Partager

Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement

 
Par Adel Saadoun. 1 avril 2020
Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement

Voir les fiches de Chiens

Même si elle n'est pas très fréquente, l'épilepsie chez le chien est un trouble important à prendre en considération. En effet, il est recommandé de pouvoir identifier cette pathologie dés son apparition afin de pouvoir agir rapidement dans le cas où votre chien est victime d'une crise d'épilepsie.

Dans cet article Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement de Planète Animal, nous vous expliquerons en quoi consiste l’épilepsie canine, ses causes, ses symptômes caractéristiques et nous vous proposerons également des solutions et des traitements afin d'offrir à votre chien épileptique une qualité de vie optimale.

Cela pourrait aussi vous intéresser : AVC chez le chien - Symptômes, causes et traitement

L'épilepsie chez le chien

L'épilepsie canine est un trouble impliquant des épisodes de crises convulsives d'origine acquise, structurelle ou idiopathique. Une attaque d'épilepsie chez le chien se compose généralement de plusieurs phases :

  1. Prodrome : il s'agit de la phase avant le début de la crise. Pendant cette phase, des changements du comportement du chien peuvent être constatées.
  2. Aura : difficile à identifier, cette phase correspond au début de la crise épileptique chez le chien. Il est possible de détecter des vomissements ou des salivations anormales. Pour certains, cette phase ne s'accompagne pas de signes cliniques et correspond à une crise sensorielle, c''est-à-dire, des changements des comportements du chien, avec notamment un anomal qui a tendance à mordre anormalement l'air, un regard vide ou un léchage compulsif. Chez certaines races de chiens, cette phase est discrète et sans crises.
  3. Période ictale ou ictus : c'est la phase convulsive, autrement dit, c''est la phase où des mouvements involontaires apparaissent chez le chien. Elle dure entre quelques secondes et quelques minutes.
  4. Période post-ictale : correspond à la phase qui suit la crise en elle même. Le chien peut paraître désorienté, ou avoir des symptômes d'un trouble neurologique comme la cécité ou un affaiblissement généralisé. Le chien peut également avoir des troubles de la miction et uriner involontairement.
Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement - L'épilepsie chez le chien

Les causes de l'épilepsie chez le chien

L'épilepsie acquise est une des formes d'épilepsie qui est caractérisée par la possibilité d'identifier sa cause. Il peut s'agir par exemple d'une lésion ou d'une cicatrice au cerveau causées par des traumatismes.

De son côté, l'épilepsie idiopathique, la forme la plus fréquente d'épilepsie chez le chien, n'a pas de cause précise et son origine est inconnue. Toutefois, il semblerait qu'elle est la conséquence d'un déséquilibre des substances chimiques dans le cerveau, appelées neurotransmetteurs, responsables de la transmission du flux nerveux.

Les causes de l'épilepsie chez le chien peuvent être divisées en causes extra-crâniennes ou intracrâniennes. Les premières consistent en des troubles métaboliques ou en toxines. Les causes intracrâniennes peuvent être un traumatisme, une encéphalite ou des pathologies comme l'hydrocéphalie.

Chez certaines races, l'épilepsie est héréditaire. C'est le cas notamment pour le Beagle ou le Berger allemand. Chez d'autres chiens, même si l'épilepsie est plus fréquente, aucune origine génétique n'a été mise en cause. C'est le cas du Cocker, le Colley, le Golden, le Labrador, le Setter irlandais, le Caniche, le Saint Bernard ou le Husky.

D'autre part, l'épilepsie est plus fréquente chez les chiens âgés, en raison de l'accroissement des tumeurs cérébrales avec l'âge et l'apparition des maladies métaboliques liées aux troubles hépatiques ou rénaux qui deviennent plus fréquentes avec le vieillissement du chien.

Maintenant que vous connaissez les causes de l'épilepsie chez le chien, continuons notre article Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement afin de vous parler des symptômes de l'épilepsie chez le chien.

Epilepsie chez le chien : symptômes

Le principal symptôme qui caractérise l'épilepsie chez le chien est l'apparition de crises convulsives entre 6 mois et 5 ans. Pour parler d'épilepsie, ces crises doivent être récurrentes et similaires, autrement dit, elles doivent être répétées. Au fil du temps, la fréquence de ces convulsions augmente. Le chien, pendant sa crise épileptique, peut perdre connaissance. Une hypersalivation, des vomissements ainsi qu'une miction et défécation involontaires peuvent également apparaître.

