résolution de ce type de processus nécessite un traitement chirurgical.

Maladies systémiques

Que se passe-t-il si mon chien a pattes arrières qui flanchent ? Outre les problèmes vertébraux et orthopédiques, d'autres causes peuvent également provoquer l'arrêt soudain de la marche chez les chiens. Plus précisément, il s'agit d'une série de troubles systémiques qui affectent l'organisme en général et qui peuvent provoquer un arrêt soudain de la marche chez les animaux.

  • Intoxications : il existe certaines substances toxiques capables de provoquer une paralysie chez les chiens. Parmi la liste des composés pouvant provoquer ce type d'intoxication, on trouve les insecticides (tels que les organophosphorés et les carbamates), les rodenticides (tels que la brométhaline), les plantes contenant des glycosides cyanogéniques (telles que le lin, le laurier, l'amande, etc.), les plantes contenant de l'andromédotoxine (telles que les azalées) ou les plantes produisant du latirisme (du genre Lathyrus). Nous vous parlons ici de l'empoisonnement chez les chiens : symptômes et traitement.
  • Maladies infectieuses : certains micro-organismes (principalement des bactéries et des virus) sont également capables de provoquer une paralysie chez les chiens. Quelques exemples : le botulisme (produit par la neurotoxine Clostridium botulinum, qui provoque une paralysie flasque), le tétanos (produit par la toxine tétanospasmine, générée par la bactérie Clostridium tetani) ou la rage (produite par le Lyssavirus RAV-1).
  • Processus très douloureux : certaines pathologies (telles que les occlusions intestinales, la pancréatite, le pyomètre ou la cystite) peuvent provoquer des douleurs abdominales très intenses, communément appelées "abdomen aigu". Dans ces cas, il est courant d'observer des animaux qui deviennent immobiles, incapables de marcher, en raison de douleurs abdominales intenses.
Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ? - Maladies systémiques

Processus chroniques

En plus de toutes les pathologies mentionnées dans cet article, il existe d'autres processus qui, bien qu'ils ne se manifestent pas de manière aiguë, peuvent finir par empêcher l'animal de marcher. Il s'agit de processus chroniques, qui provoquent des symptômes évoluant avec le temps.

Au début, ils produisent généralement des symptômes légers ou modérés (boiterie, douleur, faiblesse des membres ou manque de sensibilité ou de proprioception), mais avec le temps, ils évoluent progressivement jusqu'à laisser l'animal prostré, incapable de marcher.

Voici quelques-uns de ces processus chroniques qui peuvent entraîner à terme une incapacité à marcher, des tremblements et des pertes d'équilibre chez votre chien :

  • Myélopathie dégénérative : il s'agit d'une maladie dégénérative affectant la moelle épinière. Son étiologie n'est pas tout à fait claire, bien que des facteurs immunitaires, nutritionnels, métaboliques et génétiques semblent être impliqués. Dans un premier temps, elle se traduit par des signes tels que la perte d'équilibre du chien sur les pattes arrière, l'incoordination lors de la marche, la faiblesse, l'atrophie musculaire, le chien tremble et ne peut pas marcher, etc. mais, avec le temps, le tableau évolue progressivement vers la tétraplégie. Il n'existe pas de traitement spécifique ou de guérison, bien qu'il ait été démontré que la physiothérapie prolongeait l'espérance de vie des animaux atteints.
  • Spondylite discale : il s'agit d'une infection des vertèbres et des disques intervertébraux qui peut être causée soit par la dissémination dans le sang d'une infection présente dans une autre partie du corps, soit par une infection directe de la colonne vertébrale par des plaies pénétrantes, des corps étrangers, des interventions chirurgicales contaminées, etc. Elles produisent des symptômes très similaires à ceux des hernies discales, mais dans ce cas, les symptômes sont généralement plus chroniques et progressifs. Le traitement nécessite une antibiothérapie, un repos absolu et une analgésie.
  • Arthrose : également appelée ostéoarthrite ou maladie dégénérative des articulations (DJD). Il s'agit d'un processus dégénératif dans les articulations, au cours duquel le cartilage articulaire s'use jusqu'à ce que l'os sous-jacent soit exposé. Lorsque cela se produit, une douleur intense apparaît au niveau de l'articulation touchée, entraînant boiterie et raideur. Avec le temps, les signes peuvent s'aggraver au point de compromettre complètement la mobilité de l'animal.
  • Dysplasie de la hanche : il s'agit d'un développement anormal de l'articulation de la hanche, entraînant une luxation ou une subluxation de l'articulation et une incongruence articulaire. Il s'agit d'une affection héréditaire très courante chez les chiens de grande taille et les chiens géants. Au fur et à mesure que la dysplasie progresse, la boiterie et la douleur s'aggravent et l'animal devient prostré. Elle est résolue chirurgicalement et, comme on peut le voir, c'est une autre raison pour laquelle le chien perd l'équilibre dans les pattes arrière.
  • Nécrose avasculaire de la tête fémorale ou maladie de Legg-Calvé-Perthes : il s'agit d'une maladie du développement qui affecte les jeunes chiens, en particulier les petites races. Chez ces animaux, l'irrigation sanguine de la tête et du col du fémur est interrompue, ce qui entraîne une nécrose de l'os à ce niveau. Au début, il n'y a pas de symptômes cliniques, mais au fil du temps, des signes tels qu'une boiterie et une douleur intense au niveau de la tête fémorale apparaissent. En l'absence d'opération, les signes s'aggravent jusqu'à ce que l'animal devienne complètement immobile.

Comme vous l'avez vu, il existe de nombreuses causes qui peuvent entraîner l'arrêt soudain de la marche d'un chien. La plupart d'entre elles sont des processus graves qui nécessitent une intervention vétérinaire rapide et énergique. Par conséquent, si vous constatez à tout moment que votre chien perd l'équilibre et tremble, qu'il a des difficultés à marcher ou qu'il est incapable de se déplacer, n'hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire de confiance dans les plus brefs délais. Dans la plupart des cas, la rapidité d'intervention est déterminante pour le pronostic de l'animal.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?
1 sur 3
Pourquoi mon chien n’arrive plus à se mettre debout ?

Retour en haut