menu
Partager

Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions

 
Par Cristina Pascual. 26 décembre 2022
Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions

Voir les fiches de Chiens

Le museau des chiens est la partie saillante de la face, plus ou moins prolongée selon la race, où se trouvent les narines et la bouche. Comme toute autre partie du corps, le museau des chiens peut être affecté par des pathologies de nature et de gravité diverses. Quels sont alors les symptômes à surveiller ? Si vous voulez savoir quelles sont les principales maladies du museau des chiens et comment les soigner continuez la lecture de cet article Mon chien à la truffe sèche - Maladies et solutions.

Bonne lecture !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Mon chat a la truffe blanche - Causes et solutions

Quelles sont les maladies de la truffe du chien ?

Liste des maladies de la truffe du chien:

  • Hyperkératose nasale
  • Dépigmentation
  • Ulcères nasales
  • Tumeurs des cavités nasales

Quelle est la principale maladie de la truffe du chien ?

L'hyperkératose nasale est une maladie de la truffe du chien. Si vous vous demandez "pourquoi la truffe de mon chien est sèche ?", il faut que vous sachiez que peut-être votre chien souffre d'hyperkérastose nasale. Cette maladie est caractérisée par un épaississement de la couche cornée (couche la plus externe de l'épiderme, constituée de kératine) du nez chez le chien. En conséquence, la peau du nez s'épaissit, prend un aspect sec et rugueux, forme des croûtes et peut occasionnellement se fissurer et saigner, et même piquer.

Il est à noter qu'il est fréquent que ces lésions apparaissent simultanément sur le nez et les coussinets plantaires, on parle dans ce cas d'hyperkératose nasodigitale.

Les causes de l'hyperkératose nasale chez le chien sont multiples, notamment :

  • Maladies infectieuses et parasitaires : c'est le cas des infections bactériennes (comme la pyodermite cutanée), virales (comme la maladie de Carré) ou parasitaires (comme la leishmaniose). Elles peuvent également survenir en cas de dermatophytose ou teigne, due à des champignons présents sur le museau du chien, tels que les Trichophytonmentagrophytes.
  • Maladies à médiation immunitaire : comme le pemphigus foliacé, une maladie dans laquelle l'organisme produit des anticorps contre les molécules qui maintiennent les cellules de la peau unies.
  • Causes héréditaires : elles sont rares, mais doivent être envisagées chez les jeunes animaux et les races prédisposées. On peut citer à titre d'exemple la parakératose nasale héréditaire chez le labrador et la kératodermaplantar keratoderma chez le dogue de Bordeaux.
  • Hyperkératose idiopathique : c'est-à-dire d'origine inconnue. Elle est généralement diagnostiquée chez les chiens gériatriques chez lesquels toutes les autres étiologies possibles ont été rejetées.
  • Autres causes moins fréquentes : comme la dermatose sensible au zinc et l'érythème migrateur nécrolytique superficiel.

En cas d'hyperkératose nasale, il convient de rechercher la cause afin d'établir un traitement spécifique, dans la mesure du possible. Cependant, pour faciliter la cicatrisation et atténuer les gênes, il faut mettre en place en même temps un traitement symptomatique local. Pour cela, il est conseillé d'utiliser des crèmes émollientes, des kératolytiques et des produits hydratants spécifiquement formulés à cet effet.

Si vous voulez en apprendre plus sur l'hyperkératose chez le chien, sur ses causes et sur son traitement, continuez la lecture de cet article Hyperkératose chez le chien - Causes, symptômes et traitement.

Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions - Quelle est la principale maladie de la truffe du chien ?
Image: Diagnóstico Veterinario

Dépigmentation

La truffe d'un chien est généralement de couleur noire brillant ou marron, mais on observe parfois une perte de pigmentation focale ou généralisée. La dépigmentation est une maladie de la truffe du chien qui a des causes multiples, et certaines sont associées à des maladies importantes. Voilà les plus importantes :

  • Albinisme : altération génétique qui se manifeste par une absence de pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux. Ces animaux ont une truffe rose pâle, sans pigmentation, dès la naissance. Nous vous donnons ci-dessous plus d'informations sur les Animaux albinos - Caractéristiques, liste et photos et plus précisément sur les Chiens albinos - Soins, santé et caractéristiques.
  • Vitiligo : maladie acquise caractérisée par la destruction des mélanocytes et, par conséquent, par la perte de pigments de la peau et du pelage. Les zones les plus touchées sont généralement le nez et le corps.
  • Maladies infectieuses : principalement des infections bactériennes et fongiques.
  • Maladies auto-immunes : telles que le pemphigus foliacé et le lupus érythémateux.
  • Dépigmentation nasale idiopathique : c'est-à-dire d'origine inconnue. Ces chiens naissent avec le nez pigmenté, mais perdent leur pigmentation avec le temps. La dépigmentation peut augmenter ou diminuer, mais dans ce cas, seul le nez est affecté.

Certaines de ces altérations sont uniquement associées à un "défaut esthétique" et ne demandent pas de traitement spécifique. Dans d'autres cas, la dépigmentation est le reflet d'une maladie sous-jacente. Par conséquent, lorsque, en plus de la dépigmentation, le museau du chien apparaît enflammé, ulcéré ou avec d'autres lésions, il est important de se rendre chez un centre vétérinaire pour diagnostiquer le processus et établir une thérapie spécifique.

Par ailleurs, quelle que soit la cause, il est important de protéger la zone dépigmentée des rayons du soleil pour éviter les coups de soleil et l'aggravation des lésions. À cette fin, il convient d'éviter les promenades pendant les heures où l'indice de rayonnement est le plus élevé et d'appliquer des crèmes solaires spécialement conçues pour les chiens.

Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions - Dépigmentation

Ulcères nasales

Si votre chien présente des plaies sur le museau ou si son museau est rouge, il se peut qu'il ne souffre que d'une blessure dite traumatique (due à des égratignures, des coupures ou des bagarres avec d'autres animaux).

Cependant, d'autres causes plus graves peuvent également entraîner ce type de lésion nasale chez le chien :

  • Pyodermite muco-cutanée: infection bactérienne généralement secondaire à d'autres processus, tels que des allergies ou des maladies endocriniennes. Dans ces cas, outre l'hyperkératose et la dépigmentation du nez, il est fréquent de trouver des érythèmes et des ulcères sur le plan nasal et sur les bords des lèvres.
  • Infections fongiques profondes : telles que la blastomycose ou l'histoplasmose, qui sont causées par des champignons sur le museau du chien et qui affectent les couches les plus profondes de la peau. L'ulcération est souvent accompagnée d'une destruction ou d'une déformation du plan nasal.
  • Lupus érythémateux discoïde : Il s'agit d'une maladie auto-immune, qui affecte de façon focale le plan nasal en provoquant une dépigmentation, un érythème, des érosions et des ulcères au niveau de la truffe et de la partie dorsale du plan nasal.
  • Le syndrome uvéodermatologique : il s'agit d'une maladie auto-immune, qui peut affecter le plan nasal et provoquer des croûtes et des ulcérations sévères.
  • Artérite nasale : il s'agit d'une affection rare, observée le plus souvent chez le Saint-Bernard. Elle est caractérisée par un ulcère linéaire ou circulaire dans la partie centrale de la truffe, le long de la cloison nasale. La lésion peut provoquer des épisodes hémorragiques récurrents.

Lorsque les plaies sont mineures et ont une origine traumatique connue, elles peuvent être traitées sans hospitalisation. Pour ce faire, il suffit de nettoyer la plaie avec une gaze stérile et une solution saline, puis d'appliquer un antiseptique tel que la bétadine (diluée à 10 %) ou la chlorhexidine (diluée à 40 %). Il ne faut en aucun cas appliquer des produits abrasifs tels que l'alcool ou le peroxyde d'hydrogène.

Cependant, lorsque les ulcères sont graves ou d'origine inconnue, il est important de se rendre chez un vétérinaire pour diagnostiquer la cause et établir un traitement spécifique. En cas d'infections, il convient de prescrire un traitement antibiotique (avec des antibactériens ou des antifongiques) et en cas de maladies à médiation immunitaire, un traitement immunosuppresseur.

Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions - Ulcères nasales

Tumeurs des cavités nasales

Les tumeurs nasales sont particulièrement fréquentes chez les races telles que le colley, l'airedale, le basset et le berger allemand. Ces néoplasmes peuvent se développer à partir des différents tissus qui forment la cavité nasale. On peut trouver :

  • Adénomes et carcinomes : lorsque leur origine se trouve dans les cellules épithéliales et glandulaires.
  • Ostéomes et ostéosarcomes : lorsque leur origine se trouve dans l'os.
  • Chondromes ou chondrosarcomes : lorsque leur origine se trouve dans le cartilage.
  • Fibromes et fibrosarcomes : lorsque leur origine se trouve dans le tissu conjonctif.
  • Hémangiome et hémangiosarcome : lorsque leur origine se trouve dans les vaisseaux sanguins.

Il convient de souligner que le lymphome cutané épithéliotrope, qui n'est pas une tumeur exclusive du plan nasal, affecte souvent les jonctions muco-cutanées du visage et provoque érythème, alopécie, dépigmentation, érosions et ulcères.

En général, les néoplasmes nasaux sont habituellement malins, ils sont localement invasifs et ont un mauvais pronostic. Son diagnostic suppose une analyse cytologique et histopathologique. Le traitement doit être basé sur la chirurgie, si possible, et sur la chimiothérapie. Les tumeurs nasales font partie des néoplasmes qui répondent le mieux à la radiothérapie. Malheureusement, il s'agit d'un traitement coûteux.

En somme, comme vous l'avez vu, de nombreuses lésions qui touchent le plan nasal du chien sont communes à différentes pathologies. C'est pourquoi il est très important de réaliser un diagnostic précis pour déterminer la cause sous-jacente et établir le traitement le plus approprié dans chaque cas.

De plus, nous avons vu que souvent, lorsqu'un chien a la truffe sèche, c'est parce qu'il est malade. Mais, en fait, la truffe du chien peut s'assécher pour certaines raisons qui ne sont pas forcément en lien avec des maladies. Si vous voulez découvrir ces raisons-là, n'hésitez pas à jeter un coup d’œil sur l'article Pourquoi mon chien a la truffe sèche ?

Mon chien a la truffe sèche et diarrhée

Parfois, un chien à la truffe sèche parce qu'il souffre d'une maladie grave. Le parvovirus canin ou la maladie de Carré peuvent provoquer l'assèchement de la truffe ainsi que de la diarrhée, des vomissements et des sécrétions nasales.

Cet article est purement informatif, sur PlanèteAnimal nous n'avons pas les compétences pour prescrire des traitements vétérinaires ni réaliser aucun diagnostic. Nous vous invitons à amener votre animal chez le vétérinaire s'il présente les symptômes d'une fébrilité ou d'une maladie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions, nous vous recommandons de consulter la section Autres problèmes de santé.

Bibliographie
  • Darren Berger. (2018). Nasal PlanumDisease in Dogs. Clinician’sbrief, dermatology
  • Pinchbeck L.R. (2022). Common skin diseasesaffectingthe nasal planumofdogs. MedVet

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?
Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions
Image: Diagnóstico Veterinario
1 sur 4
Maladie de la truffe du chien - Symptômes et solutions

Retour en haut