En fonction des signes cliniques et selon la surface du cerveau touchée, les crises épileptiques peuvent être focales (partielles) ou généralisées. En effet, la crise épileptique peut toucher une partie ou la totalité du cerveau.

Dans le cas d'une crise focale, le chien peut montrer des mouvements aléatoires de la tête, des scintillements, des tremblements des membres, des mictions, des défécations, des pupilles dilatées, des vomissements, une hypersalivation, de l'anxiété, de la peur ou de l'agressivité. Lorsque la crise d’épilepsie est généralisée, les signes cliniques peuvent varier, avec notamment des spasmes musculaires, des mouvements de pédalage, perte de tonus musculaire et des contractions brusques qui touchent toutes les parties du corps.

Dans cette vidéo de la chaîne Blake E, vous allez voir à quoi ressemble, en vidéo, une crise d'épilepsie chez un chien:

Traitement de l'épilepsie chez le chien

Avant d’entamer un traitement, le vétérinaire doit tout d'abord réaliser un diagnostic précis car l'épilepsie canine peut être confondue avec plusieurs autres pathologies comme la syncope, une narcolepsie, des troubles neurologiques ou bien tout simplement une douleur très intense.

Bien qu'ils soient disponibles, les médicaments contre l'épilepsie peuvent ne pas être totalement efficaces. Dans ce cas, l'objectif principal lors de l'établissement d'une stratégie thérapeutique contre l'épilepsie idiopathique est la diminution de la fréquence et la gravité des crises. Aussi, il est utile de souligner que les médicaments destinés au traitement de l'épilepsie peuvent avoir plusieurs effets secondaires sur le chien comme la sédation, même si après quelques semaines d'administration, le chien peut les tolérer.

D'autre part, si la cause de l'épilepsie est connue, il est essentiel de la traiter. Certains médicaments pour le traitement d'une épilepsie chez le chien peuvent être prescrits à vie et des contrôles périodiques chez le vétérinaire doivent être effectués de façon régulière.

Il existe plusieurs médicaments sur le marché de sorte que le vétérinaire puisse essayer un traitement jusqu'à ce qu'il trouve la molécule efficace sur votre chien. La réussite du traitement dépend essentiellement sur le respect des consignes du vétérinaire car il est important de maintenir un bon taux sanguin de la molécule pour qu'elle soit efficace.

En ce qui concerne le traitement naturel de l'épilepsie canine, les bienfaits de compléments alimentaires et des régimes diététiques sont encore à l'étude.

Pour plus d'informations, nous vous recommandons de consulter votre vétérinaire.

Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement - Traitement de l'épilepsie chez le chien

Un chien peut-il mourir d'une crise d'épilepsie ?

Les conséquences d'une crise épileptique chez le chien peuvent être graves pouvant mener à la mort de l'animal si les crises ne sont pas rapidement prises en charge. Elles peuvent également laisser des séquelles, comme nous allons le voir dans la suite de cet article.

Le pronostic vital varie en fonction de la cause et l'action entreprise pour contrôler cette crise. Si le chien est victime d'une crise épileptique et il ne s'en remet pas, il peut mourir. Toutefois, le chien a plus de chances de survivre à une crise d'épilepsie s'il est traité rapidement.

Quelles sont les séquelles d'une crise d'épilepsie chez le chien ?

La répétition, en elles mêmes, des crises épileptiques chez le chien modifient la qualité de vie de votre animal de compagnie. Dans certains cas, l'état d'épilepsie réfractaire se produit lorsque les médicaments antiépileptiques administrés au chien ne donnent pas une réponse suffisante.

Si les crises épileptiques ne sont pas prises en charge et ne sont pas contrôlées, le pronostic vital du chien peut être engagé et si le chien récupère, il peut avoir des séquelles. Il s'agit notamment des troubles de coordination (mouvements en cercle), de la cécité ou de l'hyperactivité.

Certaines de ces séquelles sont temporaires et n'influencent pas sur la durée de vie d'un chien épileptique. Toutefois, dans certains cas, ces séquelles sont permanentes.

Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement - Quelles sont les séquelles d'une crise d'épilepsie chez le chien ?

Si notre article Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement vous a plu, c'est par ici :

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement, nous vous recommandons de consulter la section Problemi neurologici.

Écrire un commentaire sur Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement
1 sur 4
Epilepsie chez le chien : Causes, symptômes et traitement

Retour en haut