menu
Partager

Requin-renard à gros yeux

18 janvier 2024
Requin-renard à gros yeux

Les requins forment un groupe de poissons très diversifié qui se distingue par sa taille variable, ses habitudes de prédateur et la réputation dangereuse qu'il s'est forgée. Parmi les différents types de requins, on retrouve le genre Alopias, qui comprend trois espèces présentant une particularité anatomique : une extension du lobe supérieur de la nageoire caudale, qui finir par faire presque la moitié du corps. Dans cette fiche d'information de PlanèteAnimal, on va vous présenter une fiche descriptive sur du requin renard à gros yeux (Alopias superciliosus), également appelé renard de mer à gros yeux.

Poursuivez votre lecture et découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur le requin renard à gros yeux, ses caractéristiques, son habitat, ses habitudes et ses préférences alimentaires ! Bonne lecture !

Origine
  • Afrique
  • Amerique
  • Asie
  • Europe
  • Oceanie

Caractéristiques du requin-renard à gros yeux

Le requin-renard à gros yeux, dont le nom scientifique est Alopias superciliosus, a été identifié pour la première fois au milieu du XIXe siècle, mais ce n'est qu'un siècle plus tard que les recherches et les enregistrements sur cette espèce ont repris. Voici les principales caractéristiques de ce requin fascinant :

  • Longueur : elle varie de 3 à 4 mètres.
  • Poids : le poids moyen est d'environ 160 kg.
  • Yeux : ils sont assez gros et ils mesurent autour de 10 cm de large. La partie supérieure de l'œil est bulbeuse et orientée vers le haut de la tête.
  • Sillons latéraux : les sillons latéraux s'étendent du sommet des yeux aux fentes branchiales.
  • Museau : le museau est modérément long et n'a pas de sillons labiaux.
  • Dents : les dents sont grandes, avec environ 19-24 dents supérieures et 20-24 dents inférieures.
  • Denticules ou écailles dermiques : ce requin a des denticules dermiques grands et petits, ces derniers étant plus nombreux et intercalés entre les premiers.
  • Nageoire caudale : la nageoire caudale, plus large que celle des autres espèces, a un long lobe supérieur qui constitue environ la moitié du corps. C'est sans doute la caractéristique la plus marquante du requin-renard à gros yeux.
  • Nageoires pectorales : les nageoires pectorales sont grandes, avec une zone antérieure courbée et des extrémités larges.
  • Nageoire dorsale : contrairement à d'autres espèces, la nageoire dorsale est placée plus en arrière.
  • Coloration : la couleur varie du violet métallique au brun ou au noir sur la partie supérieure, tandis que la partie ventrale est principalement de couleur blanc crème.

Habitat du requin-renard à gros yeux

Le requin-renard à gros yeux est largement répandu dans tous les océans du monde, aussi bien dans les eaux chaudes que dans les eaux tempérées. Son habitat comprend les eaux côtières sur le plateau continental, ce qui signifie qu'on peut le trouver dans des zones peu profondes près de la côte, ainsi que plus profondément sur les pentes continentales. On le trouve généralement à des profondeurs allant jusqu'à 100 mètres, mais il a également été observé à des profondeurs allant jusqu'à 1 000 mètres. Cette gamme de profondeurs montre sa polyvalence en termes d'habitats océaniques qu'il peut occuper.

Vous voulez en savoir plus sur les habitats des requins ? Consultez cet article : "Où vivent les requins".

Habitudes du requin-renard à gros yeux

Le requin Alopias superciliosus a des habitudes intéressantes. Pendant la nuit, il a tendance à rester plus près de la surface de l'eau, tandis que pendant la journée, il plonge plus profondément. Contrairement à de nombreux autres requins, ce requin effectue chaque jour des mouvements verticaux constants. Pendant la journée, il se trouve à des profondeurs allant de 6 à 12°C, tandis que la nuit, il remonte vers des profondeurs où la température est plus élevée. On pense que ces mouvements verticaux quotidiens sont liés à sa capacité à rechercher des proies dans des conditions de faible luminosité et à éviter ses prédateurs diurnes, qui sont généralement des requins plus grands ou de grands mammifères marins.

Bien que les requins renards soient rarement rencontrés par les plongeurs, car ils se déplacent dans des zones plus profondes pendant la journée, ils ne sont généralement pas considérés comme dangereux pour l'homme. Cependant, il est toujours prudent de faire preuve de prudence lorsqu'on interagit avec des requins. En outre, dans certaines zones, il est en concurrence avec le requin bleu (Prionace glauca), et un seul des deux requins peut prédominer dans certaines régions.

Alimentation du requin-renard à gros yeux

Le requin renard à gros yeux est un prédateur, c'est-à-dire un animal carnivore qui se nourrit d'une variété de proies :

  • Le maquereau
  • Le hareng
  • Le merlu
  • Lamphioxus
  • Le calmar
  • Crabes
  • Oiseaux marins

Cette espèce a l'habitude de se nourrir de poissons trouvés en groupe et est capable de chasser ses proies d'un endroit à l'autre. La polyvalence de son régime alimentaire démontre sa capacité d'adaptation et ses talents de chasseur pour capturer diverses espèces marines.

Reproduction du requin-renard à gros yeux

Le requin-renard à gros yeux présente des différences de maturation sexuelle entre les mâles et les femelles. Les mâles atteignent la maturité entre 9 et 10 ans, tandis que les femelles l'atteignent un peu plus tard, entre 12 et 14 ans. Chaque femelle a généralement deux petits par cycle de reproduction, et peut rarement en avoir trois ou, dans des cas exceptionnels, jusqu'à quatre. Les estimations indiquent que les femelles peuvent avoir un maximum de 20 descendants au cours de leur vie reproductive. La durée de gestation est longue et s'étend sur plus de 12 mois.

À la naissance, les requins Alopias superciliosus mesurent de 64 à 140 cm. Au cours du développement embryonnaire, ils se nourrissent d'abord du sac vitellin et consomment ensuite les œufs non fécondés.

L'espérance de vie de cette espèce est d'environ 20 ans. Ces données soulignent la complexité et la durée de leur processus de reproduction, qui contribue à la dynamique de la population et à la survie de l'espèce dans son ensemble.

Statut de conservation du requin-renard à gros yeux

La classification de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) place le requin-renard à gros yeux dans la catégorie "vulnérable", ce qui indique un déclin de la population mondiale. Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont les captures intentionnelles et accidentelles par les pêcheries commerciales.

La commercialisation du requin renard implique l'utilisation de sa viande, de sa peau, de l'huile de son foie et de ses ailerons. Des captures ont également lieu dans le cadre de la pêche récréative et, bien que l'on tente souvent de relâcher les requins capturés, nombre d'entre eux ne survivent pas après leur remise à l'eau.

En raison de sa vulnérabilité, le requin renard à gros yeux a été intégré dans des conventions internationales telles que la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA), la Commission des thons de l'océan Indien (CTOI), l'annexe II de la Convention sur les espèces migratrices (CMS) et l'annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Ces conventions visent à réglementer et à contrôler la capture et le commerce de cette espèce afin de conserver et de protéger sa population.

Découvrez tout sur le requin-renard commun !

Photos de Requin-renard à gros yeux

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Requin-renard à gros yeux

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?
Requin-renard à gros yeux
1 sur 2
Requin-renard à gros yeux

Retour en haut