menu
Partager

Reproduction des vers de terre

 
Par Nick A. Romero H.. 23 novembre 2023
Reproduction des vers de terre

Le terme "ver de terre" est couramment utilisé pour désigner différents types d'animaux, tels que le ver de terre et le ver rond. Ceux-ci appartiennent cependant à des groupes différents. Le premier est un annélide, un ver segmenté, tandis que le second peut être un nématode, des vers très différents les uns des autres.

Dans cet article de PlanèteAnimal, nous vous présentons des informations sur les vers de terre du groupe des annélides, en particulier les lombrics, qui sont considérés comme les vrais vers de terre. Ils appartiennent à la famille des Lumbricidae et sont un type de ver non parasite. Poursuivez votre lecture pour découvrir la reproduction des vers de terre.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Le ver de terre est-il un insecte ?

Type de reproduction des vers de terre

Les vers de terre vivent habitent le sol de diverses régions, généralement humides et riches en matières organiques. Ils se nourrissent de détritus, de bactéries, de protozoaires, de rotifères, de champignons et d'autres micro-organismes. De forme allongée et tubulaire, ces animaux peuvent mesurer de quelques millimètres à plusieurs mètres, ce qui peut être assez surprenant dans certains cas.

Les vers de terre sont hermaphrodites, c'est-à-dire qu'ils possèdent des organes sexuels mâles et femelles. Chaque type d'organe produit des ovules ou des spermatozoïdes, selon le cas. Les structures sexuelles sont situées entre les segments 9 et 15 du corps et se caractérisent par les éléments suivants :

  • Dans le cas des organes mâles, il s'agit de testicules contenus dans des sacs, avec des vésicules séminales qui produisent et expulsent les spermatozoïdes à travers les pores mâles.
  • En ce qui concerne les structures féminines, on trouve les ovaires et les oviductes, qui produisent et libèrent les œufs, dans ce cas, à travers les pores féminins.

Bien que les vers de terre soient hermaphrodites, ils ne peuvent pas s'autoféconder et ont donc besoin d'un autre ver de terre pour se reproduire. Cela se produit par l'échange de spermatozoïdes, pour lequel ils disposent de structures appelées spermathèques. Ces spermathèques reçoivent et stockent les spermatozoïdes d'un autre ver de terre lors de la copulation. Pour toutes ces raisons, les vers de terre ont, en général, un type de reproduction sexuée.

Cependant, comme il est courant de trouver des exceptions dans la nature, certaines espèces peuvent se reproduire de manière asexuée par un processus connu sous le nom de parthénogenèse. De cette manière, le développement embryonnaire peut avoir lieu sans qu'il y ait fécondation, c'est-à-dire sans spermatozoïdes, mais l'œuf commence son développement tout seul. Pour en savoir plus sur ce type de reproduction, consultez cet autre article : "La reproduction asexuée chez les animaux".

Reproduction des vers de terre - Type de reproduction des vers de terre

Quand se reproduisent les vers de terre ?

En ce qui concerne la période de reproduction des vers de terre, nous tenons à préciser que, contrairement à d'autres animaux, ils n'ont pas de période spécifique pour se reproduire. Ainsi, si les conditions d'habitat sont généralement favorables, ils peuvent se reproduire à n'importe quel moment de l'année.

Les vers de terre sont d'excellents creuseurs. En effet, ce processus de pénétration dans le sol est écologiquement très important. Cependant, l'accouplement a lieu à la surface du sol et il est fréquent qu'il ait lieu la nuit.

Comment les vers de terre se reproduisent-ils ?

Dans la reproduction des vers de terre, chaque ver agit comme un père pour la progéniture de l'autre et comme une mère pour sa propre progéniture. Cela est dû à ce que nous avons expliqué plus haut : ce sont des animaux hermaphrodites qui possèdent à la fois des organes sexuels mâles et femelles. Les spermatozoïdes sont donc échangés lors de la reproduction, ce qui leur permet de contribuer à la descendance des deux vers.

