Partager

Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine

 
Par Antoine Decrouy. 24 mars 2020
Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine

Petite créature vêtue de gris et de blanc, l'agile fouine d'humeur chafouine se faufile élégamment dans un bruissement des feuilles qui s'entrechoquent inlassablement les unes aux autres, mais que fait-elle cette coquine de fouine ? Pourquoi se déplace-t-elle aussi discrètement que rêve de l'être sa propre ombre ? Que cherche-t-il ce vif mustélidé moustachu ? De la nourriture ? C'est bien possible ! À se reproduire ? Mon Dieu quelle coquine !

Êtes-vous aussi curieux que cet adorable petit animal ? Faites-vous partie de cette catégorie d'esprit dont les neurones bruissent à la moindre stimulation ? Si tel est le cas, il est plus que certain que vous soyez arrivés parmi nous avec une question précise en tête, n'est-ce pas ? Si vous voulez en apprendre plus sur l'alimentation de la fouine car vous êtes curieux de ce que mange une fouine, cet article de PlanèteAnimal Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine est parfait pour vous.

Cela pourrait aussi vous intéresser : L'alimentation du blaireau

Que mange une fouine ?

La fouine, connue sous le nom de scientifique de Martes foina, est ce qu'on appelle un animal à l'alimentation opportuniste. Mais... qu'est-ce que veut dire, en terme alimentaire, être un animal opportuniste ? Eh bien c'est justement ce que nous allons voir dans cet encadré dédié à l'alimentation de la fouine.

Qu'est-ce qu'un animal opportuniste ?

Une espèce opportuniste est une espèce dite "peu spécialisée", ce qui lui permet de s'adapter à des environnements ainsi qu'à des conditions de vies extrêmement variées. Les animaux opportunistes sont donc capables de "faire avec ce qu'ils trouvent", une caractéristique qui leur permet de survivre aux nombreuses adversités dressées sur le terrible chemin qu'est la vie. Très bien me direz-vous, mais comment cette information nous permet-elle de comprendre ce que mange une fouine, vous avez tout à fait raison et c'est pourquoi nous passons immédiatement à l'explication détaillée de ce que mange une fouine.

Que mange une fouine ?

Comme nous l'avons dit en préambule, la fouine est un animal opportuniste, ce qui veut dire qu'elle peut se nourrir aussi bien de petits mammifères, que de fruits, d'oiseaux, d’œufs, de baies ou de déchets trouvés près des maisons. La fouine, malgré sa petite taille, a besoin d'ingérer entre 120 et 150 grammes de nourriture par jour afin de couvrir ses besoins énergétiques corporels. Vous l'aurez compris, la fouine n'est ni carnivore ni herbivore, c'est donc un animal omnivore, voyons de suite, plus en détails, quels sont les mets qu'elle préfère !

Quels sont les fruits et les baies que mange une fouine ?

Une fouine raffolera tout particulièrement de se nourrir de :

  • Baies de genévrier
  • Cerise
  • D'arbouses
  • Mûres
  • Framboises
  • Myrtilles
  • Prunelles
  • Sureau
  • Prunus Mahaleb
  • D'amélanchier.

Quels sont les animaux que mange la fouine ?

La fouine est une sacrée prédatrice et quand elle croise sur son chemin un oiseau ou un petit mammifère, elle en fera son déjeuner. C'est une chasseuse "à mi-temps" qui, si elle croise une proie décente sur son chemin, n'hésitera pas à l'attaquer, à pas feutré, elle s'en approchera tout doucement, arquant son dos à la manière d'un chat elle se propulsera sur sa proie à une vitesse vertigineuse et la mordra au cou pour la tuer le plus vite possible. Si la proie s'agite et se défend, la fouine s'acharnera dessus jusqu'à ce que la mort la cueille. Une fois la chasse terminée, si la proie est de petite taille, elle s'en nourrira sur place, si elle est de grosse taille, elle la ramènera dans sa tanière afin de la déguster plus tard. La fouine, comme beaucoup d'autres mustélidés, est un animal très agile et très agressif qui est capable de se défendre contre des animaux bien plus grands qu'elle. Voyons quels sont les animaux qui constituent ses repas préférés :

  • Les pigeons
  • Les passereaux
  • Les merles
  • Les moineaux
  • Les mulots
  • Les campagnols
  • Les rats d'égouts
  • Certains coléoptères
  • Certains hyménoptères
  • Certaines chenilles de papillons
  • Certains lombrics.

C'est en lisant notre article que vous comprenez, tout doucement, l'incroyable capacité de survie des animaux opportunistes. Si la question de la nourriture de la fouine intéresse autant c'est parce qu'elle est également connue pour son goût pour les œufs pondus par nos copines les poules. Et c'est bien pour cette raison que ce que mange une fouine est un problème pour notre espèce car, lorsqu'elle s'infiltre dans les poulaillers pour faire une razzia des œufs qui s'y trouvent, les poules s'agitent et s'excitent, ce qui déplaît fortement à la fouine, qui finit par les tuer une par une afin de ne plus être dérangée dans sa collecte d’œufs. Ainsi, si vous vous demandez quel animal tue les poules sans les manger, la réponse est la fouine.

