menu
Partager

Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement

 
Par Maria Besteiros, Auxiliaire vétérinaire et toiletteuse canin. 25 mai 2021
Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chats

Il n'est pas rare que notre chat, tout au long de sa vie, présente un problème au niveau des voies urinaires. En raison du stress et de la douleur causés par ce type de maladie, ainsi que de ses complications potentielles, il est important qu'en tant que tuteurs nous sachions quels sont les signes cliniques auxquels il faut faire attention pour pouvoir nous rendre chez le vétérinaire le plus rapidement possible.

Dans cet article de PlanèteAnimal, Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement, nous passons en revue les caractéristiques des problèmes urinaires félins et les mesures que nous pouvons mettre en œuvre pour les prévenir et les guérir. Restez avec nous jusqu’à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : 12 Maladies du cheval - Symptômes et traitement

Propension des chats à souffrir de problèmes urinaires

Les infections urinaires chez les chats devraient être un point d'attention pour les tuteurs, et c'est que dans cette espèce il y a certains facteurs qui augmentent la probabilité de développer ces maladies. Par exemple, les chats sont originaires de régions désertiques et, à l'état sauvage, ils avaient l'habitude de consommer des proies à forte teneur en eau. Par conséquent, les chats domestiques ne boivent pas beaucoup d'eau. Lorsque nous leur proposons à la maison, en plus, une alimentation composée exclusivement de croquettes, un aliment peu riche en eau, si le chat n'augmente pas sa consommation d'eau il se peut qu'il urine moins. Une faible élimination et la formation d'une urine concentrée sont propices au développement de maladies et d’infections urinaires chez le chat. En outre, il existe d'autres facteurs qui tendent à se conjuguer chez les chats domestiques et qui augmentent le risque de souffrir de ces pathologies, comme l'obésité, la sédentarité ou la stérilisation.

Maladies et problèmes de santé courants chez les chats

Voici les principales maladies et problèmes urinaires des chats domestiques :

FLUTD

Cet acronyme correspond en anglais à feline low urinary tract diseases. En d'autres termes, il s'agit de maladies du bas appareil urinaire qui touchent les félins, surtout entre un et dix ans. Cette désignation englobe différentes pathologies qui ont en commun de se produire dans la vessie et/ou l'urètre et de provoquer des signes cliniques tels que les suivants :

  • Augmentation de la fréquence des mictions, c'est-à-dire que le chat urine plus de fois par jour que d'habitude.
  • Efforts évidents pour uriner. Le chat essaie d'uriner, mais n'y parvient pas ou n'expulse que quelques gouttes.
  • Uriner en dehors du bac à litière et dans différents endroits de la maison, souvent sur des surfaces molles comme les lits ou froides comme les baignoires ou les éviers.
  • Douleur. Le chat s'exprime en miaulant dans la litière, à la palpation du bas-ventre, avec l'agressivité, l'agitation ou le léchage intense de la zone génitale.
  • Hématurie, qui est le nom donné à la présence de sang dans les urines du chat. Vous pouvez remarquer du sang frais, une urine plus foncée ou granuleuse, ou la présence de cristaux.
  • Changements de comportement et d'autres signes cliniques peuvent être notés en fonction de la gravité du cas, comme une faiblesse générale ou une perte d'appétit.
  • Absence de miction. Si le chat cesse d'uriner, vous devez vous rendre immédiatement chez le vétérinaire, car il s'agit d'une urgence. Autrement cela peut être fatal pour le chat.

En résumé, si nous détectons l'un de ces signes cliniques, nous devons nous rendre chez le vétérinaire. Ce professionnel est le seul qui possède l'expérience et la formation nécessaires pour aider notre chat.

Cystite idiopathique féline (CIF)

Il s'agit d'une inflammation de la vessie dite idiopathique car son origine n'est pas connue. On sait que les chats affectés ont une réponse plus importante au stress, capable d'activer le mécanisme qui provoque l'inflammation et tous les symptômes associés. Le stress ne serait pas la cause initiale, mais il perpétuerait la cystite. Le diagnostic est posé après avoir écarté les autres causes possibles. Bien que les signes cliniques disparaissent parfois d'eux-mêmes, il s'agit d'une maladie récurrente qui se manifestera à nouveau. Il convient de consulter un vétérinaire car il s'agit d'un état douloureux et stressant pour le chat. De plus, cette cystite peut être obstructive. C'est un problème qui touche aussi bien les mâles que les femelles.

Cristaux et calculs dans l'urine

Il s'agit sans aucun doute de l'un des problèmes urinaires les plus courants chez les chats. Les calculs les plus courants chez le chat sont le struvite et l'oxalate de calcium. Le plus gros problème est qu'ils atteignent une taille telle que le chat ne peut pas les éliminer par lui-même, ce qui peut conduire à une obstruction. Les calculs de struvite sont décomposés par une alimentation spécifique, mais pas les calculs d'oxalate. Si le chat ne peut pas les expulser naturellement, ils devront être retirés par un vétérinaire. Les calculs sont également appelés urolithes ou, plus communément, pierres. Contrairement aux cristaux, leur taille les rend visibles sans microscope.

