Partager

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos

 
Par Ana Diaz Maqueda, Biologiste spécialisée en éthologie. 16 septembre 2020
Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos

Voir les fiches de Ours

Les ours ont évolué à partir d'un ancêtre commun avec les chats, les chiens, les phoques ou les belettes il y a 55 millions d'années. On trouve des ours presque partout dans le monde, chacun d'eux s'étant adapté à son environnement. Ce sont ces adaptations qui font que certaines espèces d'ours soient différentes des autres. La couleur de leur fourrure, l'épaisseur, la grosseur et la longueur de leurs poils les rendent plus adaptés à l'environnement dans lequel ils vivent, afin de réguler leur température corporelle ou de se camoufler avec leur environnement.

Actuellement, il existe huit espèces d'ours, bien que ces espèces soient subdivisées en de nombreuses sous-espèces. Dans cet article de PlanèteAnimal, « Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos », nous verrons en détail chacune de ces espèces d’ours. Restez avec nous jusqu'à la fin !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Liste de faucons - Espèces et caractéristiques

Quelles sont les différentes espèces d'ours ?

Les 8 espèces d'ours que nous vous présentons dans cet article sont les suivantes :

  • Ours malais
  • Ours lippu
  • Ours à lunettes
  • Ours brun
  • Ours noir d'Asie
  • Ours noir
  • Ours panda
  • Ours polaire

Lisez la suite de notre article pour en savoir plus sur ces espèces d'ours !

Ours malais

Les ours malais (Helarctos malayanus), habitent les régions chaudes de Malaisie, de Thaïlande, du Vietnam ou de Bornéo, bien que leurs populations aient diminué de façon alarmante ces dernières années en raison de la disparition de leur habitat naturel.

C'est l'espèce d'ours la plus petite qui existe, le poids de l'ours mâle se trouvant entre 30 et 70 kilogrammes et l'ours femelle ayant un poids entre 20 et 40 kilogrammes. Leur fourrure est noire et très courte, adaptée au climat chaud où ils vivent. Ils ont une tache sur la poitrine en forme de fer à cheval de couleur orange.

Leur régime alimentaire est basé sur la consommation de fruits secs et de fruits, bien qu'ils mangent tout ce qui se trouve à leur portée, comme les petits mammifères ou les reptiles. Ils peuvent également consommer du miel lorsqu'ils en trouvent. Ils ont une très longue langue, avec laquelle ils peuvent retirer le miel des ruches.

Comme il n'a pas de saison de reproduction, l’ours malais peut se reproduire toute l'année. En outre, les ours malais n'hibernent pas. Après la copulation, le mâle reste avec la femelle pour l'aider à trouver de la nourriture et un nid pour les futurs petits. Lorsque les petits naissent, le mâle peut rester ou partir. Une fois les bébés ours séparés de leur mère, le mâle partira ou reviendra pour copuler avec la femelle.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours malais

Ours lippu

L'ours lippu (Melursus ursinus) vit en Inde, au Sri Lanka et au Népal. La population qui existait au Bangladesh est aujourd'hui éteinte. Cet ours peut vivre dans plusieurs habitats différents, tels que les forêts tropicales humides, les forêts sèches, les savanes, les broussailles et les prairies. Il évite les endroits fortement fréquentés par l'homme.

Cet ours se caractérise par sa longue fourrure noire et lisse, très différente des autres espèces d'ours. Les ours lippus ont un museau très allongé avec des lèvres proéminentes et mobiles. Ils ont une tache blanche en forme de « V » sur la poitrine. Ils peuvent peser jusqu'à 180 kilogrammes.

Leur régime alimentaire est à mi-chemin entre insectivore et frugivore. Les insectes tels que les termites et les fourmis peuvent représenter plus de 80 % de l’alimentation de cet ours, bien que lorsque les plantes portent des fruits, ceux-ci représentent 70 à 90 % de l'alimentation de l’ours lippu.

Ils se reproduisent entre mai et juillet et les femelles donnent naissance à un ou deux petits entre novembre et janvier. Pendant les neuf premiers mois, les bébés ours seront portés sur le dos de leur mère et resteront avec elle pendant un an ou deux ans et demi.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours lippu

Ours à lunettes

Les ours à lunettes (Tremarctos ornatus) vivent en Amérique du Sud et sont endémiques des Andes tropicales. Concrètement, on les trouve dans les pays suivants : Venezuela, Colombie, Équateur, Bolivie et Pérou.

