menu
Partager

Les vertébrés - Classification et exemples

 
Par Elisa Poch de Feliu, Rédactrice. 26 novembre 2020
Les vertébrés - Classification et exemples

Les animaux vertébrés sont ceux qui ont un squelette interne (endosquelette), qui peut être osseux ou cartilagineux, et appartiennent à l’embranchement (ou phylum) des chordés, c'est-à-dire qu'ils ont une lamelle cartilagineuse située du côté dorsal et sont constitués d'un grand groupe d'animaux, dans lequel on trouve de tout, des poissons aux mammifères. Ils partagent certaines caractéristiques avec les autres embranchements que composent les chordés, mais ils ont développé des caractéristiques nouvelles et inédites qui permettent de les séparer au sein du système de classification taxonomique.

Ce groupe est également connu sous le nom de craniés ou Craniata, ce qui fait référence à la présence d'un crâne chez ces animaux, soit de composition osseuse, soit de composition cartilagineuse. Toutefois, certains scientifiques ont qualifié ce terme d'obsolète. Les systèmes d'identification et de classification de la biodiversité estiment qu'il existe plus de 60 000 espèces de vertébrés, un groupe clairement diversifié qui occupe pratiquement tous les écosystèmes de la planète. Lisez cet article de PlanèteAnimal, "Les vertébrés - Classification et exemples", jusqu'à la fin pour en savoir plus sur les animaux vertébrés !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Exemples d'animaux vertébrés et invertébrés

Comment les animaux vertébrés sont-ils classés ?

Actuellement, il existe deux types de classification des animaux vertébrés : la classification linnéenne ou classique et la classification cladistique. Bien que la classification linnéenne ait été traditionnellement utilisée, des études récentes concluent que la classification cladistique établit des critères différents concernant la classification de ces animaux.

En plus d'expliquer ces deux façons de classer les animaux vertébrés, nous présenterons également une classification selon les caractéristiques plus générales des groupes de vertébrés.

Animaux vertébrés selon la classification linnéenne

La classification linnéenne est un système accepté dans le monde entier par la communauté scientifique qui fournit un moyen pratique et utile de catégoriser les êtres vivants. Cependant, avec les progrès réalisés notamment dans des domaines tels que l'évolution et donc la génétique, certaines classifications au sein de cette ligne ont dû être modifiées au fil du temps. Selon cette classification, les vertébrés sont divisés en :

Agnathes (sans mâchoires)

Cette catégorie comprend :

  • Céphalaspidomorphi : une classe éteinte.
  • Hyperoartia : les lamproies en font partie (comme l'espèce Petromyzon marinus) et les animaux aquatiques à corps long et gélatineux.
  • Myxines : ce sont des animaux marins, au corps assez allongé et très primitif.

Gnathostomes (avec mâchoires)

Cette catégorie comprend :

  • Placodermes : una classe éteinte.
  • Acanthodiens : autre classe éteinte.
  • Chondrichtyens : où sont regroupés les poissons cartilagineux tels que le Requin bleu (Prionace glauca) et les raies, comme l'Aetobatus narinari, entre autres.
  • Ostéichtyens : ils sont communément appelés poissons osseux, parmi lesquels on peut citer l'espèce Plectorhinchus vittatus.

Tétrapodes (quatre extrémités)

Les membres de cette classe ont aussi des mâchoires. Nous trouvons ici un groupe varié d'animaux vertébrés, qui se compose de quatre classes :

Ces animaux ont réussi à se développer dans tous les habitats possibles, étant répartis sur toute la planète.

Les vertébrés - Classification et exemples - Animaux vertébrés selon la classification linnéenne

Animaux vertébrés selon la classification cladistique

Avec les progrès des études évolutionnistes et l'optimisation des recherches en génétique, la classification cladistique est apparue, qui classe la diversité des êtres vivants en fonction précisément des relations évolutives. Dans ce type de classification, il y a également des différences et cela dépendra de divers facteurs, il n'y a donc pas de précision absolue pour le regroupement respectif. Selon ce domaine de la biologie, de manière générale, les vertébrés sont classés de la façon suivante :

  • Cyclostomes : poissons sans mâchoires, tels que les myxines et les lamproies.
  • Chondrichtyens : poissons cartilagineux, tels que les requins.
  • Actinoptérygiens : poissons osseux, tels que la truite, le saumon et l'anguille, entre autres.
  • Dipneustes : poissons pulmonés, tel que le dipneuste australien.
  • Amphibiens : crapauds, grenouilles et salamandres.
  • Mammifères : baleines, chauves-souris et loups, parmi beaucoup d'autres.
  • Lépidosauriens : lézards et serpents, entre autres.
  • Testudines : tortues.
  • Archosauriens : crocodiles et oiseaux.

Vous pouvez voir ici d'autres exemples d'animaux vertébrés et invertébrés.

Autres classifications des animaux vertébrés

Les vertébrés ont été regroupés parce qu'ils ont en commun la présence d'un crâne distinct qui protège le cerveau et de vertèbres osseuses ou cartilagineuses qui entourent la moelle épinière. Mais, d'autre part, en fonction de certaines caractéristiques particulières, ils peuvent aussi être classés plus généralement selon les caractéristiques suivantes :

  • Agnathes : comprend la myxine et les lamproies.
  • Gnathostomes : poissons, vertébrés à mâchoires dont les extrémités forment des nageoires, et tétrapodes, qui sont tous les autres vertébrés.

Il existe une autre forme de classification générale :

  • Amniotes : désigne le développement de l'embryon dans un sac rempli de liquide, comme c'est le cas pour les reptiles, les oiseaux et les mammifères.
  • Anamniotes : met en évidence les cas où l'embryon ne se développe pas dans un sac rempli de fluide, où l'on peut inclure des poissons et des amphibiens.

Comme nous l'avons vu, il existe certaines différences entre les systèmes de classification des animaux vertébrés, ce qui suggère le niveau de complexité de ce processus d'identification et de regroupement de la biodiversité de la planète. En ce sens, il n'est pas possible d'établir des critères absolus dans les systèmes de classification ; cependant, nous pouvons avoir une idée de ce à quoi ressemble la classification des animaux vertébrés, ce qui est fondamental pour comprendre leur dynamique et leur évolution au sein de notre planète.

Les vertébrés - Classification et exemples - Autres classifications des animaux vertébrés

Cet article est terminé ! Nous espérons vous avoir informé un peu plus sur les animaux vertébrés et leur classification. À bientôt sur PlanèteAnimal !

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Les vertébrés - Classification et exemples, nous vous recommandons de consulter la section Curiosités du monde animal.

Bibliographie
  • Comisión Nacional para el conocimiento y uso de la Biodiversidad. (2020). ¿Cuántas especies hay? Disponible sur : https://www.biodiversidad.gob.mx/especies/cuantasesp.html.
  • Hickman, C., Roberts, L., Parson A. (2000). Principios integrales de zoología. McGraw Hill Interamericana : Espagne.
  • Secretaría de Fauna Europea. Fauna Europaea. Disponible sur : https://fauna-eu.org/cdm_dataportal/taxon/a8e97b2e-2734-49da-bebc-1fc0481b557c

Écrire un commentaire

Ajouter une image :
Clique pour ajouter une photo à ton commentaire
Qu'avez-vous pensé de notre article?

Les vertébrés - Classification et exemples
1 sur 3
Les vertébrés - Classification et exemples

Retour en haut