Partager

Ours noir

15 juin 2020
Ours noir

L'ours noir (Ursus americanus), également connu sous le nom d'ours noir américain, est l'une des espèces d'ours les plus communes et les plus emblématiques d'Amérique du Nord, notamment au Canada et aux États-Unis. Il est d'ailleurs très probable que vous l'ayez vu représenté dans plusieurs films ou séries célèbres d'origine américaine. Dans cette fiche de PlanèteAnimal, vous pourrez apprendre plus de détails et de faits curieux sur ce grand mammifère terrestre. Lisez la suite pour tout savoir sur les origines, l'apparence, le comportement et la reproduction de l'ours noir. Bonne lecture !

Origine
  • Amerique
  • Canada
  • Etats Unis

Origine de l'ours noir

Comme mentionné dans l'introduction, l'ours noir est une espèce de mammifère terrestre de la famille des Ursidae, originaire d'Amérique du Nord. Sa population s'étend du nord du Canada et de l'Alaska à la région de la Sierra Gorda au Mexique, en passant par les côtes atlantique et pacifique des États-Unis. La plus grande concentration d'individus se trouve dans les forêts et les régions montagneuses du Canada et des États-Unis, où il s’agit d'une espèce protégée. Sur le territoire mexicain, les populations sont plus rares et généralement limitées aux régions montagneuses du nord du pays.

L'espèce a été décrite pour la première fois en 1780 par Peter Simon Pallas, un zoologiste et botaniste allemand. Aujourd'hui, 16 sous-espèces d'ours noirs américains sont reconnues et, curieusement, toutes n'ont pas la fourrure noire. Passons brièvement en revue les 16 sous-espèces d'ours noirs qui vivent en Amérique du Nord :

  • Ursus americanus altifrontalis : Il vit dans le Pacifique Nord et Ouest, de la Colombie-Britannique au nord de l'Idaho.
  • Ursus americanus amblyceps : On le trouve dans le Colorado, le Texas, l'Arizona, l'Utah et le nord du Mexique.
  • Ursus americanus americanus : Il habite les régions orientales de l'océan Atlantique, depuis le sud et l'est du Canada et de l'Alaska, jusqu'au sud du Texas.
  • Ursus americanus californiensis : Il s'étend à travers la Central Valley de Californie et le sud de l'Oregon.
  • Ursus americanus carlottae : Il vit uniquement en Alaska.
  • Ursus americanus cinnamomum : Il vit aux États-Unis, dans les États de l'Idaho, du Montana occidental, du Wyoming, de Washington, de l'Oregon et de l'Utah.
  • Ursus americanus emmonsii : Ne se trouve que dans le sud-est de l'Alaska.
  • Ursus americanus eremicus : Sa population est limitée au nord-est du Mexique.
  • Ursus americanus floridanus : Il vit dans les États de Floride, de Géorgie et du sud de l'Alabama.
  • Ursus americanus hamiltoni : C'est une sous-espèce endémique de l'île de Terre-Neuve.
  • Ursus americanus kermodei : Il vit sur la côte centrale de la Colombie-Britannique.
  • Ursus americanus luteolus : C'est une espèce typique de l'est du Texas, de la Louisiane et du sud du Mississippi.
  • Ursus americanus machetes : Il vit uniquement au Mexique
  • Ursus americanus perniger : C'est une espèce endémique de la péninsule de Kenai (Alaska).
  • Ursus americanus pugnax : Cet ours ne vit que dans l'archipel d'Alexander (Alaska).
  • Ursus americanus vancouveri : Il ne vit que sur l'île de Vancouver, au Canada.

Aspect et caractéristiques physiques de l'ours noir

Avec ses 16 sous-espèces, l'ours noir est l'une des espèces d'ours les plus diversifiées sur le plan morphologique. De manière générale, il s'agit d'un ours de grande taille et robuste, bien qu'il soit beaucoup plus petit que les ours bruns et les ours polaires. Les ours noirs adultes mesurent généralement entre 1,4 et 2 mètres de long et leur hauteur au garrot est comprise entre 1 et 1,3 mètres.

Le poids de l’ours noir peut varier considérablement selon la sous-espèce, le sexe, l'âge et la période de l'année. Les femelles peuvent peser de 40 à 180 kg, tandis que les mâles pèsent de 70 à 280 kg. En général, ces ours atteignent leur poids maximum à l'automne, lorsqu'ils doivent consommer une grande quantité de nourriture pour se préparer à l'hiver.

