menu
Partager

Prédateurs des guêpes et des abeilles

 
Par Nick A. Romero H.. 22 septembre 2022
Prédateurs des guêpes et des abeilles

Au sein des différents écosystèmes se développent des réseaux trophiques complexes où certains animaux sont mangés par d'autres ; ces relations, bien que triste d'un point de vue anthropique, permettent un développement sain et stable des écosystèmes. Force est de constater que, dans certains cas, les insectes, comme les guêpes ou les abeilles, sont le repas de nombreuses espèces d'animaux. Certains animaux, qui n'ont pas froid aux yeux, n'hésitent pas une seule seconde et s'attaquent même aux ruches pour se délecter de leur miel. Ce n'est pas la seule menace qui pèse sur ces insectes car elles peuvent aussi être attaquées par certains champignons ou protozoaires qui les mènent à leur perte.

Mais... qui sont ces animaux ? Quels sont les prédateurs des guêpes et des abeilles ? Dans cet article de PlanèteAnimal on a eu envie de mettre en lumière les principaux ennemis des guêpes et des abeilles, découvrez les !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : La danse des abeilles - communication des abeilles

Quels sont les prédateurs des guêpes et des abeilles ?

Les prédateurs des guêpes et des abeilles sont :

  • Guêpier d'Europe (Merops apiaster)
  • Mésange charbonnière (Parus major)
  • Mallophora ruficauda
  • Tyran quiquivi (Pitangus sulphuratus)
  • Argiope argentée (Argiope argentata)
  • Fausse teigne de la cire (Galleria mellonea)
  • Ours noir (Ursus americanus)
  • Mante religieuse (Mantis religiosa)
  • Ratel (Mellivora capensis)
  • Nosema apis
  • Malpighamoeba Mellificae
  • Varroa sacobsoni
  • Xenos vesparum
  • Être humain

Guêpier d'Europe (Merops apiaster)

Le guêpier d'Europe est un oiseau migrateur qu'on peut apercevoir en Afrique et en Europe. Il s'est adapté à de nombreux types d'habitats différents tels que les savanes, les forêts, les broussailles et les zones agricoles. De manière générale, il s'installe toujours près d'une source d'eau douce. L'alimentation de cet oiseau coloré est basée sur la consommation d'insectes et, bien qu'il puisse aussi se nourrir de guêpes et d'autres insectes qui volent, c'est surtout un prédateur des abeilles.

C'est un oiseau très agile qui, en plein vol, attrape sa proie par le milieu du corps pour ensuite aller se poser sur un perchoir où il la frappera jusqu'à la tuer. De cette façon, il évite d'être piqué par l'abeille ou la guêpe. Ensuite, il la lance en l'air pour ensuite l'avaler. Les couples avec des petits leur apportent des insectes jusqu'à ce qu'ils apprennent à les attraper seuls.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Guêpier d'Europe (Merops apiaster)

Mésange charbonnière (Parus major)

La mésange charbonnière est un prédateur des guêpes et des abeilles. C'est un bel oiseau répandu en Afrique, en Asie et en Europe, qui vit dans différents types de forêts, comme les forêts de feuillus, les forêts claires, les forêts mixtes ou les forêts de conifères, ainsi que dans les jardins et même dans la taïga boréale. La mésange charbonnière est omnivore, elle se nourrit d'insectes en été en raison de leur abondance, et lorsqu'elle a des petits elle se nourrit principalement de chenilles, tandis qu'en hiver elle consomme des graines et des fruits.

Lorsqu'elles fouillent dans la végétation, elles attrapent leurs proies pour s'en nourrir.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Mésange charbonnière (Parus major)

Mallophora ruficauda

Ce curieux prédateur de la guêpe est une mouche qui vit en Amérique centrale et du Sud et qui, avec d'autres espèces, appartient à un groupe connu sous le sobriquet de "mouches voleuses". Ce surnom leur vient de leur capacité à imiter un bourdon grâce à leur grande taille, leur corps couvert de poils noirs, la présence d'une bande jaune sur le thorax et l'abdomen pointu ; même quand il vole, il bourdonne comme le ferait un bourdon.

Ce type de mouche est assez agressif et il est connu pour chasser les abeilles et les guêpes. Lorsqu'il attrape sa proie, il injecte avec sa trompe une salive toxique qui paralyse la victime. Ensuite, grâce aux enzymes qu'il possède, il commence la pré-digestion de l'animal.

Découvrez plus d'espèces représentatives de mouches !

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Mallophora ruficauda
Image: ecuador.inaturalist.org

Tyran quiquivi (Pitangus sulphuratus)

Le Tyran quiquivi est également connu sous le Pitanguà (nom amérindien). C'est un oiseau originaire des Amériques, dont l'aire de répartition s'étend du nord au sud du continent, et qui habite aussi bien les forêts humides que les savanes, les broussailles et les zones habitées. C'est un oiseau omnivore, dont le régime alimentaire est très varié et il inclut des poissons et des amphibiens, qu'il attrape dans l'eau. Cependant, il ne plonge pas plus de 3 ou 4 fois, donc s'il a encore faim, il attrapera des insectes, notamment des guêpes.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Tyran quiquivi (Pitangus sulphuratus)

Argiope argentée (Argiope argentata)

Un autre prédateur d'abeilles est cette espèce d'araignée, qui appartient au groupe des tisseuses et qui est très répandue en Amérique. Cet arachnide consomme différents types de proies, entre lesquelles se trouvent les abeilles ainsi que d'autres insectes pollinisateurs. Bien que les recherches manquent, la possibilité a été évoquée que cette araignée puisse tisser ses toiles sur des plantes à fleurs qui attirent les abeilles en réfléchissant les rayons UV. Il semble que la soie de l'araignée, comme les fleurs, reflète également les rayons UV, de sorte que les abeilles sont attirées et piégées dans les toiles.

