Partager

5 erreurs courantes en grondant un chien

5 erreurs courantes en grondant un chien

Voir les fiches de Chiens

Le dressage ne concerne pas seulement le chien, vous devez apprendre à communiquer avec votre animal de compagnie pour qu'il comprenne ce que vous attendez de lui en tout temps et comment il doit procéder.

Parfois, surtout quand apparaissent les disputes après les bêtises, de nombreux propriétaires sont dépassées ou ont un comportement inapproprié. Sur PlanèteAnimal, nous vous expliquons quelles sont ces erreurs courantes au moment de gronder votre chien et comment vous devez agir.

Lisez et découvrez 5 erreurs courantes en grondant un chien et essayez de les éviter et de les remplacer par d'autres pratiques plus adaptées :

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les 15 erreurs lors du dressage d'un chien

1. Grondez votre chien trop tard

Vous l'aurez probablement entendu mille fois, mais gronder son chien quand il ne fait aucun acte répréhensible est totalement contre-productif. L'animal ne comprend pas pourquoi vous vous en prenez à lui et cela créera de la méfiance et de l'incertitude.

Utilisez un simple « non » lorsque votre chien urine là où il ne faut pas ou fait quelque chose qui ne vous plaît pas et essayez de l'éduquer pour changer les habitudes négatives. Pratiquer l'obéissance ou identifier les causes d'un mauvais comportement de votre chien sera une priorité, alors que le gronder ne doit pas l'être.

2. Exagérer

N'exagérez pas en le grondant, c'est toujours néfaste, peu importe la faute commise, vous ne pouvez jamais le gronder plus de 1 minute ou utiliser des méthodes inappropriées comme l'agressivité, les colliers électriques ou d'étranglement. L'enfermer ou agir de façon imprévisible ou agressive sont des pratiques auxquelles vous ne devez jamais recourir.

Si vous voyez que votre chien regarde ailleurs, se lèche sans arrêt, plisse les yeux ou montre les dents avec un air triste, ce sont des signes alarmants de punition excessive. Arrêtez immédiatement. Un très célèbre exemple de « punition excessive » est la célèbre vidéo du chien repenti, vous pourrez y identifier les signaux qui vous indiquent que le chien souffre et ne doit pas être réprimandé plus longtemps.

Si vous avez de graves problèmes pour éduquer votre chien, respirez, il existe des professionnels qui peuvent vous aider (et beaucoup !) à résoudre les problèmes de comportement dont peut souffrir votre animal. Consultez un éthologue ou un éducateur canin.

3. Lui mettre le museau dans l'urine ou les selles

Peut-être que votre chien urine à l'intérieur lorsque vous quittez la maison ou qu'il ne peut plus se retenir. Nous savons que c'est un comportement désagréable, mais en aucun cas, vous pouvez le rapprocher de ses selles, savez-vous pourquoi ?

Une des causes possible de coprophagie, (le fait de manger ses excréments) que de nombreux propriétaires ignorent, est qu'en rapprochant votre chien à ses selles ou son urine de façon violente ou désagréable, il comprend que vous n'aimez pas ça et les mange pour éviter que vous ne vous mettiez en colère. Arriver à cet extrême est très triste pour le pauvre animal qui peut finir par souffrir de problèmes intestinaux.

Promenez-le plus régulièrement et n'oubliez pas de le féliciter quand il fait en dehors de la maison afin que, peu à peu, il change ses habitudes dans le bon sens et sans gêne.

4. Ne pas le laisser grogner

Les chiens communiquent leur malêtre à travers le grognement envers d'autres chiens ou personnes. Dans différents contextes, un grognement peut signifier « laissez-moi tranquille, restez à l'écart » ou « stop et arrêter de faire cela, je n'aime pas ». En le grondant, vous lui dites de ne pas grogner et cela peut le conduire à attaquer directement, que ce soit à un animal ou une personne.

Très important, si vous observez ce comportement chez votre chien, rapprochez-vous d'un professionnel qualifié, car c'est un signal d?alarme qu'il faut résoudre dès que possible.

5. Être incohérent

Si quelque chose peut être pire que tout ce qui a été évoqué ci-dessus, c'est de ne pas être cohérent dans l'éducation et la permissivité de votre chien. Par exemple, vous ne pouvez pas le gronder parce qu'il fait quelque chose que vous autorisez d'habitude. Les chiens ont besoin de stabilité, un sentiment de sécurité et de confort en tout temps.

Si vous laissez votre chien monter sur le canapé, mais soudain un jour, vous le disputez pour cette mauvaise manie, le pauvre animal se sentira confus et son stress augmentera en se sentant désorienté. Cela peut vous sembler ne pas être grand-chose, mais le fait est que pour votre chien, vous êtes son monde. Ne faites rien qui puisse le faire se sentir mal.

Si vous avez vraiment besoin d'aide pour l'éducation de votre chien, demandez à un professionnel, comme vous le feriez avec votre enfant.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à 5 erreurs courantes en grondant un chien, nous vous recommandons de consulter la section Éducation basique.

Commentaires (0)

Écrire un commentaire sur 5 erreurs courantes en grondant un chien

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Que vous a semblé cet article ?

5 erreurs courantes en grondant un chien
1 sur 6
5 erreurs courantes en grondant un chien