Leur tête présente un profil facial droit, avec de petits yeux bruns, un museau pointu et des oreilles arrondies. Le corps révèle un profil rectangulaire, étant légèrement plus long que grand, avec des pattes arrière nettement plus longues que les pattes avant (environ 15 cm de différence). Les longues et fortes pattes arrière permettent à l'ours noir de se tenir fermement et de marcher en position bipède, ce qui est une caractéristique très frappante de ces mammifères. Grâce à ses griffes puissantes, l'ours noir peut aussi creuser et grimper aux arbres très facilement. En ce qui concerne la fourrure, ce ne sont pas toutes les sous-espèces d'ours noirs qui présentent un pelage noir. Dans toute l'Amérique du Nord, on peut observer des sous-espèces à fourrure brune, rougeâtre, chocolat, blonde et même crème ou blanchâtre.

Comportement de l'ours noir

Malgré sa grande taille et sa robustesse, l'ours noir est très agile et précis à la chasse. Il peut également grimper aux grands arbres des forêts qui peuplent l'Amérique du Nord pour échapper à d'éventuelles menaces ou se reposer tranquillement. Ses mouvements sont caractéristiques d'un mammifère plantigrade, c'est-à-dire qu'il repose entièrement la plante de ses pieds sur le sol lorsqu'il marche. Ils sont également de bons nageurs et traversent souvent de grandes étendues d'eau pour se déplacer entre les îles d'un archipel ou entre le continent et une île.

Grâce à sa force, ses griffes puissantes, sa vitesse et ses sens bien développés, l'ours noir est un excellent chasseur qui peut attraper des proies de différentes tailles. Il consomme souvent de tout, des termites et des petits insectes aux rongeurs, en passant par les cerfs, les truites, le saumon et les crabes. À terme, ces ours peuvent aussi profiter des charognes laissées par d'autres prédateurs ou manger des œufs pour compléter leur apport en protéines. Cependant, les légumes représentent environ 70 % du contenu de leur régime omnivore, consommant une quantité énorme d'herbes, de baies, de fruits et de pignons. Ils aiment aussi le miel et sont capables de grimper aux grands arbres pour en obtenir.

En automne, ces grands mammifères augmentent considérablement leur consommation alimentaire, car ils ont besoin d'obtenir des réserves d'énergie suffisantes pour maintenir un métabolisme équilibré pendant l'hiver. Cependant, les ours noirs n'hibernent pas, mais maintiennent plutôt une sorte de sommeil hivernal, pendant lequel leur température corporelle ne baisse que de quelques degrés, tandis que l'animal dort pendant de longues périodes dans sa caverne.

Reproduction de l'ours noir

L'ours noir est un animal solitaire qui ne se rassemble qu'en couple à l'arrivée de la saison des amours, qui a lieu entre les mois de mai et d'août, pendant le printemps et l'été de l'hémisphère nord. En général, les mâles atteignent leur maturité sexuelle à partir de leur troisième année de vie, tandis que les femelles le font entre leur deuxième et leur neuvième année de vie.

Comme les autres types d'ours, l'ours noir est un animal vivipare, ce qui signifie que la fécondation et le développement des petits se font à l'intérieur du ventre des femelles. Les ours noirs ont une fécondation retardée et les embryons ne commencent à se développer qu'une dizaine de semaines après la copulation, pour éviter que les petits ne naissent à l'automne. La période de gestation chez cette espèce s'étend sur six ou sept mois, au terme desquels la femelle donnera naissance à un ou deux petits, qui naissent glabres, les yeux fermés et pèsent en moyenne 200 à 400 grammes.

Les petits seront allaités par leur mère jusqu'à l'âge de huit mois, après quoi ils commenceront à manger des aliments solides. Toutefois, ils resteront avec leur mère pendant les deux ou trois premières années de leur vie, jusqu'à ce qu'ils atteignent la maturité sexuelle et soient pleinement préparés à vivre seuls. Leur espérance de vie naturelle peut varier entre 10 et 30 ans.

État de conservation de l'ours noir

Selon la liste rouge des espèces menacées de l'UICN, l'ours noir est considéré comme moins préoccupant, principalement en raison de l'étendue de son habitat en Amérique du Nord, de la faible présence de prédateurs naturels et des initiatives de protection. Cependant, la population d'ours noirs a connu un déclin important au cours des deux derniers siècles, principalement en raison de la chasse. On estime qu'environ 30.000 individus sont chassés chaque année, principalement au Canada et en Alaska, bien que cette activité soit légalement réglementée et que l'espèce soit protégée.

Photos de Ours noir

Articles en relation

Met en ligne la photo de ton Ours noir

Mets la photo de ton animal en ligne

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Quelle note donneriez-vous à cette fiche de race ?

Ours noir
1 sur 5
Ours noir

Retour en haut