Partager

Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. Actualisé: 13 mai 2020
Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines

Voir les fiches de Baleines

Les baleines sont un des animaux les plus surprenants de la planète, malgré tout, nous n'en savons pas plus que ça à leur propos. Certaines des espèces de baleines sont les mammifères qui vivent le plus longtemps de notre planète, eh oui ! certains spécimens vivants de baleines qui parcourent les océans ont pu naître au XIX ème siècle !

Dans cet article Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines de PlanèteAnimal, vous découvrirez combien il existe d'espèce de baleine, nous vous parlerons de leurs caractéristiques, de leur statut de conservation et de bien d'autres curiosités à leur propos !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Reproduction de la baleine

Caractéristiques des baleines

Les baleines sont un type de cétacés regroupés dans le sous-ordre Mysticeti, caractérisés par le fait d'avoir des fanons au lieu de dents, comme ont les dauphins, les orques, les cachalots et les marsouins (sous-ordre Odontoceti). Ce sont des mammifères marins, complètement adaptés à la vie aquatique. Leur ancêtre était un habitant de la terre ferme, un animal semblable à l'hippopotame.

Les caractéristiques physiques de ces animaux sont celles qui en ont fait un animal apte à la vie aquatique. Ses ailettes pectorales et dorsales leur permet de rester en équilibre dans l'eau et de se déplacer. Dans la partie supérieure du corps, elles ont deux trous ou spiracles par lesquels elles respirent l'air nécessaire à pouvoir rester sous l'eau durant de longues périodes de temps. Les cétacés du sous-ordre Odontoceti possèdent un seul spiracle.

D'un autre côté, l'épaisseur de leur peau ainsi que l'accumulation de graisse en dessous l'aide à maintenir sa température corporelle quand elle descend en profondeur. Ceci, associé à la forme cylindrique de son corps, qui lui confère des caractéristiques hydrodynamiques, et au microbiote qui vit dans son tube digestif par relation mutualiste, fait que les baleines explosent quand elles meurent sur les plages.

Ce qui caractérise ce groupe sont leurs fanons qui leur permettent de manger. Quand une baleine avale de l'eau chargée en proies, elle ferme la bouche et, à l'aide sa la langue, elle pousse l'eau vers l'extérieur, l'obligeant à passer entre ses fanons qui capturent les proies qu'elle vient d'attraper. Il n'existe pas de sorte de baleine blanche, il n'y a que le béluga (Delphinapterus leucas) aussi connu comme baleine blanche, qui, en vérité, n'est pas une baleine mais un dauphin. Ainsi, les baleines sont classifiées en quatre familles, avec un total de 15 espèces différentes, que nous verrons dans les encadrés suivants.

Maintenant que vous en savez plus à propos des caractéristiques notoires des baleines, continuons notre article Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines en vous présentant les différentes espèces de baleines divisées en plusieurs familles différentes.

Espèces de baleines de la famille Balaenidae

La famille des balénidés est formée par deux genres vivants différents, le genre Balaena et le genre Eubalaena, et par trois ou quatre espèces, selon si le classement est basé sur les études morphologiques ou moléculaires.

C'est dans cette famille qu'on retrouve les espèces de mammifère qui vivent le plus longtemps. Elles sont caractérisées par la maxillaire ou la mâchoire inférieure très convexe, qui sort vers l'extérieur, ce qui lui donne cet aspect caractéristique. Elles n'ont pas de plis sous la bouche qu'ils peuvent élargir lorsqu'ils se nourrissent, c'est donc la forme de leur mâchoire qui leur permet de capturer de grandes quantités d'eau avec la nourriture. Ce groupe d'animaux est également dépourvu de nageoire dorsale. Il s'agit d'un type de baleine relativement petit, mesurant entre 15 et 17 mètres, et qui nage lentement.

La baleine du Groenland (Baleine Mysticetus), seule espèce de son genre, est une des espèces les plus menacées par la chasse à la baleine, elle est en voie d'extinction selon la IUCN mais juste pour les sous-populations qui entourent le Gorenland, dans le reste du monde, il n'y a pas de préoccupation majeure pour leur survie, raison pour laquelle la Norvège et le Japon continuent la chasse. Comme fait curieux à propos de cette baleine, on pourrait vous dire que les scientifiques estiment qu'il s'agit du mammifère qui peut vivre le plus longtemps, en effet, il peut facilement finir par arriver à souffler sa deux-centièmes bougies !