Obstruction de l'urètre

Outre les calculs, les bouchons urétraux peuvent également provoquer une obstruction partielle ou totale de l’urètre du chat, qui est le tube par lequel l'urine est éliminée de la vessie. Les chats mâles sont plus susceptibles de souffrir de ce problème car leur urètre est plus étroit et plus long que celui des chats femelles. Les bouchons urétraux sont généralement formés par l'ajout de matières organiques et minérales. Toute suspicion d'obstruction justifie une consultation vétérinaire urgente. Un chat qui n'urine pas, en plus de souffrir, court le risque de mourir, car le fonctionnement des reins est compromis, ce qui entraîne de graves altérations de tout l'organisme.

Infections des voies urinaires

Ce type d'infections apparaît généralement chez les chats âgés ou chez les chats qui souffrent déjà d'une autre pathologie, comme une immunosuppression, un diabète, une hyperthyroïdie ou une maladie rénale chronique. Même si nous pensons que notre chat a une infection, nous devons nous rappeler qu'en aucun cas nous ne devons administrer des antibiotiques par nous-mêmes. La résistance bactérienne est un véritable problème. Par conséquent, ces médicaments ne peuvent être prescrits que par des vétérinaires.

Tant dans le cas d'infections que dans les conditions précédentes, le traitement de tout problème urinaire chez le chat doit être prescrit par un professionnel.

Autres problèmes urinaires chez le chat

Les malformations anatomiques à la naissance, les interventions telles que le cathétérisme, les lésions des voies urinaires, les altérations neurologiques, les tumeurs ou même les problèmes de comportement sont des causes qui peuvent également déclencher des problèmes urinaires chez le chat, bien que moins fréquemment.

Traitement et prévention des problèmes urinaires chez le chat

Le vétérinaire prescrira un traitement à suivre en fonction de la maladie urinaire dont souffre notre chat. Cela doit inclure des mesures telles que celles mentionnées ci-dessous, qui, en outre, servent également à prévenir l'apparition ou la réapparition de tels problèmes :

  • Augmentation de la consommation d'eau. Il faut encourager notre chat à boire, ainsi il urinera plus et l'urine sera moins concentrée. Pour cela, on peut prévoir différents abreuvoirs placés à différents endroits, recourir à l'utilisation de fontaines, proposer des bouillons et, s'il mange des croquettes, il faut également lui donner, chaque jour, une partie de la ration sous forme d'aliments humides ou, au moins, humidifier les croquettes avec de l'eau. Nous devons assurer un approvisionnement constant en eau propre et fraîche et, si nous avons plusieurs chats ou autres animaux, nous devons veiller à ce qu'aucun d'entre eux n'empêche les autres de boire.
  • Une nourriture de qualité. Un apport adéquat en minéraux empêche leur accumulation, qui peut entraîner la formation de cristaux et de calculs, et maintient un pH adéquat dans l'urine. En outre, il existe des croquettes pour chat formulées pour décomposer et empêcher la précipitation de cristaux tels que les cristaux de struvite. D'autre part, une alimentation équilibrée permet de maintenir le poids idéal du chat, en évitant l'obésité.
  • Un bac à litière parfait. Un chat évitera d'uriner dans un bac sale, trop haut ou trop petit, fermé, avec du sable qui n'est pas à son goût ou qui est situé dans un endroit trop bruyant. Il est donc essentiel de leur garantir l'accès au bac à litière à tout moment et de veiller à ce que leurs caractéristiques et celles du sable soient adaptées à leurs besoins.
  • Prévention du stress. Compte tenu de la sensibilité des chats au stress et à tout changement de leur routine, aussi minime soit-il, et de l'impact du stress sur le développement des problèmes urinaires, il est essentiel de maintenir l'animal dans un environnement calme qui lui permette de développer ses activités naturelles, de mettre en place des mesures d'enrichissement de l'environnement et d'introduire tout changement dans notre maison de façon progressive et en suivant des consignes de présentation appropriées. Il est également bénéfique de consacrer un temps de jeu quotidien et l'utilisation de phéromones apaisantes peut également être utilisée.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Prévention.

Bibliographie
  • García y Bárcena (2014): Principales patologías del tracto urinario inferior felino. Portal Veterinaria.
  • Palmero, María Luisa: Cistitis en gatos: Actualización en el diagnóstico y tratamiento del FLUDT. Gattos Centro Clínico Felino.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement
Problèmes urinaires du chat - Symptômes et traitement

Retour en haut