La principale caractéristique de ces animaux est sans aucun doute les taches blanchâtres autour de leurs yeux. Ces taches s'étendent également autour du museau et du cou. Le reste du manteau est noir. La peau de cet ours est plus fine que celle des autres espèces d'ours, en raison du climat chaud où il vit.

Les ours à lunettes peuvent vivre dans une grande variété d'écosystèmes à travers les Andes tropicales, y compris les forêts tropicales sèches, les basses terres tropicales humides, les forêts de montagne, les zones de brousse tropicales sèches et humides et les prairies tropicales de haute altitude.

Comme la plupart des ours, l'ours à lunettes est un animal omnivore, son régime alimentaire étant basé sur une végétation très fibreuse et dure, comme les branches et les feuilles de palmiers et de broméliacées. Ils peuvent aussi manger des mammifères comme des lapins ou des tapirs de montagne, mais ils consomment surtout des animaux de basse-cour. Lorsque le moment est venu pour les plantes de porter des fruits, les ours complètent leur alimentation avec une grande variété de fruits tropicaux.

On sait peu de choses sur la reproduction de ces animaux dans la nature. Le pic d'accouplement se situe entre les mois de mars et d'octobre. Les portées varient de un à quatre bébés ours, les jumeaux étant plus courants.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours à lunettes

Ours brun

L'ours brun (Ursus arctos) est présent dans une grande partie de l'hémisphère nord, en Europe, en Asie et dans l'ouest des États-Unis, en Alaska et au Canada. Comme il s'agit d'une espèce très répandue, de nombreuses populations sont considérées comme des sous-espèces, avec une douzaine de sous-espèces différentes.

L’ours en France se réduit à l'espèce européenne Ursus arctos arctos, que l'on trouve du nord de la péninsule ibérique jusqu'en Scandinavie et en Russie. Actuellement, le nombre d’ours en France, concrètement dans les Pyrénées, est d'environ 52 ours, ce qui suppose une hausse considérable par rapport aux années précédentes.

L'ours brun n’est pas seulement brun, il peut aussi être de couleur noire ou crème. Le poids d’un ours brun varie selon les sous-espèces, entre 90 et 550 kilogrammes. Dans la tranche de poids supérieure, on trouve l'ours Kodiak et dans la tranche inférieure, l'ours brun européen.

Ils occupent une grande variété d'habitats, des steppes asiatiques sèches aux broussailles arctiques et aux forêts pluviales tempérées. Vivant dans une plus grande diversité d'habitats que toute autre espèce d'ours, ils exploitent également une grande variété de nourriture. Aux États-Unis, ils sont plus carnivores à mesure que nous approchons du pôle Nord, où vivent plus d’ongulés (mammifères placentaires) et où l'on trouve des saumons. En Europe et en Asie, ils ont un régime alimentaire plus omnivore.

La reproduction a lieu entre avril et juillet, mais l'ovule fécondé ne s'implante dans l'utérus qu'en automne. Les petits, de un à trois ans, naissent en janvier ou février, lorsque la mère est en hibernation. Ils resteront avec elle pendant deux ou quatre ans.

Ours kodiak

Un exemple de sous-espèce de l'ours brun est l'ours Kodiak (Ursus arctos middendorffi) qui habite l'archipel de Kodiak en Alaska. Ce gros ours est l'un des plus grands mammifères terrestres du monde, avec l'ours polaire. La taille de l'ours kodiak peut atteindre une hauteur au garrot d'environ 1,3 mètres. En outre, cet ours, debout, peut aussi atteindre 3 mètres, c'est-à-dire lorsqu'il acquiert une position bipède. Il se distingue également par sa grande force, l'ours kodiak femelle ayant un poids d'environ 200 kg, tandis que le mâle peut dépasser 300 kg de poids corporel. Des ours kodiak mâles pesant plus de 600 kg ont été enregistrés dans la nature, et un individu surnommé « Clyde », qui vivait dans le zoo du Dakota du Nord, a été enregistré pesant plus de 950 kg.

Le grizzli

Le grizzly (Ursus arctos horribilis) est une autre sous-espèce de l'ours brun, commune au Nord des États-Unis et au Canada. Après le retrait des glaciers, il y a plus de 50 000 ans, un passage a été ouvert par lequel les ours bruns ont pu atteindre le nord du continent américain.

