menu
Partager

Triade féline - Symptômes et traitement

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 7 janvier 2021
Triade féline - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chats

Les félins sont plus susceptibles que d'autres animaux de contracter la triade, ou triadite : une situation qui se produit lorsque plusieurs maladies inflammatoires apparaissent simultanément dans trois des organes liés au processus digestif : l'intestin, le foie et le pancréas.

Bien que les chats soient des experts pour nous cacher leur douleur, cela devient plus compliqué lorsque plusieurs maladies sont réunies en même temps, ce qui nous permet d'identifier que quelque chose ne va pas et d'agir rapidement pour éviter les graves conséquences que peut avoir la triade féline.

Vous voulez en savoir plus sur cette maladie ? Dans cet article de PlanèteAnimal, “Triade féline - Symptômes et traitement”, nous clarifions tous les doutes sur cette maladie complexe et commune qui touche les chats.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Hyperesthésie féline : causes, symptômes et traitement

Qu'est-ce que la triade féline ?

La triade féline est une pathologie typique des chats qui se manifeste par l'inflammation simultanée de trois organes : l'intestin, le foie et le pancréas. En d'autres termes, dans la triade féline, les chats souffrent à la fois de maladies inflammatoires intestinales, de cholangites et de pancréatites.

Cependant, les symptômes des trois maladies sont souvent similaires à ceux d'autres pathologies, ce qui peut rendre leur diagnostic difficile. Il peut aussi arriver qu'un des symptômes se manifeste plus que les autres, ce qui brouille le diagnostic clinique. C'est pourquoi, chez le chat, il est très important de toujours évaluer l'état des trois organes, même s'il semble évident que notre chat ne présente que l'inflammation de l'un d'entre eux.

Causes de la triade féline

Comme la triade féline englobe trois organes différents, les causes peuvent être diverses. À continuation, nous verrons quelles sont les principales causes de la triade féline :

  • Anatomie du chat : plus de 80% des chats domestiques sont particulièrement prédisposés à cette maladie en raison de leur anatomie, car il existe un lien étroit entre les trois. En pratique, leurs canaux pancréatiques et biliaires (ceux qui sortent du pancréas et du foie) se retrouvent au même endroit que le premier tronçon de l'intestin grêle. Cela implique que le contenu du foie peut remonter vers le pancréas par reflux lors de vomissements ou de motilité intestinale anormale et ainsi répartir l'infection ou l'inflammation entre ces organes.
  • Plus de bactéries que les chiens : une autre cause qui favorise la triade féline est que l'intestin du chat contient 100 fois plus de bactéries que celui du chien, ce qui favorise les infections et donc l'inflammation.

Pour chaque maladie séparément, les causes qui peuvent leur être attribuées sont les suivantes :

Causes des maladies inflammatoires de l'intestin chez les chats

La théorie la plus acceptée de la cause des maladies inflammatoires de l'intestin est le déclenchement de réponses anormales à la population bactérienne qui y est présente, ce qui entraîne une inflammation de cet organe par infiltration de cellules inflammatoires dans une couche de l'intestin appelée muqueuse.

Causes de la pancréatite chez le chat

Les causes de la plupart des pancréatites félines sont inconnues et peuvent être attribuées aux facteurs suivants :

  • Médicaments (organophosphates, L-asparaginase ou azathioprine).
  • Virus (parvovirus, herpèsvirus, PIF, calicivirus).
  • Parasites.
  • Inflammation du foie ou de l'intestin.

Le rôle de l'alimentation dans cette maladie n'est pas clair, mais il peut être important chez certains chats de réduire les graisses dans l'alimentation.

