Partager

Reproduction des fourmis

 
Par Adel Saadoun. 4 décembre 2020
Reproduction des fourmis

Les fourmis (Formicidae) sont l'un des insectes les plus intéressants. Nous les voyons souvent faire de longues files lorsqu'elles transportent leur nourriture jusqu'à la fourmilière. Leur organisation sociale, leur coopération et leur motivation à travailler attirent l'attention de tous. Cependant, beaucoup de personnes ne savent pas ce qui se passe à l'intérieur de la fourmilière, comment naissent les fourmis ou d'où viennent les fourmis volantes.

Dans cet article de PlanèteAnimal nous vous expliquons ce en quoi consiste la reproduction des fourmis. Pour ce faire, nous vous expliquons leur organisation et comment elles se reproduisent, en mettant un accent particulier sur leur naissance. Nous parlerons également des différences entre chaque type de fourmi : femelle, mâle, reine, volante, etc. Lisez cet article jusqu'à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Que mangent les fourmis ? - Alimentation des fourmis

Organisation des fourmis

Afin de comprendre la reproduction des fourmis, il est très important de connaître leur organisation. Il existe de nombreuses espèces de fourmis dans le monde, mais elles ont toutes une organisation sociale très similaire. Elles construisent des tunnels et des chambres souterraines, dans le bois ou même dans des plantes vivantes, donnant naissance à de grandes « villes » où vivent des milliers de fourmis. De cette manière, elles forment des sociétés assez complexes.

Différents types de fourmis coexistent dans une fourmilière, et elles sont appelées « castes ». Chaque caste a une fonction très spécifique. La plupart d'entre elles s'occupent de tâches quotidiennes qui permettent d'entretenir la colonie, comme la cueillette, la protection de la fourmilière ou les soins aux fourmis qui ne peuvent pas sortir. Cette majorité sont des femelles sans ailes et sont appelées « ouvrières ».

Seules quelques fourmis sont engagées dans la reproduction : les fourmis reines et les mâles. Ce sont les seules à avoir des ailes, du moins à leur naissance. Comme nous le verrons maintenant, elles ne sont pas seules dans la tâche de reproduction, puisque les ouvrières sont fondamentales à la prise en charge des jeunes. Nous sommes maintenant prêts à découvrir comment naissent les fourmis !

Reproduction des fourmis - Mâles et femelles

La reproduction des fourmis tourne autour de la reine fourmi, la seule femelle de la fourmilière exclusivement dédiée à la reproduction. Maintenant, comment se passe la reproduction des fourmis femelles ? Nous l'expliquons à continuation.

Naissance des fourmis femelles

La reine s'accouple avec les fourmis mâles. Après cette rencontre, la reine pond les œufs de fourmi à des endroits stratégiques de la fourmilière, mais n'effectue aucun soin parental. Ce sont les ouvrières qui se chargent de protéger et de nettoyer les œufs en attendant la naissance des nouvelles fourmis.

Lorsque les œufs éclosent, ce ne sont pas des fourmis ouvrières que nous connaissons, mais des larves en forme de vers. C'est ainsi que naissent les fourmis : sans tête, incapables de voir, de marcher ou de se nourrir. Pour cette raison, les ouvrières prennent soin des larves et les nourrissent jusqu'à ce qu'elles deviennent adultes.

Lorsqu'elle est prête à mûrir, chaque larve est recouverte d'une substance dure, entrant dans une phase connue sous le nom de « pupe ». C'est une sorte de cocon, semblable à celui des papillons, dans lequel la métamorphose a lieu. Le corps de la larve est segmenté en trois parties: la tête, le thorax et l'abdomen. Les pattes, les antennes, les mâchoires, etc. se forment, acquérant l'apparence de la fourmi adulte que nous connaissons tous.

Cependant, ce n'est pas si simple. De ces œufs fécondés par des mâles, seules naissent des femelles, qui peuvent être des ouvrières ou des reines. Alors, comment naissent les fourmis mâles ? Lisez la suite pour le découvrir.

Naissance des fourmis mâles

Les fourmis mâles sont des fourmis ailées qui éclosent d'œufs non fécondés, c'est-à-dire que la reine les pond sans avoir copulé avec un mâle. Par conséquent, ce sont des œufs haploïdes et possèdent la moitié du matériel génétique des femelles. Dans les œufs qui donnent naissance aux femelles, la fécondation a lieu. Dans ce cas, la moitié du matériel génétique du mâle se joint à la moitié du matériel génétique de la reine, donnant naissance à des œufs diploïdes (femelles).

Ce système de détermination du sexe est connu sous le nom d'haplodiploïdie et est très courant chez les insectes. Il se produit également, par exemple, dans la reproduction des abeilles et des guêpes.