Cependant, malgré leur apparente simplicité, les vers de terre ont un processus de reproduction complexe. Ces animaux hermaphrodites se livrent à la copulation, à la fécondation et à la reproduction en tant que processus séparés et distincts. Nous expliquons ci-dessous, étape par étape, comment les vers de terre se reproduisent :

  1. Le processus commence par des signaux chimiques, qui sont nécessaires pour trouver un partenaire.
  2. Lorsque deux vers de terre s'unissent, ils s'alignent et se chevauchent ventralement afin d'échanger du sperme. Chaque individu possède deux ouvertures ou pores mâles et deux structures ou réceptacles à spermatozoïdes pour recevoir le sperme de l'autre ver. Les deux vers reçoivent donc du sperme, et les ovaires sont responsables de la production d'œufs.
  3. Relativement près de la tête, les vers de terre possèdent une structure glandulaire épaissie qui sécrète un sac visqueux dans lequel sont stockés les œufs, appelé clitellum. Ce clitellum forme un anneau autour de lui-même et est rempli d'un liquide albumineux.
  4. Après l'accouplement, la séparation et même l'éloignement, le ver de terre sort progressivement de l'anneau. Ce faisant, l'anneau passe sur le pore femelle et la masse qui se forme recueille les œufs. Par la suite, l'anneau continue à descendre grâce au mouvement du ver de terre et passe par le pore mâle appelé spermathèque, où se trouvent les spermatozoïdes. Les spermatozoïdes s'unissent aux œufs et la fécondation a lieu.
  5. Enfin, lorsque le ver est complètement sorti de l'anneau, il se forme une sorte de cocon contenant tous les œufs fécondés. Ce cocon est ensuite scellé et enterré dans le sol pour que les embryons se développent.
Reproduction des vers de terre - Comment les vers de terre se reproduisent-ils ?

Comment naissent les vers de terre ?

Comme nous l'avons vu, la fécondation des vers est externe. Après ce processus, le développement embryonnaire commence, ce qui se produit directement. Cela signifie qu'il n'y a pas de formation de larves, mais que l'embryon se développe en un ver de terre entièrement formé avant de naître. De chaque cocon formé par un ver naissent, après quelques semaines, 2 à 20 vers juvéniles qui peuvent se nourrir dans le sol. Si vous vous intéressez à leur régime alimentaire, n'hésitez pas à consulter cet autre article : "Que mangent les vers de terre".

Le cocon formé par le ver de terre fonctionne comme une sorte d'incubateur, qui offre une protection et des conditions idéales pour le développement des embryons jusqu'à ce qu'ils deviennent juvéniles. Une fois prêts, ils émergent pour devenir indépendants.

En définitive, la reproduction des vers de terre est un processus essentiel à la santé des sols. Ces annélides effectuent une reproduction sexuée, avec la copulation et la sécrétion de cocons contenant des œufs. Les conditions du sol, la disponibilité de la matière organique et d'autres facteurs environnementaux jouent un rôle crucial dans le succès de ce processus. La présence active de vers de terre contribue à améliorer la structure du sol et favorise la biodiversité.

Chez PlanèteAnimal, découvrez d'autres articles intéressants :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Reproduction des vers de terre, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Cosín, D. J. D., Novo, M., & Fernández, R. (2010). Reproduction of earthworms: sexual selection and parthenogenesis. In Biology of earthworms (pp. 69-86). Berlin, Heidelberg: Springer Berlin Heidelberg.
  • The Earthworm Society of Britain (s/f). Life cycle of an earthworm. Disponible sur: https://www.earthwormsoc.org.uk/lifecycle
  • Hickman, C. P. (2006). Principios integrales de zoología.

Écrire un commentaire

Ajouter une image
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Reproduction des vers de terre
1 sur 3
Reproduction des vers de terre

Retour en haut