Causes de la cholangite chez les chats

Il existe deux types de cholangite chez les chats. Ainsi, selon le type de cholangite féline, les causes peuvent être les suivantes :

  • Bactéries : si vous imaginez que les cholangites neutrophiles (qui sont les premières cellules de défense qui apparaissent après une infection) apparaissent en raison d'une élévation des bactéries d'une infection gastro-intestinale, c'est peut-être pour cette raison qu'elles sont plus souvent associées à une pancréatite.
  • Processus immunitaire : dans le cas de la cholangite lymphocytaire chez les chats, on pense que la cause peut être davantage associée à un processus immunitaire.
  • Parasites : dans les cas chroniques de cholangite chez les chats, on pense qu'ils peuvent être liés à des parasites - des vers plats appelés trématodes dans les zones endémiques de l'affection, Metorchis albidus et Opisthorchis felineus étant responsables des cas en Europe, par exemple.
Triade féline - Symptômes et traitement - Causes de la triade féline

Symptômes de la triade féline

Les signes cliniques de la triade féline chez le chat sont assez peu spécifiques et peuvent varier considérablement en fonction du degré d'implication et d'inflammation de chaque organe concerné. Cependant, les symptômes courants de la triade féline sont les suivants :

À continuation, nous expliquons les symptômes spécifiques de chacune des trois pathologies :

Symptômes d’une inflammation intestinale chez le chat

C'est une maladie qui survient plus souvent chez les chats d'âge moyen et ses symptômes sont très similaires à ceux d'une tumeur intestinale appelée lymphome, qui est plus fréquente chez les chats plus âgés, mais qui peut également survenir à d'autres âges. Outre la baisse d'appétit et la perte de poids, les signes cliniques que présente un chat affecté sont des vomissements et une diarrhée qui apparaissent de façon prolongée ou intermittente. Cela ne doit pas être confondu avec une réaction indésirable à un aliment, dans laquelle ces mêmes signes apparaissent en même temps qu'une altération de la couleur de la peau et des démangeaisons.

Symptômes d’une pancréatite chez le chat

De ces trois affections, c'est la maladie la plus difficile à diagnostiquer, surtout dans les cas où les chats ne présentent pas de signes cliniques persistants.

La diversité des symptômes de la pancréatite chez le chat peut aller de l'asymptomatique à la production d'un choc circulatoire et à la défaillance de plusieurs organes. Bien que l'on sache que presque tous les chats atteints de pancréatite souffrent, dans la plupart des cas, ce signe passe inaperçu en raison de la nature des chats très discrets lorsqu’ils sont malades. Ainsi, les symptômes de la pancréatite féline peuvent être les suivants :

  • Douleur.
  • Anorexie.
  • Léthargie.
  • Vomissements.
  • Diarrhée.
  • Couleur jaunâtre des muqueuses (jaunisse).
  • Choc circulatoire.
  • Défaillance de plusieurs organes.

La pancréatite féline peut avoir des conséquences sur notre chat, comme un foie trop gras, du diabète ou une insuffisance pancréatique exocrine.

Symptômes de la cholangite chez le chat

Les maladies hépatiques inflammatoires sont produites dans les canaux biliaires (cholangite), qui, comme mentionné précédemment, peuvent être parasitaires ou, selon le type de cellule impliqué dans l'inflammation, neutrophiles ou lymphocytaires. La cholangite neutrophile est la plus courante et la plus grave, dans laquelle, en moins de deux semaines, les chats manifestent des symptômes tels que les suivants :

  • Jaunisse.
  • Fièvre.
  • Léthargie.
  • Anorexie.
  • Vomissements.
  • Diarrhée.
  • Perte de poids.

En cas de cholangite lymphocytaire, les symptômes peuvent être les suivants :

  • Léthargie.
  • Manque d'appétit.
  • Vomissements.
  • Perte de poids.
  • Distension abdominale.

Cependant, contrairement au cas précédent, le chat peut être plus vif et peut être polyphagique.

Triade féline - Symptômes et traitement - Symptômes de la triade féline

Diagnostic de la triade féline

La triade féline doit toujours être envisagée chez les chats présentant des signes cliniques tels que vomissements, diarrhée, perte de poids ou jaunisse. Afin de diagnostiquer la cholangite chez les chats, des tests tels que les suivants doivent être réalisés :

  • Échographie du foie.
  • Analyse d'un échantillon de bile.
  • Prise de sang.

La seule façon d'obtenir un diagnostic définitif dans les cas de maladie inflammatoire de l'intestin et de pancréatite du chat est de pratiquer une biopsie et un examen histopathologique, bien que pour la pancréatite chez le chat, il existe des tests permettant d'établir le diagnostic, comme la mesure de la graisse pancréatique féline ou la réalisation d'une échographie.

