Partager

Ankylostome du chat - Symptômes et traitement

 
Par Laura García Ortiz, Vétérinaire spécialisée en médecine féline. 18 février 2021
Ankylostome du chat - Symptômes et traitement

Voir les fiches de Chats

Les ankylostomes sont un groupe de parasites intestinaux hématophages qui peuvent affecter les chats. Ils sont connus comme "ankylostomes" en raison de leurs grandes dents caractéristiques qui leur permettent de s'accrocher à l'intestin du chat.

Les chats attrapent ces parasites quand ils les ingèrent, ces derniers pénètrent par la peau ou quand passent par le lait maternel la larve L3 de ces vers, se développant jusqu'à atteindre l'âge adulte dans l'intestin grêle du chat. Les ankylostomes adultes causent des symptômes d'entérite chronique traumatique avec des pertes de sang, pour les dégâts que produit son style d'alimentation. Le diagnostic se réalise par le biais de techniques parasitologiques et le traitement est basé sur la correction de la possible anémie et des déséquilibres électrolytiques et nutritionnels, ainsi que sur l'élimination des parasites à l'aide de médicaments anthelminthiques. Dans cet article Ankylostome du chat - Symptômes et traitement de PlanèteAnimal nous allons tout vous dire à propos du parasitage par ankylostomes chez le chat, ses symptômes et le traitement.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Parasite du chat - symptômes, traitement et contagion

Qu'est-ce que l'ankylostome du chat ?

L'Ankylostome féline est une maladie parasitaire causée par les ankylostomes, des helminthes appartenant à la famille des Ancylostomatidae et au genre Ancylostoma. Les chats sont spécialement affectés par l'Ancylostoma tubaeforme, l'Ancylostoma braziliense et l'Uncinaria stenocephala.

Ce sont des vers parasites qui se caractérisent pour avoir une pièce buccale très grande en relation au reste de leur organisme, en plus d'avoir des dents, ce qui leur permet de causer de lourds dégâts à la muqueuse intestinale qu'ils attrapent. La maladie se caractérise pour le développement d'une entérite traumatique ulcérative avec des symptômes cliniques caractéristiques d'un processus anémique par perte de sang, une faiblesse généralisée et une perte de poids progressive.

Cycle biologique de l'ankylostome du chat

Les femelles gravides éliminent leurs œufs dans les selles de l'animal qu'elles ont affectées, où elles évoluent de larve 1 jusqu'à larve 3 (L1-L3) en une semaine à peine. La température optimal de développement de ces dites larves se trouve entre 20 et 30 ºC.

Ankylostome du chat - Symptômes et traitement - Qu'est-ce que l'ankylostome du chat ?

Causes de l'ankylostome du chat

Les chats s'infecteront quand une L3 pénètre dans leur organisme. Cette dite larve peut entrer pour les voies suivantes de transmission :

  • Percutanée : au travers des zones dépourvues de poils.
  • Oral : où ils migrent par le sang ou la lymphe vers les poumons, les muscles ou les intestins. Ils se transforment en vers adultes en 2 à 3 semaines.
  • Le lait maternel : par le lait d'une mère parasitée à ses chatons.

Chez le chat n'a pas été observé de transmission transplacentaire des parasites comme ça se produit pour l'ankylostome chez le chien.

Pathogénie de l'ankylostome du chat

Dans le cas de transmission cutanée, les L3 pénètrent par une zone de la peau du chat où ils causent une dermatite qui démange. Ensuite, elles migrent pour atteindre la circulation sanguine et arriver à l'intestin, leur localisation définitive. S'il y a beaucoup de parasites, il est possible que se produisent des dégâts dans les alvéoles pulmonaires, ce qui peut finir par provoquer une pneumonie.

Dans l'intestin, ils réalisent leur action pathogène en raison de leurs habitudes hématophages et la réaction inflammatoire qu'ils produisent. Ces parasites se collent à la muqueuse intestinale avec leur grand bouche dentée provoquant une inflammation intestinale traumatique de type ulcérative, ce qui fait que le chat perd petit à petit son sang.

En outre, les ankylostomes se collent à plusieurs endroits formant ainsi des ulcères et libérant ainsi des substances protéolytiques avec lesquelles ils digèrent le tissu collé. Ils sécrètent aussi des substances anticoagulantes pour que ne coagule pas le sang, ce qui fait que le sang ne coagule pas et que cette perte constante peut finir par faire que les chats soient anémiques et extrêmement faibles.

