menu
Partager

Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation

 
Par Laura Fernandez, Biologiste. 13 juillet 2021
Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation

Mon Dieu quel beau sourire il a ce Quokka ! Il est plus que probable que vous ayez fait ou écouté ce commentaire en voyant des photographies et vidéos de Quokkas en train de sourire. Mais, est-ce qu'on peut vraiment parler de bonheur et de sourire du Quokka ?

Continuez la lecture de cet article Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation de PlanèteAnimal afin d'en apprendre plus à propos d'un des 10 animaux les plus étranges d'Australie, le Quokka !

Classification taxonomique du Quokka

Pour en apprendre plus à propos des magnifiques Quokkas, on va commencer par vous parler de sa classification taxonomique. Cette dernière nous permet de les placer dans différentes sous-classes de mammifères, car toutes les caractéristiques anatomiques dépendront de leur évolution et classification taxonomique :

  • Royaume : animaux
  • Phylum : chordés
  • Subphylum : vertébrés
  • Classe : mammifères
  • Sous-classe : theria
  • Infraclasse : marsupiaux
  • Ordre : cyprotodontes
  • Famille : macropodidae
  • Genre : setonix
  • Espèce : setonix brachyurus

Maintenant que nous avons localisé taxonomiquement le quokka, seule espèce du genre Setonix, voyons dans les prochaines sections quelles sont ses principales caractéristiques.

Caractéristiques du Quokka

Comme ce sont des marsupiaux, les bébés Quokka naissent prématurément et ils complètent leur développement dans la poche marsupiale où ils obtiennent la nourriture dont ils ont besoin pour poursuivre leur croissance grâce aux glandes mammaires auxquelles ils adhèrent pour téter.

Quand ils se déplacent, les quokkas ont tendance à sauter tout en courant, tout comme le reste des macropodidés. En revanche, les quokkas ont la particularité de n'avoir que deux incisives dans leurs mâchoires, appartenant ainsi à l'ordre des diprotodontes, comme nous l'avons vu dans leur classification taxonomique.

Pourquoi le Quokka est l'animal le plus heureux du monde ?

Cette curieuse information est due au fait que le Quokka est vraiment très photogénique et il semble sourire sur les photographies. Voir un sourire chez le Quokka est en faire l'animal le plus heureux du monde reste de l'anthropomorphisme.

Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation - Caractéristiques du Quokka

Habitat du Quokka

Pour pouvoir voir des Quokkas dans leur habitat naturel, il faudra que vous voyagiez jusqu'en Australie Occidentale, plus concrètement au niveau des îles des Quokkas, l'île de Rottnest et l'île de Bald.

Là-bas il sera possible de trouver le QUokka dans des forêts d'eucalyptus (Eucalyptus marginata), des marris (Corymbia calophylla) et les habitats riverains dominés par les roseaux, les fourrés bas et les bruyères, ainsi qu'à l'intérieur des marécages et des zones humides où le théier (Taxandria linearifolia) est abondant.

Comportement du Quokka

Les Quokkas sont des animaux terrestres qui sont plutôt sociaux et très curieux et qui, dans leur environnement naturel, ont tendance à s'approcher des humains pour voir ce qu'ils font.

Mais, en plus d'être sociaux avec les humains, ils le sont aussi avec le reste des individus de son espèce. En effet, ce sont des animaux grégaires qui vivent en groupe de plusieurs Quokkas.

D'une autre part, les Quokkas ont pour habitude de passer toute l'année dans leurs environnements naturels insulaires et ils n'ont pas besoin de se déplacer pour trouver des meilleures conditions climatiques.

Alimentation du Quokka

A l'heure de se nourrir, les Quokkas préfèrent suivre des habitudes nocturnes. Ils suivent un régime herbivore, comme le reste des marsupiaux, et ils se nourrissent de feuilles, d'herbes et de brindilles des forêts, de buissons et des zones humides qu'ils habitent.

Ils profitent des nutriments végétaux qu'ils ne peuvent pas digérer en ralentissant leur métabolisme, choisissant ainsi de consommer une plus petite quantité de nourriture qu'ils peuvent assimiler sans problème.

Reproduction du Quokka

Les Quokkas sont des animaux marsupiaux et, par conséquent, vivipares. Ils suivent une reproduction de type sexuel. Cependant, ils présentent quelques exceptions au sein de la viviparité, puisqu'ils sont dépourvus de placenta, ce qui fait que les embryons naissent avec un développement précoce.

La solution qui permet ces naissances prématurées repose sur l'utilisation du marsupium ou de la poche marsupiale. Après leur naissance, les petits rampent dans le marsupium jusqu'à ce qu'ils atteignent les glandes mammaires ou mamelons, auxquels ils s'attachent afin d'obtenir par succion la nourriture dont ils ont besoin pour continuer à grandir. Ils complèteront leur développement dans la poche marsupiale jusqu'à ce qu'ils soient prêts à se débrouiller seuls.

État de conservation du Quokka

La population actuelle du Quokka est en déclin et l'espèce est, selon la Liste Rouge de l'UICN, en situation de conservation dite "vulnérable". On estime que le nombre de spécimens adultes en liberté se trouvent entre 7,500 et 15.000 individus. Cette dite population est terriblement fragmentée parce qu'elle vit sur de nombreuses îles différentes.

De nombreuses études sur la conservation du Quokka soulignent l'importance d'identifier les refuges potentiels pour cette espèce vulnérable. C'est-à-dire les zones où les études prédisent que l'espèce pourrait persister en fonction des conditions environnementales et des risques, ce qui permet de définir des stratégies de gestion pour protéger ces zones des processus menaçants.

Parmi ces dits processus qui menacent la survie des quokkas figurent les déplacements qu'ils subissent dans leurs habitats naturels, influencés par l'utilisation des ressources biologiques par les populations humaines voisines dans le cadre d'activités telles que l'exploitation forestière et la récolte du bois. De même, les renards sont l'une de leur principale menace car ce sont l'un de leurs principaux prédateurs, qui empêche les taux de quokka d'augmenter malgré leur forte fécondité.

En raison de la grande popularité des photographies et des selfies prises par les gens avec des quokka ces dernières années, ces animaux sont soumis à de hauts niveaux de stress. Ceci perturbe leurs cycles naturels d'alimentation, de repos et d'accouplement. Comme si cela ne suffisait pas, le quokka est confronté à un autre problème majeur, les risques du changement climatique, qui entraîne de graves modifications du climat telles que des sécheresses et des incendies, qui altèrent considérablement l'habitat naturel du quokka.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Hayward, M; de Torres, P; Dillon, M. J. & Fox, B. J. (2003) Local population estructure of a naturally occuring metapopulation of the quokka (Setonix brachyurus Macropodidae: Marsupialia). Science Direct: Biological Conservation, Volume 110(3), pp:343.355. Disponible sur : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0006320702002409
  • Wilson, E. & Reeder, D.M.(2005). 'Setonix brachyurus'. Mammal Species of the World (3erd. ed.). Baltimore: Johns Hopkins University Press, Volume 2. https://www.departments.bucknell.edu/biology/resources/msw3/browse.asp?id=11000300
  • e Torres, P., Burbidge, A., Morris, K. & Friend, T. (2008). 'Setonix brachyurus'Lista Roja de especies amenazadas de la UICN. Disponible sur : https://www.iucnredlist.org/species/20165/166611530

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation
1 sur 2
Quokka - Caractéristiques, habitat et état de conservation

Retour en haut