Dans l'hémisphère Sud de la planète, on retrouve la baleine franche australe (Eubalaena australis), une sorte de baleine du Chili où elle a été, en 2008, déclarée monument naturel, déclarant la région comme "zone libre de chasse de cétacés". Il semble que le nombre de baleine franche australe ait augmenté depuis cette mesure, mais les morts accidentelles dans les filets de pêche continuent encore. En outre, il a été prouvé que depuis quelques années, les goélands dominicain (Larus dominicanus) ont vu leur population augmenter drastiquement et, leur surpopulation les empêche de pouvoir se nourrir correctement, ce qui fait que ces oiseaux ont pris l'habitude de dévorer la peau du dos des baleineaux et des jeunes baleines, de nombreuses succombent tristement à leurs blessures...

Au Nord de l'océan Atlantique et dans l'Arctique vit la baleine franche de l'Atlantique Nord (Eubalaena glacialis), qui a presque été éteinte par les basques.

La dernière espèce de cette famille est la baleine franche du Pacifique Nord (Eubalaena japónica), presque éteinte à cause de la chasse illégale des baleines menée à bien par l'état Soviétique.

Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines - Espèces de baleines de la famille Balaenidae
Image: baleine franche australe

Espèces de baleines de la famille Balaenopteridae

Les balénoptères ou rorquals sont une famille de baleines créée par un zoologue anglais du Musée Britannique d'Histoire naturelle de 1864. Le nom rorqual dérive du norvégien et il signifie "avec des rainures dans la gorge". C'est ce qui distingue ce type de baleine. Au niveau de la mâchoire inférieure, ils présentent des plis qui, quand ils ouvrent la bouche pour s'alimenter, s'agrandissent permettant d'absorber une plus grande quantité d'eau d'un coup : ça fonctionnerait plus ou moins de la même façon que la poche que possèdent certains oiseaux comme les pélicans. Le nombre et la longueur des plis varient d'une espèce à une autre. C'est dans ce groupe qu'on retrouve les plus grands animaux du monde. Leur longueur varie entre 10 et 30 mètres.

Au sein de cette famille on retrouve deux genres : le genre Balaenoptera, avec 7 ou 8 espèces et le genre Megaptera, contenant une seule espèce, la baleine à bosse (Megaptera novaeangliae). Cette baleine est un animal cosmopolite, présent dans la presque totalité des mers et des océans. L'endroit où elle élève ses petits sont les eaux tropicales, elles y migrent tous les ans depuis les eaux plus froides du globe. Avec la baleine franche de l'Atlantique Nord (Eubalaena glacialis), c'est celle qui finit le plus attrapée dans les filets de pêches. Il convient de souligner le fait que la chasse de la baleine à bosse est uniquement permise au Groenland, où il est possible d'en chasser 10 par an, et sur l'île de Bequia, où il est possible d'en chasser 4 par an.

Le fait qu'il y'ait 7 ou 8 espèces dans cette famille est dû au fait que les scientifiques ne sont pas encore sûrs de s'ils doivent diviser l'espèce de rorqual tropical en deux : Balaenoptera edeni et Balaenoptera brydei. Cette baleine se caractérise pour avoir trois crêtes crâniennes. Elles peuvent mesurer jusqu'à 12 mètres de longueur et peser jusqu'à 12.000 kilos.

Un des types de baleines de la mer méditerranée est le rorqual commun (Balaenoptera physalus). C'est la seconde baleine la plus grande du monde, la baleine la plus grande du monde étant le rorqual bleu ou la baleine bleue (Balaenoptera musculus), pouvant atteindre facilement les 24 mètres de longueur. Cette baleine est facilement distinctive dans la mer méditerranée face à d'autre type de cétacés comme le cachalot (Physeter macrocephalus), car dès qu'elle se submerge vous ne verrez pas d'ailette caudale.

Les autres espèces de baleines de cette famille sont :

  • Rorqual boréal (Balaenoptera borealis)
  • Baleine de Minke (Balaenoptera acutorostrata)
  • Petit rorqual de l'Antarctique (Balaenoptera bonaerensis)
  • Rorquel d'Omura (Balaenoptera omurai)
Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines - Espèces de baleines de la famille Balaenopteridae
Image: ballena jorobada

Espèces de baleines de la famille Cetotheriidae

Il y a quelques années encore on pensait que les cétoteriidae avaient disparu au début du Pléistocène, mais des études récentes de The Royal Society ont déterminé qu'il existe une espèce vivante de cette famille, la baleine franche pygmée (Caperea marginata).