Au fil du temps, les grizzlis se sont séparés de leurs proches parents, établissant cette sous-espèce en Amérique du Nord, qui est restée en équilibre jusqu'à la funeste arrivée des colons européens, époque à laquelle les populations d'ours grizzly ont diminué de façon spectaculaire. Ainsi, sur une période de 100 ans, le grizzly aurait perdu environ 98% de son territoire !

Le poids de ce gros ours varie en fonction de la région, du sexe, de la période de l'année et de l'âge de l'animal. Par exemple, un ours adulte de la péninsule de l'Alaska, qui se nourrit habituellement de saumon, est le plus lourd, environ 360 kilogrammes. Alors que les ours d'une région voisine, le Yukon, parce qu'ils ne mangent pas de poisson, pèsent un peu plus de 150 kilos. Les femelles ours grizzly de la péninsule de l'Alaska pèsent environ 230 kilogrammes, tandis que celles du Yukon ne pèsent généralement pas plus de 100 kilogrammes. D'autre part, à la fin de l'été et en automne, le grizzly prend du poids, qu’il perd ensuite pendant l'hibernation.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours brun

Ours noir d'Asie

La population de l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus) est en récession. Cet animal habite le sud de l'Iran, les régions plus montagneuses du nord du Pakistan et de l'Afghanistan, le versant sud de l'Himalaya en passant par l'Inde, le Népal et le Bhoutan, et l'Asie du Sud-Est continentale, qui s'étend vers le sud jusqu'au Myanmar et la Thaïlande.

Ils sont noirs avec une petite tache blanche en forme de croissant sur la poitrine. La peau autour du cou est plus épaisse que le reste du corps et les poils dans cette zone sont plus longs, ce qui donne la sensation qu’ils aient une crinière. Cet ours est de taille moyenne et pèse entre 65 et 150 kilogrammes.

Ils vivent dans de nombreux types de forêts différentes, de feuillus et de conifères, près du niveau de la mer ou à plus de 4 000 mètres d'altitude.

Ils ont un régime alimentaire très varié et saisonnier. Au printemps, leur régime alimentaire est basé sur les tiges, les feuilles et les pousses vertes. En été, ils mangent une grande variété d'insectes tels que des fourmis qu’ils peuvent rechercher pendant 7 ou 8 heures, des abeilles et des fruits. En automne, leur préférence se porte sur les glands, les noix et les châtaignes. Ils se nourrissent également d'ongulés et de bétail.

Ils se reproduisent en juin et juillet et mettent bas entre novembre et mars. Selon les conditions du milieu, l'ovule fécondé s'implantera tôt ou tard. Ils ont environ deux bébés ours qui resteront avec la mère pendant deux ans.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours noir d'Asie

Ours noir

L'ours noir (Ursus americanus) a disparu de la plupart des États-Unis et du Mexique, et il habite actuellement le Canada et l'Alaska, où sa population est en hausse. Ils vivent principalement dans les forêts tempérées et boréales, mais s'étendent également aux zones subtropicales de la Floride et du Mexique, ainsi que dans la zone subarctique. Ils peuvent vivre près du niveau de la mer ou à plus de 3 500 mètres d'altitude.

Malgré son nom, l'ours noir peut avoir un pelage de couleur différente, légèrement plus marron et même des taches blanches. Ils peuvent peser entre 40 kg (femelles) et 250 kg (mâles). Ils ont une constitution beaucoup plus robuste que les autres espèces d'ours et une tête plus grosse.

C'est un omnivore généraliste et opportuniste, il mange tout ce qu'il trouve. Selon la saison, ils mangeront une chose ou une autre, des herbes, des feuilles, des tiges, des graines, des fruits, des déchets, du bétail, des mammifères sauvages ou des œufs d'oiseaux. En automne, ces ours se sont historiquement nourris de châtaignes d'Amérique (Castanea dentata) mais après une épidémie au XXe siècle qui a diminué la population d'arbres, les ours ont commencé à manger des glands de chêne et des noix.

La saison de reproduction commence à la fin du printemps, mais les petits ne naissent pas avant que la mère n'hiberne, comme c'est le cas pour d'autres espèces d'ours.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours noir

Panda géant

Dans le passé, les populations de panda (Ailuropoda melanoleuca) étaient présentes dans toute la Chine, mais aujourd'hui elles ont été reléguées à l'extrémité occidentale des provinces du Sichuan, du Shaanxi et du Gansu. Grâce aux efforts investis dans sa conservation, cette espèce semble se développer à nouveau, de sorte que le panda géant n'est à présent pas en danger d'extinction.