Prédateurs des guêpes et des abeilles -  Argiope argentée (Argiope argentata)
Image: colombia.inaturalist.org

Fausse teigne de la cire (Galleria mellonea)

Il s'agit d'une espèce appartenant à l'ordre des lépidoptères, un groupe qui comprend les papillons et les mites, deux espèces considérées comme de grands ennemis des ruches d'abeilles. La fausse teigne de la cire, afin de protéger ses œufs, les pond dans les alvéoles des ruches d'abeilles domestiques. Cependant, lorsque les larves émergent, elles se comportent comme des parasites qui peuvent anéantir des ruches entières car elles se nourrissent de la ruche elle-même, dont les matériaux leur sont nutritifs.

Il en va de même pour l'Achoia Griselle, qui est capable d'infester des colonies entières d'abeilles et de les anéantir. Ces deux types de papillons causent des pertes importantes en apiculture, car ils détruisent littéralement les ruches des abeilles.

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Fausse teigne de la cire (Galleria mellonea)

Ours noir (Ursus americanus)

L'Ours noir, originaire d'Amérique du Nord, est aussi un prédateur de la guêpe et des abeilles car il raffole du miel que produisent ces dernières. C'est un omnivore qui inclut dans son régime une variété de sources animales et végétales, y compris les charognes. Parmi cette variété d'aliments, il dévore des nids entiers de guêpes et d'abeilles et se délecte du miel produit par ces dernières.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Ours noir (Ursus americanus)

Mante religieuse (Mantis religiosa)

La mante religieuse, comme les autres espèces du genre, appartient à un groupe d'insectes carnivores qui s'attaquent à différents types d'insectes, dont les guêpes et les abeilles. Les mantes capturent leurs proies avec leurs pattes avant et les consomment alors qu'elles sont encore vivantes, elles ne les tuent donc pas avant de les dévorer. Ces animaux attaquent par embuscade, car ils restent immobiles et se camouflent à la perfection dans la végétation.

Découvrez tout sur l'alimentation de la mante religieuse !

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Mante religieuse (Mantis religiosa)

Ratel (Mellivora capensis)

Le Ratel est originaire d'Asie et d'Afrique, où il habite divers types de forêts et de prairies. Comme les autres types de mustélidés, c'est un animal principalement carnivore, qui inclut dans son alimentation des panneaux entiers de ruches d'abeilles, consommant non seulement le nid et les insectes, mais aussi le miel qu'ils produisent.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Ratel (Mellivora capensis)

Parasites

Les guêpes et les abeilles ont de nombreux autres ennemis, comme les parasites. L'un d'eux est le Nosema apis, un champignon microscopique qui infecte les abeilles domestiques adultes et qui leur provoque une dégénérescence qui, entre autres conséquences, les empêche de voler. Vous pouvez voir la conséquence de ce parasite sur l'image ci-jointe.

Un autre parasite affectant les abeilles est un protozoaire identifié comme Malpighamoeba Mellificae, qui provoque un type d'amibiase chez ces insectes. L'affection est si grave qu'elle peut provoquer une mort massive d'une ruche entière.

Nous pouvons également mentionner une espèce d'acarien appelée Varroa sacobsoni, qui parasite les abeilles domestiques en Asie en pénétrant dans les ruches pour se nourrir de l'hémolymphe de ses hôtes.

Un autre prédateur des abeilles et des guêpes est l'insecte parasite Xenos vesparum qui, sous sa forme larvaire, parvient à entrer dans le corps de la guêpe pour la parasiter jusqu'à y éclore. Dans le cas des guêpes femelles, elles deviennent stériles à cause du parasitisme. On ne sait pas exactement si le même phénomène se produit chez les guêpes mâles.

 

Prédateurs des guêpes et des abeilles - Parasites

Être humain

Enfin, nous souhaitons insister sur le fait que, en plus des prédateurs naturels des guêpes et des abeilles dont on vient de parler, ils ont aussi à affronter un ennemi artificiel créé par les humains ; les produits chimiques utilisés pour lutter contre les parasites. En effet, ces derniers affectent considérablement ces insectes qui remplissent une fonction vitale pour la vie sur la planète, comme la pollinisation. Par conséquent, on peut s'inclure dans la liste des prédateurs des guêpes et des abeilles.

Chez PlanèteAnimal, on vous encourage à ne pas utiliser d'insecticides commerciaux, ni de tuer les guêpes ou les abeilles qui entrent dans nos maisons, mais plutôt de trouver un moyen sûr de les faire fuir. Si vous trouvez une ruche d'abeilles ou un nid de frelons, il est essentiel d'appeler les autorités afin qu'elles puissent l'enlever et le déplacer dans un espace approprié.

Dans la vidéo suivante on vous explique comment les abeilles font du miel !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Prédateurs des guêpes et des abeilles, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Animal Diversity Web. (2020). Disponible en: https://animaldiversity.org/
  • ITIS. (2022). Disponible en: https://www.itis.gov
  • SAGPyA. Enemigos de la colmena. Disponible en: https://www.agrobit.com/info_tecnica/alternativos/apicultura/al_000008ap.htm#:~:text=Cazadores%20de%20abejas%3B%20En%20esta,%2C%20p%C3%A1jaros%2C%20ara%C3%B1as%20y%20sapos

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Prédateurs des guêpes et des abeilles
Image: ecuador.inaturalist.org
Image: colombia.inaturalist.org
1 sur 11
Prédateurs des guêpes et des abeilles

Retour en haut