Il convient de noter que, lors d'occasions très spéciales, certaines ouvrières peuvent pondre des œufs mâles. Les fourmis ouvrières ont la capacité de pondre des œufs, mais elles ne le font pas parce que la reine inhibe leurs ovaires avec des phéromones. Cependant, lorsque la colonie devient trop grande, les phéromones ne circulent pas dans tout le nid. Par conséquent, à une certaine distance de la reine, certaines ouvrières peuvent pondre des œufs non fécondés, ce qui donnera naissance à des mâles.

Comment naît une fourmi reine ?

Nous avons déjà vu comment naissent les femelles et les mâles, mais comment nait la reine des fourmis ? Qu'est-ce qui différencie les ouvrières des reines ? C'est l'événement le plus intéressant dans la reproduction des fourmis, car la différence n'est pas génétique, mais environnementale.

Les fourmis ne naissent pas directement en tant que fourmis ouvrières ou fourmis reines, car les œufs et les larves de fourmis sont exactement les mêmes. C'est l'alimentation des jeunes qui détermine leur développement. Les larves de fourmis destinées à être reines sont nourries différemment, généralement avec une alimentation de meilleure qualité. Ceci, comme nous l'avons dit dans l'article sur ce que mangent les fourmis, dépend de chaque espèce.

Le choix des larves « reines » n'est pas aléatoire, mais c'est leur mère, la reine actuelle, qui décide. Pour ce faire, elle laisse une série de signes à l'endroit où elle pond les œufs choisis, indiquant aux ouvrières que ces larves doivent avoir un régime alimentaire particulier.

Par conséquent, les larves choisies grossissent et développent une forme différente au cours de leur métamorphose. Ce sont des fourmis ailées qui quittent la colonie lorsque les conditions environnementales les plus favorables arrivent. Dehors, elles s'accouplent avec des mâles, également ailés, et effectuent un vol nuptial dans lequel la copulation a lieu.

Enfin, chacune des nouvelles reines ailées cherche un endroit pour construire sa propre fourmilière. Une fois sur place, elle perd ses ailes et pond des œufs qui donneront naissance à ses premières larves de fourmis. Elle les nourrit par régurgitation et ce sont toutes des ouvrières. Ce n'est que lorsque la colonie est de taille suffisante qu'elles « font » à nouveau de nouvelles reines, commençant un nouveau cycle.

La reproduction des fourmis expliquée aux enfants

Les fourmis forment d'immenses colonies sous terre, où il y a autant de fourmis qu'il y a d'habitants dans une ville. À l'intérieur, elles se cachent, gardent leur nourriture et se reproduisent. Normalement, nous ne pouvons pas les voir car elles sont sous-terre. Nous n'observons les fourmis que lorsqu'elles ramassent de la nourriture à l'extérieur. Ces insectes qui travaillent dur sont les ouvrières, qui passent leurs journées à travailler pour faire fonctionner leur ville.

Toutes les ouvrières sont sœurs et femelles, bien qu'elles ne puissent pas se reproduire. Alors, comment naissent les fourmis? La réponse se trouve à l'intérieur du nid, où vit une fourmi très spéciale: la reine. Elle est également une femelle, mais plus grosse et plus trapue que les ouvrières, bien qu'un peu plus maladroite. Elle ne peut pas sortir, mais elle a une fonction très importante : pondre des œufs.

Au bout d'un moment, les œufs éclosent, comme ceux des poules. Mais les fourmis n'en sortent pas, du moins pas telles que nous les connaissons, mais des larves. Ce sont des espèces de vers qui bougent à peine. Elles passent toute la journée à manger une bouillie que les ouvrières leur préparent. Ainsi, ces vers se développent jusqu'à ce qu'elles deviennent très grandes. Ensuite, elles forment un cocon semblable à celui des papillons, où se produit une transformation connue sous le nom de métamorphose.

Lors de la métamorphose, les larves deviennent adultes. Toutes ces nouvelles fourmis sont des mâles. Mais comment naissent les fourmis femelles ? Pour avoir des femelles, la reine doit s'accoupler avec les mâles. Ainsi, des œufs très spéciaux se forment, à partir desquels de nombreuses larves femelles éclosent. Presque toutes ces larves sont des ouvrières, à l'exception de certaines d'entre elles, auxquelles elles donnent un repas beaucoup plus riche. Ces larves gloutonnes deviennent plus grosses que les autres et deviennent à leur tour des reines fourmis.

Reproduction des fourmis - La reproduction des fourmis expliquée aux enfants

Cet article est terminé ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur la reproduction des fourmis. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Reproduction des fourmis, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Gullan, P. J., & Cranston, P. S. (2014). The insects: an outline of entomology. John Wiley & Sons.

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Reproduction des fourmis
1 sur 2
Reproduction des fourmis

Retour en haut