Le panda est l'ours le plus différent de toutes les autres espèces d'ours. On pense qu'il a été isolé pendant plus de 3 millions d'années, il est donc normal qu'il y ait des divergences d'apparence. Cet ours noir et blanc a une tête très arrondie et blanche, avec des oreilles et des contours d'yeux noirs, le reste du corps est également noir, à l'exception du dos et du ventre.

Quant à l'habitat du panda, il faut savoir qu'il vit dans les forêts tempérées des montagnes de Chine, à une altitude comprise entre 1 200 et 3 300 mètres. Ces forêts sont riches en bambou, qui est leur principale et presque unique nourriture. Les pandas changent de place périodiquement, en suivant le taux de croissance du bambou.

Ils se reproduisent de mars à mai, la grossesse dure entre 95 et 160 jours et les petits (un ou deux) passent un an et demi ou deux avec leur mère jusqu'à ce qu'ils deviennent indépendants.

Quel est le poids d’un panda adulte ? Vous demandez-vous peut-être. La réponse est variable. Les pandas géants peuvent peser plus de 150 kilos, les mâles étant plus grands que les femelles.

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Panda géant

Ours polaire

L'ours polaire (Ursus maritimus) ou ours blanc a évolué à partir de l'ours brun il y a 35 millions d'années. Cet animal vit dans les régions arctiques et son corps est totalement adapté au climat froid.

Sa fourrure, qui est translucide parce qu'elle est creuse, est pleine d'air, ce qui constitue un excellent isolant. De plus, il crée un effet visuel blanc, parfait pour se camoufler dans la neige et confondre ses proies. En outre, sa peau est noire, une caractéristique importante, car cette couleur facilite l'absorption de la chaleur.

La taille de l’ours polaire varie entre 2 et 3 mètres de long (pour un mâle), ce qui le range dans la catégorie de l’un des plus gros ours. Le poids de l’ours polaire mâle varie entre 400 et 600 kg mais peut parfois atteindre les 800 kg. En ce qui concerne les femelles, elles sont généralement deux fois plus petites que les mâles et pèsent de 200 à 350 kg pour une taille entre 1,8 et 2 mètres.

Quant au régime alimentaire de l'ours polaire, il faut savoir que nous avons affaire à l'un des ours les plus carnivores. Son régime alimentaire est basé sur plusieurs espèces de phoques comme le phoque annelé (Phoca hispida) ou le phoque barbu (Erignathus barbatus).

Les ours polaires sont les animaux qui se reproduisent le moins. Ils ont leurs première portée à un âge compris entre 5 et 8 ans. Les ourses donnent généralement naissance à deux petits qui passeront environ deux ans avec la mère.

L'ours polaire est-il en voie de disparition ? Découvrez-le sur PlanèteAnimal !

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos - Ours polaire

Vous êtes arrivé à la fin de notre article. Nous espérons vous avoir informé davantage sur ces fascinants et magnifiques animaux que sont les ours ! À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Dharaiya, N., Bargali, H.S. & Sharp, T. 2016. Melursus ursinus. The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T13143A45033815. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/13143/45033815
  • Garshelis, D. & Steinmetz, R. 2016. Ursus thibetanus (errata version published in 2017). The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T22824A114252336. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/22824/114252336
  • Garshelis, DL, Scheick, BK, Doan-Crider, DL, Beecham, JJ y Obbard, ME 2016. Ursus americanus (version errata publiée en 2017). The IUCN Red List of Threatened Species 2016: e.T41687A114251609. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/41687/114251609
  • McLellan, B.N., Proctor, M.F., Huber, D. & Michel, S. 2017. Ursus arctos (amended version of 2017 assessment). The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T41688A121229971. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/41688/121229971
  • Scotson, L., Fredriksson, G., Augeri, D., Cheah, C., Ngoprasert, D. & Wai-Ming, W. 2017. Helarctos malayanus (errata version published in 2018). The IUCN Red List of Threatened Species 2017: e.T9760A123798233. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/9760/123798233
  • Tassart, Anne-Sophie. 29.04.2020. "Le nombre d'ours dans les Pyrénées est en hausse". Sciences et Avenir. Consulté le 16 septembre 2020. Disponible sur : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/le-nombre-d-ours-dans-les-pyrenees-est-en-hausse_143897

Écrire un commentaire sur Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos
1 sur 9
Espèces d'ours - Liste, caractéristiques et photos

Retour en haut