Curiosités du monde animal

Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent

 
Nick A. Romero H.
Par Nick A. Romero H.. 23 juin 2023
Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent

L'évolution a doté les animaux d'une myriade de stratégies pour se développer au mieux dans les habitats où ils se trouvent. Dans de nombreux cas, la biodiversité animale a réussi à vivre et à se perpétuer grâce à ces stratégies adaptatives. L'une d'entre elles est l'écholocalisation, aussi appelée écholocation, un système naturel et très particulier qui permet à certaines espèces de se repérer dans l'espace. De plus, ce système permet à ces animaux d'identifier les éléments qui se trouvent dans leur environnement présents, quelque chose d'essentiel pour se nourrir et échapper à d'éventuels dangers.

Pour en apprendre plus sur l'écholocalisation, sa définition et les animaux qui l'utilisent, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une excellente lecture !

Bonne lecture !

 

 

Cela pourrait aussi vous intéresser : Flehmen - Définition et liste des animaux qui le font

Index

  1. Qu'est-ce que l'écholocalisation ?
  2. A quoi sert l'écholocalisation ?
  3. Comment fonctionne l'écholocalisation ?
  4. Animaux qui utilisent de l'écholocation

Qu'est-ce que l'écholocalisation ?

L'écholocation est un processus physiologique utilisé par certaines espèces animales avec lequel elles émettent des ondes sonores qui rebondissent dans l'environnement et reviennent à l'émetteur sous forme d'écho. Ces ondes qui reviennent sur l'animal leur donnent des informations sur des objets, d'autres animaux et, en général, sur ce qui est éloigné et qu'elles ne peuvent pas percevoir directement par la vue. Ainsi, l'écholocation, qui a été confirmée vers 1947, est un processus d'évaluation de l'environnement effectué par des animaux possédant certaines caractéristiques anatomiques qui leur donnent cette possibilité.

Bien que de nombreux animaux puissent émettre divers sons dans le cadre de leur processus communicatif, et même entendre les échos qui se forment, l'écholocation est une adaptation acoustique hautement spécialisée utilisée de manière particulière par certaines espèces. Au cours de milliers d'années d'évolution, les animaux capables d'écholocation ont subi des processus adaptatifs qui ont affiné et amélioré cette capacité. Nous savons aujourd'hui qu'ils émettent des sons, souvent imperceptibles pour l'homme car ce sont en fait des impulsions ultrasoniques que nos oreilles et celles d'autres animaux ne peuvent pas percevoir.

 

A quoi sert l'écholocalisation ?

L'écholocation est un processus que les animaux utilisent, d'une part, pour s'orienter, car certains ont des habitudes nocturnes et n'ont pas une bonne vue ou parce qu'il vivent dans des eaux très turbides avec des sédiments qui compliquent la vue. D'autres vivent dans des grottes sombres d'où ils doivent sortir ou se déplacer à l'intérieur.

Outre la capacité d'éviter des obstacles, l'écholocation est un processus indispensable pour que ces animaux puissent se nourrissent. Les espèces qui s'appuient sur ce système émettent des sons pour obtenir des informations sur d'éventuelles proies, qu'elles peuvent ensuite facilement chasser et capturer.

Enfin, l'écholocation peut être utile dans les interactions sociales, car, bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler d'un moyen de communication entre deux individus, elle les aide à identifier des animaux éventuellement inoffensifs ou, au contraire, potentiellement dangereux, qu'ils doivent fuir.

 

 

Comment fonctionne l'écholocalisation ?

L'écholocation est un processus complexe qui se déclenche lorsque l'animal émet des impulsions ou des sons en courtes rafales, avec des fréquences très spécifiques mesurées sur une échelle allant de 1 000 Hz à environ 200 000 Hz, en fonction de l'espèce. Ainsi, certains animaux émettent des fréquences extrêmement basses, tandis que d'autres émettent des fréquences nettement plus élevées.

Après avoir émis des ondes, celles-ci entrent en collision avec différents éléments de l'environnement et retournent à leur lieu d'origine, ce qui permet à des structures spécifiques de l'animal de les capter et d'obtenir des informations très précises quant au lieu ou à l'individu contre lequel elles sont entrées en collision.

Il en ressort que les informations reçues permettent à l'animal qui émet les ondes de connaître l'espace où se déplacer ou d'identifier une proie potentielle à chasser. Dans les deux cas, l'écholocation est d'une importance capitale pour la survie de certains animaux.

