menu
Partager

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses

 
Par Nick A. Romero H.. 19 septembre 2022
Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses

Voir les fiches de Méduses

Les méduses sont des animaux qui appartiennent au Phylum des cnidaires. Elles partagent avec les autres membres de leur groupe des habitudes complètement aquatiques et elles vivent dans des environnements marins comme la mer Méditerranée. Elles ont aussi toutes des structures spécialisées appelées cnidocytes, qu'elles utilisent pour injecter des substances toxiques mortelles chez leurs proies. Pour les êtres humains, selon le type de méduse, ces substances peuvent être presque inoffensives, modérément toxiques ou même causer la mort.

Dans cet article Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses de ProjetEcolo, nous allons nous concentrer sur les méduses qui vivent dans la mer Méditerranée ! Découvrez les petites méduses de Méditerranée ainsi que les méduses dangereuses de Méditerranée !

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Types de méduses

Quelles sont les méduses de Méditerranée ?

Les méduses de Méditerranée sont :

  1. Carybdée marsupiale (Carybdea marsupialis)
  2. Galère portugaise (Physalia physalis)
  3. Méduse chou-fleur (Rhizostoma pulmo)
  4. Méduse rayonnée (Chrysaora hysoscella)
  5. Méduse commune (Aurelia aurita)
  6. Méduse œuf au plat (Cotylorhiza tuberculata)
  7. Méduse pélagique (Pelagia noctiluca)
  8. Vélelle (Velella velella)
  9. Equorée (Aequorea forskalea)
  10. Rhizostoma luteum
  11. Méduse à cigares (Olindias muelleri)
  12. Méduse accrochée (Gonionemus vertens)
  13. Porpite (Porpita porpita)
  14. Discomedusa lobata
  15. Catostylus tagi
  16. Mawia benovici
  17. Neotima lucullana
  18. Solmissus albescens
  19. Marivagia stellata
  20. Méduse à l'envers (Cassiopea xamachana)

Carybdée marsupiale (Carybdea marsupialis)

Voici un type de méduse méditerranéenne qui appartient au groupe des cuboméduses, communément appelées ainsi en raison de la forme de leur corps. Comme les autres cuboméduses, la Carybdée marsupiale est venimeuse. C'est une méduse dangereuse de Méditerranée. Elle mesure environ 3 cm de large et possède de longs tentacules qui peuvent atteindre 30 cm de long et sont munis de bandes rouges. Elle vit surtout en pleine mer, mais à faible profondeur.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Carybdée marsupiale (Carybdea marsupialis)

Galère portugaise (Physalia physalis)

Cette espèce a une large distribution et elle est généralement présente dans les eaux chaudes et peu profondes de la Méditerranée. C'est un animal venimeux et, malgré son apparence médusoïde, c'est un cnidaire de la classe des Hydrozoa, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas vraiment d'une méduse. C'est aussi un siphonophore, c'est-à-dire que c'est un organisme marin qui forme des colonies, composées de nombreuses unités identiques qui ont toutes des fonctions différentes pour mener à bien les processus vitaux de la colonie.

Découvrez tout sur la reproduction des méduses !

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Galère portugaise (Physalia physalis)

Méduse chou-fleur (Rhizostoma pulmo)

Également connue sous le nom de poumon de mer, en plus de la Méditerranée, elle est distribuée dans d'autres écosystèmes marins. Elle mesure environ 40 cm, mais peut parfois tripler cette taille, ce qui en fait la plus grande méduse de certaines régions. Son venin n'est pas mortel pour l'homme et une piqûre de cette méduse ne provoquera pas d'effets majeurs chez l'homme.

 

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses -  Méduse chou-fleur (Rhizostoma pulmo)

Méduse rayonnée (Chrysaora hysoscella)

Parfois aussi appelée méduse boussole, cette petite méduse de Méditerranée vit dans les eaux comprises entre l'Irlande et certaines régions africaines. Selon les courants marins, on peut la trouver près de la surface ou à une certaine profondeur. La cloche de cette méduse peut mesurer entre 3 et 40 cm, avec un diamètre moyen de 15 cm, et elle peut généralement peser de 0,2 à 2,4 kg.

 

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Méduse rayonnée (Chrysaora hysoscella)

Méduse commune (Aurelia aurita)

La méduse commune est une espèce cosmopolite, distribuée dans les eaux chaudes tropicales et océaniques. C'est également une espèce de méduse de Méditerranée, que l'on peut trouver de la surface aux grandes profondeurs. Son diamètre varie entre 10 et 35 cm. Elle est de couleur transparente, mais ses gonades sont bleues et se distinguent de l'extérieur de l'animal. Elle a plusieurs tentacules de 1 à 5 cm de long et quatre bras oraux. Dans certaines régions, elle pose des problèmes en raison de sa reproduction excessive.