Symptômes de l'ankylostome du chat

La symptomatologie de l'ankylostome du chat est la conséquence du processus inflammatoire traumatique intestinal, pouvant voir apparaître les symptômes cliniques et lésions organiques chez les chats affectés par ankylostome :

  • Dermatite
  • Des dDPerte de poids chez les adultes ou diminution de la croissance chez les chatons
  • Epaississement de la muqueuse intestinale
  • Congestion et hémorragie intestinale
  • Infarctus des ganglions mésentériques
  • Ulcères intestinaux
  • Diarrhée sanglante
  • Déshydratation
  • Déséquilibres électrolytiques
  • Déficits nutritionnels
  • Hypoprotéinémie
  • Anémie progressive
  • Pâleur des muqueuses
  • Tachycardie
  • Tachypnée
  • Pétéchies dans les alvéoles

Les chats infestés sont très sensibles car le parasitage peut finir par être affaiblissante, voire mortelle.

Ankylostome du chat - Symptômes et traitement - Symptômes de l'ankylostome du chat

Diagnostic de l'ankylostome du chat

Le diagnostic sera réalisé à l'aide de tests parasitologiques plutôt qu'à l'aide de la symptomatologie présentée par le chat, car elle n'est pas vraiment spécifique et elle peut être due à diverses maladies ou infections félines. Cependant, elle permet de suspecter un parasitisme et de passer à des tests parasitologiques qui permettront de détecter notamment les ankylostomes :

  • Analyse coprologique (de selles) par le biais de la technique de flottation et à postériori on passe à la recherche d'œufs présents dans l'échantillon des selles de chats avec le microscope.
  • Coproculture (culture de selles) pour que les œufs évoluent vers la L3 et soient ensuite identifiés avec la technique de Baermann.

Si votre chat est malade et vous suspectez qu'il peut s'agir d'ankylostome, nous vous recommandons de l'amener le plus vite possible chez le vétérinaire.

Traitement des ankylostomes du chat

Si votre chat est affaibli à cause de ce parasite, la première chose à faire est de le stabiliser en le nourrissant bien, en lui appliquant une thérapie des fluides pour corriger les déséquilibres électrolytiques ou la déshydratation et évaluer si une transfusion sanguine est nécessaire.

Il est indispensable de déterminer le groupe sanguin du chat avant de le transfuser.

Le traitement spécifique inclut l'utilisation d'antiparasitaires internes pour en finir avec le parasitage de ces vers. Concrètement, vous pouvez utiliser les médicaments suivants :

  • Les lactones macrocycliques, telles que la milbémycine, l'ivermectine, la sélamectine ou la moxidectine.
  • Les benzimidazoles, tels que le fenbendazole, le mébendazole, l'oxybendazole ou le fébantel.
  • Emodepside
  • Lévamisole

Prévention de l'ankylostome du chat

La manière de prévenir ce parasitage chez les chats est au travers du parasitage de ces derniers. Dans cet autre article on vous explique comment vermifuger votre chat.

Dans le cas d'une chatte gestante, elle devra être déparasitée à la fin de sa gestation avec des anthelminthiques efficaces pour réduire la transmission par voie galactogène au travers du lait, ainsi que pendant l'allaitement. Si c'est le cas, la prévention chez les chatons commence dès 6 semaines, se répétant toutes les 2 semaines jusqu'à ce qu'ils atteignent la 12e semaine de vie, à partir de là tous les deux ou trois mois il faut faire un vermifuge interne et externe pour prévenir les parasites internes et externes.

Les ankylostomes des chats sont-ils transmissibles aux humains ?

OUI, les ankylostomes des chats sont des zoonoses qui se transmettent aux humains. L'Ancylostoma braziliense est le responsable de la larve migrans cutanées chez les personnes, quand la larve 3 de ce parasite pénètre par la peau d'une personne qui est au contact d'un chat parasité ou avec la terre ou du sol contaminé par ses selles.

Une fois sur la peau, il est responsable de dermatites légères avec des démangeaisons, d'érythèmes, de lésions linéaires, tortueuses ou en forme de serpent, fines, brun-rougeâtre et mobiles sur la peau qui démangent beaucoup.

Toutefois, les ankylostomes ne sont pas les seuls vers des chats qui contaminent les humains. Dans cet autre article, on vous dit tout sur les maladies que transmettent les chats et leurs symptômes.

Ankylostome du chat - Symptômes et traitement - Prévention de l'ankylostome du chat

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Ankylostome du chat - Symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Maladies parasitaires.

Bibliographie
  • P. Junquera. (2017). Ancylostoma spp, gusanos nematodos intestinales de PERROS y GATOS: biología, prevención y control. Ancylostoma caninum, Ancylostoma braziliense, Ancylostoma tubaeforme. Parasitipedia. Disponible sur : https://parasitipedia.net/index.php?option=com_content&view=article&id=1463&Itemid=1594
  • D.D. Bowman. (2011). Georgis parasitología para veterinarios. 9º Edición. Elsevier.
  • J. Ortiz. (2013). Ancilostomiasis y Uncinariasis en perros y gatos. Disponible sur : https://es.slideshare.net/heartagram/ancilostomiasis-y-uncinariasis-en-perros-y-gatos

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Ankylostome du chat - Symptômes et traitement
1 sur 4
Ankylostome du chat - Symptômes et traitement

Retour en haut