Organes et structures permettant l'écholocation

Les structures impliquées dans l'écholocation varient selon les espèces :

  • Les cétacés : ils produisent des clics à haute fréquence qu'ils dirigent en direction de l'espace ou du lieu d'intérêt. Ces ondes sont produites par le passage de l'air dans les structures nasales proches du spiracle et sont réfléchies dans le crâne, le tout modulé par un organe adipeux, typique de ces mammifères marins, appelé "melon". L'animal reçoit ensuite les échos et les perçoit dans des structures également graisseuses situées dans la mâchoire, afin de les transporter et de les traiter dans l'oreille moyenne.
  • Chauves-souris : le son est émis dans le larynx et sort par la bouche. Le retour de l'écho est ensuite traité par une petite structure appelée "tragus", située dans l'oreille externe, qui permet d'interpréter l'information.
  • Oiseaux : l'écholocation est peut-être moins complexe que chez les animaux précédents, car le son est audible par l'homme. Dans ce cas, il sort de la bouche et il revient sous forme d'écho pour être traité directement par leurs oreilles. Bien que moins complexe, elle leur permet également d'écholocaliser de la nourriture ou des objets dans l'environnement grâce à la façon particulière dont ils traitent l'information de retour.

 

Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent - Comment fonctionne l'écholocalisation ?

Animaux qui utilisent de l'écholocation

Comme nous l'avons déjà dit, l'écholocalisation est réservée à quelques animaux seulement. Voici les animaux qui utilisent l'écholocalisation :

  • De nombreuses chauves-souris, en particulier toutes celles qui sont communément regroupées sous le nom de renard volant, qui est identifié comme Rousettus. Parmi les espèces de chauves-souris dotées d'écholocation, on peut citer : la Peropteryx leucoptera, le Nasin des rivières (Rhynchonycteris naso) et la Chauve-souris javelot (Vampyrum spectrum). Dans l'article suivant, on vous propose de découvrir quelques photos de chauve-souris super mignonne !
  • Tous les membres du groupe des odontocètes, c'est-à-dire le groupe des cétacés, qui sont des mammifères marins. Beaucoup d'entre eux sont connus sous le nom de baleines à dents, dont les célèbres dauphins, les orques, les marsouins, les bélugas, entre autres. Cependant, comme nous l'avons dit, tous les cétacés pratiquent l'écholocation.
  • Certaines espèces de musaraignes, appartenant notamment à la famille des Soricidés. Quelques exemples de ces animaux dotés d'écholocation : Sorex planiceps, Sorex thibetanus, la Musaraigne carrelet (Sorex araneus) et la Musaraigne longicaude (Sorex dispar).
  • Une espèce d'oiseau originaire du sud et de certaines parties de l'Amérique centrale, le Guacharo des cavernes (Steatornis caripensis). Ces oiseaux vivent dans des grottes où ils s'abritent pendant la journée et sortent la nuit, lorsqu'ils sont actifs.
  • Groupe d'oiseaux de la tribu des Collocaliini, où l'on trouve des salanganes et des martinets des cavernes.

Saviez-vous que notre oreille est incapable de percevoir les ondes émises par les dauphins et les chauves-souris ?

En revanche, chez les chauves-souris et certaines baleines à dents, il existe un gène lié à ce système d'écholocation, qui permet à ces deux groupes de recevoir les ondes de manière plus sensible lorsqu'elles reviennent. L'aspect le plus incroyable de cette information est la présence d'un gène pratiquement identique chez des espèces animales complètement différentes, ce qui indique l'existence d'un processus connu sous le nom d'évolution convergente, c'est-à-dire que le même trait se développe indépendamment dans deux groupes différents de la même manière, comme cela s'est produit chez ces mammifères volants, les chauves-souris, et chez les mammifères marins, tels que certaines baleines à dents.

 

Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent - Animaux qui utilisent de l'écholocation

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Britannica, T. Editors of Encyclopaedia (2023, April 27). Dolphin. Encyclopedia Britannica. https://www.britannica.com/animal/dolphin-mammal
  • Whitlow, W. (2009). Echolocation. Disponible sur : https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/echolocation

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 sur 3
Écholocalisation - Définition et animaux qui l'utilisent