Revenons-en à l'alimentation de la fouine car ce qu'elle mange ne s'arrête pas là ! Ce petit animal, quand il s'approche des villes, est aussi capable de se nourrir des déchets qu'elle trouvera dans nos poubelles, c'est pourquoi il est tout à fait possible de voir une fouine se délecter de peau de saucisson, de papier, de cuir, d’aluminium, etc..., elle ne recule devant rien pour s'en mettre plein la panse, c'est ce qu'on appelle un invité qui fait honneur aux plats.

Quant à notre relation inter-espèce avec la fouine, nous pourrions dire que cette dernière est notre commensale, ce qui veut dire que, de notre relation, elle tire quelque chose de bénéfique sans nous apporter des conséquences négatives ou positives.

Vous voilà renseignés quant à l'alimentation de la fouine, mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? pourquoi ne pas continuer à en apprendre toujours plus sur ce mignon petit mustélidé ? Si tel est votre état d'esprit, nous vous invitons à continuer la lecture de notre article Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine dans lequel nous prendrons le temps de vous parler de son mode de reproduction ainsi que de ses caractéristiques les plus marquantes.

Caractéristiques de la fouine

Voyons de suite quelques-unes des caractéristiques physiques et sociales les plus distinctives qui font de la fouine ce qu'elle est.

Caractéristiques physiques de la fouine

Ce petit mustélidé mesure de 40 à 54 centimètres pour un poids qui oscille entre 1,1 et 2,3 kilogrammes. La fouine peut vivre entre 3 et 12 ans au maximum en captivité et, en liberté, elle a une espérance de vie maximum de 10 ans. Il existe toutefois des spécimens qui ont réussi à atteindre les 18 ans !

La fouine est bien souvent confondue avec la martre, mais quelles sont les caractéristiques physiques de la fouine qui nous permettent de la différencier de cet autre mustélidé ? Voyons-les de suite :

  • La fouine a un pelage gris-brun plutôt clair
  • Sa bavette (tâche sur le buste) est de couleur blanche immaculée, elle très bien délimitée et elle descend jusqu'aux pattes
  • Si vous croisez un de ces animaux près d'une maison, il s'agit très souvent d'une fouine
  • La fouine est plus trapue
  • Les oreilles de la fouine sont très courtes, à tel point qu'on a l'impression qu'elles sont collées et plaquées sur sa tête
  • La truffe d'une fouine est rose

Caractéristiques sociales de la fouine

La fouine est un animal qui préfère vivre éloigné de ses congénères, à l'exception, évidemment, de la saison des amours. C'est un animal très territorial qui le fera savoir par le biais de sécrétions et qu'il défendra face aux invasions de ses congénères. La taille des territoires varie selon l'endroit (ils sont plus grands à la campagne qu'en ville), le genre (les mâles ont des territoires plus grands), de la saison (ils se raccourcissent en hiver). La fouine est principalement un animal nocturne.

Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine - Caractéristiques de la fouine

Reproduction de la fouine

Concluons notre article Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine en vous proposant une petite synthèse de sa manière de se reproduire.

Comme chez un nombre incalculable d'animaux, la saison de reproduction des fouines est l'été, l'accouplement se produit donc entre les mois de juin et d'août. Toutefois, la femelle fouine ne mettra bas qu'en mars ou en avril de l'année suivante, pourquoi un tel délai ? la gestation de la fouine dure-t-elle 8 mois ? Des questions justifiées auxquelles nous nous empressons de suite de répondre ; ce délai de 8 mois est dû à un phénomène appelé la "dormance", qui n'est rien d'autre que le ralentissement du cycle vital, ce qui veut dire que la croissance, le développement, la gestation et l'activité des animaux s'arrêtent tout simplement. La gestation, en soi, d'une fouine, dure 1 mois. Une fois que le printemps de l'année suivante sera arrivé, la fouine femelle mettra bas de deux à cinq petits qui naîtront aveugles et sans poils, au bout d'un mois, ils ouvrent les yeux, après deux mois, ils sont sevrés et sont prêts à affronter la vie tout seuls. Les petits atteindront la maturité sexuelle entre les 15 et 27 mois.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine, nous vous recommandons de consulter la section Régimes équilibrés.

Références
  1. Alimentation et régime des fouines. Consultez : https://fouines.net/Alimentation.htm
  2. Référence Animal Diversity Web : Martes foina (le 24 mars 2020). Consultez : https://animaldiversity.org/accounts/Martes_foina/#food_habits

Écrire un commentaire sur Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine
1 sur 2
Que mange une fouine ? - Alimentation de la fouine

Retour en haut