Ces baleines vivent dans l'hémisphère Sud, dans des zones à l'eau tempérée. Il n'y a que très peu d'observations de cette espèce, la majorité des données provenant des anciennes captures réalisées par l'Union Soviétique ou les échouages. Ce sont des petites baleines, d'environ 6,5 mètres, qui n'ont pas de plis sur la gorge, leur aspect est donc similaire à celui des baleines de la famille Balaenidae. En outre, cette petite baleine n'a pas de courtes ailettes dorsales, elle présente donc une structure osseuse en 4 doigts au lieu de 5.

Espèces de baleines de la famille Eschrichtiidae

Les Eschrichtius sont représentés par une seule espèce, la baleine grise (Eschrichtius robustus). Cette baleine se caractérise pour son manque d'ailette dorsale et, à sa place, pour avoir des genres de petites bosses. Elle une tête arquée, à la différence du reste des baleines qui l'ont plus droit. Ses fanons sont plus courts que ceux d'autres espèces de baleines.

La baleine grise est une sorte de baleine qu'on peut voir au Mexique. Elles vivent de cette zone jusqu'au Japon, où il est permis de les chasser. Ces baleines se nourrissent en s'approchant du fond marin, mais sur la plateforme continentale, raison pour laquelle elles ont tendance à rester près des côtes.

Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines - Espèces de baleines de la famille Eschrichtiidae

Espèces de baleines en voie de disparition

La commission baleinière International (CBI) ou International Whaling Commission (IWC) est une organisation qui est née en 1942 afin de réguler et interdire la chasse à la baleine. Malgré leurs efforts et, même si la situation de nombreuses espèces s'est améliorée, la chasse à la baleine reste une des principales causes de disparition des mammifères marins.

D'autres problématiques sont les collisions contre les bateaux, les morts accidentelles piégées dans les filets de pêche, la contamination par DDT (insectivide), la pollution du plastique, le changement climatique et la fonte des glaces, qui en finit avec les populations de Krill, principale source alimentaire pour de nombreuses espèces de baleines.

Les espèces qui, actuellement sont en voie de disparition ou en danger critique d'extinction, sont :

  • Baleine bleue (Balaenoptera musculus)
  • La sous-population de baleines franches australes du Chili-Pérou (Eubalaena australis)
  • Baleine franche de l'Atlantique Nord (Eubalaena glacialis)
  • La sous-population océanienne de baleines à bosse (Megaptera novaeangliae)
  • Rorqual de Bryde (Balaenoptera edeni)
  • Baleine bleue de l'Antarctique (Balaenoptera musculus ssp. Intermedia)
  • Rorqual boréal (Balaenoptera borealis)
  • Baleine grise (Eschrichtius robustus)

Si notre article Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines vous a plu, c'est par ici :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Références
  1. Red List UICN. Bowhead Whale. Disponible en: https://www.iucnredlist.org/species/2467/50347659
Bibliographie
  • Bisconti, M. (2003). Evolutionary history of Balaenidae. Cranium, 20(1), 9-50.
  • Bontigui, J. A. 2002. Jugando con ballenas: la ballena franca o ballena de los vascos. Gobierno Vasco (Departamento de Ordenación del Territorio y Medio Ambiente).
  • Cooke, JG 2018. Caperea marginata. La Lista Roja de la UICN de Especies Amenazadas 2018: e.T3778A50351626.
  • Cooke, JG 2018. Eschrichtius robustus. La Lista Roja de Especies Amenazadas 2018 de la UICN : e.T8097A50353881.
  • Cooke, JG & Zerbini, AN 2018. Eubalaena australis. La Lista Roja de Especies Amenazadas 2018 de la UICN : e.T8153A50354147.
  • Cooke, JG & Clapham, PJ 2018. Eubalaena japonica. La Lista Roja de Especies Amenazadas 2018 de la UICN : e.T41711A50380694.
  • Cooke, JG 2018. Megaptera novaeangliae. La Lista Roja de Especies Amenazadas 2018 de la UICN : e.T13006A50362794.
  • Decreto 230. Ministerio de economía, fomento y reconstrucción de Chile. 20 Juin 2008.
  • Fordyce, R. E. and Marx, F. G. (2013). The pygmy right whale Caperea marginata: the last of the cetotheres. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences.
  • Reeves, R.R., Smith, B.D., Crespo, E.A. and Notarbartolo di Sciara, G. (2003). Dolphins, whales and porpoises: 2002–2010 conservation action plan for the world's cetaceans. Gland, Switzerland and Cambridge, UK: IUCN Cetacean Specialist Group.

Écrire un commentaire sur Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines
Image: baleine franche australe
Image: ballena jorobada
1 sur 4
Exposé sur les baleines - Toutes les espèces de baleines

Retour en haut