Cette méduse est complètement inoffensive car elle ne pique pas du tout. Nuançons nos propos. Il faut absolument souligner qu'il n'est pas tout à fait exact de dire qu'il existe des méduses qui ne piquent pas, car elles ont toutes un certain degré de toxicité, mais certaines d'entre elles plus que d'autres.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Méduse commune (Aurelia aurita)

Méduse œuf au plat (Cotylorhiza tuberculata)

La méduse œuf au plat est l'une des méduses les plus communes en Méditerranée et elle vit sur les côtes espagnoles, françaises, italiennes et grecques. Sa répartition varie en fonction de la saison de reproduction et des conditions environnementales. Elle mesure entre 20 et 40 cm et sa cloche peut atteindre un diamètre de 25 cm. Vu d'en haut, l'animal ressemble à un œuf frit. Parfois, elle est plus de couleur brune.

Elle n'est pas dangereuse pour l'homme, mais elle peut provoquer des désagréments lorsqu'elle s'accumule en grande quantité dans les zones maritimes touristiques.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Méduse œuf au plat (Cotylorhiza tuberculata)

Méduse pélagique (Pelagia noctiluca)

La méduse pélagique est une méduse typique de Méditerranée, mais on peut aussi l'apercevoir dans certaines eaux océaniques car elle est capable de supporter de nombreuses variations de températures. Le diamètre de son ombrelle est compris entre 3 et 12 cm, ce qui en fait une petite méduse de Méditerranée.

Grâce à une substance présente dans son corps, cette méduse est bioluminescente et, quand on la touche, elle laisse généralement une trainée lumineuse. Son venin, bien que non mortel, peut provoquer des lésions cutanées et des réactions allergiques. Il s'agit d'une espèce qui, dans certains cas, se regroupe par centaines, voire par milliers d'individus et envahit les zones touristiques. Si vous êtes coincé au milieu d'un de ces groupes de méduses, la méduse pélagique devient une méduse dangereuse de Méditerranée.

 

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Méduse pélagique (Pelagia noctiluca)

Vélelle (Velella velella)

Cette méduse a une caractéristique étrange car elle se trouve à la surface de l'eau libre où elle se laisse flotter. Ce n'est pas non plus une vraie méduse, mais une colonie appelée siphonophore, qui appartient à la classe des hydrozoaires. Elle a un genre de structure qui ressemble à une voile, qui est placée hors de l'eau et qui lui permet de "naviguer" quand il y a du vent. Cette méduse a un diamètre d'environ 8 cm, c'est donc une petite méduse de Méditerranée. Son venin n'est pas urticant pour l'homme.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Vélelle (Velella velella)

Equorée (Aequorea forskalea)

Une autre méduse méditerranéenne est l'Equorée, une méduse très courante en Espagne par exemple. Elle appartient également à la classe des hydrozoaires, par conséquent, elle forme également de très grandes colonies.

C'est aussi une méduse bioluminescente. Avec un diamètre de 40 cm, ce n'est pas non plus une grande méduse. Son ombrelle est plus épais au centre et elle s'amincit vers les extrémités. Elle est transparente avec une teinte bleutée. Ce n'est pas une méduse dangereuse de Méditerranée car elle est peu urticante.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Equorée (Aequorea forskalea)

Rhizostoma luteum

La Rhizostoma luteum n'a été acceptée que récemment comme une espèce valide au sein du groupe, mais les études et les spécimens vus sont encore peu nombreux. Elle a été observée dans les eaux de la Méditerranée françaises. Son ombrelle peut mesurer jusqu'à 70 cm de diamètre. C'est une méduse de couleur bleuâtre qui a des tentacules qui atteignent jusqu'à 2 mètres de long.

Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Rhizostoma luteum
Image: infomedusa.es

Plus de méduses de Méditerranée

La Méditerranée occupe une très grande surface, il est donc normal qu'elle soit peuplée de très nombreux organismes vivants. Les méduses précédentes ne sont donc pas les seules qu'on peu trouver dans cette mer. Voyons plus de méduses de méditerranée :

  • Méduse à cigares (Olindias muelleri)
  • Méduse accrochée (Gonionemus vertens)
  • Porpite (Porpita porpita)
  • Discomedusa lobata
  • Catostylus tagi
  • Mawia benovici
  • Neotima lucullana
  • Solmissus albescens
  • Marivagia stellata
  • Méduse à l'envers (Cassiopea xamachana)
Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses - Plus de méduses de Méditerranée

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Animal Diversity Web. (2020). Disponible sur : https://animaldiversity.org/
  • Hickman, C.; Roberts, L.; Parson A. (2000). Principios integrales de zoología. McGraw Hill Interamericana: España.
  • Marambio, M.; Ballesteros, A.; López, L.; Fuentes, V.; Gili, J. (2021). Guía de identificación de medusas y otros organismos gelatinosos. Disponible sur : https://www.observadoresdelmar.es/documents/resources/Gui%CC%81a%20Identificacio%CC%81n%20Medusas_CAST_LaMarDeMedusas_2021_290721.pdf

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses
Image: infomedusa.es
1 sur 12
Méduses de Méditerranée - Petites et dangereuses

Retour en haut