Triade féline - Symptômes et traitement - Diagnostic de la triade féline

Triade féline : traitement

Pour traiter la triade féline, le vétérinaire doit contrôler les symptômes communs et ceux spécifiques à chaque maladie inflammatoire, sans oublier les éventuelles interactions pharmacologiques. Ainsi, le chat recevra deux types de traitements : un traitement spécifique à la maladie et d'autres traitements de soutien.

Traitements de soutien pour la triade féline

Les traitements de soutien viseront à traiter les symptômes de notre chat. Quelques exemples de traitements de soutien :

  • Stimulants d'appétit : pour traiter l'anorexie chez les chats, on peut utiliser des stimulants d'appétit ou, dans les cas les plus graves, une alimentation par sonde oesophagienne.
  • Traitement antiémétique : si notre chat présente des vomissements, le vétérinaire lui prescrira un traitement antiémétique.
  • Fluidothérapie : en cas de déshydratation, le vétérinaire peut envisager l'utilisation d'une fluidothérapie pour rétablir l'hydratation correcte du félin.

Traitement spécifique en fonction de la maladie

Pour traiter les maladies qui constituent la triade féline, le vétérinaire peut prescrire les traitements suivants :

  • Traitement de la cholangite chez le chat : dans la cholangite, on peut utiliser des hépatoprotecteurs et de l'acide ursodésoxycholique, qui augmente le flux de bile, réduit la fibrose et l'inflammation ; de la vitamine K en cas de problèmes de coagulation et des antibiotiques pendant au moins 4 à 6 semaines en cas de cholangite neutrophile.
  • Traitement des maladies inflammatoires de l'intestin : dans ce cas, les corticoïdes à doses immunosuppressives, comme la prednisolone, sont les traitements de première ligne. La cholangite lymphocytaire et les formes chroniques de cholangite neutrophile doivent également être utilisées. D'autres médicaments immunosuppresseurs tels que la chlorambucila peuvent être utilisés en combinaison avec ceux-ci en fonction de la gravité de la maladie inflammatoire de l'intestin et, bien qu'au moment du diagnostic elle ne soit pas altérée, la vitamine B12 ou la cobalamine peuvent être diminuées et doivent être complétées. Les corticostéroïdes doivent être évités en cas d'infection bactérienne, mais si nécessaire, ils doivent être administrés en combinaison avec des antibiotiques.
  • Traitement de la pancréatite féline : en cas de pancréatite, une analgésie est nécessaire pour contrôler la douleur, ainsi que la mise en place d'un régime alimentaire faible en matières grasses et très digeste. Les enzymes pancréatiques doivent également être complétées dans les cas où une insuffisance pancréatique exocrine s'est développée.

Le pronostic dépendra de la gravité de la maladie. Si votre chat présente certains des symptômes que nous avons commentés, tels qu'anorexie, perte de poids, vomissements et diarrhée, n'hésitez pas à le faire examiner par le vétérinaire pour qu'il commence un traitement qui lui permettra de retrouver sa santé le plus rapidement possible et d'éviter ainsi qu'il ne se produise des dommages irréversibles pouvant avoir un impact sur la qualité et l'espérance de vie de votre chat.

Triade féline - Symptômes et traitement - Triade féline : traitement

Vous êtes arrivé à la fin de cet article ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur la santé de votre chat. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Triade féline - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Aybar, V., Casamián, D., Cerón, J. J., Clemente, F., Fatjó, J., Lloret, A., Luján, A., Novellas, R., Pérez, D.,Silva, S., Smith, K., Tegles, F., Vega, J., Zanna, G. 2018. Manual Clínico de Medicina Felina. Ed.SM Publishing LTD. Sheffield, UK.
  • Harvey, A., Tasker, S. (Eds). (2014). Manual de Medicina Felina. Ed. Sastre Molina, S.L. L ́Hospitalet de Llobregat, Barcelona, España.
  • AVEPA Formación continuada. Actualización en “diagnóstico y manejo de enfermedades del aparato digestivo felino”. Disponible sur : <https://www.avepa.org/pdf/proceedings/FELINO_PROCEEDING2013.pdf>. Article consulté le 30/12/2020.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Triade féline - Symptômes et traitement
1 sur 5
Triade féline - Symptômes et traitement

Retour en haut